La langue française

Taillon

Sommaire

  • Définitions du mot taillon
  • Étymologie de « taillon »
  • Phonétique de « taillon »
  • Traductions du mot « taillon »
  • Synonymes de « taillon »

Définitions du mot « taillon »

Trésor de la Langue Française informatisé

Taillon, subst. masc.a) Arg. Taillon d'une épée. Synon. de taillant.Cette reine (...) qu'on venait d'arracher (...) aux morsures des piques et aux taillons des épées (D'Esparbès, Roi, 1901, p. 5).b) Région. Taillon de pain. Morceau, tranche de pain. [Des insurgés] trouvèrent cinq ou six moines qui déjeunaient en trempant de gros taillons de pain dans une poêlée d'œufs (Giono, Bonheur fou, 1957, p. 185).c) Hist. ,,Supplément ajouté à la taille en 1549 en remplacement des vivres et du logement que les habitants devaient aux troupes`` (Lep. 1948).

Wiktionnaire

Nom commun

taillon \ta.jɔ̃\ masculin

  1. (XVIe siècle) Imposition de deniers qui était comme un supplément de la taille et se levait de la même manière [1] [2] [3].
  2. (dialectal) Morceau [1].
    • Taillon de pain.
  3. (Vieilli) Partie taillable ou taillée d'une plume à encre → voir taillant.

Nom commun

taillon \Prononciation ?\ masculin

  1. Taillon, petite taille, petite contribution.
    • Le roy prend le taillon sur le peuple.
  2. Morceau, ce qui est taillé.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. Lame, dent de scie, ce qui sert à tailler.
    • Taillon d'une épée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TAILLON (ta-llon, ll mouillées, et non ta-yon) s. m.
  • Ancien terme de finances. Imposition de deniers qui était comme un supplément de la taille. Un brave laboureur… qui, après avoir payé la taille, le taillon, les aides et gabelles, le sou pour livre, la capitation et les vingtièmes, ne se trouvait pas puissamment riche au bout de l'année, Voltaire, Jeannot et Colin.

HISTORIQUE

XVIe s. De cette contribution et taillon, l'une partie est employée à bien boyre, l'aultre à bien manger, Rabelais, Pant. IV, 51. Les gendarmes, se contentans des fournitures portées par les ordonnances du taillon, Carloix, III, 16.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TAILLON, s. m. (Gram. & Jurisprud.) étoit une nouvelle taille ou augmentation de taille qui fut établie par Henri II. en 1549, pour l’entretenement, vivres & munitions de la gendarmerie. Ce taillon montoit au tiers de la taille principale ; mais il a depuis été aboli & confondu avec le pié de taille. Voyez Taille. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « taillon »

De taille avec le suffixe -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Taille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « taillon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
taillon tajɔ̃

Traductions du mot « taillon »

Langue Traduction
Anglais taillon
Espagnol taillon
Italien taillon
Allemand taillon
Chinois 泰龙
Arabe تايلون
Portugais taillon
Russe taillon
Japonais テイルロン
Basque taillon
Corse taillon
Source : Google Translate API

Synonymes de « taillon »

Source : synonymes de taillon sur lebonsynonyme.fr
Partager