La langue française

Superposer

Définitions du mot « superposer »

Trésor de la Langue Française informatisé

SUPERPOSER, verbe trans.

[En parlant de choses concr. ou abstr.]
A. − Placer, poser, disposer des choses l'une au-dessus de l'autre ou l'une sur l'autre. Les lits n'ont pas de traversin, mais deux oreillers plats que l'on superpose; ils sont généralement fort durs, quoique la laine en soit bonne (Gautier, Tra los montes, 1843, p. 36).
Empl. pronom. Les vieux récits épiques (...) les retouches théocratiques, les remaniements sacerdotaux, se superposent quelquefois dans le même paragraphe [de la Bible] (Renan, Hist. Isr., t. 1, 1887, p. xix).On ne trouvait jamais les maisons assez hautes; on les surélevait sans cesse et l'on en construisait de trente à quarante étages, où se superposaient bureaux, magasins, comptoirs de banques, sièges de sociétés (A. France, Île ping., 1908, p. 420).
GÉOM. Disposer une figure sur une autre pour en démontrer l'égalité. Je sens confusément que mon imagination transporte le réchaud d'aujourd'hui sur celui d'hier, la casserole sur la casserole, l'eau sur l'eau, la durée qui s'écoule sur la durée qui s'écoule, et que le reste paraît dès lors devoir coïncider aussi, par la même raison qui fait que les troisièmes côtés de deux triangles qu'on superpose coïncident si les deux premiers coïncident déjà ensemble (Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 216).
Empl. pronom. Traçons sur une feuille de papier un carré, puis à côté, et se superposant partiellement avec lui si on le veut, un second carré orienté comme le premier; puis contemplons la figure sans chercher à nous représenter tout à fait le second carré comme étant dans le même plan que le premier (Gds cour. pensée math., 1948, p. 133).
B. − Superposer qqc. à qqc.
1. Faire correspondre plus ou moins étroitement. Il se comporte à peu près comme le mouvement, toujours le même, de la bande cinématographique, mouvement caché dans l'appareil et dont le rôle est de superposer l'une à l'autre les images successives pour imiter le mouvement de l'objet réel (Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 312).La grande barbouilleuse qu'est l'imagination superpose ainsi au monde primaire de la vision un monde secondaire de prestigieuses icones qui ouvre à l'ostentation une carrière pour ainsi dire infinie (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 13).
Empl. pronom. Dieu ne répond pas à l'appel? Tant pis, je ferai sans lui. Mais si pourtantet les vieux doutes reviennent, plus forts (et je n'ai jamais eu ce qu'on appelle de la ferveur): si le monde intellectuel se superposait au monde matériel, avec toute une hiérarchie, des espèces, des lieux (Larbaud, Barnabooth, 1913, p. 271).
2. Ajouter à. Édifices! montez, et montez davantage. Superposez l'étage et l'étage à l'étage, Et le dôme aux cités (Hugo, Légende, t. 4, 1877, p. 535).Le vent superpose, à l'odeur du tabac blanc, l'odeur amère et froide des petites noix véreuses qui choient sur le gazon (Colette, Mais. Cl., 1922, p. 74).
Empl. pronom. Je lus la majeure partie du livre de Van Wyck Brooks que m'avait prêté MmeChanler, et je goûtai, dans toute la suite de réflexions qui se superposa à la lecture, une activité et une lucidité d'esprit que je n'avais plus connues depuis longtemps (Du Bos, Journal, 1926, p. 44).
Prononc. et Orth.: [sypε ʀpoze], (il) superpose [-po:z]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1762 (Rousseau, Émile, p. 571: je les pose [les objets] l'un sur l'autre pour prononcer sur leur différence ou sur leur similitude, et généralement sur tous leurs raports. Selon moi la faculté distinctive de l'être actif ou intelligent est de pouvoir donner un sens à ce mot est. Je cherche en vain dans l'être purement sensitif cette force intelligente qui superpose et puis qui prononce, je ne la saurois voir dans sa nature); 1778 pronom. (Buffon, Des époques de la nature, p. 155). Comp. de l'élém. super-* et de poser* d'apr. le lat. superponere « placer, mettre quelque chose sur quelque chose ». Fréq. abs. littér.: 263. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 88, b) 229; xxes.: a) 402, b) 676.
DÉR.
Superposable, adj.a) [En parlant de deux ou plusieurs choses concr.] Que l'on peut superposer, placer l'un(e) au-dessus de l'autre. Lits superposables. b) [En parlant de choses abstr.] [Les événements historiques] peuvent se produire en des circonstances comparables, ils peuvent jouer dans la vie des peuples un rôle apparemment semblable, ils ne sont jamais identiques, jamais superposables (J.-R. Bloch, Dest. du S., 1931, p. 182).Superposable à. Les traits de la duchesse de Guermantes qui étaient épinglés dans ma vision de Combray, le nez en bec de faucon, les yeux perçants, semblaient avoir servi aussi à découperdans un autre exemplaire analogue et mince d'une peau trop finela figure de Robert presque superposable à celle de sa tante (Proust, Guermantes 1, 1920, p. 80). [sypε ʀpozabl̥]. 1reattest. 1868 (Moigno, Physique moléculaire, p. 159 ds Quem. DDL t. 15); de superposer, suff. -able*. − Fréq. abs. littér.: 21.
BBG.Gohin 1903, p. 286. − Quem. DDL t. 28 (s.v. superposable).

Wiktionnaire

Verbe

superposer \sy.pɛʁ.po.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Poser une ligne, une surface, un corps sur un autre.
    • Les yeux étant latéraux, les deux champs visuels ne se superposent pas, d'où s'ensuit que le crapaud ne devrait guère avoir le sentiment du relief. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • C'était l'enfer quand je devais débarquer tout seul des frigos américains, et il y en avait beaucoup. Ils faisaient au moins dans les 40 kilos. C'était très dur aussi quand il fallait se mettre à deux pour superposer tout un stock de lave-linge très lourds aussi. — (Anonyme, Moi, Anthony, ouvrier d'aujourd'hui, Raconter la Vie (éd. du Seuil), 2014 chap. 3)
  2. (Figuré) Venir par dessus.
    • Notre précédente étude a montré quelle est la situation de la seconde ville de France, où une population allogène se superpose ou, pour mieux dire, se substitue à l'ancienne population indigène, en voie d'effacement. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La partie habitable mesurait deux cent cinquante pieds de long, et comprenait deux rangées de cabines superposées. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 168 de l’éd. de 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUPERPOSER. v. tr.
Poser une ligne, une surface, un corps sur un autre. Plans superposés. Couches superposées.

Littré (1872-1877)

SUPERPOSER (su-pèr-pô-zé) v. a.
  • Poser une ligne, une surface, un corps sur un autre. En géométrie, on superpose souvent deux figures pour en démontrer l'égalité.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « superposer »

Super…, et poser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De poser, avec le préfixe super-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « superposer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
superposer sypɛrpoze

Citations contenant le mot « superposer »

  • Une fonctionnalité pratique qui permet, par exemple, d’avoir une visualisation précise d’instruments se situant dans la même gamme de fréquences. Et donc de pouvoir aisément jouer de l’EQ sur ces pistes pour leur permettre de ne pas trop se superposer, et donner ainsi un son plus clair à votre production. Geekzone, Psyscope, un oscilloscope multicanal gratuit | Geekzone.fr
  • Les musées français n'ont pas encore suivi cette nouvelle mode, mais peut-être pourra-t-on bientôt superposer au sien le visage de Mona Lisa. Le Figaro.fr, Le masque contre le coronavirus, nouveau produit vedette des boutiques de musée
  • Bien entendu, une trame plus complexe viendra se superposer à ce background général, et, sans spoiler, l’aventure ne nous emmènera pas exactement là où l’on imagine aller. On regrettera tout de même des références au complotisme comme des parallèles avec notre société parfois un peu grossiers. New Game Plus, Test Liberated - Un avant-goût de la BD du futur
  • Comme dans les coulisses d’un shooting, le label met donc ici en avant l’habillage des mannequins, une étape essentielle à sa préparation. Glenn Martens et ses assistants s'y montrent en train de nouer des ceintures, réajuster les vestes, superposer les hauts, attacher les boutons ou encore rentrer les pantalons dans les chaussures, alors que les spectateurs découvrent simultanément les pièces imaginées par le créateur et son équipe. En vérité, celles-ci ne sont pas complètement inédites : une quinzaine de modèles déjà dévoilés dans des collections précédentes depuis 2016 y refont ici leur apparition. Numéro Magazine, La collection Y/Project homme printemps-été 2021
  • Elle permet de superposer des fichiers audio et vidéo sur d’autres vidéos, de telle sorte que l’on peut, par exemple, changer le visage d’une personne sur une vidéo ou faire dire d’autres mots à cette même personne. Oui, dans le fond, cela a un côté assez flippant et certains deepfakes mettant en scène Mark Zuckerberg et Barack Obama ont démontré le potentiel inquiétant de la chose. Masculin.com, Doublicat : une appli deepfake pour devenir une star

Images d'illustration du mot « superposer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « superposer »

Langue Traduction
Anglais overlay
Espagnol cubrir
Italien copertura
Allemand overlay
Chinois 覆盖
Arabe تراكب
Portugais sobreposição
Russe наложение
Japonais オーバーレイ
Basque overlay
Corse sovrapposizione
Source : Google Translate API

Synonymes de « superposer »

Source : synonymes de superposer sur lebonsynonyme.fr

Superposer

Retour au sommaire ➦

Partager