La langue française

Télégraphier

Définitions du mot « télégraphier »

Trésor de la Langue Française informatisé

TÉLÉGRAPHIER, verbe

A. − Empl. trans.
1. Empl. trans. dir.
a) Télégraphier qqc. (à qqn).Transmettre au moyen du télégraphe. Télégraphier des signaux en morse, un message, une dépêche. (Dict. xixeet xxes.).
b) Télégraphier qqc. (à qqn), télégraphier (à qqn) de + inf., télégraphier (à qqn) que + ind.Communiquer, faire savoir par télégramme, par message télégraphique. Télégraphier une information à son journal, une nouvelle à un ami; télégraphier un contre-ordre, le cours de la Bourse; ils nous ont télégraphié leur retour. Un habitant pourrait vous apporter un poulet préparé. Mais pour cela, il faut nous télégraphier votre arrivée deux jours à l'avance (Mallarmé, Corresp., 1870, p. 331).J'ai télégraphié à Carvalho que je l'attendais (Flaub., Corresp., 1873, p. 91).L'armée d'Alsace avait, après le combat, réoccupé Mulhouse. Je pus donc donner une note de confiance au ministre, en lui télégraphiant un compte rendu vers 8 h. 45. (...) peu de temps après l'envoi de ce télégramme, les mauvaises nouvelles allaient se succéder (Joffre, Mém., t. 1, 1931, p. 280).
Part. passé en empl. adj. Information télégraphiée. Transmission des correspondances de toute nature écrites, télégraphiées ou téléphonées (Pradelle, Serv. P.T.T. en Fr., 1903, p. 216).
2. Empl. trans. indir.
a) Télégraphier à qqn
Transmettre un message télégraphique. Le chef radio télégraphie aux naufragés (Rob. 1985).
Envoyer un télégramme, un message télégraphique. Jusqu'à neuf heures, il dicta des dépêches, télégraphiant de tous côtés, au préfet de Lille, aux régisseurs de la Compagnie, prévenant les autorités, demandant des ordres (Zola, Germinal, 1885, p. 1304).Comme l'expiration des délais approche, je vous prie de me télégraphier sans retard (Affaire Dreyfus, 1899, p. 45).
Télégraphier à/avec/dans/en (+ compl. d'obj. indir. désignant métonymiquement une ou plusieurs pers.).Télégraphier à l'agence, à Paris, en Amérique; on peut télégraphier dans le monde entier. L'administration des postes et télécommunications dispose d'un ensemble de stations radio grâce auxquelles on peut téléphoner ou télégraphier avec la plupart des pays, même les plus éloignés (Admin. P. et T., 1964, p. 32).
b) Télégraphier (à qqn) pour + inf., télégraphier (à qqn) pour que + subst.Envoyer un télégramme, un message télégraphique. Télégraphier à qqn pour qu'il vienne. D'une part, j'étais très souffrant, et je t'ai en outre télégraphié (Verlaine, Corresp., t. 1, 1883, p. 197).Il est possible que le général Catroux ait prochainement l'occasion d'agir suivant les instructions que je lui ai données (...). Je demande à Pleven, à l'amiral Muselier, au professeur Cassin, à d'Argenlieu, à Dejean, de lui télégraphier pour l'encourager (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 409).
B. − Empl. abs. Faire usage du télégraphe pour communiquer. Télégraphier de la poste. Les principales maisons intéressées, subitement saisies d'alarme, avaient télégraphié, sollicité une réponse, réclamé, protesté, enfin pris leurs précautions légales (Verne, 500 millions, 1879, p. 207).Nous ne faisons que télégraphier depuis ce matin (Lorrain, Phocas, 1901, p. 401).
Prononc. et Orth.: [telegʀafje], (il) télégraphie [-fi]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1842 trans. « transmettre par télégraphe » (Ac. Compl.); 1842 intrans. « correspondre par télégraphe » (ibid.); 2. 1868 trans. « envoyer (une nouvelle, un texte) par télégramme » (Verne, Enf. cap. Grant, t. 2, p. 240); 1871 intrans. « envoyer un télégramme » (Flaub., Corresp., 21 mars, p. 210). Dér. de télégraphie*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 303. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) néant, b) 110; xxes.: a) 508, b) 922.

