La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « transfusé »

Transfusé

Définitions de « transfusé »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRANSFUSER, verbe trans.

A. − Vx. Faire passer un liquide d'un récipient dans un autre. (Dict. xixeet xxes.). Synon. transvaser.
B. −
1. MÉD. Injecter du sang dans les veines d'un malade, parfois d'un animal. Le pape Innocent VIII se fit transfuser le sang de trois jeunes gens. Mais après cette opération il mourut. Il est plausible que la mort fut causée par la technique même de la transfusion (Carrel, L'Homme, 1935, p. 217).Les expressions « liens du sang », « enfants du même sang », « je reconnais mon sang » me suggérèrent que le jour des noces et une fois pour toutes on transfusait un peu du sang de l'époux dans les veines de l'épouse (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 86).
[Le compl. désigne le malade] Le malade continue à saigner et devient un véritable tonneau des Danaïdes. On le transfuse d'un côté, il saigne de l'autre (Quillet Méd.1965, p. 154).
Part. passé adj. et subst. Après inoculation sous-cutanée d'un dixième de milligramme seulement de culture virulente, le sang des cobayes se montre toujours infectant pour les cobayes neufs transfusés (...) et (...) chez les transfusés, les lésions sont d'autant plus discrètes que le nombre des bacilles véhiculés par le sang est moindre (Calmette, Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 225).
2. Transmettre des éléments du sang, p. ext., des caractères héréditaires. Peu à peu il avait attiré [un gitan] les filles de ce pays pauvre en hommes, transfusé du sang ligure à ces déserts français et repeuplé la région (Morand, Homme pressé, 1941, p. 140).F. R. Lillie [1916] a étudié le cas des jumeaux de sexe différent, reliés par des anastomoses placentaires (...). La femelle offre des malformations génitales et manifeste, après la puberté, un comportement anormal provoqué par des messagers chimiques transfusés par son frère (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 653).P. métaph. Comment reprocher à des hommes de vingt-cinq ans [Du Bellay et ses amis] qui (...) viennent de se plonger dans ces belles lectures de l'Antiquité (...) d'en vouloir communiquer l'émotion généreuse, d'en vouloir verser la sève et comme transfuser le sang dans une langue moderne (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 8, 1864, p. 293).
C. − P. anal. ou au fig. Faire passer en quelqu'un, dans quelque chose certains caractères, communiquer quelque chose. Synon. infuser, insuffler.Les merveilles du toucher, auxquelles nous devons Paganini, Raphaël, Michel-Ange, Huerta le guitariste, Taglioni, Liszt, artistes qui tous transfusent leurs âmes par des mouvements dont ils ont seuls le secret (Balzac, Théor. démarche, 1833, p. 621).À l'ombre de Christophe, Olivier reprenait goût à la lumière; Christophe lui transfusait un peu de son abondante vitalité, de sa robustesse physique et morale (Rolland, J.-Chr., Maison, 1909, p. 944).
Transfuser un sang nouveau, neuf. Régénérer. Je me souvenais du soir (...) où il avait parlé de la nécessité de transfuser à son affaire un sang nouveau (Vialar, Carambouille, 1949, p. 288).
Empl. pronom. Se transmettre. Après la guerre, les petites revues qui naquirent encore en quantité (...) n'ont fait que prolonger, la plupart du temps avec virulence et talent, les querelles dites « de l'après-guerre ». Ainsi, le surréalisme s'est-il comme transfusé depuis 10 ans de revue en revue (Civilis. écr., 1939, p. 34-4).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɑ ̃sfyze], (il) transfuse [-fy:z]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1668, 6 févr. « opérer une transfusion [de sang] » (ds Journal des Savants, t. 2, années 1667-1671, Amsterdam, P. Le Grand, 1679, p. 319: un Epagneul auquel on avoit [...] transfusé du sang de Mouton); 1845 part. passé adj. sang transfusé (Besch.); 1882 le corps du transfusé (G. Hayem, Leçons sur les modifications du sang, p. 372 ds Quem. DDL t. 8); 2. 1701 « faire passer un liquide d'un récipient dans un autre » (Pomey); 3. 1833 p. anal. « faire passer des qualités, des dons, les communiquer à d'autres » (Balzac, loc. cit.); 1848 (Chateaubr., Mém., t. 4, p. 442: Le dialecte dont se sert Zanze, exhale un parfum du sol impossible à transfuser dans une autre langue). Dér., à l'aide de dés. -er, de transfus « transfusé » (1548 La Planche, trad. Tacite l. IV, 160 rods Hug.), part. passé de transfundre « faire passer, transmettre » (1542 Changy, trad. Instit., I, 4, ibid.), empr. au lat. transfundere « transvaser », fig. « déverser, reporter sur, répandre ». Fréq. abs. littér.: 12.
DÉR.
Transfuseur, -euse, subst.,méd. a) Subst. masc. Personne pratiquant la transfusion. (Dict. xixeet xxes.). b) α) Subst. masc. ,,Appareil pour la transfusion directe du sang du donneur au receveur`` (Méd. Biol. t. 3 1972). ,,Dispositif mécanique particulier faisant partie d'une transfuseuse`` (Méd. Biol. t. 3 1972). β) Subst. fém. ,,Appareil destiné à la transfusion du sang`` (Méd. Biol. t. 3 1972). c) Subst. masc. [Chez Calmette] Animal dont on prélève le sang. Si l'infection des transfuseurs est réalisée par une dose encore plus faible (...) la bacillose se manifeste chez les transfusés (Calmette, Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 225). [tʀ ɑ ̃sfyzœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1667 (Les Opuscules du sieur de La Martinière contre les circulateurs et transfuseurs de sang [titre] ds Quem. DDL t. 10); de transfuser, suff. -eur2*.

