La langue française

Tac

Définitions du mot « tac »

Trésor de la Langue Française informatisé

TAC1, onomat. et subst. masc.

I. − Onomatopée
A. − [En empl. unique pour traduire un bruit sec] Faire tac. Tac! Le tube de ma lampe vient de sauter ou plutôt de se fendre (Amiel, Journal, 1866, p. 338).Tac! Un coup de feu claque sec (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 94).
ESCR. [Bruit sec et métallique d'une lame sur une autre lame (infra II B)] Vous rompez? plus blanc qu'amidon? C'est pour me fournir le mot pleutre! Tac! Je pare la pointe dont Vous espériez me faire don (Rostand, Cyrano, 1898, I, 4, p. 47).
B. − [En empl. répété; traduisant un bruit sec émis à intervalles réguliers et rapprochés] Et en haut, c'est là que je suis (...) et là est le service télégraphique tac, tac tac! tac tac! tactac! (Claudel, Échange, 1954, I, p. 741).
En partic. [Bruit d'une arme automatique] Ce son de crécelle lente est de tous les bruits de la guerre celui qui vous point le plus le cœur. Le moulin à café! Un des nôtres, écoute voir: les coups sont réguliers tandis que ceux des boches n'ont pas le même temps entre les coups; ils font: tac... tac-tac-tac... tac-tac... tac... Tu t'goures, fil à trous! C'est pas la machine à découdre (Barbusse, Feu, 1916, p. 230).
II. − Subst. masc.
A. − Le tac de (qqc.). Le bruit sec de (quelque chose). [Répété] Bruit sec et ininterrompu. Dingley courut au télégraphe; mais dans l'office bruissant du tac tac des appareils, pas un mot ne l'attendait (Tharaud, Dingley, 1906, p. 99).On entend, par intervalles, une pétarade de mousqueterie, quelques explosions de grenades, un tac-tac-tac de mitrailleuse (Romains, Hommes bonne vol., 1938p. 70).
B. − ESCR. [Dans une passe d'armes] Bruit résultant d'un coup rapide porté sur la lame.
La parade du tac. ,,Action d'écarter le fer adverse d'un mouvement sec du poignet terminé par un battement`` (Petiot 1982).
Loc. verb. Répondre, riposter du tac au tac. Répondre coup par coup aux assauts de l'adversaire. Philosophe, physicien, Rimeur, bretteur, musicien, Et voyageur aérien, Grand riposteur du tac au tac, Amant aussi pas pour son bien! Ci-Gît Hercule-Savinien De Cyrano de Bergerac Qui fut tout, et qui ne fut rien (Rostand, Cyrano, 1898, V, 6, p. 223).P. métaph. À chaque mot qu'elle disait auparavant, le dieu fécondateur répondait du tac au tac: un coup de fleuret rageur, et chaque fois elle était touchée (Montherl., J. filles, 1936, p. 966).
Au fig. Répondre, riposter du tac au tac. Répondre, riposter vivement à une remarque cinglante en rendant la pareille à son interlocuteur. Jenny répondait du tac au tac avec une voix de tête qui ne lui était pas naturelle (Martin du G., Thib., Belle sais., 1923, p. 925).
REM.
Tacoter, verbe trans.,hapax. Émettre un bruit d'arme automatique. Dehors, une mitrailleuse tacotait lentement (Giono, Gd troupeau, 1931, p. 199).
Prononc. et Orth.: [tak]. Homon. et homogr. tac2. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. [1552 dans l'interj. et subst. tic tac* (Est.)] 1. fin xvies. onomat. suggérant un bruit sec, souvent redoublée, ici subst. le son d'un tactac (Pasq., Rech., VII, 14 ds Gdf. Compl.); en partic. fin xvies. « bruit que fait le marteau d'une porte » ils font un « Tac tac » (Id., ibid., 671 ds IGLF); 2. 1859 escr. riposter du tact au tact (Embry, Dict. d'Escrime ds Petiot 1982); d'où 1903 répondre du tac au tac (Le Sourire, 28 mars, p. 10b ds Quem. DDL t. 4). Onomat. exprimant un bruit sec et rapide, du rad. onomat. takk-, v. FEW t. 13, p. 31b. Fréq. abs. littér.: 158. Bbg. Quem. DDL t. 4 (s.v. tac au tac), 32, 38.

TAC2, subst. masc.

Vieilli, rural. Maladie cutanée et contagieuse qui atteint certains animaux domestiques, notamment le mouton et le cheval, et qui est une sorte de gale. Quand le tac se met dans un troupeau, il le fait périr entièrement (Ac.1798).
Prononc. et Orth.: [tak]. Homon. et homogr. tac1. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1454 « maladie dite aussi horion, qui régna d'une manière épidémique à Paris en 1441, caractérisée par une très forte fièvre et une toux fatigante » le tac ou le horion (Journal d'un bourgeois de Paris, éd. A. Tuetey, p. 49); 2. 1508 « espèce de gale qui atteint le mouton, le chien et le cheval » la claverie ou le tac (Eloy d'Amerval, Le Livre de la Deablerie, éd. Ch. Fr. Ward, 165b). Orig. inc., v. FEW t. 21, p. 410b; cf. sens 1, l'a. prov. tac désignant en 1382 la peste (Pansier t. 5, p. 192), et sens 2 id., ca 1240 « la soie, sorte de maladie des porcs » (Don. prov., 40a, 23 ds Levy Prov. t. 8, p. 5), également d'orig. inconnue.

