La langue française

Partout

Définitions du mot « partout »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARTOUT, adv.

A. − En tous lieux. Comme le péché est partout, la rédemption est partout, le mythe est partout (Baudel., Art romant., Wagner, 1861, p.502).Votre gouvernante est timbrée. Elle voit le mal partout (Audiberti, Mal court, 1947, i, p.142):
1. Louis XVIII ne perdit jamais le souvenir de la prééminence de son berceau; il était roi partout, comme Dieu est Dieu partout, dans une crèche ou dans un temple, sur un autel d'or ou d'argile. Chateaubr., Mém., t.2, 1848, p.582.
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Le partout implique encore une relation essentielle au lieu, le lieu étant pris en un sens non nécessairement spatial (G. Marcel, Journal, 1914, p.95).Dans cet univers immobile, immuable, congelé dans son partout et son toujours, notre globe (...) n'est pas soumis à la loi de l'éternité (Maeterl., Gde féerie, 1929, p.99).
B. −
1. [L'espace déterminé est explicitement ou implicitement limité] Les murs suent comme un homme qui a trop chaud. On a été obligé de faire du feu partout (Flaub., Corresp., 1852, p.338).Monsieur, disait-elle, je ne dors plus, j'ai mal partout (Zola, Germinal, 1885, p.1220).
[Modifié par un adv. (une loc. adv.) de quantité] À peu près partout, quasiment partout. Nous allons un peu partout... Un mois ici, quinze jours là... Comme nous voudrons (Goncourt, R. Mauperin, 1864, p.308).
Pop. ou région. Tout partout. Mais tout partout, par monts et par vallons, que de sapins serrés, comme une laine d'une infinité de brins rêches! (Pourrat, Gaspard, 1930, p.289).
[Suivi d'une indication de lieu] Partout ailleurs, autour, dans.Ce qui, partout ailleurs, est un aveu, n'est souvent parmi nous qu'un badinage (Soulié, Mém. diable, t.1, 1837, p.124).Le prolétariat paysan est plus fort là-bas que partout autre part (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p.52):
2. Partout, dans Paris, le protecteur, qui avait de longues jambes, répéta qu'un nouveau Corneille pour la vigueur, mélangé d'André Chénier pour la tendresse, venait de naître. Champfl., Avent. MlleMariette, 1853, p.91.
Partout où.Dans tous les endroits où. Je cherchais Carmen partout où je croyais qu'elle pouvait être (Mérimée, Carmen, 1845, p.48).Alexandre créait des villes partout où il courait (Chateaubr., Mém., t.1, 1848, p.305):
3. Partout j'ai voulu dormir, Partout j'ai voulu mourir, Partout j'ai touché la terre, Sur ma route est venu s'asseoir Un malheureux vêtu de noir, Qui me ressemblait comme un frère. Musset, Nuit déc., 1835, p.95.
Pop. De partout.De tous les côtés à la fois. J'étais plus mince sans corset qu'elle avec le sien qui craquait de partout (Barb. d'Aurev., Mémor. 1, 1837, p.155).Ça sonne de partout et on entend tout ça de là-haut (Giono, Gd troupeau, 1931, p.61).
Expressions
[Coordonné à une indication de temps ou de lieu] [Les femmes] sont toujours et partout avides d'émotion (Stendhal, Amour, 1822, p.20).Dans tout et partout, Dieu revient en quelque sorte à lui-même dans la conscience de l'homme (Fourier, Nouv. monde industr., 1830, p.72).À toute heure je l'ai admiré; partout et toujours je l'ai trouvé grand, pacifique et superbe (Du Camp, Nil, 1854, p.20).
[Dans des expr. soulignant l'impossibilité à être à plusieurs endroits et à faire plusieurs choses en même temps] Je ne peux, on ne saurait être partout. Je t'ai dit dans le tiroir! Il faudrait que je sois partout... (Aymé, Jument, 1933, p.132).
2. [Employé avec certains verbes de mouvement pour en marquer la rapidité ou l'amplitude] Courant partout à la fois (Chardonne, Épithal., 1921, p.435):
4. ... après m'avoir cherché partout, ma mère me trouva en larmes dans le petit raidillon contigu à Tansonville, en train de dire adieu aux aubépines, entourant de mes bras les branches piquantes... Proust, Swann, 1913, p.145.
3. [L'espace déterminé recouvre un domaine abstr.] La chaîne m'apparut, que je traînerais jusqu'à ma mort, partout, dans ma famille future, dans ma vieillesse, toujours (Maupass., Contes et nouv., t.2, Confess., 1884, p.459).Cette charmante modestie (que je retrouve partout chez mon ami) (Du Bos, Journal, 1925, p.237):
5. Chaque soir dans ton lit, répète-toi que tu peux devenir Président de la République. Le moyen en est simple; il suffit que tu sois le premier partout; et tu l'as bien été jusqu'ici. Giraudoux, Simon, 1926, p.8.
C. − Spécialement
1. JEUX (dominos). [Précédé d'un nombre, dans une expr. interjective, pour indiquer que ce nombre se trouve aux deux extrémités du jeu] Six partout (DG).
2. MAR. [Dans le commandement d'une manoeuvre qui doit être exécutée intensément et rapidement] Amène et cargue partout! Au dernier commandement, toutes les voiles s'abaissèrent (Dumas père, Monte-Cristo, t.1, 1846, p.6).Si l'arrêt doit être brutal, le barreur ajoute [à «Stop»] «Scie partout!» (Édit. Nilsson,1930ds Petiot 1982).
3. SPORTS (football, tennis, etc.) [Précédé d'un nombre pour indiquer que deux joueurs, deux équipes sont à égalité] Les deux champions restent accrochés jusqu'à 5 [jeux] partout (L'Auto,4 août 1942ds Petiot 1982).
Prononc. et Orth.: [paʀtu]. Ac. 1694-1762: par tout, dep. 1798: partout. Étymol. et Hist. Fin xes. per tot (Passion, éd. d'Arco Silvio Avalle, 486); ca 1175 de par tot (Chron. Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 23869); 1396 partout où «en quelque lieu que ce soit» (Livre de comptes de Guy de la Trémoille, éd. L. de la Trémoille, p.105). Comp. de par1* et de tout*. Fréq. abs. littér.: 11223. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 16923, b) 16845; xxes.: a) 15514, b) 14932. Bbg. Mantou (R.). La Lexicalisation dans la tournure adj. In: [Mél. Pohl (J.)]. Bruxelles, 1980, p.147.

