La langue française

Achronie

Sommaire

  • Définitions du mot achronie
  • Phonétique de « achronie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « achronie »
  • Citations contenant le mot « achronie »
  • Traductions du mot « achronie »
  • Synonymes de « achronie »

Définitions du mot achronie

Trésor de la Langue Française informatisé

ACHRONIE, subst. fém.

PHILOS., néol. d'aut. Caractère de ce qui se situe hors du temps, de la durée, du discontinu, et s'inscrit dans l'intemporel et le continu. Achronie intérieure. Sentiment d'absence de durée, d'intemporalité :
Ce non-être de la durée, que mon vieillissement me rend sensible, fit aussi le drame d'Amiel; sa soif d'une « achronie intérieure », qui le libérerait de la division et de la dispersion intérieure, est profondément motivée par la condition humaine; son rêve d'intemporalité est vain, pour autant que c'est dans la durée qu'il nous faut créer et être fidèle; son mal du moins ne se ramène ni à une anomalie de caractère, ni à une erreur philosophique sur la signification du temps; car, à travers cette anomalie et cette erreur, Amiel a porté à son extrême point de lucidité la tristesse d'être durée. P. Ricœur, Philosophie de la volonté,1949, p. 427.
Rem. L'expr. achronie intérieure est dans ce passage une citat. d'Amiel.
Étymol. ET HIST. − 1949, sup. (P. Ricœur). Hapax d'aut. (en italique dans le texte) formé du préf. a-2*, du gr. χ ρ ο ́ ν ο ς « temps » et du suff. -ie*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.

Phonétique du mot « achronie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
achronie akrɔ̃i

Évolution historique de l’usage du mot « achronie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « achronie »

  • 14On conçoit mieux alors, comme le démontre C. Piroux, la possible autonomisation de l’employé de bureau alors même qu’il est souvent soumis à un « processus de néantisation » (p. 141). L’écrivain Jean de la Ville de Mirmont, par exemple, crée le personnage de Jean Dézert, « créature impassiblement située dans une sorte d’achronie identitaire et de non-lieu de la personnalité » (p. 151) qui, pourtant, porte en germe les questionnements autour du point de vue du narrateur. Tout semble converger vers « la destruction du pouvoir démiurgique du narrateur » (p. 175) au profit du développement de l’intériorité du personnage, alors même que son portrait finit bien souvent en « antiportrait » : , L’employé de bureau, ou la fusion entre un archétype & une analyse comparée (Acta Fabula)
  • 6La fin de la série est aussi la fin d’une formule car, dès la première page, G. Genette annonce qu’il abandonne la formule « alphabêtisière » de dictionnaire, sorte de « cache-désordre » ; il adopte pour le présent ouvrage une formule fragmentaire plus hermétique et, apparemment, plus libre encore que celle d’un « dictionnaire à ma façon » qui suggérait, malgré tout, un ordre alphabétique et un (dés)ordre personnel, tandis qu’ici les fragments, plus ou moins longs, sont séparés par des astérisques, qui se présentent comme les seuls repères extérieurs d’organisation. Elle a l’avantage de l’achronie et de la discontinuité, elle permet plusieurs débuts (« il [Épilogue] “entre en matière” plusieurs fois, p. 25) et une fin improbable : , Pour ne pas en finir avec Genette (Acta Fabula)

Traductions du mot « achronie »

Langue Traduction
Anglais achronie
Espagnol achronie
Italien achronie
Allemand achronie
Chinois 老龄化
Arabe achronie
Portugais achronie
Russe achronie
Japonais 時代遅れの
Basque achronie
Corse achronie
Source : Google Translate API

Synonymes de « achronie »

Source : synonymes de achronie sur lebonsynonyme.fr
Partager