La langue française

Accueil > Grammaire > Le verbe

Le verbe

Faire le quiz

Le verbe est une action (monter, rabattre, répondre), un état (être, devenir, sembler) ou un sentiment (adorer, haïr, éprouver).

La plupart du temps, on conjugue le verbe dans les phrases, mais on peut parfois utiliser le verbe à l’infinitif (ni temps ni sujet), il aura alors pour fonction sujet ou complément.

Exemples :

  • Chanter est sa passion.
  • Je déteste danser.

S'abonner

La plupart du temps, le verbe est le noyau de la phrase. On le conjugue en fonction du sujet, du temps et du mode. Il change alors de terminaison (on parle aussi parfois de désinence).

Le sujet du verbe

Le sujet est le mot ou le groupe de mots qui représente la personne ou la chose qui fait l’action ou qui se trouve dans la situation exprimée par le verbe. On conjugue le verbe en fonction de son sujet.

Les différentes natures du sujet

  1. Groupe nominal ou syntagme nominal. Exemple : [Les personnes qui travaillent pour vous] réclament une hausse de salaire.
  2. Nom propre. Exemple : [Li] dessine très bien.
  3. Pronom. Exemple : [Vous] nous rappelez notre grand-mère.
  4. Verbe à l’infinitif ou groupe infinitif. Exemple : [Conduire dans ton état] ne serait pas prudent.
  5. Proposition. Exemple : [Que nous soyons là] te rassure.

Dans quelques cas, le sujet n’est pas exprimé :

  1. Quand le verbe est à l’impératif. Exemple : Demande-lui un autographe.
  2. Quand le verbe est à l’infinitif. Exemple : Que faire de cette information ?
  3. Quand le sujet apparaît au début de la phrase et qu’on ne veut pas le répéter. Exemple : Les enfants arrivent en courant, tombent et crient de plus en plus fort.

Le sujet est généralement placé avant le verbe, excepté :

  • Dans certaines phrases interrogatives. Exemple : Quand reviendras-[tu] ?
  • Dans certaines phrases affirmatives. Exemple : La robe que cherche [la vendeuse] est dans la réserve.

Les groupes de verbe

Les verbes se rangent en trois groupes.

  1. Dans le 1er groupe, on trouve les verbes réguliers en -er (sauf aller qui appartient au 3e groupe). Ce groupe comporte environ 90% des verbes. Exemples : avouer, bercer, pleurer, crier, aimer.
  2. Dans le 2e groupe, on trouve les verbes réguliers en -ir et qui se terminent par -issant au participe présent. Ce groupe comporte environ 300 verbes. Exemples : bâtir > bâtissant ; jaunir > jaunissant. ; finir > finissant.
  3. Dans le 3e groupe, on trouve les verbes en -re, -oir, et les verbes en -ir qui ne se terminent pas par -issant au participe présent + le verbe aller et les auxiliaires être et avoir. Exemples : écrire, mettre, croire, faire, naître, sentir, tondre, résoudre, vaincre, rompre...

Les modes

La modalité est la manière dont le locuteur envisage l’action.

Recevez nos nouveaux articles par courriel

Inscrivez-vous à notre lettre d'information hebdomadaire pour recevoir tous nos nouveaux articles, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Un mode est une catégorie qui permet de classer les différentes formes du verbe. On en distingue 7 en grammaire traditionnelle (indicatif, conditionnel, subjonctif, impératif, participe, infinitif, gérondif). Les grammairiens tendent aujourd’hui à rattacher le conditionnel à l’indicatif

Les modes personnels

  1. L’indicatif : le mode indicatif est celui de la réalité, il sert à exprimer la certitude, la déclaration, le jugement, la pensée, une croyance et la probabilité.
    • Exemples :
      • Nous avons croisé ses parents.
      • Il viendra peut-être demain.
  2. Le conditionnel : le mode conditionnel présente l’action comme éventuelle ou dépendant d’une condition. Ce mode émet une hypothèse, une supposition, valable pour le présent ou l’avenir (si on l’emploie au présent).
    • Exemples :
      • Si nous avions plus de temps, nous monterions un groupe.
      • J’aimerais vous parler.
      • D’après moi, il pourrait en faire un métier.
    • Le conditionnel est aussi utilisé pour une action qui est le futur d’une narration au passé. Il n’a alors pas de valeur modale, mais une valeur temporelle. On pourrait le classer dans le mode indicatif. Exemple :
      • Il me demande si elle sera là-bas. > Il me demanda si elle serait là-bas. 
  1. L’impératif : le mode impératif présente l’action sous la forme d’un ordre, d’un conseil, d’une interdiction.
    • Exemples :
      • Sois rentré quand j’arrive.
      • Apporte-moi les documents à signer.
  2. Le subjonctif : le mode subjonctif présente l’action comme simplement envisagée dans la pensée ou avec un sentiment particulier comme : le désir, le souhait, la crainte, le doute, la volonté, l’obligation, la nécessité, etc. L’action qu’exprime un verbe au subjonctif est toujours dépendante d’une autre action exprimée par un autre verbe. On ne peut utiliser le subjonctif que dans une proposition subordonnée introduite par la conjonction que.
    • Exemples :
      • Il faut vraiment que tu viennes lui parler.
      • Nous sommes ravis que tu aies rejoint l’équipe.