Trésor de la Langue Française informatisé

TÉLÉGRAPHIER, verbe

A. − Empl. trans.
1. Empl. trans. dir.
a) Télégraphier qqc. (à qqn).Transmettre au moyen du télégraphe. Télégraphier des signaux en morse, un message, une dépêche. (Dict. xixeet xxes.).
b) Télégraphier qqc. (à qqn), télégraphier (à qqn) de + inf., télégraphier (à qqn) que + ind.Communiquer, faire savoir par télégramme, par message télégraphique. Télégraphier une information à son journal, une nouvelle à un ami; télégraphier un contre-ordre, le cours de la Bourse; ils nous ont télégraphié leur retour. Un habitant pourrait vous apporter un poulet préparé. Mais pour cela, il faut nous télégraphier votre arrivée deux jours à l'avance (Mallarmé, Corresp., 1870, p. 331).J'ai télégraphié à Carvalho que je l'attendais (Flaub., Corresp., 1873, p. 91).L'armée d'Alsace avait, après le combat, réoccupé Mulhouse. Je pus donc donner une note de confiance au ministre, en lui télégraphiant un compte rendu vers 8 h. 45. (...) peu de temps après l'envoi de ce télégramme, les mauvaises nouvelles allaient se succéder (Joffre, Mém., t. 1, 1931, p. 280).
Part. passé en empl. adj. Information télégraphiée. Transmission des correspondances de toute nature écrites, télégraphiées ou téléphonées (Pradelle, Serv. P.T.T. en Fr., 1903, p. 216).
2. Empl. trans. indir.
a) Télégraphier à qqn
Transmettre un message télégraphique. Le chef radio télégraphie aux naufragés (Rob. 1985).
Envoyer un télégramme, un message télégraphique. Jusqu'à neuf heures, il dicta des dépêches, télégraphiant de tous côtés, au préfet de Lille, aux régisseurs de la Compagnie, prévenant les autorités, demandant des ordres (Zola, Germinal, 1885, p. 1304).Comme l'expiration des délais approche, je vous prie de me télégraphier sans retard (Affaire Dreyfus, 1899, p. 45).
Télégraphier à/avec/dans/en (+ compl. d'obj. indir. désignant métonymiquement une ou plusieurs pers.).Télégraphier à l'agence, à Paris, en Amérique; on peut télégraphier dans le monde entier. L'administration des postes et télécommunications dispose d'un ensemble de stations radio grâce auxquelles on peut téléphoner ou télégraphier avec la plupart des pays, même les plus éloignés (Admin. P. et T., 1964, p. 32).
b) Télégraphier (à qqn) pour + inf., télégraphier (à qqn) pour que + subst.Envoyer un télégramme, un message télégraphique. Télégraphier à qqn pour qu'il vienne. D'une part, j'étais très souffrant, et je t'ai en outre télégraphié (Verlaine, Corresp., t. 1, 1883, p. 197).Il est possible que le général Catroux ait prochainement l'occasion d'agir suivant les instructions que je lui ai données (...). Je demande à Pleven, à l'amiral Muselier, au professeur Cassin, à d'Argenlieu, à Dejean, de lui télégraphier pour l'encourager (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 409).
B. − Empl. abs. Faire usage du télégraphe pour communiquer. Télégraphier de la poste. Les principales maisons intéressées, subitement saisies d'alarme, avaient télégraphié, sollicité une réponse, réclamé, protesté, enfin pris leurs précautions légales (Verne, 500 millions, 1879, p. 207).Nous ne faisons que télégraphier depuis ce matin (Lorrain, Phocas, 1901, p. 401).
Prononc. et Orth.: [telegʀafje], (il) télégraphie [-fi]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1842 trans. « transmettre par télégraphe » (Ac. Compl.); 1842 intrans. « correspondre par télégraphe » (ibid.); 2. 1868 trans. « envoyer (une nouvelle, un texte) par télégramme » (Verne, Enf. cap. Grant, t. 2, p. 240); 1871 intrans. « envoyer un télégramme » (Flaub., Corresp., 21 mars, p. 210). Dér. de télégraphie*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 303. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) néant, b) 110; xxes.: a) 508, b) 922.

Wiktionnaire

Verbe

télégraphier \te.le.ɡʁa.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Transmettre au moyen du télégraphe.
    • Nous télégraphiâmes immédiatement au poste météorologique pour demander s'ils avaient eu connaissance de ces visiteurs; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (Figuré) Annoncer bien en avance ce qui va se passer, ce qui va arriver.
    • La fin du film est télégraphiée dès le début, et il n’y a donc pas de surprise.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TÉLÉGRAPHIER. v. tr.
Transmettre au moyen du télégraphe. Il faut lui télégraphier cette nouvelle. Absolument, Je vais télégraphier.

