La langue française

Anasarque

Sommaire

  • Définitions du mot anasarque
  • Étymologie de « anasarque »
  • Phonétique de « anasarque »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anasarque »
  • Citations contenant le mot « anasarque »
  • Traductions du mot « anasarque »
  • Synonymes de « anasarque »

Définitions du mot « anasarque »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANASARQUE, subst. fém.

A.− MÉD. Hydropsie du tissu cellulaire, principalement du tissu sous-cutané, caractérisée par un gonflement général du corps et des membres :
1. ...Bright a échelonné ses travaux de 1827 à 1843, alors qu'il était médecin du célèbre Guy's Hospital de Londres. Son principal mérite est d'avoir relié certaines anasarques à la présence d'albumine dans les urines, qu'il caractérisait par le procédé bien connu de la coagulation à la chaleur. M. Bariéty, Ch. Coury, Hist. de la médecine,1963, p. 693.
B.− P. ext.
1. BOT. ,,Maladie des plantes causées par un fluide aqueux qui filtre sous leur écorce. Les choux, les salades, les vignes sont attaqués de l'anasarque lorsque les pluies sont abondantes.`` (Lar. 19e-Lar. 20e).
2. VÉTÉR. (MÉD.). Maladie idiopathique du cheval et du bœuf caractérisée par l'apparition d'importantes plaques œdémateuses :
2. Une complication fréquente de la gourme, l'anasarque, se traduit par l'apparition progressive d'œdèmes importants siégeant sur les quatre membres qui ressemblent à des poteaux et qui gênent les déplacements. On les rencontre aussi au poitrail, au fourreau et sous le ventre. E. Garcin, Guide vétérinaire,1944, p. 223.
Prononc. : [anazaʀk]. Land. 1834, Fél. 1851 et DG transcrivent le mot avec [s] : -saʀk-; Gattel 1841 et Littré avec [z].
Étymol. ET HIST. − 1372 anarsarca méd. « hydropisie du tissu cellulaire provoquant un œdème généralisé » (Corbichon, Propriét. des choses, VII, 52, édit. 1521, cité par Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 2, p. 112 : La seconde espèce de ydropisie est appellee hyposarca ou aultrement anarsarca); 1636 « id. » (Est. de Clave, Cours de chimie, 175, id., ibid. : L'hydropisie anasarque). Composé du gr. α ̓ ν α- exprimant la dispersion et de σ α ́ ρ ζ, σ α ρ κ ο ́ ς « chair ».
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Bouillet 1859. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Lar. méd. 1970. − Littré-Robin 1865. − Méd. 1966. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Nysten 1824. − Pomm. 1969. − Prév. 1755. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun

anasarque \a.na.zaʁk\ féminin

  1. (Médecine) Infiltration séreuse de tout le tissu cellulaire, principalement du tissu cellulaire sous-cutané.
    • Dans les états cachectiques, à l’action du froid s’ajoutent la dyscrasie, la faiblesse du cœur, et on comprend que l’anasarque se double d’hydropisies viscérales multiples. — (Jules Comby, Traité des maladies de l’enfance, 1904)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANASARQUE. n. f.
T. de Médecine. Infiltration séreuse de tout le tissu cellulaire, principalement du tissu cellulaire sous-cutané.

Littré (1872-1877)

ANASARQUE (a-na-zar-k') s. f.
  • Terme de médecine. Gonflement du corps produit par de la sérosité infiltrée dans le tissu cellulaire.

HISTORIQUE

XVIe s. Quand toute l'habitude du corps est pleine de phlegme blanc, on appelle l'hydropisie anasarca ou leucophlegmatia, Paré, VI, 11.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ANASARQUE, s. f. (Medecine.) espece d’hydropisie, où la peau est bouffie & enflée, & cede à l’impression des doigts, comme de la pâte. Voyez Hydropisie.

Cette hydropisie est dans les cellules de la graisse, qui communiquant les unes avec les autres, donnent passage à la sérosité épanchée dans leur cavité.

Cette bouffissure se guérit, si on détruit la cause qui l’occasionne : les apéritifs, les fondans, les diurétiques chauds, sont excellens dans l’anasarque. Voyez Œdeme. (N)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « anasarque »

(1636) Du grec ancien ἀνάσαρξ, anasarx, composé de ἀνά, aná (« entre ») et de σάρξ, sárx (« chair »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀνὰ, indiquant dispersion, et σὰρξ, chair (voy. SARCASME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « anasarque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anasarque anazark

Évolution historique de l’usage du mot « anasarque »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anasarque »

  • « La besnoitiose atteint toutes les races, laitières ou allaitantes, et tous les types d’élevage, avec de graves conséquences économiques (avortements, chute de lactation, mâles stériles, non-valeur économique à la vente). Et il n’existe pas de vaccin », expliquait Florence Poret, vétérinaire conseil au GDS du Cantal lors d’une journée organisée dans ce département afin de mieux faire connaitre cette maladie. En effet, la besnoitiose est souvent méconnue. C’est d’ailleurs ce qui expliquerait son diagnostic tardif. La détection se fait classiquement par le repérage d’un premier cas clinique, mais à ce stade, la maladie est déjà fortement présente. Parfois appelée anasarque ou maladie de la peau de l’éléphant, la besnoitiose est liée à la présence dans l’organisme d’un protozoaire : Besnoitia Besnoiti. C’est un parasite microscopique. Réussir bovins viande, La besnoitiose est transmise par les insectes et disséminée par le camion | Réussir bovins viande
  • L’allo-immunisation est la première cause d’anémie foetale. Les conséquences anténatales sont extrêmement variables en fonction du type d’anticorps, de sa quantité et de son affinité pour l’antigène correspondant allant de l’absence de retentissement à l’anasarque et la mort in utero. JIM.fr, JIM.fr - Diagnostic, traitement et pronostic des anémies fœtales
  • La besnoitiose bovine (ou anasarque des bovins ou maladie de la peau d’éléphant) est une maladie historiquement connue dans l’Europe du sud (Espagne, Portugal) et le sud de la France (Pyrénées). Elle semblait vouée à l’extinction en France (aucune observation entre 1970 et 1990). Pourtant, elle connaît une expansion géographique marquée depuis 1995 sous la forme de foyers présents d’abord dans le quart sud-ouest de la France, puis au sud de la Loire et maintenant sur les 2/3 sud du territoire national (cf. carte). , La besnoitiose, une maladie émergente. Une progression inquiétante, Elevage - Pleinchamp
  • Membre de l’Académie nationale de médecine, ancien membre du Comité consultatif national d’éthique, Georges David ambitionnait initialement de devenir médecin généraliste, fasciné par celui qui lui rendait visite pour soigner ses maux d’enfant, en Lorraine. Mais au contact, notamment, des pédiatres Thérèse Boreau et Sylvain Buhot, aux côtés desquels il entame sa carrière à l’hôpital Saint-Antoine, à Paris, une autre voie s’ouvre à lui. Il devient un expert de la transfusion sanguine, plus spécifiquement des incompatibilités fœto-maternelles, et acquiert par la suite une solide réputation de réanimateur pédiatrique. En 1952, il découvre que l’exsanguino-transfusion, une technique consistant à remplacer le sang d’un patient, permet de guérir l’anasarque fœto-placentaire, un œdème généralisé découlant d’une incompatibilité de rhésus entre le fœtus et la mère. Jusqu’alors, dans la grande majorité des cas, cette complication provoquait la mort du fœtus ou du nouveau-né. Le Monde.fr, Le professeur Georges David, figure de la médecine de la reproduction, est mort
  • L'extrait hydroalcoolique serait modérément diurétique (étude clinique chez des patients en anasarque avec un sel de nimbinine). Et les feuilles seraient enfin spermicides (anticonceptionnelles) KOACI, Côte d'Ivoire : Supposées remède contre le Coronavirus, à Abidjan on se rue sur les feuilles de neem - KOACI
  • Les examens complémentaires sont généralement inutiles et ne sont réservés qu’aux personnes présentant des risques de complications. Le parvovirus B19 peut être détecté dans le sang par des techniques de biologie moléculaire. De même, des anticorps dirigés contre le virus peuvent également être mis en évidence et dosés dans le sang pour confirmer le diagnostic. Ces examens sont obligatoires en cas d’infection d’une femme enceinte, pour mettre en place une surveillance adaptée du fœtus (contrôles échographiques hebdomadaires pour dépister précocement une anasarque). Santé sur le net, Érythème infectieux / Mégalérythème / Cinquième maladie - Santé sur le net

Traductions du mot « anasarque »

Langue Traduction
Anglais hydrops
Espagnol anasarca
Italien anasarca
Portugais anasarca
Source : Google Translate API

Synonymes de « anasarque »

Source : synonymes de anasarque sur lebonsynonyme.fr
Partager