Wiktionnaire

Adverbe

partout \paʁ.tu\

  1. En tous lieux ; en tous endroits ; de tous côtés.
    • Parmi ces colosses de l’air et ces hauts personnages, il se sentait écrasé par la certitude de son insignifiance ; la vie était trop vaste pour lui, elle le dépassait de partout. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 147 de l’éd. de 1921)
    • Elle s'affaire près de Févier, revient me faire des guili-guili et des poutous, partout. Je suis aux anges. Si ça durait ! — (Odette Laplaze-Estorgues, Des Friches et des Chiffres, L'Harmattan, 2005, page 231)
    • Il va partout.
    • Il passe partout.
  2. En quelque lieu que ce puisse être.
    • Le regard ankylosé par trop d’impérities, je cherchais un improbable mais tant espéré soutien au loin, partout et nulle part, peut-être vers le ciel où s'était machinalement orientée ma tête; ce ciel où avaient établi leurs pénates, mon défunt père et mes regrettées sœurs. — (Jean Richard Ndoumbe, Les douleurs de ma mère, Lulu.com, 2013)
    • On reprend son bien partout où on le trouve.
    • On se moque de lui partout où il va.

Adverbe

partout \Prononciation ?\

  1. À tout prix
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  • (Région à préciser) : écouter « partout [Prononciation ?] »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARTOUT. adv.
En tous lieux. Il va partout. Il passe partout. On dit partout que... Fam., On ne peut être partout, On ne saurait être en même temps en deux endroits, on ne peut vaquer à plusieurs affaires à la fois. Fam., Se fourrer partout, fourrer son nez partout, S'introduire dans toutes les maisons, dans toutes les compagnies, s'ingérer dans toute sorte d'affaires, se mêler de ce qui ne vous regarde pas.

PARTOUT où signifie aussi En quelque lieu que ce puisse être. On reprend son bien partout où on le trouve. On se moque de lui partout où il va.

Littré (1872-1877)

PARTOUT (par-tou ; le t se lie : par-tou-t où il est) adv.
  • 1En tout lieu. Du peuple, qui partout fait sonner ses louanges, Corneille, Cid, IV, 1. Que les Romains, pressés de l'un à l'autre bout, Doutent où vous serez et vous trouvent partout, Racine, Mithr. III, 1. Je l'évite partout [un songe], partout il me poursuit, Racine, Ath. II, 5. La flèche qui l'a percée [la biche] dans le flanc la suit partout ; elle porte partout avec elle le fer meurtrier, Fénelon, Tél. IV. Il y a partout des gens qui ont plus d'enthousiasme que d'esprit, Voltaire, Dict. phil. Climat. Il a partout affaire, il a partout accès, Delille, Convers. II.

    Dans tous les endroits d'un livre. Partout il fait paraître beaucoup de richesses et d'abondance géométrique, Fontenelle, Viviani.

    Familièrement. Se fourrer partout, fourrer son nez partout, s'introduire dans les maisons, s'ingérer dans les affaires.

    Partout ailleurs, en tout autre lieu. Venez, partout ailleurs on pourrait nous entendre, Racine, Esth. II, 1. On battit deux fois les Suédois dans ces quartiers auprès de Derpt, tandis qu'ils étaient victorieux partout ailleurs, Voltaire, Russie, I, 12.

