La langue française

Amiable

Définitions du mot « amiable »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMIABLE (À L'), adj. et loc.

I.− Adjectif
A.− Vieilli, littér. [En parlant d'une pers., d'un trait hum.] Qui se comporte en ami, qui marque de l'amitié. Accueil, paroles, propos amiables. Synon. affectueux, aimable, amical, doux, gracieux, etc. :
1. maffio, bas à Jeppo. − Vous allez encore me trouver bien timide, Jeppo. Hé bien, si vous m'en croyiez, nous n'irions pas à ce souper. Le palais Negroni touche au palais ducal, et je n'ai pas grande croyance aux airs amiables de ce seigneur Belverana. jeppo, bas. − Vous êtes fou, Maffio. La Negroni est une femme charmante, je vous dis que j'en suis amoureux, et le Belverana est un brave homme. V. Hugo, Lucrèce Borgia,1833, I, part. 2, 2, p. 62.
2. Bien plus, des communications amiables avec l'Europe, des voyageurs, des négociants, des journaux, des livres, tout ce qui remet l'homme en communion d'idées et de vie avec l'homme; cette participation au mouvement général des choses et de la pensée, dont nous sommes depuis si longtemps privés. A. de Lamartine, Voyage en Orient,t. 2, 1835, p. 353.
3. Et la terre n'était qu'un vaste potager. Et l'homme accoutumé parmi ces plates-bandes, Respecté de la bête administratif ces bandes Ainsi qu'un amiable et naturel berger. Ch. Péguy, Éve,1913, p. 711.
B.− DROIT
1. [En parlant d'une affaire, d'une querelle d'intérêts gén. matériels entre 2 pers.] Qui se règle généralement par transaction, en dehors de toute procédure judiciaire. Arrangement, convention, partage, transaction, vente amiable :
4. ... M. le comte de la Blache, a imploré la médiation de ces mêmes magistrats, pour m'engager à consentir à l'exécution amiable de cet arrêt... P.-A. de Beaumarchais, Mémoires,t. 2, 1789, p. 393.
5. ... il est hors de doute, dis-je, que ce revirement, (...) à propos d'une pension amiable jugée trop élevée par moi, soit uniquement une chose de famille, ou même un entêtement qui supposerait trop de sottise. P. Verlaine, Correspondance,lettres à E. Lepelletier, mardi 15 avr. 1873, p. 92.
6. ... l'éventualité d'un règlement amiable ne faisait nullement l'affaire de Béatrice. M. Druon, Le Lis et le lion,1960, p. 157.
P. ext. [En parlant d'un différend gén. pol. entre 2 collectivités] :
7. Cette liquidation [de l'ancienne société] sera orageuse ou amiable, suivant les passions, la bonne ou la mauvaise volonté des partis. P.-J. Proudhon, La Révolution sociale démontrée par le coup d'État du 2 décembre,1852, p. 273.
8. Marx a dit que la révolution sociale serait au meilleur marché possible si elle pouvait indemniser les détenteurs actuels du capital. Il voulait dire par là qu'il y avait intérêt pour le socialisme révolutionnaire à éviter l'exaspération suprême de la vieille société expropriée et les longues convulsions destructrices de richesse. Il est encore temps, pour la transformation de la propriété rurale, de recourir à des procédés amiables. L'état, les communes, les coopératives pourraient, soit par des obligations assez rapidement amorties, soit par des assignations sur les produits agricoles concentrés dans les magasins communaux, coopératifs et sociaux, commencer la transformation de la grande propriété... J. Jaurès, Études socialistes,1901, p. 8.
9. On s'arrachait les éditions spéciales. On s'arrêtait, une minute, pour les parcourir d'un œil avide. Chacun, malgré lui, y cherchait obstinément la grande nouvelle : que tout était arrangé; que les dirigeants d'Europe s'étaient subitement ressaisis; qu'ils avaient, d'un commun accord, trouvé une solution amiable; que l'absurde cauchemar était enfin dissipé; ... R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 604.
10. Les adversaires avaient appris à s'estimer. Les Francs n'ayant pu chasser les musulmans de l'intérieur, les musulmans n'ayant pu empêcher les Francs de reprendre pied sur la côte, le mieux était entre eux, ils l'avaient compris, cette entente amiable que favorisaient à la fois l'existence, dans les deux camps, de mœurs chevaleresques assez analogues et l'imbrication, à ce terminus des routes du Levant, des intérêts commerciaux. R. Grousset, L'Épopée des croisades,1939, p. 281.
2. [En parlant d'une pers.] Rare. Qui règle une affaire en dehors de toute procédure judiciaire. Amiable compositeur, médiateur amiable :
11. On dit qu'il est des gens d'affaires qui achètent ces sortes de créances? En connaissez-vous un, à défaut d'un acquéreur amiable? P. Verlaine, Correspondance,lettres à L. Vanier, 13 janv. 1887, p. 62.
C.− MATH. Nombres amiables. ,,Se dit de deux nombres dont chacun est égal à la somme des parties aliquotes de l'autre nombre.`` (Ac. Compl. 1842).
Rem. Attesté également ds Besch. 1845, Lar. 19e-Lar. encyclop., Littré, DG, Quillet 1965.
II.− À l'amiable, loc. adv.
A.− Vieilli, littér. [À propos d'une pers., d'un trait hum.] En ami(e), avec amitié, de nature amiable :
12. ... comme je compte seule diriger ma conduite à l'avenir, je veux me séparer de vous à l'amiable, c'est-à-dire en bonne et vieille amie. Comptez que j'ai soixante ans; la jeune femme est morte en moi, je ne puis plus m'exagérer rien au monde, je ne puis plus aimer. Stendhal, La Chartreuse de Parme,1839, p. 274.
13. [À Madame Victor Hugo] Madame, Je ne vous vois pas, ni Victor. J'ai si peu de temps, je suis si plein de mes maudites affaires, si peu digne de votre bonne et paisible conversation à l'amiable comme autrefois! Ch.-A. Sainte-Beuve, Correspondance générale,t. 1, 1818-1869, p. 201.
14. Mon âme était l'auberge ouverte au carrefour; ce qui voulait entrer, entrait. Je me suis fait ductile, à l'amiable, disponible par tous mes sens, attentif, écouteur jusqu'à n'avoir plus une pensée personnelle, capteur de toute émotion en passage, et réaction si minime que je ne tenais plus rien pour mal plutôt que de protester devant rien. A. Gide, Les Nourritures terrestres,1897, p. 185.
B.− DR. [À propos d'une affaire, d'une querelle d'intérêts gén. matériels entre 2 pers.] Par transaction, en dehors de toute procédure judiciaire. Arrangement, vente à l'amiable; terminer, traiter, à l'amiable :
15. ... j'ai l'honneur de vous annoncer qu'après avoir, par une sommation judiciaire, constaté cet état de choses, je le ferai finir ailleurs; et qu'alors le prix de la composition et de tirage commencés chez vous, ne seront pas à ma charge. S'il vous convient de constater ceci entre nous à l'amiable, vous m'éviterez les frais judiciaires, qui seront à la charge de qui de droit, ... H. de Balzac, Correspondance,1833, p. 320.
16.− Tiens, dit-il, voilà les Petites affiches. Il y est question d'une maison à Montmartre, à vendre à l'amiable : quatre-vingt mille francs... P.-A. Ponson du Terrail, Rocambole,t. 5, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 324.
17. Puis Thénardier vint se rasseoir près de M. Leblanc. − Je continue, dit-il. Nous pouvons nous entendre. Arrangeons ceci à l'amiable. J'ai eu tort de m'emporter tout à l'heure, (...), je vous ai dit que j'exigeais de l'argent, beaucoup d'argent, immensément d'argent. Cela ne serait pas raisonnable. Mon Dieu, vous avez beau être riche, vous avez vos charges, qui n'a pas les siennes? Je ne veux pas vous ruiner, ... V. Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 951.
18. Après une très courte lune de miel, se sentant peu de sympathie l'un pour l'autre, le marquis et la marquise, en gens comme il faut, ne s'étaient pas acharnés bourgeoisement à poursuivre un bonheur impossible. D'un accord tacite, ils y avaient renoncé et vivaient ensemble séparés à l'amiable, de la façon la plus courtoise du monde et avec toute la liberté que comportent les bienséances. T. Gautier, La Capitaine Fracasse,1863, p. 102.