Tac, subst. masc.,arg., abrév. de taxi. Mais non, dit Gabriel, mais non, Charles, c'est un pote et il a un tac. Je nous le sommes réservé à cause de la grève précisément, son tac (Queneau, Zazie, 1959, p. 15).

Wiktionnaire

Nom commun

tac \tak\ masculin

  1. Nom vulgaire d’une sorte de gale à laquelle le cheval, le chien et le mouton sont le plus sujets.
    • Le tac s’est mis dans ce troupeau.

Nom commun

tac \tak\ masculin

  1. Clou.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TAC. interj.
Onomatopée qui sert à exprimer un Bruit sec. Voyez TAC-TAC et TIC-TAC. Il s'emploie aussi substantivement. En termes d'Escrime, Riposter du tac au tac, Riposter instantanément. Par analogie, dans le langage courant, Répondre du tac au tac, Riposter vivement, rendre aussitôt la pareille.

Littré (1872-1877)

TAC (tak) s. m.
  • 1Nom vulgaire donné à une sorte de gale qui est une phlegmasie éruptive et contagieuse de la peau ; le cheval, le chien et le mouton y sont le plus sujets.
  • 2Anciennement, maladie aiguë, dite aussi horion, qui régna d'une manière épidémique au commencement du XVIe siècle, et qui se caractérisait par une forte fièvre et une toux très fatigante
  • 3Nom vulgaire de la salamandre aquatique, dite aussi triton.

HISTORIQUE

XVIe s. N'envoye à tes brebis ny tac, ny clavelée, Ronsard, 726. Navire laquelle, pour ce qu'elle est toute noire de poix et de tac…, Nuits de Straparole, t. II, p. 119, dans LACURNE. L'un y avoit [au visage] la picote, l'autre le tac, Rabelais, IV, 52. Afin de t'admonester de rechef, qu'à l'advenir tu laisses le tac et la souilleure de ces paroles injurieuses, que tu rabaisses de tout point ceste volonté de mesdire, Pasquier, Lettres, t. III, p. 869.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

TAC. Ajoutez :

4Dans l'Aunis, maladie de gorge des cochons, dite aussi poil, Gloss. aunisien, p. 150.
5 Terme d'escrime. Action de toucher l'épée. M. de V… est un charmant tireur ; il a fait plusieurs parades de quarte du tac au tac de main de maître, le Figaro, 20 mars 1873.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TAC, on donne ce nom à la salamandre aquatique, dans diverses provinces de France. Voyez Salamandre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tac »

Lat. tactus, contact, au sens de lèpre des bestiaux, dans l'antique version de la Bible, dite Itala, ms. du VIe siècle, publié par Lord Ashburnam, AUGUSTE BRACHET, Dict. étym.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tac »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tac tak

Citations contenant le mot « tac »

  • Le tac-tac de la machine à écrire n'a pas autant de valeur que celui de la mitrailleuse. De Kurt Tucholsky / Apprendre à rire sans pleurer
  • C'est le tic-tac d'une pendule qui fait apprécier le silence. Sans ce tic-tac on est un sourd. De Sacha Guitry / Mes médecins
  • Le tic-tac des horloges, on dirait des souris qui grignotent le temps. De Alphonse Allais / Le Chat noir - 11 Janvier 1890
  • L'ennui avec les interviews, c'est qu'il faut répondre du tac au tac à un journaliste tout ce qu'on n'a pas su se répondre à soi-même toute sa vie. De Quino / Mafalda
  • Dans la marche du temps, qu'est-ce qui nous tue ? Le tic ou le tac ? De Ramon Gomez de la Serna / Greguerias
  • Tic-tac, tic-tac ! L’heure tourne et il sera bientôt trop tard pour profiter des promos sur les offres mobiles et box RED by SFR. Si vous voulez prendre un nouveau forfait téléphone ou changer votre abonnement internet, vous avez jusqu’au 3 août 2020 pour saisir les opportunités lancées par l’opérateur low-cost. Allez, nous vous expliquons tout une dernière fois !  , Faites des économies grâce aux promos box internet

Images d'illustration du mot « tac »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tac »

Langue Traduction
Anglais tac
Espagnol tac
Italien tac
Allemand tac
Chinois tac
Arabe تاك
Portugais tac
Russe нолики
Japonais タック
Basque tac
Corse tac
Source : Google Translate API

Synonymes de « tac »

Source : synonymes de tac sur lebonsynonyme.fr

Tac

Retour au sommaire ➦

Partager