La langue française

Tala, thala

Sommaire

  • Définitions du mot tala, thala
  • Phonétique de « tala »
  • Citations contenant le mot « tala »
  • Images d'illustration du mot « tala »
  • Traductions du mot « tala »

Définitions du mot « tala, thala »

Trésor de la Langue Française informatisé

TALA, THALA, subst.

Arg. Élève catholique militant de l'École normale supérieure puis d'autres établissements de l'enseignement supérieur. En ce temps-là l'École [normale] offrait assez l'image d'une petite ville de province dont les habitants sont séparés en deux camps, les uns tenant pour le curé et les autres pour l'instituteur, les talas et les antitalas, ainsi que nous disions dans notre jargon de normaliens (Tharaud, Péguy, 1926, p. 69).
Empl. adj. Si sa religion était ce qu'il vient nous dire dans les coins, est-ce qu'il aurait cette gueule de travers, mal rasée? Et ses regards! Tu as vu ses regards? Je ne suis pas thala − d'ailleurs, les Khagneux, ils me dégoûtent tous un peu, mais il me semble que, si j'en rencontrais un, un seul, qui porte sur la figure la lumière dont ils prétendent avoir tous le monopole, je comprendrais (Daniel-Rops,Mort, 1934, p. 387).Le lieutenant Pierre Pascal, brillant normalien « thala » (Le Monde, 3 déc. 1982, p. 20, col. 1).
P. ext., fam. Catholique pratiquant. C'est une punaise de sacristie, mon pauvre vieux. Il te mettra en tête des idées... des idées de thala (Daniel-Rops, Mort, 1934, p. 387).
Prononc. et Orth.: [tala]. Ds Cacérès, Hist. éduc. pop., 1964, p. 80, plur. tala, sans s. Étymol. et Hist. 1883 arg. des normaliens (Delvau Suppl.: Tala. Élève de l'École normale ayant des principes religieux et pratiquant). Peut-être abrév. de talapoin* (Sain. Sources t. 3, p. 527) désignant p. ext. « un fidèle » comme pope a désigné l'aumônier catholique (v. Esn.) ou plutôt tiré de l'expr. qui va[t à la] messe (cf. Nyrop t. 3, p. 8,5, 3 et J.-P. Chambon ds R. Lang. rom. t. 83, no102, p. 265). Bbg. Gall. 1955, p. 318.

Wiktionnaire

Nom commun 1

tala \ta.la\ masculin singulier

  1. Langue tchadique parlée au Nigeria.

Nom commun 2

tala \ta.la\ féminin

  1. Monnaie des Samoa.

Nom commun 3

tala \ta.la\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) (Argot) Catholique pratiquant.
    • En ce temps-là l’École [normale] offrait assez l’image d’une petite ville de province dont les habitants sont séparés en deux camps, les uns tenant pour le curé et les autres pour l'instituteur, les talas et les antitalas, ainsi que nous disions dans notre jargon de normaliens. — (Tharaud, Péguy, 1926)
    • Nos condisciples – c’est aujourd’hui encore une surprise pour moi – se montraient extraordinairement bienveillants, supportaient patiemment notre arrogance, montraient souvent un révérence intimidée devant notre activisme, souhaitaient participer à nos rituels en assistant à la « reprise des cartes » et le généreux « groupe tala » n’était jamais sollicité en vain. — (Mona Ozouf, Composition française, Gallimard, 2009, collection Folio, page 180)

Adjectif

tala \ta.la\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) (Argot) Catholique pratiquant.
    • Le lieutenant Pierre Pascal, brillant normalien « thala » (Le Monde, 3 déc. 1982)

Nom commun

thala \ta.la\ masculin et féminin identiques

  1. Variante orthographique de tala.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Adjectif

thala \ta.la\ masculin et féminin identiques

  1. Variante orthographique de tala.
    • Si sa religion était ce qu'il vient nous dire dans les coins, est-ce qu'il aurait cette gueule de travers, mal rasée ? Et ses regards ! Tu as vu ses regards ? Je ne suis pas thala − d'ailleurs, les Khagneux, ils me dégoûtent tous un peu, − mais il me semble que, si j'en rencontrais un, un seul, qui porte sur la figure la lumière dont ils prétendent avoir tous le monopole, je comprendrais. — (Daniel-Rops, Mort, 1934)

Nom commun

thala \ta.la\ masculin et féminin identiques

  1. Variante orthographique de tala.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Adjectif

thala \ta.la\ masculin et féminin identiques

  1. Variante orthographique de tala.
    • Si sa religion était ce qu'il vient nous dire dans les coins, est-ce qu'il aurait cette gueule de travers, mal rasée ? Et ses regards ! Tu as vu ses regards ? Je ne suis pas thala − d'ailleurs, les Khagneux, ils me dégoûtent tous un peu, − mais il me semble que, si j'en rencontrais un, un seul, qui porte sur la figure la lumière dont ils prétendent avoir tous le monopole, je comprendrais. — (Daniel-Rops, Mort, 1934)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tala »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tala tala

Citations contenant le mot « tala »

  • Certaines de ces activités perdurent toute l’année. Pour y participer, il suffit d’envoyer un mail à : associationculturelleamazightala@yahooa.fr , Mont-Saint-Martin | Culture. Des vacances apprenantes avec l’association culturelle Amazigh Tala

Images d'illustration du mot « tala »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tala »

Langue Traduction
Anglais tala
Espagnol tala
Italien tala
Allemand tala
Chinois 塔拉
Arabe تالا
Portugais tala
Russe тала
Japonais タラ
Basque tala
Corse tala
Source : Google Translate API
Partager