Tartir : définition de tartir


Tartir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TARTIR, verbe intrans.

A. − Arg., vx. Déféquer. Synon. trivial chier.Vous étiez sûr qu'en plein cassement l'envie de tartir le prenait (Le Pt Simonin ill., 1957, p. 274).
B. − Au fig., pop.
1. Faire tartir qqn. L'ennuyer. Synon. trivial emmerder, faire chier.« Puisqu'on va à Châlons. Mais c'est-il vrai?... C'est vrai ou c'est pas vrai? » Et des voix crient derrière eux, impatientées: « Mais oui, c'est vrai, c'est vrai! Faites-nous pas tartir, vous savez bien que c'est vrai (...) » (Sartre, Mort ds âme, 1949, p. 274).
2. Envoyer tartir qqn. L'envoyer promener, le repousser. Synon. trivial envoyer chier.Au début que j'étais là, c'étaient des Bobby par-ci, des mon petit Bobby par-là, comment que je l'ai envoyé tartir (Sartre, Âge de raison, 1945, p. 142).
Empl. pronom. Se faire tartir. S'ennuyer. Si on doit se faire tartir, par ici, dites donc. Vous avez quand même l'électricité, je vois? (Aymé, Mais. basse, 1934, p. 144).
Prononc.: [taʀti:ʀ]. Étymol. et Hist. 1827 arg. (Monsieur comme il faut, p. 34). Empr. au fourbesquetartire « déféquer » (dep. le xvies.), d'abord tortire « id. » (dep. le xves., Pataffio d'apr. DEI), de l'ital. tortire « tordre » (dep. déb. xives., Dante ds Tomm.-Bell.), lui-même empr. à l'a. et m. fr. tortir « tordre, se tordre » (dep. ca 1225, Pean Gatineau, St Martin, éd. W. Söderhjelm, 6061), dér. du lat. tortus, part. passé de torquere « tordre » (v. FEW t. 13, 2, p. 89a et 98b).

Tartir : définition du Wiktionnaire

Verbe

tartir \taʁ.tiʁ\ intransitif ou pronominal 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se tartir)

  1. (Argot) Déféquer.
    • Il y en a déjà assez comme ça sur terre, à se faire tartir. — (Léo Malet, Les Eaux troubles de Javel)
  2. (Familier) Envoyer tartir : Envoyer promener.
    • Au lieu de se trimbaler un gnard qui la ferait tartir et lui imposerait ses quatre volontés, elle suit seule sa petite bonne-femme de chemin. — (Frédéric Dard, San-Antonio, n° 59 : Vas-y, Béru !, 1965)
    • Je l’ai envoyé tartir. — (Bernard Tirtiaux, Les Sept Couleurs du vent, Denoël, p. 249)
    • Je l’ai rencardé tout de suite, afin qu’il ne nous fasse pas tartir toute la journée. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Tornade chez les flambeurs, Série noire, 1956, page 39)
  3. (Pronominal) S’emmerder.
    • Ils sont là depuis huit jours, à se tartir, avec les flics au cul, à chaque instant. — (Claude Courchay, Chroniques pour un cochon malade, 1974)
    • En réalité, je me faisais tartir. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, chapitre XXIV, Gallimard, 1956)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « tartir »

Étymologie de tartir - Wiktionnaire

(1827) De l’argotique ancien italien tartire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tartir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tartir tartir play_arrow

Conjugaison du verbe « tartir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe tartir

Citations contenant le mot « tartir »

  • C’est maintenant l’heure du podium, de quelques larmes. Maurice Büla, le photographe historien et historique des GP, est très ému, il disparaîtra cinq mois plus tard. Le téléphone portable chauffe, les messages se succèdent. Le premier provient de Théo Bouchat, alors directeur général d’Edipresse: «Il y a trois ans que tu nous fais... tartir avec ton Lüthi, bravo, tu avais raison!» Tom, lui, est maintenant happé par les caméras. Interviews, conférence de presse, un rapide contact téléphonique avec papa Hansueli et maman Silvia, restés à Linden, ce petit village d’Emmental connu désormais dans le monde entier. Et où la fête a commencé. , Cela s'est passé un 15 mai: la première victoire de Lüthi - Le Matin
  • Mais souvent ils ne comprennent pas qu’ils font tartir beaucoup de monde et que ceux qui les lisent aimeraient tout simplement raconter la leur .  AgoraVox, Qu'est-ce qu'un personnage de roman ? - AgoraVox le média citoyen

Images d'illustration du mot « tartir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tartir »

Langue Traduction
Corse prupagazioni
Basque barreiatu
Japonais 拡大
Russe распространение
Portugais propagação
Arabe الانتشار
Chinois 传播
Allemand ausbreitung
Italien diffusione
Espagnol propagar
Anglais spread
Source : Google Translate API

Synonymes de « tartir »

Source : synonymes de tartir sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires