Affamement : définition de affamement

chevron_left
chevron_right

Affamement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AFFAMEMENT, subst. masc.,AFFAMATION, subst. fém.

A.−
1. Action d'affamer.
2. État de personnes affamées.
a) [Avec un compl. prép. de + subst. désignant les victimes de l'action] :
1. ... mais l'affamement de millions de chômeurs vaut la moisson des mitrailleuses. Le bourgeois se sent à l'abri; jusqu'à quand?... A. Gide, Journal,1932, p. 1132.
2. ... il eût été, à mon avis, beaucoup plus simple 1ode fermer tous les tripots; 2ode récupérer les fonds secrets de la S.G... 3ode dégorger tous les André et Zographos des milliards de la cagnotte, et d'éviter ainsi l'affamement des milliers et des milliers de pauvres gens... L. Daudet, La Police politique,1934, p. 108.
b) Emploi abs. :
3. Ce blocus est en théorie une mesure de guerre contre l'Allemagne : en pratique, c'est la France qui risque d'en pâtir le plus... Ou bien va-t-on faire fléchir, d'une manière ou d'une autre, la volonté d'affamement de l'Angleterre? L'Œuvre,5 mars 1941.
Rem. Dans cet ex., de l'Angleterre dépend de volonté.
B.− Au fig. [Avec gén. un compl. prép. de + subst. exprimant l'obj. du désir] Désir passionné, engouement :
4. ... cet affamement de lectures romanesques qui tient le peuple de Paris. A. Daudet,Jack,t. 2,1876, p. 278.
5. Jamais ne s'est montré si bien en un événement si triste l'affamement de publicité qu'a le Parisien du xixesiècle! E. et J. de Goncourt, Journal,mai 1887, p. 679.
6. Et il constate avec Bauër l'affamement que dans ce moment le Théâtre-français aurait de pièces gaies, de pièces vaudevillières, de pièces convoitées par Féraudy et la majorité du Comité, ... E. et J. de Goncourt, Journal,avr. 1894, p. 557.
Rem. 1Noter la constr. quasi constante du subst. ainsi que le cont. littér. des 3 ex. du sens fig. dont 2 sont tirés des frères Goncourt. Peut-être est-ce une marque de l'écriture « maniérée ». 2. Au sens propre, comme au fig. il existe, à côté du subst. affamement attesté ds Littré, le subst. affamation, dont on trouve un ex. chez R. de Beauvoir (1840) et qui est cité par Lar. 19e, Nouv. Lar. ill. et Lar. 20e, ces 2 derniers plaçant les 2 mots sur le même plan. Cependant, affamement paraît l'avoir emporté quoique le nombre de ses occurr. soit également très restreint.
Prononc. − Seule transcription ds Littré : af-fa-me-man.
Étymol. ET HIST. − 1. 1190 « faim, état de celui qui est affamé » (Hermant, Bible, Richel. 24387, fo59 a ds Gdf. : Si cœvre toz li airs que pres tote la gent Muerent tant por paor, tant par afamement); 2. 1580 « action d'affamer » (Ph. d'Alcripe, Le Picard, La Nouvelle Fabrique des excellens traits de verité, éd. G. Duplessis, p. 100 ds Hug. : Quand ils eurent esmotelé ces quatre brioches, commencerent à dire : ce n'est qu'affamement les avoir l'une apres l'autre : Han, l'Hostesse : apportez-en six d'une vollée, afin qu'on n'y aille point si souvent). Non attesté dans les dict. de Cotgr. 1611 à Littré. Dér. de affamer*; suff. -ment1*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 3.

