La langue française

Spermatique

Sommaire

  • Définitions du mot spermatique
  • Étymologie de « spermatique »
  • Phonétique de « spermatique »
  • Citations contenant le mot « spermatique »
  • Traductions du mot « spermatique »
  • Synonymes de « spermatique »

Définitions du mot spermatique

Trésor de la Langue Française informatisé

SPERMATIQUE, adj.

A. − MÉD. Qui concerne le liquide séminal; qui a rapport au sperme. Le col utérin par son infection, par des sécrétions trop épaisses, par son calibre trop petit gêne parfois le passage du sperme. D'une façon générale, tous ces troubles de la réception spermatique constituent un obstacle à la progression des spermatozoïdes (Quillet Méd.1965, p. 484).
Vx. Liqueur, fluide, humeur spermatique. Synon. de sperme.Une dépense excessive de fluide spermatique détruit la mémoire, éteint l'imagination, rend sensible et craintif à l'excès (Cuvier, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 113).
Vx. Animaux, animalcules spermatiques; vers spermatiques. Synon. de spermatozoïdes.Est-il bête à mon âge d'être encore mordu par l'animal spermatique! Voici quinze jours que ma pensée (...) me fabrique (...) des images érotiques (Goncourt, Journal, 1893, p. 444).
B. − ANATOMIE
1. Artère spermatique. Artère qui part de la face antérieure de l'aorte abdominale et irrigue le canal inguinal, le corps de l'épididyme et le testicule. L'épigastrique donne (...) l'artère funiculaire, ou spermatique externe (G. Gérard, Anat. hum., 1912, p. 277).Empl. subst. Cette branche fournit en arrière, peu après sa naissance, une petite artère qui va à l'ovaire ou au testicule; c'est la spermatique (Cuvier, Anat. comp., t. 4, 1805, p. 291).
2. Veines spermatiques. Veines du testicule et de l'épididyme. Les veines spermatiques (...) naissent de la réunion des veines testiculaires et épididymaires (G. Gérard, Anat. hum., 1912, p. 291).
3. Cordon spermatique. Pédicule (formé par le canal déférent, des artères, des veines, des lymphatiques et des nerfs du testicule) qui suspend le testicule et l'épididyme. Ses parois finissent par s'appliquer étroitement, contre le cordon spermatique, faisceau formé de tous les organes, canal déférent, artères, veines... (Perrier, Zool., t. 4, 1932, p. 3520).
4. Conduit spermatique. Synon. de canal déférent. (v. déférent1).La séparation entre les conduits spermatiques et les conduits urinaires est (...) complète (Perrier, Zool., t. 3, 1925, p. 2818).
Prononc. et Orth.: [spε ʀmatik]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1314 matiere spermatique (Henri de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, 53); 2. 1612 vaisseaux spermatiques (Bruscambille, Les Fantaisies, 19 prol., p. 236); 1690 artères, veines spermatiques (Fur.); 3. 1771 animalcules spermatiques « spermatozoïdes » (Trév.); 4. 1814 conduit spermatique « canal déférent » cordon spermatique (Nysten). Empr. au b. lat.spermaticus « spermatique, séminal », gr. σ π ε ρ μ α τ ι κ ο ́ ς « qui concerne la semence », « qui provient d'une semence », « fécond ». Fréq. abs. littér.: 45.

Wiktionnaire

Adjectif

spermatique \spɛʁ.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Anatomie) Relatif au sperme.
    • Après que la femelle a reçu le dépôt de la matière spermatique du mâle, elle se retire dans un terrier, […], et commence à pondre ses œufs. — (Thomas Henry Huxley, L'écrevisse : introduction à l'étude de la zoologie, traduit de l'anglais, Paris : Librairie Germer Baillière & Cie, 1880, p. 30)
    • Canal spermatique - Conduit spermatique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPERMATIQUE. adj. des deux genres
. T. d'Anatomie. Qui a rapport au sperme, à la semence. Canal spermatique. Artère, veine spermatique. Conduit spermatique.

Littré (1872-1877)

SPERMATIQUE (spèr-ma-ti-k') adj.
  • Qui a rapport au sperme. Artère spermatique. Canaux spermatiques. La liqueur spermatique.

    Animaux spermatiques, vers spermatiques, animalcules spermatiques, les mêmes que spermatozoaires. Il est aisé de voir par les dates que Hartsoeker n'est pas le premier qui ait publié la découverte des animaux spermatiques, Buffon, Hist. anim. ch. 7.

    Cordon spermatique ou testiculaire, cordon vasculaire ou nerveux, composé de l'artère, des veines et des nerfs spermatiques, de vaisseaux lymphatiques, du canal conducteur du sperme, appelé conduit spermatique ou déférent.

