La langue française

Aisseau

Sommaire

  • Définitions du mot aisseau
  • Étymologie de « aisseau »
  • Phonétique de « aisseau »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aisseau »
  • Citations contenant le mot « aisseau »
  • Images d'illustration du mot « aisseau »
  • Traductions du mot « aisseau »
  • Synonymes de « aisseau »

Définitions du mot « aisseau »

Trésor de la Langue Française informatisé

AISSEAU1, AISCEAU, subst. masc.

Rare. Petit ais (ou planche) très mince utilisé dans la couverture de certaines constructions. Synon. bardeau.
Rem. Dup.-Lab. 1846 donne ce sens s.v. aisceau, aissil. Chabat t. 1 1875, d'autre part, signale qu',,on dit encore aissan, aissis``. Nouv. Lar. ill. enregistre, à côté de aisseau, la forme aissante*, subst. fém.
Étymol. ET HIST. − Env. 1350 esseau « planche très mince servant à couvrir les toits; bardeau » (Gloss. lat.-gall., B.N.1. 7692 ds Gdf. Compl. : Scandula, tegula, tabularis; gall., esseau). Dér. de ais*; suff. -eau*.
BBG. − Bél. 1957. − Blanche 1857. − Boiss.8. − Chabat t. 1 1875. − Chesn. 1857. − Dupin-Lab. 1846. − Mots rares 1965.

AISSEAU2, AISCEAU, subst. masc.,AISSELIÈRE, subst. fém.

TECHNOLOGIE
A.− Hachette de tonnelier. ,,Outil de tonnelier servant à tailler les douves.`` (Mots rares 1965).
Rem. On dit aussi aisceau, aissette et aiscette, et selon Nouv. Lar. ill., aisselière (ce dernier peut-être p. anal. avec des mots comme chevalière, coutelière, etc.; mais le suff. -ière indique gén. des objets qui contiennent ou entourent qqc.; cf. aussi rapière, serpillière).
B.− BÂT. Marteau de couvreur, à tête ronde d'un côté et à tranchant de l'autre.
Rem. gén. Ce mot présente un grand nombre de var. En tonnellerie on rencontre asse* (dial.); assette*, ascette (voir en partic. la rem. supra); aissette*, aiscette et, selon Nouv. Lar. ill., aisselière. En bât. on relève assette*, aissette* et asseau*; il semble d'ailleurs que dans ce domaine ces mots s'emploient de préférence à aisseau. Rob. est seul à donner ce sens s.v. ,,aissette n.f. ou aisseau n.m.``; les autres dict. l'enregistrent sous aissette.
Prononc. ET ORTH. : [εso]. − Rem. Gattel 1841 transcrit : é-sô. Les dict. du xixes. emploient, pour ce mot, de nombreuses formes concurrentes; ex. Gattel 1841 : aisseau ou aissy; Besch. 1845 : aissette ou aiscette, aisceau ou aisseau; Nouv. Lar. ill. : aisseau ou aissante; Rob. : aissette ou aisseau. La graph. aisceau est sans doute anal. de faisceau (les faisceaux des licteurs romains contenaient une hache).
Étymol. ET HIST. − 1562 aisceau « hachette, doloire » (Du Pinet, Pline, XII, 57 ds Gdf. Compl. : Daedalus inventa l'art de charpenterie : et pour le pratiquer controva la serre, les aisceaux et coignees). − 1845, Besch.; 1845 aisseau « id. » (Besch. : Aissette ou aiscette s. f. Aisceau ou aisseau s. m. Petite hache recourbée de tonnelier pour creuser certaines pièces). Dér. à l'aide du suff. -eau* de l'a. fr. aisse « hachette, doloire », attesté dep. 1271 (E. Boileau, Livre des mestiers, 1repart., 79, 6, Bonnardot ds Gdf. : Nus chapuiseur ne puet ne ne doit metre entour nule viez sele, c'est a dire nule viez sele rapareillier ne a coutel ne a aisse, c'est a dire hanel), du lat. ascia « hache ».
BBG. − Boiss.8. − Mots rares 1965. − Plais.-Caill. 1958.

Wiktionnaire

Nom commun 1

aisseau \ɛ.so\ masculin

  1. (Rare) (Charpenterie) Petit ais ou planche très mince en bois taillé de profil triangulaire qui sert à couvrir une toiture comme la tuile ou l’ardoise.

Nom commun 2

aisseau \ɛ.so\ masculin

  1. (Rare) (Menuiserie) Instrument pour travailler et polir le bois.

Nom commun

aisseau \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de aissel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AISSEAU (è-sô) s. m.
  • Petit ais ou planche très mince, qui sert à couvrir comme la tuile.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aisseau »

(Nom 1) (XIVe siècle) De ais avec le suffixe -eau. À rapprocher de l’ancien français aissil.
(Nom 2) (1389) De l’ancien français aisse (« hachette »), du latin ascia (« hache »), avec le suffixe -eau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aisseau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aisseau ɛso

Évolution historique de l’usage du mot « aisseau »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aisseau »

  • Le jeu commence alors que ECLIPSE II approche de ECLIPSE I. Le groupe se réveille alors après un long voyage en hyper-sommeil. Le groupe est rapidement séparé en deux. Les deux vaisseaux étant identiques, le premier groupe reste en mission de support sur ECLIPSE II et l'autre groupe composé de rangers, est envoyé en mission d'exploration sur ECLIPSE I. Si les deux groupes restent en contact radio, seul l'équipe restée en support reçoit en temps réel, les images vidéos des rangers. Consollection.com, J'ai testé Mission Eclipse VR 4D, un escape game en réalité virtuelle

Images d'illustration du mot « aisseau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aisseau »

Langue Traduction
Anglais armpit
Espagnol axila
Italien ascella
Allemand achsel
Chinois 腋窝
Arabe إبط
Portugais axila
Russe подмышка
Japonais 脇の下
Basque besapean
Corse axila
Source : Google Translate API

Synonymes de « aisseau »

Source : synonymes de aisseau sur lebonsynonyme.fr
Partager