Trip : définition de trip


Trip : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TRIP, subst. masc.

A. −
1. Arg. de la drogue. État particulier résultant de l'absorption de certaines drogues, notamment le L.S.D., qui entraîne des dérèglements psychiques et des troubles de la conscience (perte des réalités, euphorie, hallucinations, etc.). Bon, mauvais trip. Je sais que Panthère vend du LSD et qu'il a toujours de la très bonne marchandise. Je lui demande de me donner de quoi faire un voyage. Il me file un cristalC'est de la qualité extra sans même me demander pourquoi j'ai absolument besoin d'un trip à une heure pareille (Elle, 25 mai 1981, p. 21, col. 2).
2. P. anal., fam. État sensiblement comparable dans lequel peut être plongée une personne sous l'effet d'une boisson, d'une musique, d'une technique corporelle, etc. Il s'agit d'entraîner un groupe d'individus dans une exploration de leurs structures mentales, de les conduire vers une aventure qui ressemblera à un « voyage » psychédélique, mais bien entendu sans la moindre utilisation de stimulants chimiques ou bio-chimiques. Un « trip » sans L.S.D. (La Nef, févr. 1972ds Gilb. 1980).
B. − Très fam. [Gén. dans un tour nég.]
1. Préoccupation essentielle, passe-temps favori. Synon. dada1.C'est pas son trip. La musique arabe, c'est pas mon trip. Chez moi, tu trouves les Clash, Trust, Renaud, Lavilliers (Le Nouvel Observateur, 28 juin 1980, p. 55, col. 2).
2. [Par affaiblissement de sens] Genre, style. Le trip mode ne nous branche pas: Kebra a toujours le même look [aspect], les mêmes fringues (Actuel, nov. 1982, p. 65, col. 2).
Prononc.: [tʀip]. Étymol. et Hist. 1966 (G. Pomerand, Le D. Man, 46 ds Höfler Anglic.). Empr. à l'angl.trip « voyage » att. en anglo-amér. dans l'arg. des usagers de drogues hallucinogènes dep. 1959 ds NED Suppl., d'où son empl. pour désigner une expérience excitante (1966, ibid.) ou une activité favorite, un centre d'intérêt (1967, ibid.).

Trip : définition du Wiktionnaire

Nom commun

trip \tʁip\ masculin

  1. (Anglicisme) Aventure.
    • Monk n’a plus personne sur le dos. Il règne en maître absolu. Et ça tombe bien, parce que c’est justement le moment, en février 59, où il va s’offrir le trip le plus mégalo qu’un pianiste puisse s’offrir : se voir joué par un grand orchestre. — (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 241)
  2. (Familier) (Anglicisme) Défonce.
    • Un trip d’acide à Woodstock.
    • […] comme dans certains « états modifiés » de la conscience décrits chez des sujets à l’occasion d’un trip psychédélique pharmacologique sous LSD, mescaline ou autre substance hallucinogène. — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 275)
  3. (Familier) Expérience sensorielle comparable à celle qu'on éprouve en consommant une drogue psychotrope.
    • Dans le métro, observe comme les bébés regardent autour d’eux : ils sont en plein trip, c’est évident. — (Amélie Nothomb, Le Voyage d'hiver, Albin Michel, 2009, page 94)

Nom commun

trip \ˈtrɪp\

  1. Voyage.
  2. Déplacement.
    • I'm on a business trip right now. - en déplacement
  3. Course, trajet que fait une voiture d’un lieu à un autre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Trip : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRIP, s. f. (Hist. nat. Litholog.) c’est le nom donné par les Hollandois à la pierre que les François appellent tourmaline. Voyez cet article.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « trip »

Étymologie de trip - Wiktionnaire

De l’ancien français treper, triper, apparenté à tramp, trap, trample.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de trip - Wiktionnaire

De l'anglais trip (« voyage »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « trip »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trip trip play_arrow

Citations contenant le mot « trip »

  • Road trip en Provence : Albert Camus, en toute simplicité LaProvence.com, Sorties - Loisirs | Road trip en Provence : Albert Camus, en toute simplicité | La Provence
  • Road trip en Provence : La Roque-d'Anthéron sur quelques... LaProvence.com, Road trip en Provence : La Roque-d'Anthéron sur quelques notes de piano | La Provence
  • Vous avez envie d’aventure sans partir à l’autre bout du monde et exploser votre budget ? Alors l’un de ces road-trips est forcément fait pour vous. , Road trip en France : 7 itinéraires à faire absolument - Elle
  • Des falaises abruptes, des vagues agitées et des séquoias géants jalonnent cette route légendaire de la côte californienne, fantasmée par la Beat Generation. Un passage presque obligé pour les amateurs de road-trip, permettant de rejoindre les villes de Carmel et de San Simeon. Les Echos, Road-trip : la vie en van | Les Echos
  • Road trip en Provence : Aix-en-Provence au temps de la... LaProvence.com, Road trip en Provence : Aix-en-Provence au temps de la belle endormie | La Provence
  • Dans ce joyeux road-trip, les Mômes trotteurs nous montrent d'abord le théâtre de Metz. "Il est très grand, note Côme, et il a été construit sur des marais et du coup, en dessous on a dû mettre beaucoup de piliers." Franceinfo, Mômes trotteurs. Road-trip à la conquête de la Moselle
  • Road trip en Provence : Cezanne, la Provence en couleur LaProvence.com, Sorties - Loisirs | Road trip en Provence : Cezanne, la Provence en couleur | La Provence
  • La communication d’aujourd’hui sort des tripes, pas des neurones. De Jacques Séguéla / Emission sur Canal + - 7 Février 2006
  • Ceux qui s’y connaissent affirment que toute histoire doit prendre le lecteur aux tripes dès le début. De Loriano Macchiavelli / Les souterrains de Bologne
  • Je n’aurai pas pu être boucher. J’avais pas le coeur. Je n’aurais pas pu être matador. J’avais pas les tripes. J’aurais pas pu être Bardot. J’avais pas les fesses. De Pierre Desproges / Fonds de tiroir
  • L'homme est un biftèque. L'homme est composé de tripes, de foie, d'entrecôtes et d'os à moelle. De Patrick Rambaud / Libération - 14 Octobre 2000
  • La vie c'est ce que tu vois : de la membrane, de la tripe, un trou sans fond qui exige d'être rempli. La vie est ce tuyau qui avale et qui reste vide. De Amélie Nothomb / Métaphysique des tubes
  • L'homme de ce temps a le coeur dur et la tripe sensible. De Georges Bernanos / Les Grands cimetières sous la lune
  • Un acteur qui joue avec ses tripes est un acteur qui va mourir d'un cancer de l'intestin. De Guy Bedos
  • La poésie est toujours une question de tripes, mais à la mode de quand ? De Jean L'Anselme / Pensées et proverbes de Maxime Dicton
  • Les attitudes politiques sont fondamentalement une affaire de tripes. De Ménie Grégoire / Telle que je suis
  • Je déteste les gens qui ont un chien. Ils sont lâches et n’ont pas les tripes de mordre les gens eux-mêmes. De August Strindberg / A Madman’s Diary
  • Il faut voter avec son intelligence et non avec ses tripes. De Jacques Chirac / Le Monde - 20 Mai 1984
  • Le cerveau est la tripe de la tête. Penser est un couteau ! De Miguel Angel Asturias / Bolivar

Images d'illustration du mot « trip »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « trip »

Langue Traduction
Corse viaghju
Basque bidaia
Japonais 旅行
Russe поездка
Portugais viagem
Arabe رحلة قصيرة
Chinois 旅行
Allemand ausflug
Italien viaggio
Espagnol viaje
Anglais trip
Source : Google Translate API

Synonymes de « trip »

Source : synonymes de trip sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires