Transept : définition de transept


Transept : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TRANSEPT, subst. masc.

ARCHIT. Vaisseau transversal d'une église séparant la nef principale du chœur et donnant ainsi à l'édifice une forme de croix. Lorsque la nef, les deux bras du transept, le chœur furent remplis de monde (...), l'office commença (R. Bazin, Blé, 1907, p. 354).
Croisée du transept. ,,Travée d'intersection de la nef principale et du transept`` (Vogüé-Neufville 1971). Carré du transept. Même sens. (Ds Ac. 1935).
P. méton. Chaque partie du transept située à droite ou à gauche de la croisée du transept; bras du transept. Transept nord. [Sacristie] placée dans l'angle entre le chœur et le transept septentrional (Montalembert, Ste Élisabeth, 1836, p. 353).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɑ ̃sεpt]. s (init. de morph.) non voisé (v. Buben 1935, p. 155). Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1823 (Ducarel-Léchaudé d'Anisy, Antiquités Anglo-Norm., p. 18 ds Bonn., p. 160). Empr. à un lat. sav.trans(s)eptum (1538-42 ds NED), comp. de trans (v. élém. formant trans-) et de saeptum, septum « clôture, barrière, enceinte », par l'intermédiaire de l'angl. transept att. dep. le xvies. (NED). Fréq. abs. littér.: 55.

Transept : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TRANSEPT, subst. masc.

ARCHIT. Vaisseau transversal d'une église séparant la nef principale du chœur et donnant ainsi à l'édifice une forme de croix. Lorsque la nef, les deux bras du transept, le chœur furent remplis de monde (...), l'office commença (R. Bazin, Blé, 1907, p. 354).
Croisée du transept. ,,Travée d'intersection de la nef principale et du transept`` (Vogüé-Neufville 1971). Carré du transept. Même sens. (Ds Ac. 1935).
P. méton. Chaque partie du transept située à droite ou à gauche de la croisée du transept; bras du transept. Transept nord. [Sacristie] placée dans l'angle entre le chœur et le transept septentrional (Montalembert, Ste Élisabeth, 1836, p. 353).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɑ ̃sεpt]. s (init. de morph.) non voisé (v. Buben 1935, p. 155). Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1823 (Ducarel-Léchaudé d'Anisy, Antiquités Anglo-Norm., p. 18 ds Bonn., p. 160). Empr. à un lat. sav.trans(s)eptum (1538-42 ds NED), comp. de trans (v. élém. formant trans-) et de saeptum, septum « clôture, barrière, enceinte », par l'intermédiaire de l'angl. transept att. dep. le xvies. (NED). Fréq. abs. littér.: 55.

Transept : définition du Wiktionnaire

Nom commun

transept \tʁɑ̃.sɛpt\ masculin

  1. (Architecture) Partie transversale d’une église qui coupe à angle droit la nef. Elle donne ainsi à l’édifice religieux la forme d’une croix.
    • Cette église se compose d’une nef […], et d’un transept avec abside et chapelles, datant du commencement du XIVe siècle. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Au XIIIe siècle, on éventra les murs latéraux du chœur, comme à Laffaux (Aisne), pour établir un transept voûté d’ogives. — (Eugène Lefèvre-Pontalis, L’Architecture religieuse dans l’ancien diocèse de Soissons au XIe et au XIIe siècle, Plon & Nourrit, 1897, vol. 2, p. 79)
    • À sa gauche et à sa droite, deux minuscules galeries dessinaient les bras de croix d’un petit transept. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • […] ; la forme de l’église est celle de la basilique ancienne à croix latine, au transept visible seulement par les voûtes ; […]. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)

Nom commun

transept \ˈtɹæn.sɛpt\ ou \ˈtɹɑːn.sɛpt\

  1. (Architecture) Transept.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Transept : définition du Littré (1872-1877)

TRANSEPT (tran-sèpt) s. m.
  • Terme d'architecture. Partie d'une église qui forme les bras de la croix et se trouve en dehors de la nef. On a écrit aussi transsept. Transept méridional. Transept septentrional. Elle [la tribune] règne sans interruption dans toute la circonférence [de l'église Notre-Dame], et retourne dans le transept sur les deux travées anciennes de chaque croisillon, De Guilhermy Et Viollet-Le-Duc, Description de N.-D. de Paris, p. 105.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « transept »

Étymologie de transept - Littré

Lat. trans, au delà, et septum, enclos.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de transept - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin trans- (« au travers ») et de saeptum (« clôture, enceinte (sacrée) »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « transept »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transept trɑ̃sɛpt play_arrow

Citations contenant le mot « transept »

  • Les plus anciens vitraux se trouvent dans le transept droit, et représentent des scènes de la vie de Saint Paul. L’extraordinaire rosace -11 mètres de diamètre- de la façade occidentale qui date du XIVe est l’oeuvre de Hermann de Munster, la verrière de gauche dans la partie la plus ajourée du bâtiment -reconstruite vers 1600- est de Théobald de Lyxheim ; enfin, les très beaux vitraux du Strasbourgeois Valentin Bousch colorent le bras sud du transept et certaines verrières du choeur, réalisés entre entre 1523 et 1539. , Balade à Metz (1/4) Capitale du vitrail | Mon passeport pour le monde
  • Son clocher se rapporte à celui d’Ainay et sa partie romane (abside, absidiole sud et croisillon du transept) sont caractéristiques du Pays lyonnais. Unidivers, L’église de la Nativité de Notre-Dame de Taluyers : après mille ans d’histoire et un an de restauration. Eglise de Taluyers Taluyers samedi 19 septembre 2020
  • Cela avait permis au village de développer une vie économique dominée par ses marchés à bestiaux, ses foires et concours agricoles, ses élevages de volailles, avec de nombreux commerces et artisans. Le dernier train s’y arrêtera en 1935. Moulin à eau, vieux château agrémentaient le village ainsi que l’ancienne abbaye de l’ordre des Prémontrés. L’édifice en forme de croix latine possédait à l’origine un clocher de cinquante mètres de hauteur. Frappé par la foudre en 1795. Il ne sera pas reconstruit, ni le transept. Il ne restait que la vaste nef, l’abbatiale qui deviendra en 1806 l’église paroissiale du village renommée Notre-Dame de la nativité, classée aux monuments historiques en 1983. LA VDN, Nos villages d’antan: Licques à l’aube du XXe siècle
  • Eglise Saint-Hilaire. C’est en visitant l’église avec Philippe Jullien l’un des responsables de l’équipe paroissiale locale que Jean-Claude Bastien, le nouvel adjoint travaux, a constaté des dégradations inquiétantes sur la voûte du transept. « L’oculus est fissuré ainsi qu’une nervure et une pierre s’est détachée ». La partie centrale du transept a été aussitôt interdite d’accès. Les obsèques qui ont eu lieu quelques jours plus tard se sont déroulées en retrait dans la nef. , Politique | L’église Saint-Hilaire en péril
  • Bucy-lès-Cerny Les dernières finitions achevées sur le clocher, les échafaudages vont pouvoir glisser du côté nef, transept et chœur dont on va d’abord déposer les tuiles Journal L'Union abonné, ABucy-lès-Cerny, l’église a retrouvé son clocher d’ardoises

Images d'illustration du mot « transept »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « transept »

Langue Traduction
Corse transettore
Basque gurutzadura
Japonais トランセプト
Russe трансепт
Portugais transepto
Arabe اجتياح
Chinois 透传
Allemand querschiff
Italien transetto
Espagnol crucero
Anglais transept
Source : Google Translate API

Synonymes de « transept »

Source : synonymes de transept sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires