La langue française

Tuyauter

Sommaire

  • Définitions du mot tuyauter
  • Phonétique de « tuyauter »
  • Citations contenant le mot « tuyauter »
  • Images d'illustration du mot « tuyauter »
  • Traductions du mot « tuyauter »
  • Synonymes de « tuyauter »

Définitions du mot tuyauter

Trésor de la Langue Française informatisé

TUYAUTER, verbe

A. − Empl. trans.
1. Tuyauter qqc.
a) Repasser et plisser (du linge, de la dentelle, une garniture) en forme de tuyaux; godronner. Tuyauter un jabot, un bonnet; fer à tuyauter. Elle se mettrait à repasser pour le monde, à tuyauter les grandes collerettes du pays, un ouvrage difficile, qu'elle savait parfaitement réussir au moyen d'un jeu de roseaux très fins (Loti, Mon frère Yves, 1883, p. 363).Les coiffes (...) sont repassées avec de tout petits fers qui pénètrent toutes les finesses de la lingerie et dont la forme varie selon la coiffe; certains ressemblent à un œuf emmanché, d'autres, sortes de cisailles, servent à tuyauter les « ruchers », dont parfois on modèle les plis en les formant à chaud sur des pailles de seigle (Menon, Lecotté, Vill. Fr., 1, 1954, p. 98).
Part. passé en empl. adj. La batiste tuyautée des cols et des manchettes (Faure, Hist. art, 1921, p. 37).Une redingote longue, à manches (...) avec un col de mousseline ou de gaze tuyautée (Villard, Hist. cost., 1956, p. 89).
b) Empl. pronom. Être disposé en plis cylindriques. Le voile de marbre, de la pointe des seins qui le percent de leur blancheur, glisse en caresse sur le dessin de la poitrine et la rondeur du ventre, s'y tuyaute et s'y ride en mille petits plis liquides qui de là vont, droits et rigides, se casser à terre (Goncourt, MmeGervaisais, 1869, p. 118).
2. Tuyauter qqn (fam.).Donner un tuyau, des renseignements confidentiels à quelqu'un; renseigner quelqu'un. Tuyauter un ami sur la Bourse, sur le tiercé. Mon amie Ethel Bone sera revenue de New-York. C'est une familière de Shakespeare. Elle pourra nous tuyauter (L. Daudet, Phryné, 1937, p. 32).Il n'a pas l'air d'un menteur. Au contraire, il cherche quelqu'un qui le tuyauterait. Il veut prendre le maquis (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 273).
Empl. pronom. Se tuyauter (sur qqc.).Mais dites donc, vous me semblez tout à fait féru de ces tableaux. Si j'avais su ça, je me serais tuyauté pour vous répondre (Proust, Guermantes 2, 1921, p. 501).
B. − Empl. intrans. [Le suj. désigne une/des céréales] Se former en tuyau; pousser sa tige (celle qui porte l'épi). (Dict. xixeet xxes.).
REM.
Tuyauté, subst. masc.Ce qui est repassé en forme de tuyaux; ensemble des plis cylindriques donnés au linge empesé; manière de tuyauter. Vous travaillez dans la perfection (...). Ainsi, voilà un bonnet qui est perlé (...). Et les tuyautés sont d'un suivi! (Zola, Assommoir, 1877, p. 539).Le tuyauté médiéval (à la fin du Moyen Âge, si les draperies sont tuyautées, les plans des visages sont fondus) est une écriture de la foi; l'arabesque renaissante, une écriture de la beauté (Malraux, Voix sil., 1951, p. 270).
Prononc. et Orth. : [tɥijote], (il) tuyaute [tɥijo:t]. V. tuyau. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. A. Trans. 1. a) 1822 tuyauté « (linge) qui comporte de nombreux petits plis cylindriques » (Obs. modes, t. 8, p. 48); b) 1836 tuyauter (Raymond); c) 1848 subst. masc. « ensemble de plis juxtaposés faits avec le fer à tuyauter » (Flaub., Champs et grèves, p. 270); 2. 1872 cheval tuyauté « cheval qui a fait l'objet d'un tuyau » (Pearson, s.v. tuyau); 1899 « donner à quelqu'un des renseignements confidentiels » (d'apr. Esn.). B. Intrans. 1872 (Les Primes d'honneur, Paris, p. 7 ds Littré Suppl.). Dér. de tuyau*; dés. -(t)er. Fréq. abs. littér.: 10.
DÉR.
Tuyauteur, -euse, subst.a) Subst., fam. Personne qui vend des tuyaux aux courses; qui donne un tuyau, un renseignement à quelqu'un. (Dict. xxes.). C'était la pelouse, foire populaire avec ses tuyauteurs, ses discuteurs (...) ses gamins pailleurs traînés là par des mères (...) ses hurleurs, ses marchands de sandwiches, de gaufres (Vialar, Éperon arg., 1952, p. 176).b) Subst. masc. Industriel spécialisé dans la fabrication, l'installation de tuyauterie; ouvrier spécialisé dans la pose de tuyauterie. (Ds Lexis 1975, Lar. Lang. fr.). Imp. usine banlieue Nord rech. d'urg. tuyauteurs en fer connaissant la soudure autogène (L'Œuvre, 30 juill. 1941). [tɥijotœ:ʀ], fém. [-ø:z]. V. tuyau. 1resattest. a) 1904 supra sens a (Nouv. Lar. ill.), b) 1941 supra sens b (L'Œuvre, loc. cit.); de tuyauter, suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Verbe

tuyauter \tɥi.jɔ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Former avec un fer rond des tuyaux à du linge, à de la dentelle.
    • Tuyauter une ruche, un bonnet.
    • L’aigre violon de Rouillard pique aux jarrets, soudain, toutes les Follet, et Julie, et la mariée, et les jeunes fermières à bonnet tuyauté. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 62.)
  2. (Familier) Donner des tuyaux, des confidences d’affranchi, relatives aux arrangements des résultats des courses hippiques.
    • — Tiens, qu'est-ce que c'est que celui-là ? — Le Desdichado, qui avait été « tuyauté » dans le Jockey, et qui est arrivé dernier ; — (Léon Millot, Les minutes parisiennes ; 3 heures : les courses, le Grand Prix de Paris, P. Ollendorff, 1899)
  3. (Par extension) Renseigner.
    • Mais dites donc, vous me semblez tout à fait féru de ces tableaux. Si j'avais su ça, je me serais tuyauté pour vous répondre. — (Marcel Proust, Le Côté de Guermantes/Troisième partie, 1921)
    • Tacherot est formidablement tuyauté sur la plupart d’entre eux, grâce au génial Pelletier, qui voit défiler dans ses soirées partouzardes les personnalités les plus variées de la politique, de la littérature, du théâtre, des Banques, de l’Industrie. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 184)
    • Mais mon hilarité ne connaît pas de bornes lorsque je suis avisé que le percepteur qui a « tuyauté » l’homme politique vient de mourir, qu’ainsi le pauvre Maujan a vu s’éteindre la lumière qui l’éclairait. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TUYAUTER (tu-io-té) v. a.
  • Terme de repasseuse. Former des plis en forme de tuyaux avec un fer rond à une étoffe ou à une garniture de dentelle, de tulle ou de mousseline. Garniture tuyautée.

    S. m. Un tuyauté, une étoffe tuyautée. Un tuyauté formant jabot.

    Disposer les plis d'une étoffe, principalement d'une coiffure, de manière à former une garniture de petits tuyaux.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

TUYAUTER. Ajoutez :
2 V. n. Se former en tuyau, en chaume, en parlant des céréales. Il faut des pluies pour que les blés tuyautent, Dicton de la Beauce, dans les Primes d'honneur, Paris, 1872, p. 7.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tuyauter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tuyauter tµijɔte

Citations contenant le mot « tuyauter »

  • On ne sait pas si il aime être falot, mais c’est aussi pour ça qu’il a été choisi. Macron est allé le tirer de nulle part, avec ce génie du pays légal pour la surprise raffinée qui n’est goûtée que par les connaisseurs : proche de Xavier Bertrand, ne va-t-il pas tuyauter Macron sur un rival déclaré pour 2022 ? Réputé de la «droite sociale», c’est-à-dire de gauche mais avec une certaine lenteur, ne va-t-il pas tempérer les ardeurs écologistes et n’est-il pas un signal envoyé à l’électorat qui, dans les faits, tient la majeure partie des communes de France ? Technicien, c’est-à-dire incapable de décider mais capable d’imaginer les usines à gaz les plus complexes, ne va-t-il pas réussir à embourber la transition écologique ? Servile, n’est-il pas déjà prêt à assumer son rôle de pion, laissant à Macron les splendeurs brumeuses d’une vision floue et s’occupant, au quotidien, à gérer le désastre en répétant mécaniquement «j’assume» à chaque idiotie de ses ministres ? RT en Français, Le sous-président — RT en français
  • Il existe aussi des fers en forme de main pour les gants. Des fers à tuyauter, ressemblant à des fers à friser, étaient utilisés pour faire les plis des fraises au temps d’Henri IV. Ils ont encore une fonction pour certaines coiffes traditionnelles, les cornettes ou les jabots… Il y a même des fers à chaussures pour retendre le cuir après la pluie. Le musée présente un magnifique fourneau miniature, et les fers en proportion, qui étaient destinés à apprendre aux petites filles à devenir de bonnes ménagères ! , Magazine Tourisme et Patrimoine | Le fer à repasser en son musée à Longwy (54)
  • Dans l'idéal, une « bonne gestion de la sécurité » consiste à avoir un réseau de contacts parmi lesquels on a des personnes qui sont capables de nous informer à temps d’une dégradation imminente de la situation, ou éventuellement de nous " tuyauter ". Il s’agit d'entretenir un réseau de contacts, qui est souvent très personnel. On a beau agir au nom d'une institution, d’être représentant de Médecins sans frontières, la qualité des contacts dans une zone de guerre est très, très personnelle. France Culture, Le dilemme de l’employeur - Ép. 2/5 - Otages : rompre le silence
  • Les repasseuses travaillaient également pour ceux qui n'avaient pas le temps ou préféraient déléguer. Elles disposaient du fer standard, mais aussi d'un fer à tuyauter qui ressemblait au fer à lisser les cheveux actuel, en forme de pince. Il servait à mettre en forme les dentelles ou les coiffes des religieuses par exemple. Elles utilisaient aussi le fer à glacer pour lustrer les plastrons des hommes par exemple. Il y en avait de différentes tailles. Avec l'arrivée de la machine à laver, ces métiers ont disparu ou se sont réinventés. Pleinevie.fr, Comment faisait-on la lessive avant l'invention de la machine à laver ? - Pleine vie

Images d'illustration du mot « tuyauter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tuyauter »

Langue Traduction
Anglais pipe
Espagnol tubo
Italien tubo
Allemand rohr
Chinois
Arabe يضخ
Portugais tubo
Russe труба
Japonais パイプ
Basque kanalizazio
Corse pipa
Source : Google Translate API

Synonymes de « tuyauter »

Source : synonymes de tuyauter sur lebonsynonyme.fr
Partager