La langue française

Alpin

Sommaire

  • Définitions du mot alpin
  • Étymologie de « alpin »
  • Phonétique de « alpin »
  • Évolution historique de l’usage du mot « alpin »
  • Citations contenant le mot « alpin »
  • Images d'illustration du mot « alpin »
  • Traductions du mot « alpin »
  • Synonymes de « alpin »

Définitions du mot alpin

Trésor de la Langue Française informatisé

ALPIN, INE, adj. et subst. masc.

A.− Adjectif
1. Qui croît, qui vit, qui se trouve sur les Alpes et, p. ext., sur les hautes montagnes. Végétation, faune alpine :
1. Les cimetières de la Suisse sont quelquefois placés sur des rochers (...). Le chamois et l'aigle y fixent leur demeure, et la mort croît sur ces sites escarpés, comme ces plantes alpines, dont la racine est plongée dans des glaces éternelles. F.-R. de Chateaubriand, Génie du Christianisme, t. 2, 1803, p. 345.
2. ... la famille offre ... en montagne les genres androsace et soldanella qui fournissent à la flore des rochers et des prairies alpines... Plantefol, Cours de botanique et de biologie,t. 2, 1931, p. 20.
2. Qui a rapport aux Alpes et aux montagnes qui leur sont comparables. Relief, massif, chalet alpin :
3. ... j'ai beau me battre les flancs pour arriver à l'exaltation alpine des écrivains de montagne, j'y perds ma peine. F.-R. de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 4, 1848, p. 125.
4. Le gardien du musée alpin circulait pour se réchauffer entre ses bouquetins et ses reliques. J. Peyré, Matterhorn,1939, p. 247.
Rem. Alpique, adj., géogr., géol., vx. Qui appartient aux Alpes, qui est propre aux Alpes; système alpique, chaîne −; attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. ainsi que ds Quillet 1965 :
ANTHROPOL. Race alpine. ,,L'une des races blanches qui se sont installées en Europe à l'âge de la pierre polie.`` (Lar. encyclop.).
ARM. Chasseurs alpins. Bataillons de chasseurs à pied attachés à la défense des montagnes et particulièrement des Alpes :
5. Sospel est une petite ville pittoresque perdue entre les derniers contreforts des Alpes, à deux heures et demie de Menton, en voiture. Aucun chemin de fer n'y passe. C'est l'un des coins les plus retirés, les plus inconnus de la France et les plus redoutés des fonctionnaires et... des chasseurs alpins qui y tiennent garnison. G. Leroux, Le Parfum de la dame en noir,1908, p. 67.
6. Au centre, le corps alpin bavarois enlevait d'assaut Kemmel et le mont Kemmel, prenant ainsi pied sur la partie orientale des collines flamandes. F. Foch, Mémoires,t. 2, 1929, p. 68.
ÉLEV. Chèvre alpine. Chèvre d'origine alpine, excellente laitière.
Rem. Alpé, ée, adj., néol. d'aut., en parlant de bétail. Élevé dans les Alpes : ,,L'accroissement de poids peut atteindre 500 g par jour pour les jeunes animaux, ce qui correspond pour les propriétaires de bétail à un revenu net quotidien de (...) compte tenu du « prix de pension » par bête alpée.`` (M. Wolkowitsch, L'Élevage dans le monde, 1966, p. 129).
GÉOL. ,,Se dit des roches auxquelles on a cru que celles des Alpes se rapportaient.`` (Besch. 1845).
LOISIRS. Club alpin. Société d'amateurs de promenades en montagne et d'ascensions :
7. Adrien Arnaud n'avait alors pas loin de vingt ans. Il avait, avec un ancien professeur à Avignon qui s'était fixé à Sérianne avec sa femme et ses trois fils, M. Delobelle, créé la section locale du club alpin. M. Delobelle était du club alpin de fondation. L. Aragon, Les Beaux quartiers,1936, p. 42.
B.− Subst. masc.
1. Celui qui habite dans les Alpes ou qui en est originaire.
Rem. Attesté uniquement ds Quillet 1965.
2. Les Alpins. Les chasseurs alpins :
8. ... si je reviens en France, je demanderai sans doute son bataillon. Les Alpins, en tout cas. Mais, lorsque j'ai vu où il en était... Daniel-Rops, Mort, où est ta victoire?1934, p. 487.
9. Le 1ermars, je crée le « détachement d'armée des Alpes » et place à sa tête le général Doyen. Celui-ci, Alpin confirmé, va conduire la bataille parfaitement bien. Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre,Le Salut, 1959, p. 161.
Prononc. − 1. Forme phon. : [alpε ̃], fém. [-in]. 2. Dér. et composés.Alp- : alpage, alpager, alpe, (cf. Lar. encyclop.), alpé, alpenstock, alpestre, alpicien (cf. Lar. 19e), alpicole, alpigène, (ou alpien; cf. Lar. encyclop.), alpinisme, alpiniste, alpinum (cf. Lar. encyclop.), alpique.
Étymol. ET HIST. I.− Alpin, ine, 1. Début xiiies. « des Alpes, des montagnes » (Vie de saint Auban, éd. Alkinson ds T.-L. : Mun Giu le roiste munt alpin); à nouveau 1547-60 « id. » trad. (Des Masures, Eneide, 211 vods Quem. t. 1 1959 : L'effort des vents alpins); 1582 id. « id. » (R. et A. D'Aigneaux, Trad. Virgile, 25 ro, ibid. : Tu voiz la neige alpine et du Rhin la froidure), repris au xixes.; 2. 1779-1796 bot. (Saussure, Voyage dans les Alpes, II, xiii, 618 ds DG : On trouve sur le Montanvert et au bord du glacier plusieurs belles plantes alpines). II.− Alpé, ée, 1966, supra. III.− Alpique, 1838 (Ac. Compl. 1842 : [...] Qui appartient aux Alpes Système alpique, Les Alpes proprement dites, et leurs ramifications). I empr. au lat. alpinus « des Alpes » dep. Virgile (Ecl. 10, 47 ds TLL s.v., 1719, 74 : alpinas .. nives), fréq. ds Pline, Nat., ibid. passim et en lat. médiév. (Mittellat. W. s.v.); repris au xviiies., prob. à travers un lat. sc. (bot.) alpinus. II, III dér. de Alpes; suff. * et -ique*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 81.
BBG. − Baulig 1956. − Bél. 1957. − Ritter (E.). Les Quatre dictionnaires français. Remarques lexicographiques. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 345.

Wiktionnaire

Adjectif

alpin \al.pɛ̃\

  1. (Géographie) Relatif aux Alpes ; qui croît, qui habite, ou qui se trouve sur ou dans celles-ci.
  2. (Par extension) Relatif aux hautes montagnes.
    • Le mot « alpin » a pris chez les botanistes et les géographes, un sens mondial, il désigne, avec plus ou moins de netteté, ce qui a trait aux hautes montagnes. On parle, par exemple, de l'étage alpin des Montagnes Rocheuses. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, note de bas de page 84)
    • Comme ces plantes alpines dont la racine est plongée dans des glaces éternelles… — (François-René de Chateaubriand, Gén. IV, II, 7. - cité par Littré)
    • Plantes alpines, prairies alpines, rochers alpins, chalet alpin.

Adjectif

alpin \Prononciation ?\ masculin (graphie ABCD)

  1. Alpin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALPIN, INE. adj.
Qui se trouve, qui croît sur les Alpes et, par extension, sur les hautes montagnes. Chalet alpin. Végétation alpine. Plantes alpines. Il signifie aussi Qui a rapport aux Alpes. Club alpin, Association qui a pour objet d'encourager les excursions dans les régions alpestres. Chasseurs alpins, Corps spécial d'infanterie destiné à la défense des Alpes et, par extension, des montagnes qui forment frontière.

Littré (1872-1877)

ALPIN (al-pin, pi-n') adj.
  • Qui croît ou habite ou se trouve sur les Alpes, et, par extension, sur les hautes montagnes. Plantes alpines, prairies alpines, rochers alpins. Comme ces plantes alpines dont la racine est plongée dans des glaces éternelles…, Chateaubriand, Gén. IV, II, 7.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ALPIN. Ajoutez :

Club alpin, club qui a pour but de visiter les Alpes, de pratiquer des ascensions, et de faire l'histoire naturelle de ces montagnes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « alpin »

Dérivé de Alpes avec le suffixe -in.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « alpin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alpin alpɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « alpin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alpin »

  • Retourner à l'entraînement et retrouver les mouvements dans des conditions un peu inhabituelles. Après trois mois de pause, l'équipe de France de ski alpin renoue avec l'or blanc sur le glacier des Deux-Alpes (Isère), à 3 200 mètres d'altitude. L'entraînement a d'abord repris en ordre dispersé à Val-d'Isère, le 6 juin, et maintenant dans la station de l'Oisans, traditionnel camp de base du ski français en juin. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, PHOTOS. Isère : l'équipe de France de ski alpin reprend le chemin de l'entraînement aux Deux-Alpes
  • Les seules conférences au sommet qui riment à quelque chose sont celles des alpinistes ! De Bernard Cusseta
  • La spéléologie, c’est l’alpinisme de ceux qui ont le vertige. De Philippe Geluck / Le Chat
  • La reconnaissance posthume d'un alpiniste ou d'un écrivain a quelque chose à voir avec les glaces éternelles. De Françoise Lefèvre / Souliers d'automne
  • La mort est le compagnon fidèle de l'alpiniste. On y pense sans cesse, on la côtoie, il faut s'y habituer. De Maurice Herzog / Le Figaro, 11 juin 1990
  • Avec un million de visiteurs par an pour 750 résidents, le village lové dans un décor de fjord alpin pouvait se targuer de rivaliser avec Venise et Barcelone au nombre de touristes par habitant. « Il y a plus de 600 000 photos d’Hallstatt sur Instagram », constate Alexander Scheutz, le maire, qui n’en revient toujours pas de la notoriété planétaire acquise par sa commune en quelques années. Cet engouement a fait de la cité médiévale un symbole du « surtourisme », ce phénomène de saturation dont souffrent de nombreuses destinations prisées des voyageurs. L'Orient-Le Jour, Hallstatt, un joyau alpin menacé par sa notoriété - L'Orient-Le Jour
  • L’école d’aventure lancée par le CAF permettra aux jeunes de pratiquer des activités sportives diversifiées, randonnée, course d’orientation, escalade, via ferrata, canyon, alpinisme, spéléo VTT… en été. Et du ski nordique, du ski de randonnée, des raquettes, la construction d’igloo, de la luge… en hiver. , Culture - Loisirs | Guillestrois : le Club alpin français lance son école d’aventuriers
  • Petter Fill, 37 ans, aura marqué lui aussi l'histoire du ski alpin, en devenant, après de longues années d'apprentissage le meilleur descendeur de la planète en 2016 et 2017. , Ski alpin - Ciao Petter Fill (ski-nordique.net)
  • Si le report des mondiaux de 2021 est accordé, il n’y aurait donc plus de répétition avant les JO de 2022. Du coup, l’élite alpine se verrait alors privée de grands rendez-vous durant trois ans puisque les championnats du monde sont présentés à tous les deux hivers. Le Journal de Québec, Des mondiaux de ski alpin en 2022 feront aussi bien l’affaire | JDQ
  • Pour bâtir ce calendrier, les instances se sont appuyées sur du solide, sur toutes les étapes qui ont fait l'histoire du ski alpin. , Ski alpin - Le calendrier de la coupe du monde 2021 (ski-nordique.net)

Images d'illustration du mot « alpin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « alpin »

Langue Traduction
Anglais alpine
Espagnol alpino
Italien alpino
Allemand alpin
Portugais alpino
Source : Google Translate API

Synonymes de « alpin »

Source : synonymes de alpin sur lebonsynonyme.fr
Partager