La langue française

Zonier, zonière

Définitions du mot « zonier, zonière »

Trésor de la Langue Française informatisé

Zonier, -ière, subst. et adj.a) [Corresp. à supra B 3] α) Subst., fam. Habitant de la zone. Ces squatters (...) vivaient, comme aujourd'hui nos zoniers, dans de misérables abris de planches, avec cuisine en plein vent et des linges à la fenêtre (Morand, New-York, 1930, p. 224). β) Adj. Relatif à la zone. Jardin zonier. Il n'y avait autour de nous que terrains vagues, petits ateliers, remises ou écuries, baraques zonières, entreprises insalubres, équarrisseurs (Queneau, Pierrot, 1942, p. 63).b) Subst. [Corresp. à supra B 2 b] Habitant d'une zone franche ou d'une zone frontière. (Dict. xxes.). [zonje], fém. [-jε:ʀ]. 1resattest. [fin xixes. d'apr. Bl.-W.1-5sans précision de sens] a) α) 1907 subst. « cabaretier ou maraîcher qui habite les baraques de la zone militaire parisienne » (France, p. 484), 1923 plus gén. « habitant de la zone » (Lar. univ.), β) 1923 id. « habitant d'une zone frontière, d'une zone franche » (ibid.), b) 1935 adj. boulevard zonier (Simonin, J. Bazin, Voilà taxi! p. 147); de zone, suff. -ier*.

Wiktionnaire

Adjectif

zonier

  1. Relatif à une zone.
    • Non, le chemin de fer coupe en deux le champ des recherches ; de l'autre côté, il n'y a que des terrains industriels et quelque vagues friches zonières. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Démon pourpre, 1932)
    • Saoulé de l’arôme des fleurs engelées dans les fioles, percolé des aromates vengeurs nés de ma rage zonière à ne pas céder, je me lève au gré d’un cri de la concierge excédée des bouteilles en vrac sous la roulette de ses poubelles. — (Philippe Bordas, Cœur-Volant, Gallimard, 2016)
    1. (Vieilli) Relatif à la zone autour de Paris.
      • Sa famille répondait parfaitement à l’image type que l’on peut se faire d’une famille zonière avec un père manœuvre et une belle-mère porteuse de pain. — (Madeleine Fernandez, La zone, mythe et réalité, Ministère de la Culture - direction du Patrimoine, 1983, p. 5)

Nom commun 1

zonier \zo.nje\ masculin (pour une femme on dit : zonière)

  1. (Vieilli) Habitant d’une zone. Nom donné en particulier à ceux qui habitaient aux abords de l'ancienne zone militaire désaffectée qui autrefois entourait Paris, et où il était interdit de construire.
    • Des bidonvilles apparaissent alors aux portes de Paris, transformant les secteurs limitrophes en « zone ». De cette appellation, naît le nom donné aux habitants de ces quartiers : les « zoniers ». La plupart d’entre eux sont chiffonniers, ils vivent de la récupération et de la revente des déchets de la ville. — (Claire Le Thomas, L'album Zonier d'Eugène Atget, Histoire par l'image, histoire-image.org)

Nom commun 2

zonier \zo.nje\ masculin

  1. (Assurance) Résultat du découpage d’un territoire en zones, en fonction de l’exposition aux risques.
    • Le zonier obtenu permet de localiser des concentrations des risques, mais il est difficilement applicable tel quel lors d'une tarification car il présente de trop fortes disparités entre des régions proches géographiquement. — (Julien Mathis, Élaboration d'un zonier en assurance de véhicules par des méthodes de lissage spatial basées sur des simulations MCMC, Mémoire de fin d’études DUAS 2008-2009, PEGE Strasbourg, Introduction, page 2)
    • Dans le cours d’actuariat de l’assurance non-vie, on avait évoqué rapidement l’idée de faire un zonier. Autrement dit, on souhaite créer une variable polytomique (avec 4 ou 5 classes) représentant le critère spatial du risque. — (Arthur Charpentier, Faire (rapidement) un zonier, freakonometrics.hypotheses.org, 5 décembre 2017)
    • Construire un zonier vol consiste à segmenter des zones géographiques en fonction de l'exposition au risque de vol. — (Armelle Nyankam Tchana, La création d’un zonier vol optimum, revue-banque.fr, 11 juin 2013)


Nom commun

zonière \zo.njɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : zonier)

  1. (Vieilli) Habitante d’une zone. Nom donné en particulier à celles qui habitaient aux abords de l’ancienne zone militaire désaffectée qui autrefois entourait Paris, et où il était interdit de construire.
    • Chef Monique s’est faite zonière en toutes choses ; dans le langage, le costume, la manière de vivre, dans son physique même [...] — (L’étape, journal interne de « Paix et Joie », septembre 1945, cité dans Histoire et Missions Chrétiennes n° 9, mars 2009)
    • Louisa était une zonière, élevée dans la zone du canal à l’époque où cette langue de terre de quinze kilomètres sur soixante-quinze cernée de Panaméens honnis était une concession américaine à perpétuité aux termes d’un traité léonin. — (John Le Carré, Le Tailleur de Panama, traduction Mimi et Isabelle Perrin, éditions du Seuil, 1997)

Forme d’adjectif

zonière \zo.njɛʁ\ féminin

  1. Féminin singulier de zonier.
    • On assure certaines prérogatives à l'autorité zonière espagnole sur le tronçon espagnol. — (Jacques Bonjean - L'unité de l'Empire chérifien)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « zonier »

Composé de zone et du suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « zonier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
zonier zonje

Citations contenant le mot « zonier »

  • Comment les prix sont fixés. « Pour fixer le montant des primes, les assureurs travaillent avec un zonier, c'est-à-dire un tableau permettant de fixer des tarifs en fonction de chaque zone géographique, explique Christophe Triquet, fondateur de Meilleureassurance. Les tarifs reflètent des réalités statistiques locales : plus il y a de sinistres dans une zone, plus les tarifs montent ». Les zones urbaines les plus denses sont aussi celles où les primes sont les plus élevées. Plus de voitures, circulant dans de petites rues, davantage de croisements… Les risques d'accidents sont plus importants en Ile-de-France que dans les alentours de Guéret dans la Creuse. Un endroit tout particulier est dans les viseurs des assureurs. leparisien.fr, Assurance automobile : mieux vaut vivre à Niort qu’à Marseille ! - Le Parisien
  • Enfin, la commune dans laquelle vous habitez joue également : si vous êtes en zone inondable, ou dans des régions à fortes précipitations, les primes pourront être plus lourdes. Vos voisins ont également un rôle à jouer. S’ils sont nombreux, ils feront baisser les cotisations. La raison : ils réduisent le risque de cambriolage. Tout ceci est surveillé par les organismes par un zonier. Capital.fr, Assurance habitation : comment bien la choisir - Capital.fr

Images d'illustration du mot « zonier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • I was sending someone off at the airport when I looked up and noticed the symmetry in the design of the ceiling. After looking at the picture for a while, I realized that it resembled the human body’s diaphragm, in a way… Photo de timJ via Unsplash

Traductions du mot « zonier »

Langue Traduction
Anglais zoning
Espagnol zonificación
Italien azzonamento
Allemand zoneneinteilung
Chinois 分区
Arabe تقسيم المناطق
Portugais zoneamento
Russe зонирование
Japonais ゾーニング
Basque zonifikazioa
Corse zoning
Source : Google Translate API

Synonymes de « zonier »

Source : synonymes de zonier sur lebonsynonyme.fr

Zonier

Retour au sommaire ➦

Partager