Abritement : définition de abritement

chevron_left
chevron_right

Abritement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ABRITEMENT, subst. masc.

Néol. d'aut. Action de s'abriter :
C'étaient des élancements qui ressemblaient à des envolées d'oiseau blessé, en même temps que sur sa figure apaisée, aux yeux congestionnés de sang, au front tout blanc, à la bouche entr'ouverte et pâlement violette, était venue une expression qui n'était plus humaine, l'expression voilée et mystérieuse d'un Vinci. Plus souvent encore, c'étaient des terreurs, des reculs peureux, des fuites de corps, des abritements sous les draps, où il se cachait comme d'une apparition, obstinément installée dans le fond de ses rideaux et contre laquelle s'animait l'incohérence de sa parole, apparition qu'il désignait d'un doigt effrayé et à laquelle il cria une fois très distinctement : « va-t'en! » E. et J. de Goncourt, Journal,juin 1870, p. 564.
Rem. Attest. unique et isolée chez les Goncourt.
Étymol. − Dér. de abriter*; suff. -ment* (cf. m. fr. abriement ds Gdf. dér. en -ment de abrier).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.

Phonétique du mot « abritement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
abritement abritœmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « abritement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « abritement »

  • Il est un produit qui s'arrache autant que les masques : les parapluies, de préférence les modèles à ouverture rapide. Ah, ces discours gouvernementaux qui commencent rituellement par « les médecins ont dit »… Certains vont même jusqu'à expliquer leur position passée sur les masques par « les médecins disaient ». Il ne s'agit évidemment pas de contester l'autorité scientifique, mais de constater l'abritement quasi systématique du politique. Celui-ci a ses raisons : la prolifération des procédures pénales contre l'État et ses dirigeants est stupéfiante. Le spectre de la Cour de justice de la... Le Point, Étienne Gernelle – La civilisation de la pétoche - Le Point

Images d'illustration du mot « abritement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « abritement »

Langue Traduction
Corse refugiu
Basque aterpe
Japonais シェルター
Russe укрытие
Portugais abrigo
Arabe مأوى
Chinois 庇护
Allemand schutz
Italien riparo
Espagnol abrigo
Anglais shelter
Source : Google Translate API

Synonymes de « abritement »

Source : synonymes de abritement sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires