La langue française

Accueil > Linguistique > Préposition « sur » : vers un nouveau possible de la langue ?

Préposition « sur » : vers un nouveau possible de la langue ?

Article réservé aux abonnés premium

Tel Rastignac dont le regard domine Paris depuis la partie élevée du cimetière où le père Goriot est enterré, il semblerait que notre vision de la ville se fasse surplombante tant il devient ordinaire de dire « je suis sur Paris », « je rentre sur Bordeaux » ou « je travaille sur Nantes » et d’enclore ainsi toute une ville dans un même geste, au moyen de la simple préposition « sur ».

Devenue récurrente dans nos discours de tous les jours, cette préposition recouvre désormais de nombreux emplois encore inconcevables il y a quelques décennies. Il y a d’abord cet emploi que l’on pourrait dire « locatif » : la préposition est liée à un verbe d’état, statique, et peut aussi bien désigner le lieu où l’on se trouve que le lieu où l’on se rend : je passe le week-end sur Lyon. Il y a ensuite un emploi plus diffus qui se fait entendre dans des contextes divers, mais qui gravite particulièrement autour du champ lexical de la gastronomie et de l’œnologie. La linguiste Julie Neveux dans Je parle comme je suis cite en exemple : « vous êtes sur un blanc très minéral et un produit très naturel ». Si le phénomène est loin de s’estomper, le dictionnaire Le Robert ainsi que l’Académie française n’en démordent pas : il s’agit bien là d’un emploi fautif. Mais alors, comment expliquer cette sur-abondance ?...

Abonnez-vous pour lire la suite

La publication de cet article a coûté 100 €

En vous abonnant, vous nous aidez à financer des articles de qualité rédigés par des journalistes.

49.0% de cet article a déjà été financé par nos abonnés


S'abonner pour lire la suite
Déjà abonné ? Se connecter

Sujets :  premium

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Tristan de France premium

Merci beaucoup de cette très belle initiative consacrée à la connaissance de notre magnifique langage françoys surtout en ces temps de <> destructeurs... Que vive notre amour de la France 🇫🇷 et de son doux langage !

Répondre
La langue française premium

Bonjour Tristan, merci pour votre soutien ! À bientôt, Nicolas.

Répondre
JP JP JP

Bonjour Tristan, Je me joins à tous vos commentateurs pour vous féliciter. Ce rappel aux règles de notre belle et noble langue, comme beaucoup d'étrangers non francophones de naissance la considèrent, est bien entendu essentiel pour mieux échanger.

Répondre
La langue française premium

Merci à vous et à bientôt pour d'autres articles sur notre belle langue. Nicolas.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager