Voltigeur : définition de voltigeur


Voltigeur : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

VOLTIGEUR, -EUSE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. − [Corresp. à voltiger A] ACROBATIE, CIRQUE. Qui pratique la voltige acrobatique. Il témoigna plusieurs fois la crainte que je ne voulusse me moquer de lui, à cause de son métier d'écuyer voltigeur dans une troupe de sauteurs napolitains (Stendhal, Nouv. inéd., 1842, pp. 364-365).
B. − [Corresp. à voltiger B 3; en parlant d'une chose légère animée par le vent, du mouvement des mains, des pieds d'une pers.] Qui se déplace rapidement en tous sens. Confettis voltigeurs. Sa main voltigeuse faisait sourdre du vieux meuble perclus des accents célestes (Duhamel, Notaire Havre, 1933, p. 58).
C. − [Corresp. à voltiger B 4] Au fig. Qui passe rapidement d'un objet à l'autre. [Il] s'abandonnait à des pensées vagabondes, à des pensées tout doucement incohérentes et voltigeuses (Duhamel, Passion J. Pasquier, 1945, p. 138).
II. − Subst. masc.
A. − [Corresp. à voltiger A] ACROBATIE, CIRQUE. Celui qui pratique la voltige soit au trapèze ou sur une corde, soit à cheval. Le voltigeur, debout sur une plate-forme, surplombe un peu le porteur (...). Soudain, le voltigeur plonge vers les paumes ouvertes de son partenaire en une pirouette piquée (La Gde encyclop., Paris, Larousse, t. 14, 1972, p. 2939).
B. − [Corresp. à voltiger B 1] ARM.
1. [De Napoléon Ierjusqu'à la fin du Second Empire] Soldat d'une compagnie d'élite appartenant à un régiment d'infanterie, destiné à combattre en tirailleur ou à être transporté par la cavalerie pour intervenir rapidement sur certains points du combat. Jean de Heugarolles, l'arrière-grand-parent, le voltigeur du premier Empire (Pesquidoux, Livre raison, 1928, p. 244).À Magenta le 4 juin comme à Solférino le 24, grenadiers et voltigeurs se jettent sur l'ennemi à travers des glacis meurtriers et le débusquent de bâtiments dont la conquête coûte cher (Uniformes, mai-juin 1979, p. 29, col. 2).
P. iron. [Au xixes.] Voltigeur de Louis XIV. Vieux royaliste. Ce prétentieux voltigeur de Louis XIV (tel fut le sobriquet donné par les Bonapartistes à ces nobles restes de la monarchie) (Balzac, Bourse, 1832, p. 408).
2. [Dep. la Première Guerre mondiale] Chacun des soldats d'un régiment d'infanterie chargé de la protection du fusil-mitrailleur et servant d'élément mobile au groupe de combat auquel il appartient. (Dict. xxes.).
3. Voltigeur corse. Soldat d'un corps spécial créé en Corse dans la première moitié du xixes. pour lutter contre le banditisme. Nous serons guidés jusqu'à Corte par un ancien bandit de mes amis, actuellement commandant des voltigeurs corses (Flaub., Corresp., 1840, p. 75).
C. − [P. réf. et en hommage au régiment des voltigeurs de l'Empire] Type de cigare produit par la Régie française des Tabacs. Cela ne t'épate pas de voir ton père fumer douze voltigeurs à la fois? (Anouilh, Sauv., 1938, II, p. 172).
D. − ZOOL. Petit mammifère marsupial d'Australie et de Nouvelle-Guinée. (Dict. xixeet xxes.). Synon. acrobate, souris volante (v. souris2I A 2 b).
REM.
Grenadier-voltigeur, subst. masc.Fantassin spécialisé dans les missions de choc. (Ds GDEL).
Prononc. et Orth.: [vɔltiʒ œ:ʀ], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. Subst. A. 1. 1534 « homme qui fait de la voltige à cheval » (Rabelais, Gargantua, éd. R. Calder, M. A. Screech, V.-L. Saulnier, chap. 21, p. 150, 143-44); 2. 1542 « acrobate » (Deroziers, trad. Don Cassius, l. LVII, chap. 120, 248 vods Hug.). B. 1. 1804 désigne les soldats d'une compagnie d'élite destinés à tirailler, à se porter rapidement de côté et d'autre (Décret de création des compagnies de voltigeurs, 22 ventôse, an XII); 2. 1932 nom d'une sorte de cigare fabriqué par la Régie française des Tabacs (Aymé, Puits, p. 183). C. 1834 zool. (Boiste Hist. nat.). II. Adj. 1811 (Jouy, Hermite, t. 1, p. 312: singe voltigeur). Dér. de voltiger*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér.: 107. Bbg. Hotier Cirque 1973 [1972], p. 84.

Voltigeur : définition du Wiktionnaire

Nom commun

voltigeur \vɔl.ti.ʒœʁ\ masculin (pour une femme on dit : voltigeuse)

  1. (Génériquement) Celui qui voltige.
    • Le voltigeur décolle les pieds par une série d’impulsions, le porteur assure la verticalité avec les bras. — (Martine Baconnais, Francine Sberro, Une année d’EPS à l’école, Cycle 3, Éditions Amphora, 2000, page 119)
    1. (Militaire) Soldat d’infanterie légère mobile.
      • Si un sabre est utile dans l’infanterie, c’est particulièrement à un voltigeur. — (Jean Maximilien Lamarque, ‎François Nicolas baron Fririon, Le Spectateur militaire, Bureau de Spectateur militaire, 1830, page 339)
    2. (Baseball) (Canada) Joueur de champ extérieur.
      • Mais les Rays avaient surpris tout le monde et menaient devant les Sox depuis maintenant sept matches, et trois de nos lanceurs de départ, notre voltigeur de gauche, notre arrêt-court et notre troisième base étaient blessés. — (Bruce Desilva, Pyromanie, Actes Sud Littérature, 2013)
    3. (Cirque) Acrobate qui effectue des sauts et cabrioles seul ou avec un porteur.
      • Numéro acrobatique au tapis, où le porteur, au lieu de recevoir son voltigeur sur les épaules, le reçoit dans les mains […] — (Dominique Denis, Encyclopédie du Cirque: de A à Z, Arts des 2 mondes, 2013)
  2. (Particulièrement) Celui qui voltige sur un cheval.
    • Le voltigeur apprend à monter et à descendre du cheval en mouvement. — (Marie Jollinier, Cheval, inadaptations et handicaps, FeniXX, 1994)
    1. (Militaire) Soldat appartenant à un corps d’infanterie légère transporté par une brigade à cheval et spécialisé dans les actions au-delà des lignes (renseignement, « coup de main », sabotage, …).
      • Cet homme était un bandit, qui, étant parti de nuit pour aller chercher de la poudre à la ville, était tombé en route dans une embuscade de voltigeurs corses. — (Prosper Mérimée, Mateo Falcone, 1829)
    2. (Militaire) (Particulièrement) Cavalier napoléonien légèrement armé.
      • Le voltigeur, c’est aussi le nom du soldat dans l’armée de Napoléon, celui qui cavale sans cesse sur le champ de bataille, très légèrement armé pour aller plus vite. — (Marc Pondruel, Le voltigeur, JC Lattès, 2014)
    3. (Cirque) Acrobate qui effectue des figures avec un cheval.
      • Le voltigeur court à gauche du cheval qui galope (au cirque, à main gauche : dans le sens contraire des aiguilles d’une montre) […] — (Noël Devaulx, ‎Alexis Grüss, Le Cirque à l’ancienne, H. Veyrier, 1977, page 53)
  3. (Par extension) Celui qui voltige sur une moto.
    • Quant à Laurent Bezault, juché sur une moto, il est le voltigeur de la direction. — (Thierry Cazeneuve, ‎Pierre Chany, La fabuleuse histoire du Tour de France, La Martiniere, 2011, page cccxxx)
    1. (Police) Policier transporté par un membre d’une brigade motorisée.
      • Nous devions rester sur les motos et il était interdit au voltigeur de mettre pied à terre. — (Nathalie Prévost, La Mort indigne de Malik Oussekine, 1989, page 82)
    2. (Cirque) Acrobate qui effectue des figures avec une moto.
      • L’homme est un voltigeur de moto, il répète son numéro, il est extraordinaire. — (Monique Enckell, Quand je serai grande, je serai étrangère, Seuil, 2000, page 125)
  4. (Tabacologie) Cigare
    • le Voltigeur dénicotinisé disparut en 1946 après onze années d'existence. — (Eric Godeau, Le tabac en France de 1940 à nos jours: histoire d’un marché, Presses Paris Sorbonne,, 2008)

Adjectif

voltigeur \vɔl.ti.ʒœʁ\ masculin (pour une femme on dit : voltigeuse)

  1. Qui concerne ou pratique la voltige.
    • Des délégués de l'USC purent en effet assister aux prestations des motards du peloton voltigeur motorisé, le PVM, une unité de prestige […] — (Rémy Halbwax, ‎Jean-Charles Reix, La police assassinée, FeniXX, 1983)
    • Leur seul adieu au jardin est de secouer sur son seuil des perles de rosée, dans un geste que fait Arlette pour écarter de ses yeux des cheveux voltigeurs. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 304.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voltigeur : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VOLTIGEUR. n. m.
Celui qui voltige sur un cheval. Un bon voltigeur. En termes militaires, il se dit de Soldats destinés, dans un corps de troupes, à se porter rapidement de côté et d'autre.

Voltigeur : définition du Littré (1872-1877)

VOLTIGEUR (vol-ti-jeur) s. m.
  • 1Celui qui voltige sur un cheval. Combien de mouvements très compassés, très ordonnés, très variés tout ensemble un musicien, un danseur, un voltigeur n'exécutent-ils pas sans réflexion ? Bonnet, Ess. psychol. 39.

    Maître qui enseigne à voltiger.

    Cavalier qui apprend à monter, à voltiger sur un cheval.

    Cheval dressé pour la voltige.

  • 2Celui qui voltige sur une corde lâche. Ce voltigeur fait des tours étonnants.

    Au fémin. Voltigeuse, femme qui voltige sur une corde lâche.

  • 3 Terme militaire. Soldats de petite taille, formant autrefois une compagnie d'élite à la gauche du bataillon et destinés à se porter rapidement de côté et d'autre. Ceux-ci [les lanciers russes] repoussés rencontrèrent, en tournant, sur leurs pas les deux cents voltigeurs parisiens que la fuite du seizième de chasseurs à cheval avait laissés seuls entre les deux armées ; ils les assaillirent ; tous les regards se fixèrent sur ce point ; des deux côtés on jugeait ces fantassins perdus…, Ségur, Hist. de Nap. IV, 8.

    Par imitation de l'armée. Voltigeurs, dans la garde nationale. Jérôme [le capitaine de cette compagnie] jurerait comme un sacripant, qu'il n'en aurait que plus d'empire sur les voltigeurs, Reybaud, Jér. Paturot. II, 2.

    Sous la Restauration, voltigeur de Louis XIV, émigré rétabli sur les cadres de l'armée.

  • 4Le grand voltigeur hollandais, navire imaginaire dont les marins du siècle dernier parlaient dans leurs fables du gaillard d'avant, et qu'on supposait porter une nation entière dans ses flancs, sous la direction de Satan.
  • 5Voltigeurs, se dit à Paris des chiffonniers non médaillés.
  • 6 Adj. Terme de zoologie. Se dit des animaux qui ont les bras conformés en ailes.

