La langue française

Stoppage

Définitions du mot « stoppage »

Trésor de la Langue Française informatisé

Stoppage, subst. masc.,text. Action de stopper une déchirure, un trou dans une étoffe; résultat de cette action. Synon. rentrayage, rentraiture.Travaux de stoppage effectués par des teinturiers. À cette heure, elle se repose (...) tout en agaçant, du bout de l'orteil, un trou récent de son maillot chair.Cent sous de stoppage (Colette, Music-hall, 1913, p. 83). [stɔpa:ʒ]. Att. ds Ac. 1935. 1reattest. 1900 (DG); de stopper2, suff. -age*.

Stoppage, subst. masc.a) Vieilli. Fait d'arrêter un véhicule ou un moteur en mouvement; son résultat. Pour faire remonter la torpille [de Whitehead] à la surface, aussitôt le stoppage effectué, on a placé un ressort de rappel sur l'arrière de la tige du piston du servo-moteur (Ledieu, Cadiat, Nouv. matér. nav., t. 1, 1889, p. 659).b) Au fig. Fait d'arrêter l'essor, l'évolution d'un mouvement économique. Les industries motrices exercent sur leur milieu des effets d'entraînement ou des effets de stoppage (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 3).Fisc. Stoppage à la source*. [stɔpa:ʒ]. 1reattest. 1888 (Lami, Dict. de l'Industr., VIII, 66 ds Bonn., p. 148); de stopper1, suff. -age*; cf. aussi l'angl. stoppage « blocage » (p. ex. d'une somme, dep. 1465 ds NED) « obstruction, arrêt » dér. de to stop. − Fréq. abs. littér.: 12.

Wiktionnaire

Nom commun

stoppage \stɔ.paʒ\ masculin

  1. Action de stopper la déchirure d’une étoffe, d’un bas ou résultat de cette action.
    • Le stoppage d’une étoffe.

Nom commun

stoppage \ˈstɑp.ɪdʒ\ (États-Unis), \ˈstɒp.ɪdʒ\ (Royaume-Uni)

  1. Arrêt, halte.
    • After the injury, the shop steward (union representative on the floor) called an immediate work stoppage for the rest of the day.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STOPPAGE. n. f.
Action de stopper une étoffe ou Résultat de cette action. Le stoppage d'une étoffe.

Étymologie de « stoppage »

Dérivé de stopper avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du verbe stop avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « stoppage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
stoppage stɔpaʒ

Citations contenant le mot « stoppage »

  • "Le stoppage à la source" avait été institué parce qu'il fallait financer l''effort de guerre. Et puis l’impôt était récent – il datait de 1914 – et l’administration fiscale n’était pas très efficace. Il permettait aussi de généraliser un impôt payé par seulement 15% des foyers fiscaux avant sa mise en place. Il fallait donc trouver une solution d'urgence, dans un contexte de besoin lié à la guerre.  Franceinfo, Histoires d'info. Il y a 70 ans, la France abandonnait le prélèvement de l'impôt à la source
  • Dès le milieu des années 1930, en pleine crise économique et alors que les caisses de l'Etat sont vides, les trésoriers publics se creusent les méninges pour savoir comment mieux - et plus facilement !- faire rentrer de l'argent. A l'époque, seuls 15% seulement des foyers fiscaux payent l'impôt sur le revenu qui a été créé en 1914, à peine 20 ans auparavant. Les bruits de bottes, le déclenchement de la seconde guerre mondiale et les besoins d'argent frais pour financer l'effort de guerre précipitent la décision : la retenue à la source sur les salaires est instaurée par décret le 10 novembre 1939 sous le nom de "stoppage à la source". Pas de tranche, ni de progressivité... encore moins de niches fiscales. Il s'agit d'un impôt proportionnel assis sur l'ensemble des rémunérations. Une barème simplifié est appliqué pour tenir compte des frais professionnels et du nombre d'enfants à charge. Les sommes sont prélevées par les employeurs et reversées au Trésor tous les 15 jours.  LExpansion.com, Prélèvement à la source: une histoire vieille de 80 ans! - L'Express L'Expansion

Images d'illustration du mot « stoppage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « stoppage »

Langue Traduction
Anglais halt
Espagnol detener
Italien arresto
Allemand halt
Chinois 停止
Arabe وقف
Portugais parar
Russe стой
Japonais 止める
Basque geldialdi
Corse ferma
Source : Google Translate API

Synonymes de « stoppage »

Source : synonymes de stoppage sur lebonsynonyme.fr

Stoppage

Retour au sommaire ➦

Partager