La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « teinturier »

Teinturier

Définitions de « teinturier »

Trésor de la Langue Française informatisé

TEINTURIER, -IÈRE, subst.

A. − Artisan qui assure diverses opérations de teinture, notamment des textiles. Teinturier en laine, soie et fil; teinturier en cuirs et peaux, en fourrure; teinturier de plumes d'ornement et de parure; cuve de teinturier. Pour faire le drap d'un habit, il a fallu occuper des fileuses, des tisseurs, des fouleurs, des tondeurs, des teinturiers (Say, Écon. pol., 1832, p. 91).Devant la mosquée, des teinturiers tendent de longues bandes d'étoffes bleues qui sèchent au soleil (Du Camp, Nil, 1854, p. 114).
En appos. Ouvrier teinturier, maître teinturier. M. Fromentin, maître teinturier en bleu-Buloz (Veuillot, Odeurs de Paris, 1866, p. 420).Le menu peuple, les ouvriers tisseurs, teinturiers, corroyeurs (...) avaient le cœur bourguignon (A. France, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 474).
B. − Personne dont le métier est de teindre et d'entretenir des tissus et des vêtements (nettoyage, détachage, repassage); en partic., personne qui tient une boutique de teinturerie et qui assure la relation avec le client sans nécessairement prendre part aux travaux de teinture et de nettoyage. Synon. dégraisseur (région., Lyon).Porter un costume, un manteau, des cravates chez le teinturier. Dès maintenant, il commençait de faire des économies. Par exemple, il détachait lui-même son veston, au lieu de l'envoyer chez le teinturier (Montherl., Célibataires, 1934, p. 858).C'est entendu que la famille me fringue: mais s'il y a un ressemelage de souliers, des mouchoirs à acheter (...) tu ne penses pas que j'attends les vacances? (...) Et encore la teinturière. Ça monte vite la teinturière. L'un dans l'autre, (...) il me reste cinquante, quarante-cinq francs (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 362).
Teinturier nettoyeur (vieilli). Même sens. Le vrai mérite du teinturier nettoyeur est dans la façon habile et minutieuse dont il conduit et finit son travail (Jolly, Blanchiment teint. mat. text., 1900, p. 25).
C. − Subst. masc., VITIC. Teinturier (du Cher). Cépage rouge à petites grappes compactes, dont les baies contiennent une matière colorante rouge; p. méton. (parfois en empl. adj.), cépage obtenu par croisement de celui-ci avec un autre cépage. Louis et Henri Bouschet en croisant l'aramon (cépage gros producteur et à jus incolore) avec le teinturier du Cher (cépage petit producteur et à jus coloré) finirent par obtenir un cépage teinturier et gros producteur: le grand noir de la calmette (Levadoux, Vigne, 1961, p. 124).
Prononc. et Orth.: [tε ̃tyʀje], fém. [-jε:ʀ]. Ac. 1694, 1718: teinturier, -iere, dep. 1740: -ier, -ière. Étymol. et Hist. 1. 1174-1200 « celui qui exerce l'art de teindre » en la maison d'un tainturier (Renart, éd. M. Roques, 2293); 1669 adj. maîtres teinturiers (Réglem. sur les manufact., août, art. 2 ds Littré); 2. 1853 « personne dont le métier est d'entretenir les vêtements (nettoyage, dégraissage, repassage et aussi teinture) » une cravate de soie à porter chez le teinturier (Champfl., Avent. MlleMariette, p. 277). Dér. de teinture*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér.: 89. Bbg. Quem. DDL t. 4.

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

teinturier \tɛ̃.ty.ʁje\ masculin

  1. (Viticulture) Cépage des coteaux du Cher[1]. Il donne du raisin noir, cette espèce de vigne n'est plus autorisée en France. On le nomme aussi auvernat teint.
  2. (Botanique) Synonyme de raisin d’Amérique (espèce de plantes).

Nom commun 1 - français

teinturier \tɛ̃.ty.ʁje\ masculin (pour une femme, on dit : teinturière)

  1. Celui qui exerce l’art de teindre.
    • Envoyer du drap au teinturier.
    1. Personne qui exerce dans un pressing.
  2. (Figuré) Personne anonyme qui rédige, ou modifie substantiellement, un livre qui sera publié au nom d’une autre.
    • Chacun a contre nous sa chanson, ses bons mots ;
      L’un, ignorant et sot, vient, avec ironie,
      Nous citer de Molière un vers qu’il estropie ;
      L’autre, vain par système et jaloux par métier,
      Dit d’un air dédaigneux : Elle a son teinturier.
      — (Constance D. T. Pipelet, Épître aux femmes, Desenne, 1797, page 10)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TEINTURIER, IÈRE. n.
Celui, celle qui exerce l'art de teindre. Envoyer du drap au teinturier.

Littré (1872-1877)

TEINTURIER (tin-tu-rié, riè-r') s. m.
  • 1Celui, celle qui exerce l'art de teindre. Teinturiers en soie, en bois, en chapeaux, en peaux, en plumes. Il n'y a prés entement que trois teinturiers appellés du grand et bon teint des manufactures de laine… où il y aura moins de trois teinturiers du bon teint en manufactures de laine, il sera choisi, des teinturiers du petit teint des plus capables, le nombre qu'il faudra pour parfaire celui de trois teinturiers du grand teint… à la charge de faire le chef-d'œuvre de la teinture du bon teint, de renoncer à la teinture du petit teint, Règlem. sur les manufact. août 1669, art. 1, Teinturiers en laine. Il [Dieu] ouvre le cœur de Lydie, une teinturière en pourpre, pour écouter ce que disait saint Paul, Bossuet, Élévat. sur myst. XXIV, 10. Les teinturiers font presque partout un mystère de l'acide qu'ils emploient ; mais c'est partout ou l'acide acéteux, ou le sulfurique, ou le nitrique, ou le muriatique, Chaptal, Instit. Mém. scienc. t. III, p. 98.

    Teinturier-dégraisseur, teinturier qui se charge de faire disparaître les taches des étoffes, des vêtements.

    Adj. Maître teinturier. Les maîtres teinturiers du grand et bon teint ne pourront teindre en petit teint, ni les teinturiers du petit teint ne pourront aussi teindre en grand et bon teint, ni même en bleu, attendu que le guède de pastel n'est attribué qu'aux maîtres teinturiers du bon teint, Règlement, etc. art. 2.

  • 2Raisin teinturier, raisin dont le suc est coloré.
  • 3 Fig. Celui qui élabore, corrige, refond les œuvres auxquelles un autre met son nom. Mme la comtesse de Beauharnais a fait présenter une comédie, elle a été reçue ; on ne doute pas que le sieur Dorat ne soit son teinturier, Bachaumont, Mém. secrets, 25 sept. 1775.

    Il fait cela avec son teinturier, se dit d'un homme qui s'attribue un ouvrage d'esprit qu'on l'a beaucoup aidé à faire.

HISTORIQUE

XIIIe s. Quiconques veut estre tainturiers à Paris de guesde et de toutes autres couleurs desquels l'en taint dras, estre le puet franchement, Liv. des mét. 135.

XVIe s. Mençonge de teinturier, Leroux de Lincy, Prov. t. II, p. 149.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « teinturier »

Teinture.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de teinture, avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « teinturier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
teinturier tɛ̃tyrje
teinturière tɛ̃tyrjɛr

Citations contenant le mot « teinturier »

  • J’ai connu un teinturier qui est mort à la tâche. De Pierre Doris
  • "Mon frère a trouvé un débardeur en coton blanc chez un grossiste. Il me l'a apporté et m'a dit +débrouille-toi, fais quelque chose avec ça+. Je l'ai porté chez un artisan teinturier et tout à coup dans les couleurs, les bleus, les verts, les roses, c'était magnifique!", se souvient Anne-Marie Tissot (née Tokatlian), cofondatrice de Sugar. LaProvence.com, France - Monde | Ouvrier, féministe, androgyne, le débardeur s'expose et se fabrique à Marseille | La Provence
  • Appelée raisin d’Amérique (Phytolacca americana), phytolaque, teinturier ou encore épinard de Cayenne, cette plante originaire d’Amérique du Nord est considérée comme une "peste végétale" par l’Union internationale pour la conservation de la nature. Elle serait arrivée en France par le Bordelais ; où des vignerons l'auraient importée pour colorer du vin trop pâle.  www.lyonne.fr, Raisin d'Amérique : quelle est cette plante invasive, arrachée par des bénévoles au bois de la Biche à Appoigny ce week-end - Auxerre (89000)
  •  Il y a 3 ans, je me suis lancé dans la restauration des machines. » Celui qui ne connaissait rien à l’activité de teinturier a dû se documenter. « Je suis allé voir des anciens, des voisins qui m’ont expliqué comment tout ce matériel fonctionnait. Les photos restées sur place m’ont été d’une grande aide », explique ce teinturier par procuration. , VIDEO : il a fait revivre l'ancienne teinturerie de Mayet | Le Courrier - L'Écho
  • Convivialité et conseils d’entretien sont assurés par cette professionnelle perfectionniste qui a appris ce métier « très physique sur le tas », grâce à la teinturière précédente. « Je n’hésite pas à refaire trois fois pour que ce soit impeccable. Je fais des miracles », se confie, avec une pointe de fierté et émue, Annie qui va quitter sa clientèle avec laquelle elle a tissé des liens. Elle assure également l’entretien du linge de l’Ehpad de Kerlivio et des personnes âgées qui vivent à leur domicile. Le Telegramme, Au pressing des Remparts, Annie Le Dréan sur le départ - Hennebont - Le Télégramme
  • ### Tisserande et teinturière depuis plus de 15 ans, Lauren Back a fondé La Maison des Fibres en 2014. Passionnée de la fibre et des fils, elle a pratiqué à divers niveaux de nombreuses autres techniques. Unidivers, Démonstration de tissage et échange avec le public ! Cité des Tanneurs Lavausseau dimanche 20 septembre 2020

Images d'illustration du mot « teinturier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « teinturier »

Langue Traduction
Anglais dry cleaner
Espagnol tintorero
Italien lavasecco
Allemand chemische reinigung
Chinois 干洗店
Arabe منظف جاف
Portugais lavadora a seco
Russe сухая чистка
Japonais ドライクリーニング店
Basque lehorgailua
Corse asciuttu
Source : Google Translate API

Synonymes de « teinturier »

Source : synonymes de teinturier sur lebonsynonyme.fr

Teinturier

Retour au sommaire ➦

Partager