La langue française

Ambivalent

Définitions du mot « ambivalent »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMBIVALENT, ENTE, adj.

Doué d'ambivalence.
A.− Domaine de la psychol. (cf. ambivalence A).Conduite ambivalente :
1. Les syndromes typiques sont fréquemment entremêlées et il n'est pas rare de trouver simultanément, chez le même sujet, des caractères de types opposés, comme schizoïdie et syntonie. Les contradictions déconcertantes, les conduites ambivalentes, les aigreurs et les ennuis révélateurs de latences contraires au type apparent témoignent de cette structure complexe des individus concrets. E. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 40.
2. Dans l'oscillation ambivalente de sa vie intérieure c'est ... au nom de son propre athéisme que Freud repoussa la séduction communiste. M. Choisy, Qu'est-ce que la psychanalyse? 1950, p. 21.
− Dans d'autres domaines :
3. ... l'élément plastique et l'élément graphique (...) ne sont pas indépendants; ils sont liés par une relation ambivalente, qui est à la fois une relation d'opposition et un rapport fonctionnel. C. Lévi-Strauss, Anthropologie structurale,1958, p. 287.
B.− P. ext. (cf. ambivalence B) :
4. Ainsi, partie d'un élan unique, la démocratie diverge en deux courants, selon qu'elle est réfractée par une conception spiritualiste ou matérialiste, par l'une ou l'autre des deux « Weltanschauungen ». C'est ce que nous voulions dire en la qualifiant d'ambivalente et en disant que, tout en étant une dans son inspiration, elle est double dans son expression. G. Vedel, Manuel élémentaire de droit constitutionnel,1949, p. 244.
5. Au reste, le mythe n'est-il pas ambivalent, et sa signification ambiguë? M.-J. Durry, Gérard de Nerval et le mythe,1956, p. 156.
Prononc. : [ɑ ̃bivalɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t].
Étymol. ET HIST. − 1. 1924 psychol. et psychanal. « qui comporte deux composantes opposées » (S. Freud trad. en fr. par S. Jankélévitch, Totem et Tabou, Paris, Payot, p. 47 : tout ce qui a suivi peut être expliqué par le conflit entre la prohibition et la tendance. Le principal trait caractéristique de la constellation psychologique ainsi fixée consiste en ce qu'on pourrait appeler l'attitude ambivalente1− note 1 p. 47 : Selon l'excellente expression de Bleuler − de l'individu à l'égard d'un objet lui appartenant); 2. 1937 p. ext. « qui a un caractère double » (G. Duhamel, Chronique des Pasquier, Les Maîtres, p. 138 : vous qui voyez les deux, vous êtes ambivalent. Profitez-en, mon cher, cela ne pourra pas durer). Empr. à l'adj. all. ambivalent, lui-même formé de l'élément préf. d'orig. lat. ambi « tous les deux » et du part. prés. du lat. valere « valoir ». Ce terme all. a sans doute été introduit dans le lang. de la psychanal. par Eugène Bleuler (ambivalence*) et diffusé par Freud dès 1912.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 11.
BBG. − Lapl.-Pont. 1967.

ambivalent* -

Wiktionnaire

Adjectif

ambivalent masculin

  1. Qui est doué d’ambivalence.
  2. Qui a plusieurs valeurs, plusieurs propriétés, plusieurs comportements différents, contradictoires, voire opposés.
    • Étant donné la nature ambivalente du Corps des carabiniers du Chili (force de police et force constituant virtuellement une quatrième Arme), c'est par un double canal que se sont développées ses relations avec les États-Unis. — (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974, p.25)

Adjectif

ambivalent \ambivaˈlɛnt\

  1. Ambivalent, ambivalente.
    • Seine Gefühle ihr gegenüber sind ambivalent, sowohl positiv als auch negativ.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ambivalent »

(1910) De l’allemand ambivalent (→ voir ambi- et valens en latin), introduit dans le langage de la psychanalyse par Eugen Bleuler et largement employé par Sigmund Freud.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin ambi- et valens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ambivalent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ambivalent ambivalɛnt

Évolution historique de l’usage du mot « ambivalent »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ambivalent »

  • Mais, si, notamment donc sur le terrain social, « la France se classe parmi les pays où les jugements eurosceptiques sont les plus répandus, (…) les attitudes pro-européennes peuvent (sur certaines questions) rassembler près des trois quarts des Français ». Par exemple, sur « l’ouverture aux autres », les « politiques communes » ou « la voix de l’UE dans le monde ». Ainsi, les mêmes « ambivalents » sont-ils à peine 22 % à avoir « plutôt confiance » dans l’UE, mais 84 % à apprécier positivement « le droit de travailler dans tous les États membres », 73 % à attacher de l’importance à la place de l’UE sur la scène internationale, et même 76 % à se prononcer pour l’euro ! Nous sommes loin d’être un peuple antieuropéen ! Mais, pour sauver l’Europe, il faut la changer. L'Humanité, Le rapport « ambivalent » des Français à l'Europe | L'Humanité
  • Affubler Irving d'un sobriquet si peu flatteur paraît facile tant il a, depuis le début de sa carrière, permis de douter parfois de son intelligence et de sa gestion du rapport aux autres. Personnage ambivalent, difficile à déchiffrer, déroutant souvent, Irving, s'il n'est pas un marginal, est en tout cas à part en NBA. Et pas toujours dans le bon sens du terme. Ce qui peut effectivement laisser penser qu'il n'est pas le bon messager pour porter une parole censée. Eurosport, Ambivalence, fantasmes et complotisme : pourquoi Kyrie Irving est une cible facile - NBA 2019-2020 - Basketball - Eurosport
  • C’est le point majeur de son discours. La conjoncture de ce point de vue l’a servi en lui permettant enfin de clarifier son discours sur un sujet où il était resté jusqu’à maintenant ambivalent. Sur cet enjeu, il a manifestement rompu avec un «en même temps» inopérant. C’est une rupture aussi avec la gauche sociétale. Le Figaro.fr, Benedetti: «Macron est sorti de l’ambivalence sur le communautarisme, mais pas sur le reste»
  • Karine a 23 ans. Elle est étudiante en communication et modèle nue sur Internet. La jeune femme entretient avec sa sexualité un rapport ambivalent, parfois douloureux. Un jour, une amie lui parle d'un "truc révolutionnaire" :  France Culture, Sex toys et libérations
  • La fiche pédagogique Eduscol, validée par le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse, fixe les objectifs d’apprentissage : faire connaître les fonctions et les formes de la monnaie, faire comprendre la création monétaire, ainsi que le rôle des banques centrales en la matière. La monnaie y est définie d’une façon purement fonctionnelle : on dit à quoi elle sert, mais pas ce qu’elle est, du moins pas vraiment. Elle ne serait qu’un ensemble de moyens de paiement facilitant les échanges, qui viendrait rompre le troc. On ne reprochera pas à Eduscol de reproduire ce qui est écrit dans beaucoup de manuels, à cela près que ceux mentionnés dans la bibliographie indicative de la fiche présentent une tout autre vision : celle d’un objet polymorphe et ambivalent. Le Monde.fr, « La monnaie est objet polymorphe et ambivalent »

Traductions du mot « ambivalent »

Langue Traduction
Anglais ambivalent
Espagnol ambivalente
Italien ambivalente
Allemand ambivalent
Portugais ambivalente
Source : Google Translate API

Synonymes de « ambivalent »

Source : synonymes de ambivalent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ambivalent »

Ambivalent

Retour au sommaire ➦

Partager