La langue française

Accommodage

Sommaire

  • Définitions du mot accommodage
  • Étymologie de « accommodage »
  • Phonétique de « accommodage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « accommodage »
  • Citations contenant le mot « accommodage »
  • Images d'illustration du mot « accommodage »
  • Traductions du mot « accommodage »
  • Synonymes de « accommodage »

Définitions du mot accommodage

Trésor de la Langue Française informatisé

ACCOMMODAGE, subst. masc.

Action ou résultat de l'action d'accommoder :
1. Vieilli. [En parlant de la toilette ou coiffure d'une pers.] .
2. Rare. [Un mets] .
Au fig. :
« ... le hautbois représente le paysage ironique », jette un blagueur dans l'esthétique musicale de Zola, qui se met à parler longuement de sa toquade actuelle de faire un livret d'opéra en prose et de la belle et grande chose que pourrait en ceci produire l'union de la littérature et de l'art : « Oui, Zola, lui dis-je, vous êtes pour une bonne julienne fabriquée de ça et de ça! » − Pendant que (...) Daudet s'écrie que « la musique, pour les gens qui aiment vraiment la musique, » et la phrase est soulignée par une espèce de colère de la voix, « la musique est un art qui n'a pas besoin de l'accommodage d'un autre art, bien au contraire. » E. et J. de Goncourt, Journal,juill. 1891, p. 121.
Prononc. : [akɔmɔda:ʒ].
Étymol. ET HIST. − 1690 « apprêt que les cuisiniers donnent aux aliments » (Fur. s.v. : accommodage... quand on porte des viandes au cabaret, il faut en payer l'accommodage, les sauces, l'apprêt); 1690, Ibid. : travail ou salaire de ceux qui rhabillent, qui apprestent, qui accommodent quelque chose...; on a tant payé au tapissier pour l'accommodage des chambres, quand on a déménagé). − Trév. 1771; 1762 « arrangement d'une perruque, d'une chevelure », Ac. s.v. : ... Il s'emploie encore en parlant d'un Perruquier. Payer l'accommodage d'un Perruquier; vieilli. Dér. de accommoder* III 3; suff. -age*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

accommodage \a.kɔ.mɔ.daʒ\ masculin

  1. Action d’accommoder les aliments.
    • Payer l’accommodage des viandes. Il faut tant pour l’accommodage.
  2. (Vieilli)Arrangement des cheveux.
    • L'étape finale est celle de l'accommodage : la perruque est posée sur une tête, on la brosse, on la peigne une dernière fois, on la pommade et on la poudre. — (Jérôme Fehrenbach, Une famille de la petite bourgeoisie parisienne de Louis XIV à Louis XVIII, 2007)
  3. (Par extension) Frais occasionnés par ceci.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACCOMMODAGE. n. m.
Action d'accommoder. Il se dit surtout de l'Apprêt que les cuisiniers ou les rôtisseurs donnent aux viandes. Payer l'accommodage des viandes. Il faut tant pour l'accommodage.

Littré (1872-1877)

ACCOMMODAGE (a-ko-mo-da-j') s. m.
  • 1Apprêt que l'on donne aux aliments. L'accommodage d'un morceau de bœuf.
  • 2Opération par laquelle le perruquier arrange les cheveux. L'accommodage de la perruque. Ce perruquier prend tant pour l'accommodage d'un mois.

    Ce dernier sens vieillit.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ACCOMMODAGE, s. m. qui signifie l’action d’arranger les boucles d’une tête ou d’une perruque : ainsi accommoder une tête, c’est en peigner la frisure, arranger les boucles, y mettre de la pommade & de la poudre ; pour cet effet après que les cheveux ont été mis en papillotes & passés au fer, on les laisse refroidir, & quand ils sont refroidis, on ôte les papillotes, on peigne la frisure, & on arrange les boucles avec le peigne, de façon à pouvoir les étaler & en former plusieurs rangs, après quoi on y met un peu de pommade qu’on a fait fondre dans la main. Cette pommade nourrit les cheveux, y entretient l’humidité nécessaire, & sert outre cela à leur faire tenir la poudre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « accommodage »

 Dérivé de accommoder avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « accommodage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
accommodage akkɔmɔdaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « accommodage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « accommodage »

  • Faire suer. Le lendemain, vous irez parmi les vergers de pommiers à cidre en attente d’une AOC «cidre du Perche» et qui vous inspireront un accommodage approprié pour votre volaille du Perche : un poulet au cidre. Il faut donc une large cocotte aussi culottée qu’une histoire de famille. Après, c’est affaire d’humeur et d’inspiration. On peut faire revenir dans du beurre la bête telle quelle ou la couper en morceaux. Quand le poulet est doré, on le retire de la cocotte et on fait revenir deux oignons émincés à la place. Ce jour-là, on remit le poulet entier mouillé avec un trait de vinaigre et 50 cl de cidre brut. Salé et poivré, il mijota longtemps, tant l’animal était musclé et habitué à battre la campagne vu la grosseur de ses os. Libération.fr, Le bonheur est dans Le Perche - Culture / Next

Images d'illustration du mot « accommodage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « accommodage »

Langue Traduction
Anglais accommodation
Espagnol alojamiento
Italien alloggio
Allemand unterkunft
Chinois 住所
Arabe الإقامة
Portugais alojamento
Russe жилье
Japonais 宿泊施設
Basque ostatua
Corse alloghju
Source : Google Translate API

Synonymes de « accommodage »

Source : synonymes de accommodage sur lebonsynonyme.fr
Partager