La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vielleur »

Vielleur

Définitions de « vielleur »

Trésor de la Langue Française informatisé

Vielleur, -euse, vielleux, -euse, subst.Joueur, joueuse de vielle. Entrée d'un café à la devanture soutenue par des piliers de bois (...). Devant le café, un vielleur, une marchande d'oublies, de petits Savoyards (E. de Goncourt, Mais. artiste, t. 1, 1881, p. 159).[Un] vielleux au milieu d'un carrefour assemblera plus de gens que ne ferait un bon prêcheur évangélique (A. France, Rabelais, 1909, p. 45). [vjεlœ:ʀ], [vjεlø], [vje-], fém. [-ø:z]. Ac. 1694-1878: vielleur (id. ds Littré); 1935: vielleur ,,on dit aussi au masculin vielleux``. Rob. 1985: ,,La forme vielleux est régionale``. − 1resattest. a) ca 1180 vielur (Thomas, Tristan, fragm. ms. Oxford, Douce, éd. B. H. Wind, 772), 1778 vielleuse (Ac.), b) 1532 vielleux (Rabelais, Pantagruel, éd. V. L. Saulnier, XX, 77, p. 161); de vielle, a suff. -eur2*, b -eux* à valeur péj. (Nyrop t. 3,234).

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

vielleur \vjɛ.lœʁ\ masculin

  1. (Zoologie) (Vieilli) Insecte qui imite le son de la vielle.

Nom commun 1 - français

vielleur \vjɛ.lœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : vielleuse)

  1. Celui qui joue de la vielle.
    • Personne, le vielleur de Leigneux en était sûr, n’avait jamais parlé au Curé d’Ars de cette vielle de malheur. — (Les Intuitions du Curé d’Ars)
    • Il ne nous reste plus qu’à savourer le plaisir d’avoir pris Dieu en défaut, à l’instar de cet homme charitable qui tomba par la fenêtre en voulant aumôner le vielleur. — (Samivel, L’amateur d’abîmes, 1940, réédition Le Livre de Poche, page 146)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VIELLEUR (viè-leur, leû-z', ou, plus rarement, vi-è-leur) s. m.
  • 1Joueur, joueuse de vielle. On voit bien qu'Homère, qui est l'auteur de toutes ces impertinences, n'était qu'un vielleur qui demandait son pain de porte en porte, Ancillon, Mél. de litt. t. II, p. 309, dans POUGENS.
  • 2 S. m. Vielleur, nom donné à certains insectes.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li uns fu vielleres, on l'apeloit Gautier, Berte, X.

XIVe s. Nous les aprenons [les arts] en faisant, si comme à estre edifieur en edifiant, età estre vieuleur en vielant, Oresme, Éth. 33.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VIELLEUR, s. m. (Hist. nat. Insectol. exotiq.) notre ver luisant est bien inférieur à celui de Surinam, qui mérite d’ailleurs d’être connu à cause de la singularité de son caractere, suivant la description qu’en fait mademoiselle Merian.

Cet animal, dans son état rampant, doit avoir en grand une forme approchante de celle qu’ont dans le même état, nos sauterelles prises en petit : on lui voit pareillement une longue trompe, dont il se sert pour sucer les fleurs de grenades, & cette trompe lui reste toute sa vie.

Après s’être défait d’une peau, il change de forme & paroît sous celle d’une grande mouche verte, qui ressemble en gros à la cigale ; son vol est alors très-rapide, & le bruit qu’il fait de ses aîles imite le son d’une vielle, ce qui lui a fait donner en cet état le nom de liereman ou vielleur.

Quoique selon le cours ordinaire de la nature, un insecte après être devenu aîlé ne subisse plus de changement ; celui-ci, suivant le témoignage des Indiens, que mademoiselle Mérian dit avoir en partie vérifié par sa propre expérience, subit encore une derniere transformation qui le rend lumineux, & lui donne le nom de lautarendraeger, ou de porte-lanterne.

Dans cette transformation, & d’autres changemens plus légers qui arrivent à son corps & à ses aîles, il lui sort du devant de la tête une vessie très-longue, colorée de traces rougeâtres & verdâtres, transparente de jour, & qui répand de nuit une lumiere à laquelle on peut lire un caractere assez petit.

Cet animal, suivant la représentation qu’on en donne, est bien alors long de quatre pouces, & sa vessie occupe plus du quart de cette longueur.

Avant que mademoiselle Mérian connût la qualité lumineuse de cet insecte, les Indiens lui en apporterent plusieurs qu’elle renferma dans une grande boëte. Effrayée la nuit du bruit singulier qu’elle entendit dans cette boëte, elle se leva, fit allumer une chandelle, & alla voir ce que ce pouvoit être ; elle ouvrit la boëte, & aussitôt il en sortit comme une flamme qui redoubla son émotion ; elle jetta à terre cette boëte, qui répandit un nouveau trait de lumiere à chaque animal qui en sortoit. On conçoit que cette frayeur ne dura pas long-tems, & qu’ayant bientôt fait place à l’admiration, on ne négligea rien pour rattrapper des animaux si extraordinaires, qui s’étoient prévalu de la peur qu’ils avoient causée, pour prendre l’essort. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « vielleur »

Vieller ; bourguig. viéleu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de vielle, avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vielleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vielleur vjɛlœr
vielleuse viɛlœs

Citations contenant le mot « vielleur »

  • La vielleuse, imperturbable, tourne toujours son instrument en 2011. On ne saurait dire quand cet ornement fut mis en place mais le style du dessin est manifestement ancien. , « La Vielleuse » et « Au Point du jour »
  • De petite taille, les gravures de van Ostade possèdent la force de l’estampe originale. Rembrandt, qui a lui aussi décrit des gueux, ne se situe pas bien loin. Il y a là un marchand de lunettes, un vielleur, un charlatan ou une grange. Il n’en s’agit pas moins d’un art cultivé, sous ses aspects débraillés. L’une des pièces les plus ambitieuses de van Ostade montre ainsi, en costumes du XVIIe siècle, le concours d’Apelle et de Parrhasios dans la Grèce antique pour voir qui des deux réussirait à imiter la nature au point de tromper le spectateur (1). Il faut dire que le trompe-l’œil était très à la mode en Hollande vers 1650 et que l’évocation des artistes antiques permettait aux peintres modernes d’asseoir leur respectabilité. Les gens adorent s'inventer des ancêtres... Bilan, Le Kunst Museum de Winterthour montre "La vie simple" selon Adriaen van Ostade - Bilan
  • Les usines de nombreux fabricants étant fermées et les consommateurs étant bien tranquilles à la maison en raison de la pandémie de coronavirus, il est normal que des retards surviennent. Et c’est sans compter sur les pertes financières que devront essuyer les constructeurs ; des projets seront assurément mis en vielleuse. auto123.com, GM revoit son calendrier de mises à jour de modèles | Actualités automobile | Auto123
  • Cet instrument assez étrange ressemble à une guitare électrique d’avant l’électricité, mais avec une manivelle, comme à l’époque où les voitures démarraient avec une manivelle. Cet instrument existe depuis plus de mille ans (oui, mille ans). Ainsi va la vie, ainsi va la vielle. Elle tourne, traverse les siècles et revient quand on ne s’y attend pas, ancienne et toujours d’avant-garde. Il y a une poignée d’années déjà, on (re)découvrait les pouvoirs magiques et psychédéliques de la vielle à roue grâce à Emmanuelle Parrenin, harpiste et vielleuse en roue libre. Les Inrockuptibles, La Tène, le groupe qui va vous faire aimer la vielle à roue

Images d'illustration du mot « vielleur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vielleur »

Langue Traduction
Anglais old man
Espagnol anciano
Italien vecchio uomo
Allemand alter mann
Chinois 老人
Arabe رجل عجوز
Portugais velhote
Russe старик
Japonais 老人
Basque agure
Corse vechju
Source : Google Translate API

Synonymes de « vielleur »

Source : synonymes de vielleur sur lebonsynonyme.fr

Vielleur

Retour au sommaire ➦

Partager