19. Cependant, il lui fallait aller demander aux Buteau comment ils entendaient le partage. Elle-même, au nom de Françoise, exigeait la maison, la moitié de la pièce de labour, la moitié du pré, et abandonnait la moitié de la vigne, un arpent, et qu'elle estimait valoir la maison, à peu près. C'était juste et raisonnable, en somme, car ce règlement à l'amiable aurait évité de mettre dans l'affaire la justice, qui en garde toujours trop gras aux mains. É. Zola, La Terre,1887, p. 385.
20. Son avocat ne lui avait pas dissimulé que le jugement avait peu de chances d'être rendu en sa faveur, et lui avait conseillé, si cela lui était encore possible, de transiger à l'amiable. Daniel-Rops, Mort, où est ta victoire?1934, p. 519.
P. ext. [À propos d'un différend gén. pol. entre 2 collectivités] :
21. − L'aumône est une restitution partielle, faite à l'amiable. Le mendiant transige; plaidons. − Tirez un homme du fond des bois, et montrez-lui la société; il sera bientôt corrompu et méprisable comme vous, mais il ne comprendra jamais l'aéropage impassible qui envoie froidement un mendiant à la potence pour avoir décimé le banquet d'un millionnaire. Ch. Nodier, Jean Sbogar,1818, p. 187.
22. − Mais enfin, − dit en sortant de son silence Franchemont, qui ruminait dans son coin, sans écouter autre chose que ses idées, − il faut un gouvernement, un pastorat quelconque... Lequel? Un gouvernement à l'amiable, de gré à gré, le régime constitutionnel? E. et J. de Goncourt, Charles Demailly,1860, p. 151.
23. Ce préjugé veut que l'ère des guerres soit bien close en Europe et que, hors d'Europe, tout doive toujours s'arranger à l'amiable par des sacrifices mutuellement consentis entre les puissances coloniales. On s'était quelquefois arrangé en effet. Des conventions idéalistes, comme celles qui ont été passées entre l'Angleterre et nous, ont paru réaliser sur la terre un bon type d'équitable balancement. Ch. Maurras, Kiel et Tanger,1914, p. 95.
24. La bourgeoisie des villes s'était groupée en associations de métier. Par un phénomène naturel et que nous voyons se produire de nos jours, ces syndicats en vinrent à jouer un rôle politique. Les corporations réunies constituèrent la commune qui obtenait ses libertés tantôt par la violence, tantôt à l'amiable ou à prix d'argent. J. Bainville, Histoire de France,t. 1, 1924, p. 58.
25. Nous avons été informés, à titre confidentiel, par le foreign office que le gouvernement canadien envisagerait de s'assurer, soit à l'amiable, soit par la force, le contrôle de la station de radio de Saint-Pierre et Miquelon. Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre,L'Appel, 1954, p. 494.
Prononc. : [amjabl̥]. La voyelle de la syllabe finale reçoit une demi-longueur ds Passy 1914.
Étymol. ET HIST. − 1. Ca 1040 [seulement ds Ms. L, xiies.] « (d'un inanimé) agréable » (Alexis, éd. Storey, Prologue : Ici cumencet amiable cançun); 1160-1174 « (d'une pers.) aimable, agréable » (Wace, Rou, éd. Andresen, II, 14 ds H.-E. Keller, Étude descriptive sur le vocab. de Wace, Paris, 1953, p. 123 b : E Rou fu amiables, Hasteins fiers e divers), qualifié de vieux lang. par Ac. 1842, de peu usité par Besch. 1845 et Littré; 2. 1401 dr. « (d'un inanimé) qui porte accord, conciliation » (Règne de Charles VI, I, 234 ds Fr. mod. t. 4, p. 336 : Il les appaisera par voie amiable si faire se peut). Du bas lat. amicabilis au sens 1, d'un inanimé, Novell Iust., 95, 1, 2 ds TLL s.v. 1889, 81; mittere ad eum amicabilem epistolam [μ ι λ ι ́ α ν ε ̓ π ι σ τ ο λ η ́ ν], d'une pers., Corp. V, 1709, 2 ibid. : egregius Simplicius amicabilis, ab omnibus notus; au sens 2, dr., Novell Iust., 86, 2, ibid. : per amicabilem conventum dissolvant litigantes, quae dubia sunt.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 75.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Barr. 1967. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Cap. 1936. − Dupin-Lab. 1846. − Laf. 1878. − Lav. Diffic. 1846. − Le Clère 1960. − Lemeunier 1969. − Lew. 1960, p. 252. − Réau-Rond. 1951. − Spr. 1967.

Wiktionnaire

Adjectif

amiable \a.mjabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Doux, gracieux.
  2. (Droit) Qui agit ou qui se fait par les voies de la douceur et de la conciliation.
    • Vente, partage, transaction amiable.
    • Conventions de séparation amiable avant ou pendant le divorce. — (Michel de Juglart, Cours de droit civil, 1990)
    • Le message envoyé aux victimes est catastrophique, soupire un avocat des parties civiles. Elles se disent que la justice des puissants ne passe pas et qu'il vaut mieux accepter des règlements amiables au ras des pâquerettes. — (Isabelle Barré, Servier a une potion pour endormir la justice, Le Canard enchaîné, 18 mai 2016)
  3. (Mathématiques) (Vieilli) Qualifie des nombres dont l’un est égal à la somme des parties aliquotes de l’autre.

Adjectif

amiable \ˈeɪ.mi.ə.bəl\

  1. Amical, aimable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMIABLE. adj. des deux genres
. T. de Droit. Qui agit ou qui se fait par les voies de la douceur et de la conciliation. Vente, partage, transaction amiable. Un amiable compositeur, Celui qui est chargé d'accommoder un différend, un procès, sans être tenu de prendre la loi pour base de sa décision.

À L'AMIABLE, loc. adv. Par voie de douceur et de conciliation, sans procès. Nous en conviendrons à l'amiable. Vider un différend à l'amiable. Vente à l'amiable, Vente faite de gré à gré; à la différence des Ventes faites par autorité de justice ou par la voie des enchères.

Littré (1872-1877)

AMIABLE (a-mi-a-bl') adj.
  • 1Doux, gracieux. Paroles amiables. La confraternité, trop oubliée de l'espèce humaine, s'entrelacera par une circulation plus amiable et plus active dans tous les rapports politiques et commerciaux, Mirabeau, Collection, t. V, p. 39. Le ciel amiable, Malherbe, I, 4.

    Peu usité en ce sens hors de la poésie.

  • 2Amiable compositeur, celui qui est chargé d'accommoder un différend. L'arbitre choisi est un médiateur amiable et non un juge de rigueur, Fénelon, Tél. XXIII.

    Convention ou partage amiable.

  • 3À l'amiable, loc. adv. Par voie de conciliation, sans procès. Il valait mieux traiter à l'amiable, Bossuet, Lett. quiét. 139. Si les affaires ne peuvent pas être accommodées à l'amiable avec nos parties, Bossuet, Var. 3. Il n'a pas tenu à moi que nous n'ayons terminé notre différend à l'amiable, Bossuet, Lett. 183. La charité les obligeait à s'expliquer à l'amiable avec l'auteur, Bossuet, 1er écrit.

    Vente à l'amiable, vente de gré à gré.

HISTORIQUE

XIIe s. Naissance plaine de sainteit, honoraule al munde, amiaule as hommes, Saint Bernard, p. 530.

XIVe s. Et ceulx qui tantost font l'un à l'autre ouvres amiables, il monstrent par ce que il veulent estre amis, Oresme, Eth. 235.

XVe s. Et leur bailla certains articles assez amyables par escript, Commines, II, 3. Il avoit la parolle doulce et amyable, Commines, IV, 7.

XVIe s. Les supplians estre traictez plus humainement, en consyderation de ce qu'ilz avoyent de tous temps esté bons et amiables voisins, Rabelais, Gar. I, 26. Ces salades me semblent bien aussi bonnes, et quelque peu plus doulces et amiables à l'estomach, Rabelais, Épi. 12. Dieu te gard, douce, amiable Calandre, Marot, III, 115. Le mespris de la mort nous donne le goust pur et amiable de la vie…, Montaigne, I, 70. Il estoit le plus doulx et le plus amiable envers les autres qu'il estoit possible, Amyot, Lyc. 16. Il estoit courtois, et avoit la parole doulce et amiable, Amyot, Solon, 61. Conquerant aucuns des peuples par force d'armes, et gaignant les autres par amiable voye, Amyot, Caton, 19. Mithridates luy feit tout le bon traittement et amiable recueil qui luy fut possible, Amyot, Marius, 56.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AMIABLE. Ajoutez :

4 En arithmétique, nombres amiables, nombre tels, que chacun d'eux est égal à la somme des parties aliquotes de l'autre ; exemple : 284 et 220, parce que 284 est égal à 1 + 2 + 4 + 5 + 10 + 11 + 20 + 22 + 44 + 55 + 110, somme des parties aliquotes de 220, et que 220 est égal à 1 + 2 + 4 + 71 + 142, somme des parties aliquotes de 284, Prouhet.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AMIABLE, adj. en termes de Commerce. On appelle amiable compositeur, celui qui fait l’office d’ami pour accommoder deux négocians qui ont des contestations ou des procès ensemble. Il differe de l’arbitre, en ce que pour concilier & rapprocher les esprits, il retranche souvent quelque chose du droit de chaque partie : ce que l’arbitre qui remplit la fonction de Juge semble n’avoir pas la liberté de faire. Voyez Arbitre. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « amiable »

Du latin amicabilis (amical).

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourguig. aymiaule ; picard, amicabe ; provenç. amicable, amigable ; d'amicabilis, de amicus (voy. AMI).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « amiable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amiable amjabl

Évolution historique de l’usage du mot « amiable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amiable »

  • L’amour se divorce à l’amiable. De Claude Nougaro / La Statue de l’homme
  • On ne règle à l'amiable que ce qu'on règle sans s'aimer. De Françoise Chandernagor / La première épouse
  • Les proches du jeune homme avaient introduit une requête devant la CEDH en décembre 2017 mais un accord amiable a été trouvé. LExpress.fr, Violences policières: accord amiable entre la France et la famille d'un jeune mort en 2007 - L'Express
  • Une situation d’impayés, peut devenir la bête noire de toute entreprise. Non seulement cela peut mettre à mal la relation commerciale avec un client, mais en plus, la trésorerie de la société, peut en être directement impactée. Le recouvrement amiable est LA solution qui s’impose, pour résoudre rapidement la situation, sans se lancer directement, dans des procédures judiciaires plus complexes. Pour en savoir plus sur le recouvrement amiable, voici les différents avantages de ce type de procédure. GROUPE ECOMEDIA, Publi-reportage / Recouvrement amiable : les avantages de la procédure | GROUPE ECOMEDIA
  • En cas de collision avec un autre véhicule, il est impératif de remplir le fameux constat amiable pour faire jouer votre assurance automobile. Ce document facilite en effet la déclaration à partir de laquelle le calcul de votre indemnisation sera réalisé. Le précieux formulaire détaillant les circonstances de l'accident doit alors être rempli et signé par les deux parties avant d'être envoyé à leurs assureurs respectifs dans le délai de cinq jours ouvrés. Mais encore faut-il en avoir un sous la main ! Vous venez de vous faire rentrer dedans et découvrez que vous n'avez plus de constat papier dans la voiture ? Pas de panique, votre smartphone peut vous sauver la mise ! Depuis 2014, les assureurs mettent à votre disposition l'application E-constat auto. Gratuit et téléchargeable sur l'App Store et Google Play, cet outil vous permet de déclarer en ligne les accidents n'ayant entraîné que des dommages matériels. , Auto : Pour faire un constat à l'amiable, un smartphone suffit
  • Une sacrée épine du pied ôtée. Un accord à l'amiable a été trouvé entre le parti français d'extrême droite Rassemblement National et une entreprise russe l'ayant poursuivi en justice pour le non-remboursement d'un prêt d'environ 9,6 millions d'euros, a annoncé mercredi un tribunal russe. leparisien.fr, Prêt russe non-remboursé : le RN trouve «un accord à l’amiable» avec son créancier - Le Parisien

Traductions du mot « amiable »

Langue Traduction
Anglais amicable
Espagnol amistoso
Italien amichevole
Allemand einvernehmlich
Portugais amigável
Source : Google Translate API

Synonymes de « amiable »

Source : synonymes de amiable sur lebonsynonyme.fr

Amiable

Retour au sommaire ➦

Partager