La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « ubiquité »

Ubiquité

Définitions de « ubiquité »

Trésor de la Langue Française informatisé

UBIQUITÉ, subst. fém.

A. − THÉOL. Faculté divine d'être présent partout en même temps. Synon. omniprésence.[Pour Origène] l'immensité et l'ubiquité sont affirmées du Verbe quant à sa divinité (Théol. cath.t. 4, 11920, p. 1050).Ce qui distinguait surtout pour lui son âme de son corps, c'était une sorte d'ubiquité et d'éternité virtuelles, la participation de son âme à ces deux qualités qui n'obtiennent toute leur réalité qu'en Dieu (Jouhandeau, M. Godeau, 1926, p. 170).
B. −
1. Faculté d'être présent physiquement en plusieurs lieux à la fois. Il y avait à Montmartre, dans la rue de l'Abreuvoir, une jeune femme prénommée Sabine qui possédait le don d'ubiquité. Elle pouvait à son gré se multiplier et se trouver en même temps, de corps et d'esprit, en autant de lieux qu'il lui plaisait souhaiter (Aymé, Passe-Mur., 1943, p. 23).
Loc. Avoir le don d'ubiquité. Le plus souvent à la forme nég., p. exagér. Ne pas avoir le don d'ubiquité. Le secrétaire général n'a pas le don d'ubiquité, et il ne peut pas en même temps présider le conseil de préfecture et y exercer les fonctions de commissaire du Gouvernement (Baradat, Organ. préfect., 1907, p. 180).
2. P. anal. Fait de donner l'impression d'être partout à la fois. Gavroche était un tourbillonnement. On le voyait sans cesse, on l'entendait toujours. Il remplissait l'air, étant partout à la fois. C'était une espèce d'ubiquité presque irritante; pas d'arrêt possible avec lui (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 333).Elle est sur sa chaise longue, mais par ubiquité ne cesse pas de fréquenter simultanément de vagues golfs et de quelconques tennis (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p. 881).
P. méton. Rapidité étonnante pour maîtriser l'espace considéré. Godefroid (...) croyait voir voltiger une âme en admirant l'ubiquité des regards de Vanda (Balzac, Initié, 1848, p. 40).Ce petit doigt d'acier qui trouve tout à coup la touche et tous les points du clavier et la frappe avec une implacable ubiquité! (Claudel, Pain dur, 1918, I, 2, p. 421).
C. − Caractère de ce qui existe partout. À l'universelle présence de l'insecte, à l'ubiquité du nombre, répond celle de l'oiseau, de la célérité, de l'aile (Michelet, Oiseau, 1856, p. 176).La crise, politique, économique, sociale, morale, dont il [le conflit] est issu, revêt une telle profondeur et présente un tel caractère d'ubiquité qu'elle aboutira fatalement à un bouleversement complet de la situation des peuples et de la structure des états (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 23).
P. méton. Ce qui peut exister partout. Des millions d'hommes coincés, entre les Vosges et le Rhin par l'impossibilité d'être hommes: cette forêt plate allait leur survivre, comme si l'on ne pouvait demeurer dans le monde, à moins d'être paysage ou prairie ou n'importe quelle impersonnelle ubiquité (Sartre, Mort ds âme, 1949, p. 131).
En partic. Caractère de ce qui peut s'appliquer à des objets multiples. Dans la cour du château (...) sur chaque route de la forêt (...) asiles innombrables et alternatifs, où venaient simultanément se réfugier, dans l'incertaine ubiquité de ses espérances, son cœur heureux (Proust, Swann, 1913, p. 294).
REM.
Ubiquiter, verbe trans.,rare. Rendre présent partout. Ainsi, mon idéal sans bride t'ubiquitait de ses sanglots (Laforgue, Complaintes, 1885, p. 144).
Prononc. et Orth.: [ybikɥite]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1585 ubiquidité « caractère d'un être qui est présent partout » (N. Du Fail, Contes et discours d'Eutrapel, XIX ds Œuvres facétieuses, éd. J. Assézat, t. 2, p. 110); 1611 ubiquité (Cotgr.); 2. 1822 « faculté d'être présent physiquement en deux ou plusieurs lieux en même temps » (Courier, Pamphlets pol., Réponses aux anon., 1, p. 135); 1842 avoir le don de l'ubiquité (Mozin-Biber t. 2) ; 3. 1856 « caractère de ce qui existe partout, se rencontre dans tous les lieux du monde » (Michelet, loc. cit.). Dér. sav. du lat. ubique « partout, en tout lieu », d'apr. les mots en -ité (v. -té). Fréq. abs. littér.: 56. Bbg. Barb. Loan-words 1921, p. 148.

Wiktionnaire

Nom commun - français

ubiquité \y.bi.kɥi.te\ féminin

  1. (Religion), (Dogmatique) Attribut de Dieu, être présent dans le même temps partout.
    • Brenz, au contraire, avait développé jusqu’à son maximum la doctrine de l’ubiquité, dont le but était d’expliquer la présence du corps du Christ dans le pain de la Cène — ce qu’on nomme la consubstantiation — d’une manière qui tend à rapprocher la cène luthérienne de l’eucharistie catholique, laquelle se définit par la transsubstantiation. — (Alain Dufour, Théodore de Bèze : poète et théologien, 2006, page 111)
  2. (Par extension) Aptitude à être présent physiquement à plusieurs endroits en même temps.
    • Grâce à mon don d’ubiquité, je peux aller au four et au moulin en même temps.
    • Pour Antoine, […], la sensation d’ubiquité provoquée par toutes les technologies modernes constituait une espèce de baume : les époques révolues, le présent, les lieux les plus éloignés du monde se télescopaient sur l’écran dans une espèce de lévitation abstraite qu’il était rassurant d’appeler la vie, une apesanteur affective à la fois magique et monocorde. — (Philippe Delerm, La bulle de Tiepolo, Gallimard, 2005, collection Folio, page 86.)
    • (Figuré)Alors que le romancier, riche de son don d’ubiquité, peut se dédoubler en autant de personnages que son humeur daigne susciter au fil des pages, le poète reste fixé à la finitude de son expérience, à la racine de son cri. — (Jean-Pol Madou, Édouard Glissant : de mémoire d’arbres, 1996, page 16)
  3. Omniprésence.
    • Je n'insisterai jamais assez sur l'ubiquité de la violence au Mexique qui imprègne tant de dimensions au quotidien. — (Jérôme Blanchet-Gravel, Un Québécois à Mexico, Paris, L'Harmattan, 2021, p. 120)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

UBIQUITÉ (u-bi-kui-té) s. f.
  • 1État de ce qui est partout. L'accord de la prescience [de Dieu] avec notre liberté n'est pas plus incompréhensible pour nous que son ubiquité, Voltaire, Lett. au pr. roy. de Pr. oct. 1737, Sur la liberté. Le gouvernement est partout aujourd'hui, et cette ubiquité s'étend jusqu'à nos danses, Courier, Pétit. pour les villag.

    Familièrement. Il est doué du don de l'ubiquité, se dit d'un homme qui est partout, qu'on voit partout.

  • 2Opinion des luthériens ubiquitaires. Au lieu que Mélanchthon tâchait alors d'affaiblir la doctrine de Luther sur la présence réelle, Illyric et ses amis l'outraient jusqu'à établir l'ubiquité, Bossuet, Var. VIII, 16.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ubiquité »

Du latin ubique (« partout », « sans exception ») et -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ubiquité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ubiquité ybikite

Citations contenant le mot « ubiquité »

  • La musique. Serait-elle un fluide mystérieux doué d'ubiquité ou un philtre magique que l'ouïe absorbe pour la dispenser dans toutes les cellules et nous apporter l'évasion. De Anne Bernard / La Chèvre d'or
  • Vieux rêve de l'homme, la conquête de l'ubiquité repose dans un petit boîtier à portée de la main : la télécommande. De Bernard Pivot / Le Métier de lire
  • Le Verbe, quand il s’incarna, passa de l’ubiquité à l’espace, de l’éternité à l’histoire, de la félicité illimitée au changement et à la mort. De Jorge Luis Borges / Fictions
  • Version humaine de l'ubiquité : faculté de n'être nulle part au même instant. De Yvon Rivard / Mort et naissance de Christophe Ulric
  • Rétrospectivement, le thème retenu de l'ubiquité trouve d'étranges résonances au sortir de près de deux mois de confinement, où nécessité faisant loi, il a bien fallu réapprendre à vivre ici et maintenant. "Les technologies nous mettent dans cette idée qu'il est envisageable d'être "ubiquitaire" et on s'aperçoit que peut-être pas... Le plus compliqué est d'être présent", expliquait fin janvier 2020 Mondher Abdennadher. usinenouvelle.com/, [Podcast - Les Napoléons] "L'ubiquité a toujours été l'apanage des dieux et doit le rester" M. Abdennadher & O. Moulierac - Entracte
  • Car l’ubiquité est un mythe de la modernité. « Être présent partout, à tout moment et en toute occasion était hier un privilège réservé aux dieux. Les géants du numérique ne s’y sont pas trompés. Le mantra anytime, anywhere, any device, qui a façonné une grande partie de la transformation numérique de nos sociétés, n’a rien fait d’autre que mettre à notre portée un peu de ce rêve divin », poursuivent-ils. Sauf que voilà : nous sommes en train de redescendre de l’Olympe. On croyait l’ubiquité acquise, la voici remise en question. L'ADN, Les Napoleons : derrière le mythe de l’ubiquité - L'ADN
  • «Je suis le plus heureux des maires du Canada!», s’exclame Gerald Aalbers, maire de Lloydminster. À la tête de la ville depuis 2016, il pratique son don d’ubiquité pour répondre aux exigences administratives, politiques et économiques de la ville. l-express.ca, Lloydminster, à cheval entre l’Alberta et la Saskatchewan - l-express.ca
  • Huit ans qu’il n’avait plus publié de chansons originales, huit ans à nourrir son inspiration d’autres alluvions : des opéras (deux), des sonnets de Shakespeare mis en musique, un mariage (avec le directeur artistique Jörn Weisbrodt), un enfant (conçu avec Lorca Cohen, fille de). Respirer d’autres airs et contempler d’autres ciels, est un pari en ces temps de flux continu de la production musicale et d’obsession pour l’ubiquité permanente, que l’on recommanderait (administrerait de force, parfois) aux artistes tournant parfois en rond, quitte à creuser le fossé dans lequel s’échouer, en cale sèche. Le fabuleux Unfollow The Rules est une preuve supplémentaire des bienfaits de la mise en jachère de la création. Tout en velours, damasseries, soieries et pierres précieuses, l’album convoque les grands anciens du genre pop, les amoureux et amoureuses des sensations fortes, de la chanson montée en chantilly, du grand huit émotionnel et d’exercices mélodiques de haute voltige, projetant l’auditeur de mélancolie diffuse en euphorie assumée, mis en scène en Technicolor et Cinémascope, sonorisé en harmonie avec une voix impériale. , Rufus Wainwright : "Toutes ces pop-stars semblent comme perdues dans la contemplation d’elles-mêmes"
  • Depuis plus d’un siècle, à Rochefort-en-Terre (56), une histoire se raconte : à la fin du XIXe siècle, dans les ruines du château, Naia, une sorcière, a élu domicile. La légende lui prête des dons de divination et d’ubiquité. De rares clichés de ce personnage ont été pris par Charles Géniaux, un peintre et photographe rennais. Le musée-galerie, le Naia Museum, construit sur les ruines de l’ancien château, lui rend hommage. Télé 7 Jours, 100 lieux qu’il faut voir (France 5) du Mont-Saint Michel à Brocéliande : sur les traces des légendes de France
  • Au don d’ubiquité sans faille en été comme en hiver, les bottes sont de toutes les sorties et donnent un bon coup de pied à nos sneakers et mules adulées. Et le secret, pour mettre en valeur nos jambes galbées ? Miser sur le duo gagnant de saison, à savoir une robe fluide twistée avec une paire de bottes montantes, comme nous l’inspirent les street looks de Camille Charriere, Gilda Ambrosio, et ceux de l’Espagnole très branchée, Gala González.  Marie France, magazine féminin, Porter les bottes : les street looks au summum de la tendance estivale

Traductions du mot « ubiquité »

Langue Traduction
Anglais ubiquity
Espagnol ubicuidad
Italien ubiquità
Allemand allgegenwart
Chinois 无处不在
Arabe الوجود المطلق
Portugais onipresença
Russe вездесущность
Japonais ユビキタス
Basque nonahikotasun
Corse ubiqua
Source : Google Translate API

Ubiquité

Retour au sommaire ➦

Partager