    Fonction spermatique, fonction qui est caractérisée par la génération d'un produit spécial, à savoir les ovules mâles où naissent successivement les cellules embryonnaires mâles, de chacune desquelles dérive un spermatozoïde qui, devenu libre et arrivé sur l'ovule femelle, y détermine l'apparition des cellules constituant l'embryon.

HISTORIQUE

XIVe s. Comme à toute generation humaines deux choses soient necessaires, c'est la matiere spermatique du malle et de la femelle, H. de Mondeville, f° 8. Se nulz de ces membres spermatiques [membres formés originairement dans la matrice] soit coppé, il ne puet estre restoré de vraye restauracion, Lanfranc, f° 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SPERMATIQUE, en Anatomie, est ce qui a rapport à la semence ou sperme. Voyez Seminal.

Les anciens divisoient en général les parties du corps animal en spermatiques & sanguines. Les parties spermatiques sont celles qui par leur couleur, &c. ont quelque ressemblance avec la semence, & qu’on supposoit en être formées ; tels sont les nerfs, les membranes, les os, &c. les parties sanguines qu’on supposoit être formées du sang après la conception.

Mais les modernes prétendent avec bien plus de fondement, que toutes les parties sont spermatiques en ce sens, & qu’elles sont formées de l’œuf de la femelle ou de la semence du mâle. Voyez Génération.

M. Andry parle de vers spermatiques qui se trouvent dans le corps humain. Voyez Vers.

Vaisseaux spermatiques appellés aussi vasa preparantia, sont de certains vaisseaux qui sont destinés à porter le sang aux testicules, &c. pour y être séparé & préparé en semence ; & à transporter ensuite le sang qui reste après la secrétion. Voyez Semence, Testicule, &c.

Les vaisseaux spermatiques sont deux arteres & autant de veines.

Les arteres spermatiques viennent de la partie antérieure du tronc de l’aorte, au-dessous des émulgentes. Voyez les Planches & les fig. d’Anat. & leur explication.

Leur structure est bien singuliere, en ce que contraires à la forme des autres arteres qui sont très grosses à leur sortie du tronc, elles sont très-petites dans leur origine & deviennent plus grosses à mesure qu’elles s’avancent vers les testicules. Par ce moyen le sang est comprimé quand il commence à sortir de l’aorte pour aller dans ces parties, ce qui le dispose aux différens changemens, &c. qu’il doit essuyer. Dans les quadrupedes, ces arteres sont tortillées & contournées comme une vis, ce qui répond au même but.

Cowper observe, que la raison pour laquelle la nature a suivi une autre méthode dans les hommes, est que dans ce cas, il auroit fallu que les muscles de l’abdomen eussent été plus larges qu’ils ne sont, au moyen dequoi les intestins auroient pû tomber souvent dans le scrotum ; inconvénient auquel les quadrupedes ne sont point exposés, à cause de la situation horisontale de leur corps.

Les arteres spermatiques rencontrent dans leur route les veines spermatiques & elles entrent ensemble dans le tissu cellulaire du péritoine, où s’insinuant dans la membrane vaginale, & y étant enveloppées ensemble, elles vont passer à trois ou quatre travers de doigts des testicules, où elles se divisent en deux branches inégales, dont la plus grosse va aux testicules & s’y partage, voyez Testicule, & la plus courte va se rendre dans le parastate ou épididyme. Voyez Parastate.

Les veines spermatiques prennent le même cours que les arteres ; si ce n’est qu’un peu au-dessus des testicules elles se divisent en plusieurs branches, qui en s’unissant forment un plexus qu’on appelle corps variqueux pampiniforme ou pyramidal. Le sang que les veines spermatiques reportent, est rapporté du côté droit à la veine cave, & du côté gauche aux veines émulgentes. Voyez encore les Pl. & les figures anat. avec leur explic.

Ces vaisseaux sont sujets comme les autres, à des jeux de la nature. Verheyen a vû deux arteres spermatiques d’un côté, dont l’une sortoit de l’artere émulgente. Kerckringius dit avoir trouvé quatre arteres spermatiques, dont les deux gauches naissoient de l’émulgente, & une des deux droites, procédoit de l’aorte. Mais Ambroise Paré prétend avoir vû dans un sujet, sept veines émulgentes & autant d’arteres ; il ne faut pas beaucoup compter sur une observation unique ; mais il est assez commun de trouver la veine spermatique double de chaque côté. Marchettis dit même en avoir vû trois, qui nées du tronc de la veine cave, se réunissoient en une seule avant que d’entrer dans le testicule.