Littré (1872-1877)

TRANSFUSÉ (tran-sfu-zé, zée) part. passé de transfuser
  • Le sang transfusé dans les veines.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « transfusé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transfusé trɑ̃sfyse

Citations contenant le mot « transfusé »

  • Une nouvelle collecte de sang est programmée le jeudi 13 août 2020 de 14h à 19h, toujours au sein de la Halle des Sports Jean RAYNAUD. Les principales conditions pour donner son sang sont d’être en bonne santé, avoir entre 18 et 70 ans, peser plus de 50 kilos et ne pas avoir été transfusé. Il est recommandé de ne pas venir à jeun et de bien boire avant et après le don. HERAULT direct, Vias - Don de sang : cet été, cap sur la solidarité : HERAULT direct
  • Les donneuses et donneurs ont rendez-vous dans la salle des Trophées (à l’Espace des arènes San-Juan) sur l’esplanade Roger-Damour, de 14 h à 19 h 30. Pour être donneur il faut être âgé entre 18 ans et 70 ans, peser au moins cinquante kilogrammes et ne pas avoir été transfusé. midilibre.fr, Lunel : l’indispensable collecte de sang le 23 juillet - midilibre.fr
  • La prochaine collecte de sang aura lieu le jeudi 13 août de 13 h 30 à 18 h 30 à la salle des fêtes de Lacapelle-Marival. Après cette longue période de turbulences consécutives à l’épidémie de coronavirus, certaines collectes ont été affectées alors que les besoins restaient importants. Pour ce qui est de la collecte marivaloise, elle est restée largement positive grâce à la générosité des donneurs. Rappelons toutefois les conditions requises pour effectuer un don. Il est recommandé de ne pas venir à jeun et de bien boire avant et après le don. Les principales conditions pour donner son sang : Être en bonne santé, avoir entre 18 et 70 ans, peser plus de 50 kilos et ne pas avoir été transfusé. Dans les cas suivants, les dons doivent être différés de : 7 jours à la fin d’un traitement antibiotique ; 14 jours après un épisode infectieux ; 4 mois après une endoscopie, un piercing ou un tatouage ; 4 mois après un voyage dans un pays où sévit le paludisme. ladepeche.fr, Lacapelle-Marival. La nouvelle collecte se prépare - ladepeche.fr
  • Pour eux tout a commencé avec l’étude du système sanguin des souris. Dans le cadre de recherches antérieures menées dans leurs laboratoires, les scientifiques avaient transfusé du sang de jeunes souris vers des souris plus âgées et constaté des améliorations au niveau cérébral chez les receveurs.  Un impact dû à l’âge des donneurs et non à leur activité physique. Soupçonnant que l’exercice physique déclencherait dans le sang des changements supplémentaires pouvant être transférables, quel que soit l’âge de l’animal, les scientifiques ont alors décidé d’étendre l’expérience. Outside | Le magazine des amoureux de sports et culture Outdoor, Faites du sport, ça rajeunit le cerveau, démontre une nouvelle étude – Outside | Le magazine des amoureux de sports et culture Outdoor
  • Un essai majeur est en cours, examinant comment le plasma de convalescence peut être transfusé à des patients qui ont du mal à développer leur propre réponse immunitaire, mais l’appel aux dons est maintenant décrit comme urgent. News 24, Appel urgent pour les survivants du coronavirus à donner du plasma sanguin - News 24
  • La prochaine collecte à Onet-le-Château a lieu ce mercredi, à la salle des fêtes des Quatre-Saisons, de 13 heures à 18 h 30. Les principales conditions pour donner son sang : avoir entre 18 et 70 ans, peser plus de 50 kilos et ne pas avoir été transfusé ; dans les cas suivants, les dons doivent être différés de 7 jours à la fin d’un traitement antibiotique, 14 jours après un épisode infectieux, 4 mois après une endoscopie, un piercing ou un tatouage, 4 mois après un voyage dans un pays où sévit le paludisme. Le site EFS de Rodez CH Bourran est ouvert les lundis de 11 h 30 à 13 h 30 et de 14 h 30 à 19 heures, les vendredis de 9 heures à 13 h 30 et de 14 h 30 à 17 heures. ladepeche.fr, Onet-le-Château. L’EFS a toujours besoin de dons - ladepeche.fr
  • Pour tenter de transférer les bienfaits du sport d’une souris à une autre, les chercheurs ont transfusé du plasma de souris adulte qui ont eu une activité physique pendant 40 jours, vers des souris âgées et inactives. Les scientifiques ont répété cette action huit fois en 24 jours. Au bout de l’expérience, les deux groupes de souris ont présenté des améliorations similaires de l’apprentissage et de la mémoire. En observant de plus près, les chercheurs ont également observé chez toutes les souris une augmentation de la production de nouveaux neurones dans l'hippocampe. www.pourquoidocteur.fr, Une protéine produite par le foie concentre tous les bénéfices de l’activité physique
  • Le sang des patients guéris du Covid-19 pourrait être transfusé aux personnes malades afin que celles-ci reçoivent les anticorps et guérissent à leur tour. C’est en tout cas ce que les chercheurs de New York espèrent réussir avec cette ancienne procédure médicale. Toms Guide : actualités high-tech et logiciels, Le sang des survivants du coronavirus transfusé aux malades
  • Les personnes qui se sont remises de COVID-19 sont connues pour avoir du plasma qui porte les anticorps qui peuvent combattre et protéger le corps contre le virus. Ce «plasma convalescent» peut être transfusé d’un survivant du COVID-19 à un survivant gravement malade, dans le but de renforcer la réponse défensive de ce dernier au virus. 2051.fr, Sauver des vies grâce au plasma convalescent - 2051.fr
  • "Ces neuf mois ont été horribles. Je n'ai jamais pu en profiter, car je faisais des examens chaque semaine et j'avais l'impression que mes enfants allaient mourir à chaque instant", raconte Charliann. A 20 semaines de grossesse, les parents découvrent qu'ils vont avoir deux garçons et une fille. "J'étais la femme la plus heureuse du monde. Je n'ai eu que des filles et j'étais persuadée que je n'aurais jamais de garçons." Un bonheur de courte durée, car Charliann apprend peu de temps après que ses bébés souffrent du syndrome transfuseur-transfusé, provoquant un retard de croissance important chez l'un d'eux. A 33 semaines de grossesse, la jeune femme doit accoucher prématurément, car ses enfants ne grossissent plus. Closermag.fr, TEMOIGNAGE. "J'ai eu des triplés après avoir recouché une fois avec mon ex" - Closer

Traductions du mot « transfusé »

Langue Traduction
Anglais transfused
Espagnol transfundido
Italien trasfuso
Allemand transfundiert
Chinois 输血
Arabe المنقولة
Portugais transfundido
Russe перелитый
Japonais 輸血
Basque transfusioa
Corse trasfiruta
Source : Google Translate API

Transfusé

Retour au sommaire ➦

Partager