    Partout où, en quelque lieu que ce puisse être. Partout où se pouvait étendre le pouvoir de M. de Montausier, l'oppression et l'injustice n'étaient pas libres, Fléchier, Duc de Mont. Partout où je trouverai des hommes, je me choisirai des amis, Montesquieu, Lett. pers. 67.

  • 2Au domino, six partout, as partout, le six, l'as se trouve aux deux extrémités du jeu.

    Substantivement. Faire un partout.

  • 3De partout, de tous côtés. Vous m'avez écrit de partout ; j'ai admiré votre bonté, Sévigné, 18 fév. 1671. Voilà une pluie traîtresse… qui, sans se faire craindre, se met d'abord à nous noyer, mais noyer à faire couler l'eau de partout nos habits, Sévigné, 23 août, 1671. Voilà des lettres de partout et pas une qui m'intéresse, Mme Riccoboni, Fanny Buttler, t. I, p. 99, dans POUGENS. Quand il faut traiter des sujets qui blessent de partout, Staël, Delphine, IV, 23. Voilà que de partout, des eaux, des monts, des bois…, Hugo, Odes et ballades, la Ronde du sabbat.

    PROVERBE

    On ne saurait être partout, on ne saurait être en deux endroits à la fois, vaquer à deux affaires en même temps.

REMARQUE

Tout partout est une locution ancienne dont le peuple se sert encore, mais qui est tombée en désuétude dans la langue littéraire.

HISTORIQUE

XIIe s. Demain iront partot no brief qui sont escrit, Sax. XXIV. En sun servise esteit nuit et jur aprestez, Pur ço ert il par tut durement renumez, Th. le mart. 55. Va e fai ço que tei plarrad [plaira], e jo partut te siwerai [suivrai], Rois, p. 46.

XIIIe s. Tant [elle] fist que mortelment partout se fist haïr, Berte, LXIII. Tout partout [elle] le prenoit où le pooit avoir, ib. LXV. Là ne poons nos riens creuser, Que de partot verrons venir Toz ceus qui nos vodront malfere, Ren. 2291. Qui en mains leus son cuer depart, Par tout en a petite part, la Rose, 2256.

XVIe s. En tout et partout, Montaigne, I, 28.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « partout »

Par, et tout.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Par univerbation, Composé de par et de tout.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

du français partout
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « partout »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
partout partu

Citations contenant le mot « partout »

  • Il faut semer son blé partout. De Louis Scutenaire / Mes inscriptions
  • Un écrivain idéal va partout. De Michel Houellebecq / Lire - Septembre 2001
  • Méchante parole jetée va partout à la volée. De Proverbe français
  • Il y a des fous partout, même dans les asiles. De George Bernard Shaw
  • Le doigt de Dieu se fourre partout. De Gustave Flaubert / Dictionnaire des idées reçues
  • Celui qui habite partout, n'habite nulle part. Martial en latin Marcus Valerius Martialis, Épigrammes, VII, 73, 6
  • En exil partout chez soi. De Marc Gendron / Les espaces glissants
  • Qui sème partout ne récolte nulle part. De Proverbe français
  • Partout est l'argent, partout est le monde ruiné par l'argent. De Christian Bobin / Le Très-Bas
  • Ma patrie, à moi, est partout où j'admire. De Astolphe de Custine
  • Les riches sont partout chez eux, pas les pauvres. De Gilbert Cesbron / Don Juan en automne
  • Les baisers sont bons partout où on les trouve. De Georges Courteline
  • La grandeur est partout, mais surtout dans la sottise. De Jean Orieux / Voltaire
  • Le paradis terrestre est partout quand nous le voulons. De Francis Bossus / Dieu Préfère la mort
  • Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout. De Olivier Lockert / Hypnose
  • "Il fallait effectivement prendre cette décision à toute vitesse ! L’insécurité routière et la pollution urbaine sont des grandes causes à faire avancer de toute urgence et toute concertation avec les associations d’usagers qui travaillent à l’apaisement et à la fluidification de la circulation comme Vélod’vie, toute évaluation de cette limitation à 30 km/h effective depuis six mois dans le quartier de Saint-Jacques, toute analyse des services techniques sur le passage de la ville à 30 km/h qui se développe partout à présent en France dans les villes moyennes, toute discussion avec les commerçants et les consommateurs de cette évolution qui a des effets positifs sur l’activité économique du centre-ville n’aurait été qu’une perte de temps." SudOuest.fr, Cognac : Vélo d’vie tacle sévèrement le maire sur l’abandon des 30 km/h partout en ville

Images d'illustration du mot « partout »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « partout »

Langue Traduction
Anglais all over
Espagnol por todas partes
Italien ovunque
Allemand überall
Chinois
Arabe فوق كل
Portugais por toda parte
Russe всюду
Japonais いたるところ
Basque guztian
Corse dapertuttu
Source : Google Translate API

Synonymes de « partout »

Source : synonymes de partout sur lebonsynonyme.fr

Partout

Retour au sommaire ➦

Partager