Les Anatomistes curieux ne doivent pas manquer de lire dans les mémoires de Médecine d’Edimbourg, tom. V. un savant morceau de M. Martin, dans lequel il combat les anastomoses des veines & des arteres spermatiques, adoptées par M. Boerhaave.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « spermatique »

(1314) Emprunt savant au latin spermaticus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Σπερματιϰὸς, de σπέρμα, graine, semence

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « spermatique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spermatique spɛrmatik

Citations contenant le mot « spermatique »

  • En effet, la torsion testiculaire est due à un enroulement du cordon spermatique qui a pour rôle de retenir et nourrir le testicule, et cette urgence, qui peut arriver de façon spontanée durant la nuit, après un traumatisme, une activité ou la masturbation, doit être traitée rapidement faute de quoi la vascularisation du testicule n'est plus assurée et peut conduire à une nécrose. Pleinevie.fr, Jean-Pierre Pernaut : un souci très intime l'a conduit aux urgences - Pleine vie
  • Les spermatozoïdes sont fabriqués dans les testicules. Ils passent dans 2 canaux dits « canaux déférents », logés dans les bourses, et se mélangent avec le liquide spermatique avant l’éjaculation. Eh bien la vasectomie consiste à empêcher  par la chirurgie – les spermatozoïdes de se mélanger à ce liquide spermatique. SudOuest.fr, Vasectomie : la contraception définitive se conjugue au masculin
  • Incontournable ensuite de nous rappeler que nous, humains, n’avons finalement pas grand mérite à avoir un capital ovocytaire ou spermatique, et une capacité gestative, pour ce faire. Nous l’avons ou pas. Chance donnée de procréer, héritage reçu de la grande histoire du vivant, dont la procréation, pour pérenniser la vie sous toutes ses formes, humaines y compris. Une force qui nous a précédées, nous traverse à une période de nos existences, nous dépasse, et peut nous déborder. Le Huffington Post, Les donneurs, ces grands oubliés de la PMA/GPA - BLOG | Le Huffington Post LIFE
  • L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a actualisé en 2010 ses normes concernant les paramètres spermatiques. En voici les valeurs seuils au-dessous desquelles il existe une ou plusieurs altérations du sperme : PARENTS.fr, Anomalies du sperme : oligo, asthéno, azoo, tératospermie | PARENTS.fr
  • À la fin des années 80, en 1989 très exactement, le biologiste Robin Baker de l’Université de Manchester associé à Mark Bellis du centre Public Health Wales de Wrexham publièrent un article « Nombre de spermatozoïdes dans l’éjaculat humain variant suivant la théorie de la concurrence du sperme » (1) et avancèrent que les spermatozoïdes sont si nombreux car ils ont des profils et des missions différentes. Il y a d’abord les « fécondants », performants et sans défaut qui sont chargés d’arriver jusqu’à l’ovule et de le fertiliser. Ils ne forment qu’1 petit pourcent de l’ensemble des forces spermatiques. Il y a ensuite les « kamikazes » qui montent la garde et sont prêts à se sacrifier en attaquant les spermatozoïdes d’un mâle concurrent et enfin il y a les « bloqueurs » qui sont chargés de faire barrage aux spermatozoïdes d’un mâle concurrent. Ce qu’ils font en nouant leurs queues ensemble. Soirmag, Guerre de spermes - Soirmag
  • Les spermatozoïdes sont fabriqués dans les testicules. Ils passent dans deux canaux dits « canaux déférents », logés dans les bourses, et se mélangent avec le liquide spermatique avant l’éjaculation. , Magazine Santé | La vasectomie, contraception définitive pour les hommes
  • Varicocèle testiculaire, c'est quoi ? Le sang veineux de chacun des deux testicules est normalement drainé depuis les veines testiculaires vers la veine rénale (à gauche) et la veine cave (à droite). On parle de varicocèle testiculaire lorsque du sang veineux reflue vers le testicule, ce qui provoque une dilatation des veines testiculaires situées dans le cordon spermatique – à la manière de varices ! Femme Actuelle, Varicocèle testiculaire : comment reconnaître cette pathologie ? : Femme Actuelle Le MAG
  • « Aujourd’hui, nous savons que le tabac a un impact sur la fertilité, que ce soit au niveau de la qualité des spermatozoïdes, leur quantité, leur mobilité et même l’ADN spermatique. Ce que nous ne savons pas, c’est si c’est réversible et au bout de combien de temps », explique le docteur Jessika Moreau, biologiste au service médecine de reproduction de l’hôpital Paule-de-Viguier. , Et si vous arrêtiez de fumer pour voir si cela revigore vos spermatozoïdes ?

Traductions du mot « spermatique »

Langue Traduction
Anglais spermatic
Espagnol espermático
Italien spermatico
Allemand spermatisch
Chinois 精子的
Arabe نطاف
Portugais espermático
Russe сперматический
Japonais 精子の
Basque spermatic
Corse spermaticu
Source : Google Translate API

Synonymes de « spermatique »

Source : synonymes de spermatique sur lebonsynonyme.fr
Partager