Affamement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

affamement \a.fa.mə.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’affamer.
    • En dehors des courses et des parades, le pauvre turco passait son temps sur la place Vendôme ou dans les cours du ministère de la Guerre, au milieu de ces camps désordonnés pleins de barils d’eau-de-vie toujours en perce, de tonnes de lard défoncées, de ripailles en plein vent où l’on sentait encore tout l’affamement du siège. — (Alphonse Daudet, Contes du lundi, 1873, Le Turco de la Commune)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Évolution historique de l’usage du mot « affamement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « affamement »

  • Rappelons qu’aucun cirque ne peut fournir à un animal sauvage des conditions de vie décentes (dans la nature, les éléphants vivent en harde familiale sur des territoires avoisinant les 2 000 kilomètres carrés) ; que les positions demandées, non naturelles (s’asseoir sur des tabourets, par exemple) peuvent leur causer des lésions internes, et que derrière chaque tour appris à un animal sauvage se cache un dressage violent (coups, affamement…), comme en a témoigné l’ancien dresseur Vladimir Deriabkine. Vegactu, Enfin ! Démarrage de l’écocirque sans animaux d’André-Joseph Bouglione – Vegactu
  • Quoi qu’il en soit, nous pouvons constater une nouvelle fois qu’il ne s’agit guère de procédures institutionnalisées et standardisées par le biais desquelles le pouvoir central gère ces calamités, mais de simples gestes sporadiques dont la portée est très limitée dans le temps et l’espace. Les annales, les chroniques et les recueils biographiques officiels, qui ne manquent aucune occasion de louer les méritent et les bienfaits de leurs maîtres, sont en effet très discrets sur ces questions. En ce qui concerne la distribution des denrées aux populations par exemple, les sources ne mentionnent qu’une dizaine d’interventions de ce genre entre le 12e et le 19e siècles, notamment en 1183, 1220, 1325, 1348, 1354, 1521, 1721, 1779, 1825, 1878. Ce qui est, concédons-le, quantité négligeable. Par contre, nos sources évoquent à plusieurs reprises l’indifférence, l’affamement et la prédation comme mode de gouvernance en période de calamités. Alors que certains souverains les considèrent comme des cadeaux du Ciel pour punir l’insolence de leurs sujets, et ne bougent pas le petit doigt pour leur venir en aide, d’autres profitent de ces situations d’inanition pour fondre sur eux, les tailler en pièce, les chasser de leur contrée ou encore les dépouiller. Cela a été par exemple le cas d’Ahmad al-Mansour avec la tribu des Kholt en 1589, de Soulayman avec les ‘Abda en 1799 et de ‘Abd al-Rahman avec les tribus de plusieurs régions en 1824. Le Desk, Histoire: Le Makhzen à l’épreuve des épidémies - Le Desk
  • Après plusieurs saisies liées au trafic de drogue (balances digitales, traces de poudre blanche, pailles pour sniffer, etc.), les policiers découvrent le pot aux roses : dans une petite pièce qu’il avait lui-même verrouillée de l’intérieur, un enfant de trois ans lutte pour sa survie, dans un état d’affamement apparent (toute sa cage thoracique était visible). D’après les rapports médicaux, il ne pesait que 10 kilos peu après son sauvetage. sudinfo.be, «Maman me faisait ça avec les pinces»: une mère droguée s’attaque aux parties génitales de son fils de trois ans
  • Cette politique d’affamement a pour objectif d’intensifier la crise politique, afin de légitimer leur intervention militaro-politique et de mettre en place un gouvernement fantoche, qui travaillera les intérêts des multinationales américaines. DzVID, Les Etats-Unis lancent une énième attaque contre le Venezuela
  • Parmi les thèmes évoqués: la crise actuelle, liée au coronavirus, aura un impact sur la faim et la mortalité infantile, l’affamement utilisé comme crime de guerre. Mais aussi les façons d'améliorer l'efficacité sur le long terme de l'aide allemande au développement - notamment en direction de l’Afrique subsaharienne. DW.COM, Nouvelles orientations pour la polique allemande de développement | Droits et libertés | DW | 19.05.2020

Images d'illustration du mot « affamement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « affamement »

Langue Traduction
Corse a fame
Basque starvation
Japonais 飢え
Russe голодание
Portugais inanição
Arabe مجاعة
Chinois 饥饿
Allemand hunger
Italien fame
Espagnol inanición
Anglais starvation
Source : Google Translate API

Synonymes de « affamement »

Source : synonymes de affamement sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires