Vaccination : définition de vaccination


Vaccination : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

VACCINATION, subst. fém.

MÉDECINE
A. − Action d'inoculer la vaccine à un être vivant, pour le prémunir contre la variole. La vaccination a pour but de prévenir la variole en provoquant le développement d'une maladie bénigne, la vaccine (Nélaton, Pathol. chir., t. 1, 1844, p. 48).
B. − P. ext. Administration, par voie orale, intradermique ou par scarification, d'un vaccin dans l'organisme d'un être vivant, à des fins préventives ou curatives. Synon. vaccin.Vaccination antityphoïdique, antivariolique, associée, B.C.G., préventive; vaccination de rappel; séro(-)vaccination; vaccination contre une maladie; calendrier, certificat de vaccination. [Jean Hermerel] commençait alors de se faire connaître par ses recherches sur les maladies à pneumocoque et sur la vaccination de ces maladies (Duhamel, Désert Bièvres, 1937, p. 72).En France, la vaccination antitétanique est obligatoire dans l'armée (...) et depuis deux ans elle est obligatoire chez les enfants, en association avec la vaccination antidiphtérique (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 43).V. antirabique ex. 2 et jennérien ex. 2.
P. métaph. Quoi qu'on fasse et quoi qu'on dise, il y a un art à pratiquer, l'art de la vaccination intellectuelle (Blondel, Action, 1893, p. 238).
Prononc. et Orth.: [vaksinasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. a) 1801 « inoculation de la vaccine pour prévenir la variole » (Décade philos., no16, 10 ventôse an IX, p. 393); b) 1851 vaccination contre la syphilis (A. Turenne, cité in Journ. de méd. et de chir. pratiques, XXII, p. 403 ds Quem. DDL t. 8, s.v. syphilisation); 1883 (Pasteur, La vaccination du rouget des porcs, Comptes rendus de l'Ac. des Sc. t. 97 ds Hist. de la lang. fr. 1880-1914, Paris, éd. du CNRS, 1985, p. 116); 2. 1863 p. métaph. vaccination morale (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 5, p. 7). Dér. de vaccine*; suff. -ation, v. -tion. Cf. aussi l'angl. vaccination (1800 ds NED). Fréq. abs. littér.: 15. Bbg. Quem. DDL t. 8.

Vaccination : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

VACCINATION, subst. fém.

MÉDECINE
A. − Action d'inoculer la vaccine à un être vivant, pour le prémunir contre la variole. La vaccination a pour but de prévenir la variole en provoquant le développement d'une maladie bénigne, la vaccine (Nélaton, Pathol. chir., t. 1, 1844, p. 48).
B. − P. ext. Administration, par voie orale, intradermique ou par scarification, d'un vaccin dans l'organisme d'un être vivant, à des fins préventives ou curatives. Synon. vaccin.Vaccination antityphoïdique, antivariolique, associée, B.C.G., préventive; vaccination de rappel; séro(-)vaccination; vaccination contre une maladie; calendrier, certificat de vaccination. [Jean Hermerel] commençait alors de se faire connaître par ses recherches sur les maladies à pneumocoque et sur la vaccination de ces maladies (Duhamel, Désert Bièvres, 1937, p. 72).En France, la vaccination antitétanique est obligatoire dans l'armée (...) et depuis deux ans elle est obligatoire chez les enfants, en association avec la vaccination antidiphtérique (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 43).V. antirabique ex. 2 et jennérien ex. 2.
P. métaph. Quoi qu'on fasse et quoi qu'on dise, il y a un art à pratiquer, l'art de la vaccination intellectuelle (Blondel, Action, 1893, p. 238).
Prononc. et Orth.: [vaksinasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. a) 1801 « inoculation de la vaccine pour prévenir la variole » (Décade philos., no16, 10 ventôse an IX, p. 393); b) 1851 vaccination contre la syphilis (A. Turenne, cité in Journ. de méd. et de chir. pratiques, XXII, p. 403 ds Quem. DDL t. 8, s.v. syphilisation); 1883 (Pasteur, La vaccination du rouget des porcs, Comptes rendus de l'Ac. des Sc. t. 97 ds Hist. de la lang. fr. 1880-1914, Paris, éd. du CNRS, 1985, p. 116); 2. 1863 p. métaph. vaccination morale (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 5, p. 7). Dér. de vaccine*; suff. -ation, v. -tion. Cf. aussi l'angl. vaccination (1800 ds NED). Fréq. abs. littér.: 15. Bbg. Quem. DDL t. 8.

Vaccination : définition du Wiktionnaire

Nom commun

vaccination \vak.si.na.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de vacciner.
    • Moreta lui raconta la visite de Capiam, ses craintes pour la santé de tout le continent, car via la zoonose, une deuxième épidémie, plus virulente que la première, pouvait se propager partout, et par conséquent une vaccination massive était essentielle. — (Anne McCaffrey, La Ballade de Pern, tome 4: La Dame aux Dragons, traduit de l’américain par Éric Rondeaux et Pierre-Paul Durastanti, éd. 12/21 (Univers poche), 2014)

Nom commun

vaccination (pluriel : vaccinations)

  1. Vaccination.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Vaccination : définition du Littré (1872-1877)

VACCINATION (va-ksi-na-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • Inoculation de la vaccine, opération qui consiste à mettre le virus vaccin en contact avec les vaisseaux absorbants de la peau.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vaccination »

Étymologie de vaccination - Wiktionnaire

Mot dérivé de vaccinate avec le suffixe -ion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de vaccination - Wiktionnaire

(1801) Composé de vacciner et -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vaccination »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vaccination vaksinasjɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « vaccination »

  • La vaccination est obligatoire en France : on ne peut inscrire son enfant en collectivité qu'avec la preuve qu'il a été vacciné. Factuel, Non, ces "conseils", qui contiennent des inexactitudes, ne permettent pas de refuser "légalement un vaccin" | Factuel
  • En 2020, 80 millions d’enfants de moins d’un an vivent dans un pays qui a signalé un dérèglement de son programme de vaccination dû en grande partie à un accès limité aux centres de santé, à une pénurie d’équipements de protection individuelle (EPI) pour les soignants et à la crainte de contracter la COVID-19. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) aide les pays à trouver l’équilibre entre la menace que représente la COVID-19 et celle posée par les épidémies de maladies évitables par la vaccination et la mortalité associée. Grâce à ses lignes directrices mondiales et régionales et au soutien qu’elle apporte à la distribution de fournitures médicales essentielles, l’OMS partage des connaissances avec les programmes de vaccination du monde entier et leur fournit une assistance et ce, dans un environnement en mutation rapide.  , Soutien de l’OMS au maintien des initiatives de vaccination pendant la pandémie de COVID-19
  • Si le monde entier est actuellement en recherche d’un vaccin contre le Covid-19, il ne faut toutefois pas oublier les autres, aussi essentiels à notre santé. En première ligne dans la prévention, les pathologies desquelles ils protègent sont nombreuses et parfois mortelles. Dans ce climat de pandémie, la robustesse de l’organisme est donc primordiale. Le guide pour rester à jour dans son carnet de vaccination. Ra Santé, Vaccination : mode d'emploi et conseils - Ra Santé
  • Beaucoup d’autres groupes, qui affichent plus globalement leur opposition à la vaccination, relayent les mêmes informations complotistes, et des vidéos YouTube vues des centaines de milliers de fois. Comme celle diffusée le 5 mai dernier dans laquelle le YouTubeur Thierry Casasnovas et le controversé médecin suisse Christian Tal Schaller expliquent que la vaccination contre le coronavirus est « une colossale erreur ». Certains vont au-delà de la simple méfiance, en signant par exemple une pétition. L’appel à signatures intitulé « Pas de vaccination obligatoire contre le Covid-19 ! », qui alerte contre « les risques généraux des vaccins et plus spécifiques des vaccins anticoronavirus », a ainsi déjà recueilli plus de 7.000 signatures. , Coronavirus : « Le vaccin va tous nous tuer »… Les « antivax » s’organisent sur Internet sur fond de théories du complot
  • Cette multitude de soutiens à différentes firmes suit aussi une logique d’efficacité visant à multiplier les chances d’aboutir. Les cinq projets en phase III utilisent trois techniques différentes, dont certaines sont encore très expérimentales. Les deux initiatives chinoises tablent sur la méthode de vaccination classique, soit l’injection d’une version atténuée du virus. Le Temps, Les premiers vaccins dans la dernière ligne droite - Le Temps
  • Coronavirus : la Russie promet une vaccination massive pour... octobre LCI, Coronavirus : la Russie promet une vaccination massive pour... octobre | LCI

Traductions du mot « vaccination »

Langue Traduction
Corse vaccinazione
Basque txertoen
Japonais 予防接種
Russe вакцинация
Portugais vacinação
Arabe تلقيح
Chinois 预防接种
Allemand impfung
Italien vaccinazione
Espagnol vacunación
Anglais vaccination
Source : Google Translate API

Synonymes de « vaccination »

Source : synonymes de vaccination sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « vaccination »



mots du mois

Mots similaires