La langue française

Albe

Sommaire

  • Définitions du mot albe
  • Étymologie de « albe »
  • Phonétique de « albe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « albe »
  • Citations contenant le mot « albe »
  • Traductions du mot « albe »
  • Synonymes de « albe »

Définitions du mot albe

Trésor de la Langue Française informatisé

ALBE, adj. et subst.

A.− Adj. et subst., poét., rare. [Gén. antéposé]
1. Emploi adj.
a) [Se rapporte à un inanimé concr.] De couleur blanche ou claire :
1. Voici [prenant part à l'un des concerts Lamoureux] (...) Cortot, un jeune à qui Diémer enseigne « à lécher de ses albes doigts la crème des touches d'un Pleyel » ... Willy, Entre deux airs, par l'ouvreuse du cirque d'été,1895, p. 207.
2. Je veux parsemer d'albes fleurs de lys Ce péplum d'or de Volupté [ta blonde chevelure] X. Privas, Chansons vécues,1903, p. 62.
3. ... nous arrivâmes ainsi au « gardiennage », petit carré de mer où l'on tient en garde les petits yachts de plaisance, les petits bateaux bien propres d'acajou ciré, les petits navires d'une toilette irréprochable. Mon gamin les considérait d'un œil connaisseur et prenait à cette inspection un vif plaisir. Une embarcation jolie, toute sa voile dehors − elle n'en avait qu'une − accosta. Cette voile était immaculée, gonflait son albe triangle, éclatant dans le radieux soleil. G. Leroux, Le Parfum de la Dame en noir,1908, p. 24.
b) Au fig. [Se rapporte à un inanimé abstr.] Qui a la pureté, la limpidité du blanc :
4. ... Palmiers de corail blanc aux résines d'acier! Lys marmoréens à sourires hystériques, Qui vous mettez à débiter d'albes musiques Tous les cent ans, quand vous allez avoir du lait! J. Laforgue, L'Imitation de Notre-Dame la Lune, Climat, faune, flore de la lune, 1886, p. 217.
5. Je ne rencontrerai donc pas sur la roue universelle la Vérité blanche et pure, l'albe et candide Vérité que je cherche. A. France, Le Puits de Sainte Claire,1895, p. 221.
6. La voilà [Pierrette trépassée] cachée Sous l'albe recueil De ces fleurs de deuil! C'est un doux cercueil Que cette jonchée X. Privas, La Chanson sentimentale,1906, p. 157.
2. Emploi subst. Blancheur, pureté :
7. L'andante qui finit pare l'albe de l'Ève. (G. Kahn, Palais nomades). Plowert1888.
B.− Subst. masc., vx. Bois de sapin et plus généralement bois blanc.
Rem. Attesté ds Ac. Compl. 1842, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop.
Stylistique − Ce latinisme rare n'appartient qu'à la lang. recherchée ou poét. (ex. 8). S'il a pu connaître une certaine vitalité vers la fin du xixes., il a été vite qualifié de « quelque peu enfantin » et disparaît progressivement du vocab. du xxes. : 8. ... il était bon genre d'écrire, en 1888, (...) albe flambeau lunaire pour blanche lune. L. Larchey, Dict. historique d'argot, nouv. suppl., 1889, p. 13. 9. Les recherches de mot quelque peu enfantines : albe neige, ultime lueur (...) taches imperceptibles, dont un esprit attentif et malveillant aurait pu incriminer les chansons juvéniles de Xavier Privas [ont aujourd'hui disparu]. [X. Privas, par L. Tailhade]. X. Privas, La Chanson sentimentale, 1906, p. 15.
Prononc. − 1. Forme phon. : [alb]. Pour Rouss.-Lacl. 1927, p. 115, ,,les voyelles toniques suivies, dans la prononciation, de deux consonnes, dont la seconde n'est ni l ni r, sont moyennes``. 2. Dér. et composés : albation, albedo, albène, albescent, albeur, albicorne, albification, albinisme, albique, albite, albivère, albugine, albugo, albumen, déalbation.
Étymol. ET HIST. − 1. 1271 Subst. « bois blanc, aubier » (Livre des mestiers, 1repart., LXXIX, 5, Bonnardot ds Gdf. : Se li mestre qui gardent les mestier truevent arçon mauves, c'est a savoir aube, il doivent le aube faire tailler hors netement). − vx lang. d'apr. Ac. Compl. 1842; 2. a) xiiies. adj. « blanc » (Beroul, Tristan, éd. Muret, 872 ds T.-L. : espines aubes et noires), attest. isolée; 1895 « id. » emploi poétique (supra, ex. 1); b) 1887 subst. « blancheur » (Plowert 1888, supra, ex. 7), attest. isolée. Empr. au lat. albus, empl. fréquemment pour qualifier certains arbres (TLL s.v., 1504, 25) en partic. le peuplier (populus); emploi subst. en lat. médiév. (synon. de albedo), ca 1160, Metellus Buc., 4, 19 ds Mittellat. W. s.v., 434, 67 : bucula ... maculis insignis et albeo ac niveo miscens orbis nigros quasi carbo.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2.
BBG. − Timm. 1892, p. 249.

Wiktionnaire

Nom commun 1

albe \alb\ masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) (Ichtyologie) Ablette.

Nom commun 2

albe \alb\ masculin

  1. (Désuet) Bois blanc.

Adjectif

albe \alb\ masculin et féminin identiques

  1. (Littéraire) De couleur blanche et pure.
    • Les Icebergs entrechoqués s’avançant pâles
      Dans les brumes ainsi que d’albes cathédrales
      M’ont cerné sur un bloc ; et c’est là que, très-seul,
      Je fleuris, doux lys de la zone des linceuls,
      Avec ma mie !
      — (Jules Laforgue, L’île dans Œuvres complètes, L’Âge D’Homme, 1986)
    • Mes lecteurs comprendront quelle joie j’éprouvais à tirer sur ces cygnes superbes qui tombaient sous nos atteintes meurtrières, et dont le sang teignait en rose les plumes albes de leurs ailes. — (Bénédict-Henry Révoil, Chasses dans l’Amérique du Nord, éditeur A. Mame, 1883)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « albe »

(Nom commun 1) Du latin albus (« blanc »), à cause de la couleur argentée et brillante de ce poisson.
(Nom commun 2) De l’ancien français albe (« aubier »).
(Adjectif) Latinisme poétique pour décrire la blancheur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « albe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
albe alb

Évolution historique de l’usage du mot « albe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « albe »

  • Automobilistes, notez-le sur vos tablettes. À partir de ce lundi, et durant toute la semaine, le pont enjambant l’Albe à l’entrée de Sarralbe, lorsque l’on arrive de Sarreguemines ou de Puttelange-aux-Lacs, sera fermé à la circulation. Entièrement reconstruit en 2005, le pont montre des faiblesses au niveau de plusieurs joints de chaussée. Le département de la Moselle a donc décidé d’engager un chantier de réfection. En même temps, la couche de roulement sera rénovée. , Société | Pont sur l’Albe : lundi, on ne passera plus
  • Sarralbe , Le patrimoine du Pays d Albe : Visite guidee a Sarralbe
  • Sarralbe a un sous-sol très riche puisqu’on y puisait non seulement de l’argile pour fabriquer des tuiles mais également le sel. L’activité industrielle liée au sel marquera le paysage jusqu’à la deuxième moitié du 20ème siècle. Son exploitation vraiment industrielle démarre avec la grande soudière Solvay. Sarre et Albe faisaient également tourner quatre moulins ainsi qu’une forge et attiraient d’autres industries. Unidivers, Musée des Amis du Pays d’Albe et de la Ligne Maginot Aquatique Maison des Têtes Sarralbe lundi 7 septembre 2020
  • Facebook : @albemusique , Val-d'Oise. Albe, musicienne d'Auvers-sur-Oise, sort son premier Ep Anémones | La Gazette du Val d'Oise

Traductions du mot « albe »

Langue Traduction
Anglais albe
Espagnol alba
Italien alba
Portugais alba
Source : Google Translate API

Synonymes de « albe »

Source : synonymes de albe sur lebonsynonyme.fr
Partager