Littré (1872-1877)

TÉLÉGRAPHIER (té-lé-gra-fi-é), je télégraphiais, nous télégraphiions, vous télégraphiiez ; que je télégraphie, que nous télégraphiions, que vous télégraphiiez) v. a.
  • Transmettre une dépêche à l'aide de signes télégraphiques ; correspondre par le télégraphe. On lui télégraphia qu'il eût à revenir.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « télégraphier »

Composé de télégraphie et du suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « télégraphier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
télégraphier telegrafie

Citations contenant le mot « télégraphier »

  • Lee poursuit en déclarant que, puisque Godfall est une expérience entièrement consacrée au combat en mêlée, la gamme d’armes différentes proposées rend le contrôleur PS5 DualSense incroyablement excitant. Les armes se heurteront les unes aux autres de différentes manières et Counterplay Games étudie les moyens de télégraphier au joueur qu’un ennemi est sur le point de vous attaquer hors écran.eval(ez_write_tag([[336,280],'betanews_fr-box-4','ezslot_2',125,'0','0'])); Betanews.fr, Comment Godfall Launch Game utilise pleinement le contrôleur DualSense - Betanews.fr
  • Shahbazyan est également d’une force trompeuse, ce qui lui servira bien contre la lutte de Brunson. Brunson a toujours la mauvaise habitude de télégraphier ses tirs et Shahbazyan sait comment transformer les takedowns bourrés en offense. Il appartient à Brunson de ne pas forcer l’action, car jusqu’à présent, Shahbazyan n’a pas montré de trou significatif dans son jeu, ce qui signifie que Brunson devrait prendre son temps pour déterminer où Shahbazyan pourrait échouer. Urban Fusions, Prédictions UFC Vegas 5 - Combat MMA | MMA
  • Au moment où il est entré en poste, le président et chef de la direction, Alain Bellemare, avait probablement une idée des changements qu’il voulait effectuer, croit Mehran Ebrahimi, directeur du Groupe d’étude en management des entreprises de l’aéronautique à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM. Mais pour des raisons stratégiques ou autres, il ne pouvait pas télégraphier tous les gestes à l’avance, pense-t-il. Le Devoir, Bombardier, cinq ans après le changement de garde | Le Devoir
  • Sa cour intérieure fait 1200 mètres carrés. Sa façade principale porte les médaillons des physiciens De Coulomb, Volta, Faraday et Ampère (mort à l’infirmerie du lycée Thiers), tous sculptés par Stanislas Clastrie. Sa grande horloge était alignée sur « l’heure du chemin de fer et de Paris », ce qui surprit nombre de Marseillais habitués au quart d’heure de retard de l’ancienne poste qui se trouvait 53, rue Grignan. La tourelle en surplomb côté rue Saint-Cannat abritait le central du premier réseau téléphonique marseillais qui comptait 440 abonnés en 1889. Il était même possible de télégraphier la nuit. www.lamarseillaise.fr, #Marseille : la Poste Colbert, édifice somptueux chargé d’histoire(s)
  • Le consul de télégraphier aussitôt en Espagne : « Le squelette de Goya n’a pas de tête », la réponse ne tarde pas : « Envoyez Goya, avec ou sans tête ». Cet incident de parcours a dû retarder les opérations de rapatriement. Il faut attendre 1899 pour que, enfin, aient lieu une deuxième exhumation et le rapatriement à Madrid des restes de Goya. PresseLib, Philippe et Marie-José Bouscayrol vous apportent quelques minutes de divertissement à travers des anecdotes et épisodes de l’histoire de l’art… - PresseLib
  • Si Air Canada met définitivement la main sur le groupe Transat, le transporteur devra agir rapidement pour télégraphier les prochaines étapes aux employés afin de réduire l’anxiété qui pourrait se manifester au sein du personnel. Le Devoir, Air Canada-Transat: la délicate intégration des cultures d’entreprise | Le Devoir

Images d'illustration du mot « télégraphier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « télégraphier »

Langue Traduction
Anglais telegraph
Espagnol telégrafo
Italien telegrafo
Allemand telegraph
Chinois 电报
Arabe التلغراف
Portugais telégrafo
Russe телеграф
Japonais 電信
Basque telegrafo
Corse telegrafu
Source : Google Translate API

Synonymes de « télégraphier »

Source : synonymes de télégraphier sur lebonsynonyme.fr

Télégraphier

Retour au sommaire ➦

Partager