La langue française

Tribunat

Définitions du mot « tribunat »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRIBUNAT, subst. masc.

A. − HIST. ROMAINE
1. Charge de tribun; exercice de cette charge. Après avoir soulevé tant de haines, il était perdu s'il n'obtenait un second tribunat, qui lui permît d'exécuter sa loi (Michelet, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 131).
P. méton. Période durant laquelle cette charge s'exerçait. Tribunat des Gracches, 133-121 [av. J.-C.] (Michelet, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 127).
2. Institution, pouvoir des tribuns. Sylla s'annonça comme le vengeur des lois, comme le restaurateur de l'ancienne république. (...) Le tribunat ne subsista que de nom; tout tribun fut déclaré incapable d'aucune autre charge (Michelet, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 183).Il remplaça le consulat par le tribunat militaire (Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p. 395).
B. − HIST. MOD. [Gén. avec maj.] Assemblée législative instituée par la Constitution de l'An VIII, dont le rôle consistait à discuter les projets de loi votés ensuite par le corps législatif. Dans cette constitution, le Tribunat, composé de cent personnes, devait parler, et le corps législatif, composé de deux cent cinquante, devait se taire (Staël, Consid. Révol. fr., t. 2, 1817, p. 20).Un corps, nommé Tribunat (...) discutait la loi mais ne la votait point (Stendhal, Napoléon, t. 1, 1842, p. 60).
Prononc. et Orth.: [tʀibyna]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 2emoit. xiiies. « à Rome, charge de tribun » (Vie S. Mart., B.N. 818, fo287 vods Gdf. Compl.); d'où 1694 « temps de l'exercice de cette charge » (Ac.); 2. p. anal. a) 1762 (J.-J. Rousseau, Du Contrat social, p. 345); b) 1793 (Robesp., Discours, Constit., t. 9, p. 499: C'est par la même raison que je ne suis plus partisan de l'institution du Tribunat); c) 1800 « assemblée instituée par la Constitution de l'an VIII » (Ds Brunot t. 9, p. 796). Empr. au lat.tribunatus « dignité de tribun (de la plèbe, des soldats) », dér. de tribunus (v. tribun). Fréq. abs. littér.: 62.

Wiktionnaire

Nom commun

tribunat \tʁi.by.na\ masculin

  1. (Antiquité romaine) Charge de tribun.
    • Le tribunat c’est la plèbe, et la plèbe, c’est le levain de Rome, le ferment. — (Gustave Bloch, La République romaine, Flammarion, 1913)
  2. Temps de l’exercice de cette charge.
    • Nous n’en sommes qu’au début du tribunat, et déjà nous pouvons prévoir les développements qu’il devait prendre par la suite… — (Gustave Bloch, La République romaine, Flammarion, 1913)
  3. (Histoire) Assemblée législative instituée par la constitution de l’an VIII.
    • Le pouvoir législatif était partagé dès lʼan VIII entre les consuls (cʼest-à-dire Bonaparte) assistés du conseil dʼÉtat, le tribunat et le corps législatif, et contrôlé par le sénat. — (Frédéric Bluche, Le Bonapartisme : aux origines de la droite autoritaire (1800–1850), 1980)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRIBUNAT. n. m.
T. d'Antiquité romaine. Charge de tribun. L'institution du tribunat. Demander, briguer le tribunat. Les luttes du tribunat. Il désigne aussi le Temps de l'exercice de cette charge. Durant son tribunat. Il s'est dit, en France, d'une Assemblée législative instituée par la constitution de l'an VIII.

Littré (1872-1877)

TRIBUNAT (tri-bu-na : le t ne se lie pas) s. m.
  • 1 Terme d'antiquité romaine. Charge de tribun.

    Temps de l'exercice de cette charge.

  • 2En France, sous la constitution de l'an VIII, assemblée qui concourait à la formation de la loi.

HISTORIQUE

XVIe s. Il obtint l'office de tribun du peuple ; et en ce tribunat il meit en avant une loy touchant les elections, Amyot, Marius, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tribunat »

 Dérivé de tribun avec le suffixe -at.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. tribunatus, de tribunus, tribun.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tribunat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tribunat tribyna

Citations contenant le mot « tribunat »

  • Lors de son procès qui s’est tenu le 2 février dernier au tribunat de Paris, le gardien de but des Sang et Or avait exprimé ses regrets. « Ce qui s'est passé ce soir-là, ce n'est pas le reflet de ma personnalité », a-t-il déclaré en salle d’audience. , RC Lens : La reconversion de Nicolas Douchez remise en cause

Traductions du mot « tribunat »

Langue Traduction
Anglais tribunate
Espagnol tribunate
Italien tribunate
Allemand tribunat
Chinois 朝贡
Arabe منصب المحامي الشعبي عند الرومان
Portugais tribunado
Russe трибунат
Japonais 裁判官
Basque tribunate
Corse tribunatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « tribunat »

Source : synonymes de tribunat sur lebonsynonyme.fr

Tribunat

Retour au sommaire ➦

Partager