Les modes impersonnels

  1. Le mode infinitif exprime le nom de l’action (apprendre, renouer, brandir, débattre) sans temps ni personne. Il est dit non temporel. L’infinitif passé est composé de l’auxiliaire être ou avoir à l’infinitif et du participe passé (avoir compris, être sorti). L’infinitif peut avoir les mêmes fonctions que le nom (sujet, COD, attribut...). Il peut être employé seul ou être le noyau d’un groupe appelé groupe infinitif.
    • Exemple : J’aime énormément [me baigner dans des rivières en été].
  2. Le mode participe exprime l’action à la manière d’un adjectif.
    • Exemples :
      • Ces gens courant vers nous sont ses amis.
      • Nous avons écouté attentivement son discours.
  3. Le mode gérondif indique l’aspect inaccompli d’une action. Son action est simultanée à l’action du verbe conjugué. Il est constitué de la préposition en suivie du participe présent.
    • Exemple : Tu l’as retrouvé en rangeant.
    • Il existe un gérondif passé (peu courant), composé de la préposition en et du participe passé de la forme composée (en ayant nagé).

Les temps des verbes

Les temps sont les formes (terminaisons ajoutées au radical) que prend le verbe pour indiquer à quel moment se déroule l’action (passé, présent, futur).  

On distingue le temps du verbe (conditionnel présent, futur simple, imparfait, passé composé...) et le temps de l’action (moment où se déroule l’action).

Exemples :

  • Nous visitons Marseille en août. > temps du verbe : présent de l’indicatif ; temps de l’action : futur.
  • Il arrive hier et m’ignore. > temps du verbe : présent de l’indicatif ; temps de l’action : passé.

Aux temps simples, le verbe présente un seul mot à chaque personne. Exemple : Je chante dans un groupe vocal.

Aux temps composés, le participe passé du verbe est joint à la forme conjuguée à différents temps des auxiliaires être et avoir. Exemple : Nous avons compris la leçon.

Les voix du verbe

On distingue deux voix, selon la forme que prend le verbe pour exprimer le rôle du sujet, le sens du déroulement de l’action.

  1. La voix active indique que le sujet fait l’action. Exemple : Nous donnons des informations.
  2. La voix passive indique que le sujet subit l’action. Exemple : Des informations sont données par nous.

Retrouvez toutes les conjugaisons des verbes sur notre portail dédié

Quiz : révisez vos connaissances du verbe en français

À quel groupe appartient le verbe « intervenir » ?

  • 1er groupe
  • 2e groupe
  • 3e groupe

À quel groupe appartient le verbe « faiblir » ?

  • 2e groupe
  • 1er groupe
  • 3e groupe

À quel mode est conjugué le verbe entre crochets ? « Nous [aurions dû] vous prévenir de notre arrivée. »

  • conditionnel
  • impératif
  • indicatif
  • subjonctif

Trouvez le sujet dans la phrase suivante : « Construire cette cabane dans les bois avec toi m'a beaucoup plu. »

  • Construire cette cabane dans les bois
  • Construire cette cabane dans les bois avec toi
  • Construire
  • cette cabane

À quel mode est conjugué le verbe entre crochets ? « Nous voudrions que tu nous [croies], nous sommes sincères. »

  • subjonctif
  • conditionnel
  • impératif
  • indicatif

La phrase suivante est-elle à la voix passive ou active ? « Nous avons été reçus ce matin par la responsable. »

  • Voix passive
  • Voix active

Trouvez le sujet dans la phrase suivante : « Que demandent les clients de l'hôtel ? »

  • les clients de l’hôtel
  • les clients
  • que

Trouvez le sujet dans la phrase suivante : « Le médecin que je consulte à Bordeaux est très réputé. »

  • Le médecin que je consulte
  • Le médecin
  • Le médecin que je consulte à Bordeaux

À quel mode est conjugué le verbe dans la phrase suivante ? « L'horloge est tombée en panne hier. »

  • conditionnel
  • impératif
  • indicatif
  • subjonctif

La phrase suivante est-elle à la voix passive ou active ? « Les personnes sont entrées dans la salle sans autorisation. »

  • Voix active
  • Voix passive
Bravo !
Encore un peu d'effort !

Bravo, vous avez fait 0 erreur !

Sauvegarder mon résultat
Créez gratuitement un compte pour enregistrer vos résultats de quiz.

Prochain quiz :

Savez-vous vraiment différencier le conditionnel présent et le futur ?
Intermédiaire

Savez-vous vraiment différencier le c...

Dans ce quiz, nous vous proposons de tester vos conn...

Orthographe

S'abonner

Recevez tous les articles de la semaine par courriel

Inscrivez-vous à notre lettre d'information hebdomadaire pour recevoir tous nos nouveaux articles, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager