La langue française

Statuaire

Sommaire

  • Définitions du mot statuaire
  • Étymologie de « statuaire »
  • Phonétique de « statuaire »
  • Citations contenant le mot « statuaire »
  • Images d'illustration du mot « statuaire »
  • Traductions du mot « statuaire »
  • Synonymes de « statuaire »

Définitions du mot « statuaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

STATUAIRE, subst. et adj.

I. − Substantif
A. − Subst. masc. Sculpteur qui réalise des statues. On lui livre [au bonnetier] un manche à balai pour en faire une Vénus callipyge. Madame Paturot excellait dans cet art; elle avait le coup d'œil du statuaire (Reybaud, J. Paturot, 1842, p. 157).L'expression d'un potier, d'un verrier, d'un ferronnier, peut être d'une évocation aussi prenante et d'une étendue aussi mystérieuse que celle d'un peintre, d'un statuaire, d'un musicien, tous poètes (Bremond, Poés. pure, 1926, p. 132).
B. − Subst. fém.
1. Art de réaliser des statues. Subordonnant tout, même la morale, à la statuaire, ils [certains hommes] regrettent la nudité, la gymnastique, les athlètes, par dévouement aux sculpteurs (Joubert, Pensées, t. 2, 1824, p. 10).Cette vue philosophique est très propre à mettre la statuaire au premier rang des arts: elle laisse entendre qu'un beau corps pour Phidias est quelque chose d'analogue à ce que nous appellerions une âme bien née (Barrès, Voy. Sparte, 1906, p. 72).
2. Ensemble et caractères des statues appartenant à une époque, à un pays, à un monument. La statuaire antique, grecque; la statuaire monumentale. Est-ce que la destruction de tant de merveilleux jeunes gens, qui étaient des statues polychromes incomparables, n'est pas du vandalisme aussi? Est-ce qu'une ville qui n'aura plus de beaux hommes ne sera pas comme une ville dont toute la statuaire aurait été brisée? (Proust, Temps retr., 1922, p. 793).P. métaph. Les merveilles propres à la mer, et la statuaire accidentelle des rivages sont offertes gracieusement par les dieux à l'architecte (Valéry, Eupalinos, 1923, p. 70).
II. − Adjectif
A. − Qui se rapporte aux statues, qui donne lieu à la réalisation de statues, qui est représenté par une/des statue(s). Art statuaire. Michel-Ange est un véritable homme (...) mais il ne fait pas proprement de la peinture, il dessine des groupes statuaires (Barrès, Greco, 1911, p. 41).Colonne statuaire. ,,Colonne terminée par une statue`` (Littré).
B. − [En parlant d'un matériau] Qui sert à réaliser des statues. Bronze statuaire. Lorsqu'il [le gypse] est blanc et de texture saccharoïde, il peut remplacer le marbre statuaire (Bourde, Trav. publ., 1928, p. 80).
C. − Rare. [En parlant d'une pers.] Qui présente des caractères physiques, des qualités plastiques dignes d'être représentés par une statue. P. métaph. Des centaines, des millions de vers [de Racine] m'assaillent (...); d'une telle ligne, d'une telle coupe; d'un tel couronnement; si plastiques; si statuaires; d'une telle évocation; d'un tel marbre (Péguy, V.-M., comte Hugo, 1910, p. 785).
Prononc. et Orth.: [statɥ ε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. 1495 subst. masc. « sculpteur qui fait des statues » (Jean de Vignay, Miroir hist., IX, 136, éd. 1531 ds Delb. Notes mss); 2. 1549 subst. fém. « art de faire des statues » (J. Du Bellay, La Deffence et Illustration, éd. H. Chamard, p. 185, 51). B. Adj. 1504-09 art statuaire (J. Lemaire de Belges, La Couronne margaritique, éd. J. Stecher, t. 4, p. 54). Empr. au lat.statuarius, subst. av. A 1, stuatuaria adj. dans le syntagme ars stuatuaria, av. B, statuaria subst. fém. p. ell. de ars, av. A 2, dér. de statua (v. statue). Fréq. abs. littér.: 182. Bbg. Quem. DDL t. 21.

Wiktionnaire

Adjectif

statuaire \sta.tɥɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport aux statues.
    • Art statuaire.
    • Marbre statuaire, Marbre propre à faire des statues, qui est blanc et sans aucune tache ni veine, à la différence de celui qu’on emploie aux ouvrages d’architecture.

Nom commun 1

statuaire \sta.tɥɛʁ\ masculin

  1. Celui qui fait des statues.
    • Il savait parfaitement que Craquot, statuaire de grand talent mais de pauvres relations, incapable de décrocher une commande, mijotait dans la gêne atroce. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 132)

Nom commun 2

statuaire \sta.tɥɛʁ\ féminin

  1. Art de faire des statues.
    • Ils ont seulement suivi l’exemple des Romains, qui dépouillèrent la Grèce des chefs-d’œuvre de la peinture et de la statuaire. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Terpsichore est une Muse du midi ; je présume qu’elle était très-brune, et qu’elle a souvent agité ses pieds dans les blés dorés ; ses mouvements, pleins d’une cadence précise, sont autant de divins motifs pour la statuaire. — (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, page 57.)
    • La position de la tête est originale puisqu'elle est inclinée vers l'épaule droite, cette amorce de mouvement étant unique dans la statuaire mégalithique corse. — (Franck Léandri, Les mégalithes de Corse, Éditions Jean-Paul Gisserot 2000, page 27)
    • L'architecture et la statuaire eurent à regretter un grand nombre de chefs-d'œuvre, victimes de ce vandalisme chrétien qui précéda celui des Barbares. Le célèbre saint Martin de Tours ne laissa pas un temple, pas une pierre fitte, pas un chêne, consacré par le druidisme, debout dans son diocèse. — (Jules Zeller, Les Empereurs romains: Caractères et portraits historiques, part. 4 : L'Empire administratif, chap. 6 : Théodose (379-395 ap. J.-C.), Paris : chez Didier & Cie, 2e éd., 1863, p. 536)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STATUAIRE. adj. des deux genres
. Qui rapport aux statues. Art statuaire. Marbre statuaire, Marbre propre à faire des statues, qui est blanc et sans aucune tache ni veine, à la différence de celui qu'on emploie aux ouvrages d'architecture.

STATUAIRE s'emploie aussi comme nom masculin et désigne Celui qui fait des statues. Un statuaire. Il s'emploie encore comme nom féminin et désigne l'Art de faire des statues. Les monuments de la statuaire et de l'architecture chez les anciens. La statuaire du moyen âge.

Littré (1872-1877)

STATUAIRE (sta-tu-ê-r') s. m.
  • 1Artiste qui fait des statues. Un bloc de marbre était si beau, Qu'un statuaire en fit l'emplette, La Fontaine, Fabl. IX, 6. Il me semble, mon ami, que les statuaires tiennent plus à l'antique que les peintres, Diderot, Salon de 1765, Œuv. t. XIII, p. 317, dans POUGENS.
  • 2 S. f. Art de faire des statues. À en juger par la statuaire, les étoffes chez les anciens étaient plus épaisses que les nôtres, Chateaubriand, Itin. part. 1.
  • 3 Adj. Qui concerne les statues. Art statuaire.

    Marbre statuaire, marbre qui est propre à faire des statues, qui est blanc, et sans aucune tache ni veine.

    Colonne statuaire, colonne terminée par une statue.

SYNONYME

SCULPTEUR, STATUAIRE. Le sculpteur est celui qui se sert du ciseau ; statuaire est plus général et embrasse tous les procédés à l'aide desquels on fait une statue, la fonte par exemple. En latin, statuarius ne se dit que de celui qui fait des statues en métal ; une même distinction existe pour les Grecs. Périclès avait choisi Phidias pour avoir l'intendance sur tous les travaux ; c'était le plus fameux architecte, et en même temps le plus habile sculpteur et statuaire de son temps, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. XI, 1re part. p. 43, dans POUGENS. On a employé au lieu du mot sculpteur celui de statuaire, parce que ce dernier comprend les fondeurs et tous les autres artistes occupés à faire des statues, Barthélemy, Anach. t. VII, table 5.

HISTORIQUE

XVIe s. La musique, peinture, statuaire, architecture, Du Bellay, J. I, 38. Phidias, ou autre excellent statuaire, Montaigne, II, 92.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

STATUAIRE, s. m. (Sculpt.) sculpteur qui fait des statues, mais la statuaire désigne l’art de faire des statues. Voyez Sculpteur, Sculpture, Statue & Statues des Grecs & des Romains. (D. J.)

Quant à l’art statuaire pour la fonte, voyez Bronze. (D. J.)

Statuaire, colonne, (Archit.) colonne qui porte une statue, comme la colonne que le Pape Paul V. a fait élever sur un piédestal devant l’église de Sainte Marie-Majeure à Rome, & qui porte une statue de la sainte Vierge de bronze doré. Cette colonne qui a été tirée des ruines du temple de la paix, & dont le fût d’un seul bloc de marbre blanc, a 5 piés 8 pouces de diametre sur 49 & demi de hauteur, est d’ordre corinthien & cannelé.

On peut aussi appeller colonnes statuaires, les caryatides, persiques, termes, & autres figures humaines qui font l’office des colonnes, comme celles du gros pavillon du Louvre, que Vitruve nomme telomones & atlantes. Daviler. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « statuaire »

Du latin statuarius, statuaria.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. statuarius, de statua, statue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « statuaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
statuaire statµɛr

Citations contenant le mot « statuaire »

  • Visites du statuaire du porche et de l’église Saint-Sauveur et de son porche Sud restauré du samedi 19 septembre au dimanche 20 septembre à Eglise Saint-Sauveur – Le Faou Unidivers, Visites du statuaire du porche et de l’église Saint-Sauveur et de son porche Sud restauré Eglise Saint-Sauveur – Le Faou Le Faou samedi 19 septembre 2020
  • Entouré de son enclos paroissial, ce monument imposant est exceptionnel par la richesse de sa statuaire et son histoire. Érigé en 1550, il fut pratiquement détruit par les Révolutionnaires. C’est en 1853 qu’il retrouve enfin son apparence, entièrement restauré par l’abbé Jacquot, grâce aux débris cachés par les paroissiens. Le calvaire de Guéhenno fait partie des sept calvaires monumentaux de Bretagne : c’est le seul dans le Morbihan, les autres se situent dans le Finistère. , Guéhenno. Le granit se raconte au fil des rues - Pontivy.maville.com
  • Gilbert Frizon, 42 ans, est natif de Bourgoin-Jallieu. Il se destinait à des études de philosophie avant de céder à l’appel de la pierre, de se former à la restauration du patrimoine et à la sculpture statuaire. Depuis 2004, il crée dans son atelier à Culin (38) des œuvres qui conquièrent les esthètes du monde entier : Russie, Suisse, USA ou encore République Démocratique du Congo. , Culture - Loisirs | Lalouvesc : Gilbert Frizon, sculpteur, fait vibrer la pierre au Carrefour des arts
  • L’historien Richard Vassakos rappelle, dans une tribune au « Monde », qu’en France, ce ne sont pas les historiens qui construisent de longue date la mémoire toponymique et statuaire de l’espace urbain, mais les élus. Le Monde.fr, « Les dénominations et les statues n’ont jamais été aussi politiques qu’aujourd’hui »
  • La commune du Faou organise, les 19 et 20 septembre, les Journées européennes du patrimoine. Au programme : une conférence sur Eugène Boudin et ses tableaux consacrés au Faou, une randonnée commentée Le Faou Rumengol, une visite du statuaire du porche et de l’église Saint-Sauveur, une visite du statuaire du porche et de l’église de Rumengol, une exposition de costume breton traditionnel, des démonstrations de danses bretonnes, des ateliers pour enfants (outils et mesure du bois ancien), un atelier de restauration de bateau de bois, du débardage, etc. Le Telegramme, Journées européennes du patrimoine : au Faou, un appel aux guides et animateurs bénévoles - Le Faou - Le Télégramme
  • Vendredi 31 juillet, à 17 h, c’est une nouveauté que proposera Patrick Lebègue, historien au sein de l’association HPPR (Histoire et patrimoine du pays de Rosporden), avec la découverte de la chapelle du Moustoir, à Kernével. Dédiée à saint Jean-Baptiste, cette chapelle date de la première moitié du XVIe siècle. L’édifice appartenait aux moines Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem et relevait de la Commanderie de Saint-Jean du Faouët. La chapelle étant cependant sur le fief de la seigneurie de Tréanna d’Elliant, ce sont les armes de celle-ci et de ses alliances qui figuraient sur les vitraux avant qu’ils ne soient détruits. À l’intérieur, une remarquable statuaire pour une grande part du XVIe siècle. Le Telegramme, HPPR organise vendredi une visite de la chapelle de Locjean - Kernével - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « statuaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « statuaire »

Langue Traduction
Anglais statuary
Espagnol estatuaria
Italien statuario
Allemand statuen
Chinois 雕像
Arabe التماثيل
Portugais estatuária
Russe скульптурный
Japonais 彫像
Basque statuary
Corse statuaria
Source : Google Translate API

Synonymes de « statuaire »

Source : synonymes de statuaire sur lebonsynonyme.fr
Partager