La langue française

Animalisation

Définitions du mot « animalisation »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANIMALISATION, subst. fém.

Transformation des substances végétales en substances animales.
A.− Résultat de l'action élaboratrice qui donne aux aliments de nature quelconque le caractère d'animalité propre à l'individu qui s'en nourrit (Nysten 1814 et Littré-Robin 1865).
B.− Au fig. (cf. animaliser C).
1. [P. réf. à l'emploi trans. du verbe animaliser] Action d'abaisser au rang d'un animal :
1. Je pense bien qu'à un pareil langage, tous les langoureux, professeurs, amateurs et élèves de sensiblerie vont crier au blasphème; qu'ils vont me traiter de matérialiste; m'accuser de faire ici de l'animalisation au lieu de caricature ... Balzac, Œuvres diverses,t. 2, 1850, p. 282.
2. [P. réf. à l'emploi pronom. du verbe animaliser] Comportement dans lequel l'homme s'abaisse au rang de l'animal :
2. Ils [les cocaïnomanes] fréquentent les lieux dits de plaisir (...). Des romanciers récents ont fait de nombreuses descriptions de ces épaves et de leurs phases successives d'animalisation. L. Daudet, L'Homme et le poison,1925, p. 63.
PRONONC. − Dernière transcription ds DG : à-ni-mà-li-zà-syon.
ÉTYMOL. ET HIST. − [Mil. xviiies. d'apr. Lar. Lang. fr.] 1791 « action d'animaliser » (Annales de Chimie, XI, 158 ds Barb, Misc. 13 1936-38, p. 2 : Essai de théorie sur l'animalisation et l'assimilation des alimens; par M. Hallé, docteur-médecin). Dér. de animaliser*; suff. -ation (-tion*). Cf. l'angl. animalization « id. » attesté dep. 1800 (Hatchett in Phil. trans., XC. 401 ds NED).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 15.
BBG. − Barb. Misc. 17. 1936-38, pp. 1-3. − Delorme 1962. − Littré-Robin 1865. − Nysten 1824.

Wiktionnaire

Nom commun

animalisation \a.ni.ma.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d'animaliser.
  2. (Didactique) Transformation des aliments en la propre substance de l’animal qui s’en nourrit.
    • Cette animalisation de l’aliment est, comme on voit, un travail de l’organisation dont il est difficile de nous rendre compte par nos procédés chimiques. — (Léon Rostan, Cours élémentaire d’hygiène: Volume 1, 1828)
  3. (Néologisme) Utilisation croissante d’animaux pour le labour, la production de fumier et d’autres fonctions agricoles.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANIMALISATION. n. f.
T. didactique. Transformation des aliments en la propre substance de l'animal qui s'en nourrit.

Littré (1872-1877)

ANIMALISATION (a-ni-ma-li-za-sion) s. f.
  • Terme didactique. Changement de nature qu'éprouvent les aliments végétaux, et qui les rend propres à concourir à l'entretien et à la réparation des corps animaux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « animalisation »

Animaliser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de animaliser avec le suffixe -ation. Néologisme de Fernand Braudel, par opposition à mécanisation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « animalisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
animalisation anɛ̃alisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « animalisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « animalisation »

  • L’animalisation peut être vue de façon particulièrement marquée chez les femmes non blanches, et je pense que c’est par ce biais que celles-ci pourront être sensibilisées à l’écologie. Mais ce problème a aussi historiquement touché les femmes blanches, qui ont été animalisées pendant la chasse aux sorcières (entre le XVIe et le XVIIe siècle en Europe, près de 70 000 personnes, dont 70% de femmes, ont été exécutées pour pratique de la sorcellerie, ndlr). L'accusation de sorcellerie était indissociable de la question de la bestialité, puisque ceux et celles qui pactisaient avec le démon devaient se rendre moins humains, donc plus animaux. D'ailleurs, les gravures de la renaissance qui représentent les sorcières sont peuplées d'animaux et de créatures en tous genres : chats, boucs, crapauds. Par ailleurs, l'animalisation se joue aussi par la volonté d'exterminer toutes les pratiques sexuelles déviantes, considérées comme infra-humaines, c'est à dire celles qui n'avaient pas pour but la reproduction. Ainsi, on prétendait que les sorcières se livraient lors du sabbat à de réguliers infanticides, à la sodomie, ou au fameux « baiser du diable », qui scellait leur pacte avec le démon. C'est pour cette raison qu'un philosophe comme Descartes peut émettre une théorie comme celle de l’animal-machine, qui postule que la douleur ressentie par l’animal est dûe à un simple mécanisme semblable à un automate : comme il n'a pas d'âme, il ne peut pas vraiment avoir mal. On voit combien le corps animal a dû donc d'abord être réduit à l'état de matière inerte, comme celui des femmes, pour finalement y être associé, voire identifié. , « Pour animaliser les femmes, il a fallu déshumaniser les animaux »
  • Marges, purification, parasitage, animalisation ; , L'abjection dans la littérature et le cinéma de la francophonie (Congrès APFUCQ 2020, London, Ontario, Canada)
  • Guillaume Doizy : "C’étaient des païens qui promenaient des panneaux peints et qui faisaient rire contre la religion chrétienne, qui était une religion naissante, qui n’était pas encore une religion dominante, majoritaire. Ce qui est intéressant dans cette première caricature, c’est qu’elle est religieuse, elle pose la question de la caricature des religions et elle utilise l’animalisation." France Culture, De Jésus à Trump, une histoire de la caricature
  • L'animalisation de l'adversaire a derrière elle une longue et lourde tradition. Pour Hitler, les juifs étaient des poux à exterminer et des rats qui propageaient la peste. Staline comparait ceux qu'il voulait abattre à des vipères, des hyènes et des chacals. Les deux tyrans n'avaient aucun humour. Belattar est supposé en avoir. Atlantico.fr, Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit ! | Atlantico.fr
  • Figures d’altérités14h – Les orques ou l’animalisation de l’autre en fantasy. William Blanc.14h30 – Conceptions erronées de l’organisation sociale des canidés dans la Bit-Lit.Amélie Catala. , Représentations animales dans les mondes imaginaires : vers un effacement des frontières spécistes ? (Arras)
  • Au cours de son histoire, l’antisémitisme a emprunté à de multiples registres couplant la monstruosité et les peurs, tels que le bestiaire, la démonologie ou encore la parasitologie. Ces registres ont en commun le fait de déshumaniser. L’animalisation et la « chosification » des juifs ont conduit en de multiples circonstances à justifier leur impossible rattachement à l’humanité commune, et à prendre des mesures en conséquence, allant de l’exclusion sociale à l’anéantissement physique. Au coeur de l'antiracisme, Le racisme et l’antisémitisme, ces autres « pandémies » : l’étranger, un corps malade (1/7) – Au coeur de l'antiracisme
  • Certes, en 1920, les légumes secs constituaient la principale source de protéines dans l'alimentation. Nos aïeux en consommaient 7,2 kg par personne et par an. Mais dès les années 1950, les protéines animales sont devenues majoritaires à table. Cette « animalisation » de nos régimes alimentaires a conduit à évincer de nos menus les légumineuses. En 2011, la part des légumes secs atteignait même son minimum historique avec 1,7 kg par personne et par an. leparisien.fr, Pourquoi il faut manger des pois chiches - Le Parisien

Traductions du mot « animalisation »

Langue Traduction
Anglais animalization
Espagnol los implantes
Portugais animalização
Source : Google Translate API

Synonymes de « animalisation »

Source : synonymes de animalisation sur lebonsynonyme.fr

Animalisation

Retour au sommaire ➦

Partager