La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « synadelphe »

Synadelphe

[sinadɛlf]
Ecouter

Définitions de « synadelphe »

Synadelphe - Adjectif

  • (Tératologie) Se dit de monstres doubles présentant un tronc commun et huit membres, dont quatre semblent dorsaux et orientés vers le haut.

    Indépendamment de ce danger, la grossesse multiple expose deux embryons à se souder et à former un monstre synadelphe rarement viable, ou condamné à une existence bien pénible.
    — Ant. Dugès, « Jumeaux »
  • (Botanique) (Vieilli) Caractérise les plantes dont les sépales sont fusionnés entre eux.

    TÉRÉBINTHACÉES […] Calice inadhérent, persistant ou rarement caduc, pentasépale (quelquefois tri- ou tétra- ou heptasépale), idiadelphe ou synadelphe, le plus souvent garni au fond d'un disque annulaire ou urcéolaire; […];
    — Encyclopédie moderne, ou dictionnaire abrégé des sciences

Étymologie de « synadelphe »

Du grec ancien συνάδελφος, sunadelphos (« consanguin »). Composé de Σὺν, sun, qui signifie « avec », et ἀδελφὸς, adelphos, qui signifie « frère ».

Usage du mot « synadelphe »

Évolution historique de l’usage du mot « synadelphe » depuis 1800

Citations contenant le mot « synadelphe »

  • Le calice peut être synadelphe ou idiadelphe (monosépale ou polysépale); chacune de ses divisions, prise à part, porte le nom de sépale. On emploie plus généralement cette dénomination pour les divisions du calice idiadelphe; celles du calice synadelphe, appelées dents ou lobes par les botanistes, n'en sont pas moins des sépales qui se sont soudés dans une portion de leur étendue.
    Précis d'Histoire naturelle — par J. Gilbert et par C.-A.-P. Martin

Traductions du mot « synadelphe »

Langue Traduction
Anglais synadelphe
Espagnol synadelphe
Italien synadelphe
Allemand synadelphe
Chinois 突触
Arabe synadelphe
Portugais synadelphe
Russe synadelphe
Japonais シナデルフ
Basque synadelphe
Corse synadelphe
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.