La langue française

Surplis

Sommaire

  • Définitions du mot surplis
  • Étymologie de « surplis »
  • Phonétique de « surplis »
  • Citations contenant le mot « surplis »
  • Traductions du mot « surplis »
  • Synonymes de « surplis »

Définitions du mot « surplis »

Trésor de la Langue Française informatisé

SURPLIS, subst. masc.

Vêtement liturgique blanc, souvent plissé, à manches amples et qui descend à mi-jambes porté par les ecclésiastiques, les chantres, et les enfants de chœur, par-dessus les vêtements ou la soutane. Dans ce flot blanc des surplis (...) luisaient les chapes d'or des chantres et les robes rouges des enfants de chœur (Zola, Rêve, 1888, p. 203).
Prononc. et Orth.: [syʀpli]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1174-76 surpliz « vêtement de toile plissée que les prêtres portent sur la soutane » (Guernes de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, 1615 et 5783 ds T.-L.); av. 1188 sorpeliz « blouse ample de toile à très larges manches plissées, portée par les deux sexes » (Partenopeus de Blois, éd. J. Gildea, 8047). Empr. au lat. médiév.superpellicium (xies. ds Du Cange), propr. « ce qui est sur la pelisse » (comp. de super « au-dessus de » et du b. lat. pellicius, v. pelisse) dont le préf. super a été francisé en sur (cf. surintendant). Fréq. abs. littér.: 172.

Wiktionnaire

Nom commun

surplis \syʁ.pli\ masculin invariable

  1. (Christianisme) Vêtement d’église fait de toile blanche plissée et qui se porte par-dessus la soutane ; aube raccourcie s'arrêtant à la hauteur des genoux.
    • Plus d’une fois la buandière du Terrain, chargée de « laver le chapitre », avait observé, non sans effroi, des marques d’ongles et de doigts crispés dans le surplis de monsieur l’archidiacre de Josas. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    • Faut-il vous rappeler maintenant que la liturgie assigne à tous les vêtements, à tous les ornements de l’Eglise, un sens différent, selon leur usage et selon leur forme ?
      C’est ainsi, par exemple, que le surplis et l’aube signalent l’innocence ; […]
      — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Arrivé dans ce local, M. le curé se dépouilla de son surplis, qu’il accrocha dans une armoire ad hoc déjà encombrée de vêtements sacerdotaux et dont il referma la porte sur moi. — (Beausapin, « Les Aventures d'une punaise : racontées par elle-même », dans La Gaudriole, vol. 2, 1892, p. 404)
    • Mais l’abstinence n'est pas continence (p. 349) et l'on enlumine les manuscrits (p. 291) si l'on ne veut pas les illuminer en franglais. Il est juste et équitable de traduire superpellicium par aube (p 288) puisque ce vêtement de chœur a pratiquement éliminé le surplis tridentin depuis Vatican II, […]. — (Jean Becquet, Compte rendu de : « Miramon (Charles de), Les donnés au Moyen Âge : Une forme de vie religieuse laïque (v. 1180-v. 1500); préf. de A. Boureau, Paris, Le Cerf, 1999, VI-486 p. »; dans la Revue Mabillon, tome 12, 2001, p. 347)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SURPLIS. n. m.
Sorte de vêtement d'église, qui est fait de toile blanche plissée et qui se porte par-dessus la soutane. Être en surplis. Porter le surplis.

Littré (1872-1877)

SURPLIS (sur-plî) s. m.
  • Vêtement d'église fait de toile, qui, au lieu de manches, a des espèces d'ailes longues et plissées, et qui va à mi-jambes. Louis XI demanda au pape le droit de porter le surplis, Voltaire, Mœurs, 94.

    Cet ecclésiastique porte le surplis dans telle église, il est du clergé de cette paroisse ; se dit ordinairement des jeunes clercs.

HISTORIQUE

XIIe s. Dunc s'esteit desparé de l'aube senz delai ; En chape e en surpliz remist [resta], car bien le sai, Th. le mart. 37.

XIIIe s. Tybert vesti le scrpeliz, Après est vers l'autel sailliz. Ren. 21311.

XIVe s. Une cote simple à femme, en un peliçon de paulx de conins, avec le surpeliz dont il estoit envelopez, Du Cange, superpelicium.

XVe s. Se poures est, ait de gros drap cotte ; Et, quant il doit porter la hote, Ou faire aucun labour de bras, Ait un surpeliz de bourras, Qui sa robe honneste luy tiengne, Deschamps, Poésies mss. f° 518.

XVIe s. Oudart se revesti de suppelliz et d'estolle, Rabelais, Pant. IV, 12. Ton Perrot le premier chantera le service En long surpelis blanc, couronné de cyprès, Ronsard, 723.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SURPLIS, s. m. terme d’Eglise, ornement ecclésiastique que les prêtres séculiers portent l’été par-dessus leur soutane lorsqu’ils chantent l’office, ou qu’ils prêchent. Il est fait de toile & va jusqu’à mi-jambe, avec deux aîles de même étoffe qui pendent plus bas. M. Godeau & autres écrivent surpelis, & je crois que c’est la bonne ortographe, parce qu’il est assez vraissemblable que ce mot vient du latin superpellicium, & parce qu’on le mettoit autrefois sur l’aumusse qui couvroit la tête. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « surplis »

Berry, surpelis, surpellis ; provenç. sobrepelitz ; catal. sobrepellis ; espagn. sobrepelliz ; bas-lat. superpellicium, de super, sur, et pellis, peau, parce que, originairement, le surplis se portait sur un vêtement fait de peau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIe siècle) Attesté en 1174-76 sous la forme surpliz et le sens de « vêtement de toile plissée que les prêtres portent sur la soutane » ou, un peu avant 1188 sorpeliz (« blouse ample de toile à très larges manches plissées, portée par les deux sexes »).
Emprunt au latin médiéval superpellicium signifiant « ce qui est sur la pelisse », composé de super- (« au-dessus de ») et du bas latin pellicius (« pelisse ») dont le préfixe a été francisé en sur-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « surplis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
surplis syrpli

Citations contenant le mot « surplis »

  • Mais que fait Emmanuel Macron en soutane-surplis derrière le futur Jean-Paul II? pic.twitter.com/ByLdXxjstk Stéphane Larue, PHOTO Un sosie d'Emmanuel Macron avec le pape Jean-Paul II fait le buzz | Stéphane Larue
  • On recueillera enfin, glissés comme des chuchotis, des clapotis, quelques souvenirs d’enfant de chœur en surplis rouge, de fils et petit-fils de grands médecins, d’auditeur au Conseil d’Etat et d’indéfectible ami de Jean-François Deniau, ce « griot blanc » qui l’accueillit, pour un réveillon testamentaire de Nouvel An, dans sa maison du golfe de Tadjourah. Après André Breton, qui cherchait « l’or du temps », et dont c’est l’épitaphe, François Sureau, les pieds dans la Seine et la tête dans les étoiles, ajoute, à ses nombreuses vies, le métier d’orpailleur. Sa batée est pleine. L'Obs, Déraisonnable, inclassable, irrésumable : le roman-fleuve de François Sureau
  • Ils posent fièrement devant la petite cathédrale aux murs rouges soulignés de blanc : une centaine de prêtres en aube et étole rouge, des religieuses en habit, des servants d’autel en soutanelles rouges et surplis, et cinq évêques, tous souriants. Au centre, Mgr Antoine Yao Shun, ordonné le 26 août dernier évêque de Jining (nord de la Chine), avec l’accord du pape, selon la lettre lue pendant la cérémonie célébrée, rapportent les témoins, « sans tension particulière ». La Croix, Accord entre la Chine et le Vatican, l’an I
  • Le 13 octobre 1969, à Fribourg, le séminaire de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX) ouvrait ses portes. Le dimanche suivant, Mgr Marcel Lefebvre et sa petite dizaine de séminaristes partaient en pèlerinage à Notre-Dame de Bourguillon. Cinquante ans plus tard, samedi 5 octobre au matin, sont partis en procession une centaine de prêtres et séminaristes en soutane et surplis de dentelle, une cinquantaine de religieuses en habits noirs, suivis par 400 fidèles. La Croix, À Fribourg, la fraternité Saint-Pie X fête ses 50 ans
  • Cela se passe dans une église de Saint-Étienne, probablement en 1955. Le sacristain s’approche de l’enfant de chœur, un petit garçon de 10 ans qui a déjà revêtu son surplis. L’adulte pose la main sur son entrejambe en demandant: «Qu’est-ce qu’il y a, là?» L’enfant, interdit, ne le dénoncera pas. L’agression ne le détourne pas non plus d’une vocation déjà ancrée: il deviendra le père Bernard Preynat. Le Figaro.fr, Bernard Preynat dit avoir lui-même été victime de pédophiles
  • Comme échappée au souvenir des grands bals glamour de la cafe society version Main au collet, la collection joue des références au XVIIIème siècle entre construction tailleur des cols dégageant les cous et dévoilant la maestria des ateliers dans des jeux de pliés, somptuosité des broderies fleuries s'amusant des espèces, des volumes, des matières, réinterprétation très grand soir des robes à panier, raffinement extrême des plissés blancs et des dentelles, richesse des broderies cachés dans les surplis des robes. Il y a de la maestria et de la poésie dans cette interprétation très rue Cambon d'une partition qui ailleurs tournerait au costume. Les Echos, Fashion Week Haute Couture Eté 2019 : Chanel ensoleille Paris | Les Echos
  • À côté de la formation payante, le centre professionnel emploie du personnel qualifié pour des services comme celui des ornements liturgiques. Dans cet atelier rempli de tables de surfilage et de coupe, de machines à coudre et d’armoires de rangement, sœur Laurence Ilboudo est aidée par sept personnes dans la confection de chasubles, de clergymans, d’étoles, d’aubes, de surplis, de nappes, etc. Les commandes proviennent autant des paroisses et congrégations religieuses que de laïcs. La Croix Africa, À Ouagadougou, les sœurs de l’Immaculée Conception s’investissent dans la pastorale éducative et sociale - La Croix Africa

Traductions du mot « surplis »

Langue Traduction
Anglais surplice
Espagnol sobrepelliz
Italien cotta
Allemand chorhemd
Chinois 重复的
Arabe فائض
Portugais sobrepeliz
Russe стихарь
Japonais サープリス
Basque surplice
Corse surplice
Source : Google Translate API

Synonymes de « surplis »

Source : synonymes de surplis sur lebonsynonyme.fr
Partager