La langue française

Téléologie

Sommaire

  • Définitions du mot téléologie
  • Étymologie de « téléologie »
  • Phonétique de « téléologie »
  • Citations contenant le mot « téléologie »
  • Traductions du mot « téléologie »
  • Synonymes de « téléologie »

Définitions du mot « téléologie »

Trésor de la Langue Française informatisé

TÉLÉOLOGIE, subst. fém.

PHILOSOPHIE
A. − Étude des fins, de la finalité; en partic., étude, science des fins humaines (bonheur, justice). Substituer à la pseudo-justice qui séduit la plupart des hommes une justice véritable, c'est substituer aux erreurs qu'ils commettent sur leur valeur et leur bonheur des vérités certaines; (...) la téléologie morale, théorie de l'idéal, est donc composée de deux sciences du réel: la science de la valeur et la science du bonheur (P. Lapie, Logique de la volonté, 1902, p. 385).
B. − [Gén. opposé à mécanisme] Doctrine qui considère que dans le monde tout être a une fin, qui conçoit le monde comme un système de relations, de rapports entre des moyens et des fins. Synon. finalisme.Cette détermination intentionnelle paraît surtout évidente dans les êtres vivants qui forment un tout fini; elle le paraît moins pour le physicien et le chimiste qui ne voient que des fragments des phénomènes généraux du grand tout. Aussi sont-ce ceux-ci qui ont combattu la téléologie comme fournissant des idées fausses et aujourd'hui les savants n'osent pas avouer qu'ils sont téléologistes parce que ce sont des choses qui ne se démontrent pas (Cl. Bernard, Notes, 1860, p. 59).
C. − Finalité. [Il y a] trois grands groupes de fait: l'objet du discours et le locuteur, le but du discours et l'auditeur, les circonstances externes. Mais les circonstances externes (temps, lieu, mode de transmission et de diffusion, etc.) sont étroitement liées à l'objet et ce sont deux grands types de causalité qui s'opposent: l'objet et le but du discours. Il y a une étiologie et une téléologie du style (Guiraudds Langage, 1968, p. 449).
REM.
Téléologiste, adj.,hapax. Partisan de la téléologie (supra B et ex.).
Prononc. et Orth.: [teleɔlɔ ʒi]. Att. ds Ac.1935. Étymol. et Hist. 1765 « science des causes finales » (Encyclop.); 1860 « doctrine qui considère le monde comme un système de rapports entre moyens et fins » (Cl. Bernard, loc. cit.); 1902 « science des fins humaines » (P. Lapie, loc. cit.). Comp. des élém. téléo-* et -logie*; cf. le lat. sc. mod. teleologia (1728, Chr. Wolf ds NED). Fréq. abs. littér.: 10.

Wiktionnaire

Nom commun

téléologie \te.le.ɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Philosophie) Étude de la finalité.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Philosophie) Doctrine visant l'explication des phénomènes par l'intervention d'une cause finale, nécessaire et intentionnelle.
    • Cette détermination intentionnelle paraît surtout évidente dans les êtres vivants qui forment un tout fini ; elle le paraît moins pour le physicien et le chimiste qui ne voient que des fragments des phénomènes généraux du grand tout. Aussi sont-ce ceux-ci qui ont combattu la téléologie comme fournissant des idées fausses et aujourd'hui les savants n'osent pas avouer qu'ils sont téléologistes parce que ce sont des choses qui ne se démontrent pas. — (Cl. Bernard, Notes, 1860, p. 59)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TÉLÉOLOGIE. n. f.
T. de Philosophie. Étude des causes finales, de la finalité.

Littré (1872-1877)

TÉLÉOLOGIE (té-lé-o-lo-jie) s. f.
  • Terme de philosophie. Doctrine des causes finales, c'est-à-dire celle qui explique les êtres par le but apparent auquel ils semblent destinés.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TÉLÉOLOGIE, s. f. (Phys & Métaphys.) science des causes finales. Voyez Cause finale, & joignez-y les réflexions suivantes du chancelier Bacon.

L’examen des causes finales est, dit-il, plus dans l’ordre de la Morale que de la Physique, qui s’appauvrira toutes les fois qu’elle voudra étudier les faits dans les motifs, & qu’au lieu de s’informer comment la nature opere, elle demandera pourquoi. Cette curiosité, qui vient d’une inquiétude naturelle de l’esprit, & de son penchant secret à franchir les limites, peut avoir sa place, mais à la suite de toutes les autres questions. La Providence nous permet de suivre ses voies pour les adorer, mais non pas d’approfondir ses vues. Elle se plaît à faire sortir du cours de la nature des événemens inopinés, où tous nos jugemens vont échouer ; & par ces routes secretes qui la dérobent à nos yeux, elle devient plus respectable encore sous le voile du mystere, que si elle avoit marqué dans tous ses pas les desseins de sa sagesse.

C’est à son exemple que les maîtres de la terre ont besoin de se rendre quelquefois invisibles pour conserver leur majesté ; plus admirables, quand ils font naître le bonheur & la tranquillité publique de l’orage des brigues & des passions, que s’ils faisoient ouvertement tout plier sous le poids de leur autorité. Aussi les matérialistes qui n’ont point apperçu les traces d’une intelligence supérieure dans le gouvernement de l’univers, d’ailleurs connoissoient mieux la nature que la plûpart des autres philosophes, qui voulant suivre la marche de la Providence, lui prêtoient des contradictions indignes.

Comme l’homme est porté à se croire le plus parfait de tous les êtres, il se croit aussi la cause finale de toute création. Les philosophes, réputés orthodoxes dans tous les siecles, ont enseigné que le monde a été fait pour l’homme, la terre pour son habitation, & tous les corps lumineux pour lui servir de spectacle. Les rois n’en font pas tant, lorsqu’ils s’imaginent être la cause finale pour laquelle toutes les sociétés ont été formées, & les gouvernemens institués. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « téléologie »

Τέλος, τέλεος, fin, et λόγος, doctrine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1765)[1] Du latin teleologia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « téléologie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
téléologie teleɔlɔʒi

Citations contenant le mot « téléologie »

  • Ne versons pas dans la téléologie : les puces T1 et T2 n’étaient probablement pas les premières étapes d’un plan en 294 points pour remplacer les processeurs x86_64 par les processeurs ARMv8-A. Bien au contraire, elles semblaient constituer les prémices d’une stratégie de convergence originale, dans laquelle le Mac aurait deux « cerveaux ». Quatre ans plus tard, force est toutefois de constater qu’elles ont aidé plutôt que freiné la transition. MacGeneration, Apple Silicon : ces changements qui ont maintenant du sens | MacGeneration
  • Loin de prétendre accomplir un travail de recherche objectif, Piketty assume de relire l'histoire du monde à l'aune d'une téléologie de l'égalité réelle. Rien d'autre ne compte : ni le contrat social, ni l'innovation, ni la culture, ni la paix, ni la mobilité, ni la prospérité… De manière tautologique, il condamne tous les régimes de l'ère pré-Piketty comme inégalitaires. Les Echos, Saint Thomas, apôtre de l'égalité réelle | Les Echos
  • Pourquoi enseigner l'histoire du Québec plutôt que celle d'un autre pays? Parce que nous vivons au Québec. Toute histoire est l'autobiographie d'une collectivité. En d'autres termes, il s'agit de comprendre ce que nous sommes à partir de ce que nous avons été. Toute histoire dite 'scientifique' n'est finalement que téléologie. L'histoire est ce que nous avons fait dans milieu physique où nous vivions. Elle est un sous-produit de la géographie. Desrosiers Val David Le Devoir, Contre la pensée narrative téléologique | Le Devoir

Traductions du mot « téléologie »

Langue Traduction
Anglais teleology
Espagnol teleología
Italien teologia
Allemand teleologie
Chinois 目的论
Arabe الغائية
Portugais teleologia
Russe телеология
Japonais 目的論
Basque teleologia
Corse teleologia
Source : Google Translate API

Synonymes de « téléologie »

Source : synonymes de téléologie sur lebonsynonyme.fr
Partager