HISTORIQUE

XVIe s. Au reguard de fanfarer et faire les petits popismes sur ung cheval, nul ne le feit mieulx que lui : le voltigeur de Ferrare n'estoyt qu'ung cinge en comparaison, Rabelais, Garg. I, 23.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « voltigeur »

Étymologie de voltigeur - Wiktionnaire

(1694) Dérivé de voltiger avec le suffixe -eur.
Note : (Militaire) Le voltigeur était, à l’origine, un fantassin porté en première ligne par un cavalier qui le prenait en croupe (« infanterie volante »).
(Police) Par analogie, jusqu’en 1986, et rétablis depuis 2018 lors des manifestations des Gilets Jaunes, les voltigeurs étaient des policiers en uniforme, opérant deux par deux sur des motos.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « voltigeur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
voltigeur vɔltiʒœr play_arrow

Citations contenant le mot « voltigeur »

  • MINNEAPOLIS - Le voltigeur de centre Byron Buxton a subi une entorse au pied gauche, ont fait savoir les Twins du Minnesota. RDS.ca, MLB : Le voltigeur des Twins Byron Buxton a subi une entorse au pied gauche | RDS.ca
  • Les Angels (3-6) ont perdu deux de leurs trois parties sans Trout. Le voltigeur a réussi sept coups sûrs en 28 apparitions au marbre cette saison, frappant un circuit et produisant quatre points. La Presse, Mike Trout de retour avec les Angels mardi
  • Le voltigeur de 34 ans devait jouer contre les Braves à Atlanta, cependant, les Mets ont déclaré qu’il ne s’était jamais présenté. De plus, l’équipe n’a pas pu atteindre la star de la MLB. News 24, New York Mets incapable de joindre Yoenis Céspedes après qu'il ne se soit pas présenté pour le match de la MLB - News 24
  • Le voltigeur vedette Mookie Betts, qui a frappé une longue balle en solo et deux coups sûrs face aux «D-Backs», a été forcé de quitter la rencontre en septième manche, aux prises avec de l’enflure au majeur de la main gauche. Le Journal de Montréal, Clayton Kershaw revient en force; Betts blessé | JDM
  • Le voltigeur est devenu le premier joueur des Bombardiers du Bronx à frapper des longues balles dans cinq matchs de suite depuis Alex Rodriguez, en septembre 2007. De plus, Judge rejoint A-Rod (2007) et Babe Ruth (1932) comme seuls membres des Yankees à cumuler cinq coups de circuit ou plus lors des huit premiers matchs d’une saison. Le Journal de Montréal, Aaron Judge est inarrêtable | Le Journal de Montréal
  • Le vétéran voltigeur, qui en est à sa sixième saison avec les Braves, a mentionné mercredi avoir changé d'avis après avoir regardé les cinq premiers matchs de ses coéquipiers. RDS.ca, MLB : le vétéran voltigeur Nick Markakis change d'idée et rejoint les Braves | RDS.ca
  • En 2019, le voltigeur a totalisé 15 points produits et 22 buts volés en 119 rencontres avec les Royals de Kansas City et les Braves d'Atlanta. Le Journal de Montréal, Les Mets trouvent une solution | Le Journal de Montréal
  • Le voltigeur des Brewers de Milwaukee Lorenzo Cain a quitté son équipe. Les Brewers ont annoncé qu'il a pris sa décision samedi. Radio-Canada.ca, Le voltigeur des Brewers de Milwaukee Lorenzo Cain quitte son équipe | Radio-Canada.ca

Images d'illustration du mot « voltigeur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « voltigeur »

Langue Traduction
Corse volante
Basque flyer
Japonais チラシ
Russe листовка
Portugais folheto
Arabe نشرة إعلانية
Chinois 传单
Allemand flyer
Italien aviatore
Espagnol volantes
Anglais flyer
Source : Google Translate API

Synonymes de « voltigeur »

Source : synonymes de voltigeur sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires