La langue française

Aigue-marine

Définitions du mot « aigue-marine »

Trésor de la Langue Française informatisé

AIGUE-MARINE, subst. fém.

I.− Courant
A.− MINÉR., JOAILL. Pierre fine (variété d'émeraude), transparente, couleur d'eau de mer. Au plur. aigues-marines :
1. 11, samedi. (...) Reçu Ar B puis Cob qui m'a rapporté une bague en aigue-marine que je lui avais donnée à rétrécir. J. Barbey d'Aurevilly, Premier Memorandum,1837, pp. 168-169.
2. Il se décida enfin pour des minéraux dont les reflets devaient s'alterner : pour l'hyacinthe de Compostelle, rouge acajou; l'aigue marine, vert glauque; le rubis-balais, rose vinaigre; le rubis de Sudermanie, ardoise pâle. J.-K. Huysmans, À rebours,1884, p. 60.
3. Les émeraudes sont des silicates alumineux doubles, fusibles au chalumeau, jaunes, d'un vert bouteille, bleuâtres ou verdâtres; elles sont rayées par le zircon et rayent le quartz. 1 Émeraude du Pérou. − Émeraude d'un vert très pur; joaillerie. 2 Aigue-marine.Émeraude d'un bleu verdâtre; joaillerie. 3 Béryl. − Émeraude jaune ou incolore; joaillerie. A. Pérès, Les Pierres et les roches,Guide pratique, 1896, p. 42.
4. − Je présume, reprit MmeBavoil, que ces pierreries qui mettent tant de flammes sur sa mitre sont fausses. − Détrompez-vous, elles sont vraies; un moine aujourd'hui mort, qui était entré en religion après le décès de sa femme, a offert tous les bijoux qu'elle possédait, − et ils étaient nombreux, − pour fabriquer cette mitre. Cela vous explique qu'elle soit incrustée de diamants, d'aigues-marines, de saphirs, de pierres de première valeur, de gemmes de premier choix. J.-K. Huysmans, L'Oblat,t. 1, 1903, p. 119.
Rem. Se dit parfois aigue :
5. Dans la cruche bleu clair, Giauharé avait enclos toutes ses robes marines, tissées d'algues, gemmées d'aigues et tachées de la pourpre des coquillages. Tout le ciel du paradis terrestre, et les fruits riches de l'arbre, et les écailles enflammées du serpent, et le glaive ardent de l'ange étaient enfermés par la cruche bleu sombre... M. Schwob, Le Livre de Monelle,1894, p. 83.
6. M. de Phocas ne semblait même pas se douter de ma présence (...) quand, (...) je vis qu'un mince bracelet de platine, un fil d'aigues et d'opales était rivé à son poignet droit. J. Lorrain, Monsieur de Phocas,1901, p. 3.
B.− P. compar. et métaph. Couleur, nuance, etc. d'aigue-marine, ou absol. aigue-marine. (Ce qui a une) couleur glauque claire, bleu verdâtre transparent.
1. [En parlant de l'eau, du ciel] :
7. Le rayon du soleil, en traversant ce porche obstrué d'une épaisseur vitreuse d'eau de mer, devenait vert comme un rayon d'Aldébaran. L'eau, toute pleine de cette lumière mouillée, paraissait de l'émeraude en fusion. Une nuance d'aigue-marine d'une délicatesse inouïe teignait mollement toute la caverne. V. Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 280.
8. ... l'illumination du couchant s'était éteinte; la colline, les maisons et les arbres ne faisaient plus qu'une masse noire, et dans le ciel, devenu couleur d'aigue-marine, une petite étoile tremblait ainsi qu'une larme au bord de l'horizon. A. Theuriet, La Maison des deux barbeaux,1879, p. 63.
2. [En parlant surtout des yeux d'une pers.] :
9. 23 avril. Nous avions dîné chez M. X. J'étais à côté de MmeX., de cette femme aux yeux d'aigue-marine, de cette femme de nature si rare et si distinguée et si étrangement attirante par son air diaboliquement honnête. E. et J. de Goncourt, Journal,avr. 1868, p. 425.
10. Aigues-marines, dans le transparent écrin Des paupières, les yeux qu'un clair fluide baigne Ont un voluptueux regard qui me dédaigne. Ch. Cros, Le Coffret de santal,Six tercets, 1873, p. 88.
11. La verdure les attendrit [Marcel et Charlie], anime leurs joues, teinte en aigue-marine les yeux bleus de Marcel... Colette, Claudine à Paris,1901, pp. 200-201.
3. [En parlant d'obj. divers] :
12. ... le talent de Mad Carpentier [couturière] a créé une collection très personnelle. Un bleu pervenche adoucit un bleu ardent. Ailleurs, un violet et un bleu bleuet se marient, tandis que l'aigue-marine et le coquelicot s'opposeront. L'Œuvre,10 mars 1941.
13. Robe en satin bleu paon avec écharpe aigue-marine et vert bronze. Le Monde,16 oct. 1951, p. 9, col. 3.
II.− Rare
A.− JOAILL. Aigue-marine orientale, ou absol. aigue-marine. Nom donné improprement à une variété de topaze.
Rem. Attesté ds Nysten 1814-20, Besch. 1845, Chesn. 1857, Littré, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e, Duval 1959.
B.− TECHNOL. ,,Verre coloré par l'oxyde de cuivre, employé pour décorer les porcelaines tendres de Sèvres.`` (Duval 1959).
Rem. Attesté également ds Quillet 1965.
Prononc. : [εgmaʀin].
Étymol. ET HIST. − 1578 adj. « de couleur vert d'eau » (Vigenère, Tabl. de Philostrate, 616, éd. de 1611 ds Quem. t. 1 1959 : Lesquels [émaux] sont ordinairement de ces couleurs-cy : noir, verd, violet, tané, gris, aigue-marine). − 1611, Cotgr.; 1680 subst. fém. (Rich. t. 1 : Aigue-marine. Pierre précieuse de la couleur de l'eau de la mer). Composé de aigue* et de l'adj. marin* à cause de la couleur de cette pierre.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 24.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bél. 1957 (s.v. aigue).Blanche 1857 (s.v. aigue).Boiss.8. − Bouillet 1859. − Brard 1838. − Chesn. 1857. − Comm. t. 1 1837. − Cost. 1899. − Dainv. 1964 (s.v. aigue).Dupin-Lab. 1846 (s.v. aigue).Duval 1959. − Fér. 1768. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 67, 68 (s.v. aigue).Jal 1848 (s.v. aigue).Laborde 1872. − Lar. comm. 1930. − Lav. Diffic. 1846. − Nysten 1814-20. − Prév. 1755. − Privat-Foc. 1870. − Uv.-Chapman 1956.

Wiktionnaire

Nom commun 1

aigue-marine \ɛɡ.ma.ʁin\ féminin

  1. (Minéralogie) Variété de béryl transparente, de couleur bleu clair évoquant l’eau de mer.
    • Une belle aigue-marine.
    • Des aigues-marines.
    • Mon premier vrai bijou, je l’ai eu pour mes sept ans, c’était une bague avec une aigue-marine. — (Patrizia Ciambelli, Bijoux à secrets, 2002)
  2. Nom donné par les lapidaires à différentes autres pierres (l’utilisation commerciale de ces noms est interdite en France) :
    • Aigue-marine brésilienne : topaze bleue.
    • Aigue-marine orientale : saphir bleu-clair (corindon hyalin vert).
    • Aigue-marine du Siam : zircon bleu.
    • Aigue-marine synthétique : spinelle synthétique couleur cyan clair.

Nom commun 2

aigue-marine \ɛɡ.ma.ʁin\ masculin

  1. Couleur de la pierre du même nom, cyan très léger : #79F8F8.
    • Je contemplais son petit nez aquilin et ses lèvres sans fard, et ses prunelles d’aigue-marine et la peau de ses bras nus, un peu brunie par les soleils méditerranéens. — (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 142)

Adjectif

aigue-marine \ɛɡ.ma.ʁin\ invariable

  1. De couleur aigue-marine, de la couleur de la pierre du même nom, cyan très léger : #79F8F8.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AIGUE-MARINE. n. f.
Pierre précieuse de la même composition que l'émeraude, mais d'une couleur bleuâtre presque semblable à celle de l'eau de mer. Une belle aigue-marine. Des aigues-marines.

Littré (1872-1877)

AIGUE-MARINE (è-ghe-ma-ri-n') s. f.
  • Pierre précieuse d'une couleur bleuâtre, et semblable à l'eau de la mer. Aigue-marine orientale, nom donné par les lapidaires au corindon hyalin vert.

    Au plur. Des aigues-marines.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AIGUE-MARINE, s. f. (Hist. nat.) Aqua marina des Italiens, pierre précieuse d’une couleur mêlée de vert & de bleu, à peu près comme la couleur de l’eau de mer, d’où vient le nom d’aigue-marine, que les Modernes ont donné à cette pierre. Il y a très-grande apparence que les Anciens la connoissoient sous le nom de beril ; les plus beaux berils, dit Pline, sont ceux qui imitent la couleur de l’eau de la mer ; il distingue plusieurs especes de beril, (Voyez Beril,) auxquels il seroit très-difficile de rapporter nos aigues-marines ; par exemple, les Chryso-Berils qui avoient de la couleur d’or. Je suppose que cette couleur d’or soit sur un fond vert, c’est notre peridot, (Voyez Peridot), mais on ne peut avoir à présent que des présomptions sur la vraie signification des anciennes dénominations de la plûpart des pierres précieuses. Quoi qu’il en soit du nom ancien de l’aigue-marine, tâchons de donner un moyen sûr pour distinguer cette pierre précieuse de toute autre. L’aigue-marine étant d’une couleur verte mêlée de bleu, on ne peut la confondre qu’avec les pierres vertes & les pierres bleues qui sont les émeraudes & les saphirs : (Voyez Emeraude, Saphir) mais si on fait attention que l’emeraude doit être purement verte sans aucune teinte de bleu, & le saphir purement bleu ou indigo, & toûjours sans aucune teinte de vert, on reconnoîtra aisément que toute pierre teinte de vert & de bleu mêlés ensemble, n’est ni une émeraude ni un saphir. Ce mêlange de la couleur de l’émeraude & de celle du saphir, c’est-à-dire du vert & du bleu, caractérise si bien l’aigue-marine, qu’il n’est pas possible de s’y méprendre. Il y a des aigues-marines où le vert domine plus que le bleu ; il y en a où le bleu domine plus que le vert. Quel que soit le mêlange de ces deux couleurs, la teinte en peut être plus ou moins foncée. Ces pierres different encore entr’elles par la dureté ; les unes sont orientales, les autres sont occidentales ; les premieres sont les plus dures, leur poli est le plus fin ; elles sont par conséquent plus belles, plus rares & plus cheres que les aigues-marines occidentales. On peut distinguer toutes ces différentes especes comme il sera expliqué au mot Pierre précieuse. Les plus belles aigues-marines viennent des Indes orientales ; on dit qu’on en trouve sur les bords de l’Euphrate & au pié du mont Taurus. Les aigues-marines occidentales viennent de Boheme, d’Allemagne, de Sicile, de l’île d’Elbe, &c. On assûre qu’il y en a sur quelques côtes de la mer Océane. (I).

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aigue-marine »

Anc. franç. aigue, eau (voy. EAU), et marin (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’occitan aiga (« eau »), et de l’adjectif marin. Littéralement « eau de mer », désignant ainsi une émeraude couleur de la mer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aigue-marine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aigue-marine ɛgœmarin

Évolution historique de l’usage du mot « aigue-marine »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aigue-marine »

  • Elle est discrète, mais, en quelques minutes à peine, il est facile de mesurer sa détermination. Il suffit de croiser le regard aigue-marine d'Hélène Bernicot. « Quand je m'engage, c'est à fond », lance, d'une voix douce, la dirigeante fraîchement nommée numéro deux du groupe bancaire breton Crédit Mutuel Arkéa. On la sait énergique, tenace. Les Echos, Hélène Bernicot, banquière chez Arkéa | Les Echos
  • Sur une bague, un collier ou bien des boucles d'oreilles, l'aigue-marine trouve toujours sa place. Vogue a sélectionné pour vous 19 bijoux aigue-marine, parfaits pour offrir à un Capricorne. Vogue Paris, 19 bijoux aigue-marine à offrir à un Capricorne | Vogue Paris
  • Difficile d’imaginer contraste plus saisissant : à la pointe ouest de l’île, de noires falaises se dressent sur quinze mètres de haut. D’un côté, les vagues bleu cobalt qui s’acharnent contre cette muraille. De l’autre, le paisible lagon de Weekuri, qui décrit un ovale presque parfait aux reflets aigue-marine. L’écume de l’océan y pénètre à travers les anfractuosités de la roche et se mêle à l’onde d’un lac alimenté par des sources. Longtemps isolé, le site est désormais peuplé de vendeurs ambulants. Mais quel bonheur que de se prélasser dans ce lagon aux fonds tapissés de sable blanc ! Le lagon est à 45 km à l’ouest de Tambolaka. Louer une voiture avec chauffeur et prévoir au moins une demi-journée pour en profiter. Geo.fr, Indonésie : 3 choses à faire à Sumba, le domaine des esprits - Geo.fr
  • Il faut dire que la promesse est grande: les prétendus pouvoirs des cristaux semblent infinis. Tout du moins si l’on en croit la flopée de sites internet (le plus souvent marchands...) consacrés à ce sujet. Sur lithotherapie.net, on apprend ainsi que l’aigue-marine préviendrait les crises cardiaques ou encore que la constipation pourrait être soulagée par un élixir d’ambre. Sur quelle base scientifique ou médicale? Nul ne le sait. Aucune étude ne l’a jamais démontré en tout cas. , Lithothérapie: la grande arnaque des pierres «guérisseuses» 

Images d'illustration du mot « aigue-marine »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aigue-marine »

Langue Traduction
Anglais aquamarine
Espagnol aguamarina
Italien acquamarina
Allemand aquamarin
Portugais água-marinha
Source : Google Translate API

Synonymes de « aigue-marine »

Source : synonymes de aigue-marine sur lebonsynonyme.fr

Aigue-marine

Retour au sommaire ➦

Partager