La langue française

Soufrage

Définitions du mot « soufrage »

Trésor de la Langue Française informatisé

SOUFRAGE, subst. masc.

A. − Action d'enduire, d'imprégner de soufre. Soufrage des allumettes. Détruire par injection le pancréas et les glandes salivaires. Injecter l'oxyde de carbone (...). Injection de soufre en fleur. Soufrage du pancréas (Cl. Bernard, Notes, 1860, p. 71).
AGRIC. Pulvérisation de soufre sur la végétation, en particulier sur la vigne pour lutter contre l'oïdium et les parasites. Bien qu'encore utilisé, le soufrage tend à être remplacé par des pulvérisations de soufre mêlé à de l'eau; il n'en reste pas moins que le soufre en poudre reste un des fongicides les plus efficaces contre l'oïdium de la vigne et celui du melon (Lar. agric.1981).
B. − Action de traiter par l'anhydride sulfureux. Synon. sulfitage (dér. 1 s.v. sulfiter).Soufrage des tonneaux. Il est des fabricants qui passent ces cordes au soufrage (Maugin, Maigne,Nouv. manuel luthier, 1929 [1869], p. 197).Le soufrage du houblon (...) consiste à brûler du soufre dans la touraille (...) au moment du séchage (Boullanger,Malt., brass., 1934, p. 70).Soufrage des vins (Lich. Vins 1984).
Prononc. et Orth.: [sufʀa:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1763 « opération par laquelle on expose les soies à la vapeur du soufre, pour les blanchir » (Macquer, Art de la teinture en soie, p. 86); 2. 1800 « action de brûler du soufre dans les tonneaux pour la conservation des vins » (Fr. Rozier, Cours complet d'agric., Paris, t. 10, p. 349); 3. 1832 « action d'enduire de soufre (des allumettes) » (Raymond); 4. 1855 vitic. (Marès, Des Moyens de combattre la maladie de la vigne, emploi du soufre..., p. 16). Dér. de soufrer*; suff. -age*. L'idée de combattre la maladie de la vigne appelée oïdium par le soufre est gén. attribuée à l'angl. Kyle qui préconisait cette méthode dès l'apparition du mal en 1846. Le soufrage de la vigne est pratiqué en France dep. 1850 (v. Lar. 19e).

Wiktionnaire

Nom commun

soufrage \su.fʁaʒ\ masculin

  1. Action de soufrer.
    • Le soufrage des allumettes.
  2. (En particulier) (Agriculture) Action de pulvériser une bouillie contenant du soufre sur une culture pour lutter contre l’oïdium.
    • En 1910, huit traitements à la bouillie […] furent nécessaires pour sauver environ les 2/3 de la récolte dans nos Balzacs, Colombards, Montis, Balzacs blancs et Saint-Émilion renforcés de quatre à cinq soufrages au soufre-sulfaté. — (Le Progrès agricole et viticole, vol.60, p.36, 1913)
    • Ce qui a lieu d’étonner, c’est que l’auteur consacre à peine quelques lignes au procédé du soufrage, qui est pourtant la cause unique de la richesse extraordinaire de l’Hérault et de tous les pays qui l’ont largement pratiqué ; on dirait qu’il ne peut pas se résigner à croire à la maladie de la vigne. — (L. de Lavergne, Chronique de la quinzaine, histoire politique et littéraire, Revue des Deux Mondes, Eugène Forcade, 2e période, tome 42, 14 décembre 1862, page 1025)
  3. (En particulier) (Œnologie) Action de faire brûler une mèche de soufre dans un tonneau pour le désinfecter.
    • Toutes les opérations qu’on exécute pour clarifier les vins sont fondées sur ce principe : le mucilage, le tartre et l’extractif qui étaient en dissolution dans le moût, ne sont plus qu’en suspension dans le vin bien fermenté, et se déposent peu-à-peu ; le soufrage facilite la formation du dépôt, et le soutirage sépare ces matières de la liqueur. — (Jean-Antoine Chaptal, Chimie appliquée à l’agriculture, Madame Huzard, 1823, page 221)
  4. (En particulier) (Arts) Action de soumettre la laine aux vapeurs de soufre pour la blanchir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOUFRAGE. n. m.
Action de soufrer. Le soufrage des allumettes. Le soufrage d'une vigne atteinte par l'oïdium.

Littré (1872-1877)

SOUFRAGE (sou-fra-j') s. m.
  • Action de soufrer. Le soufrage a le très précieux avantage de prévenir la dégénération acéteuse [des vins], Genlis, Maison rust. t. III, p. 295, dans POUGENS.

    Action de soufrer la vigne atteinte de la maladie causé par l'oïdium.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « soufrage »

De soufrer et de -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « soufrage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
soufrage sufraʒ

Citations contenant le mot « soufrage »

  • Dans cette configuration trois candidats pourront solliciter le soufrage de la constituante, et le candidat qui aura obtenu la majorité de soufrage sera déclaré premier ministre de la Transition. Business & Actuality TV, Côte d'voire: un militant ivoirien du Mouvement de Solidarité Démocratique, écrit aux français - Business & Actuality TV
  • L’année avait pourtant bien commencé : orgie de litchis à Tamatave ! Quinze mille tonnes en partent chaque année, avant les fêtes, pour Rungis. Chez la famille Loo-ki, nous mettons la main à la pâte. Et à la bouche. De l’arbre au porte-conteneurs, en passant par le triage et le soufrage. En quittant la ville, un premier malheur nous frappe : un de nos bouviers nous détrousse. C’est une profonde blessure. Après tout ce que nous avons vécu ensemble ! Nous apprenons, dans la foulée, que des trafiquants de bois ont mis le feu à la forêt de Vohibola, dont nous avions obtenu le classement en aire protégée par le gouvernement. Ils ont fait courir le bruit que nous l’avions « achetée » pour la raser. Nos amis Angélique et Stéphane Decampe, qui la défendent, reçoivent des menaces de mort. Vouloir protéger une forêt, une espèce ou une ressource, à Madagascar, c’est toucher à des intérêts. Se faire des ennemis et risquer sa vie. , Madagascar : la longue marche de la famille Poussin
  • Les viticulteurs conventionnels peuvent pratiquer le flash pasteurisation en cas d'accident de fermentation. De plus, ils pratiquent librement le soufrage et ajoutent des levures exogènes chimiques. bioaddict.fr, Vins conventionnels, biologiques et biodynamiques : quelles différences dans les méthodes de production ? - Bioaddict
  • En 1845, le vignoble français est attaqué par un champignon, l’Oïdium. Rapidement la technique du soufrage vient à bout du cryptogame. En 1855 cette alerte est jugulée. Le vignoble français connaît une décade de croissance et d’opulence. Certains pépiniéristes et collectionneurs de vignes de Floirac, de Roquemaure, de Prigny en Suisse, de Cognac, importent dans les années 1855/1863 des plants américains pour les acclimater à nos régions et pour éventuellement lutter contre l’Oïdium. Le Figaro - Le Figaro Vin, L'histoire du phylloxéra, l’Attila de la vigne - Le Figaro Vin
  • → La vinification : les raisins sont pressés puis vinifiés de façon traditionnelle et naturelle (le soufrage du vin et la chaptalisation sont interdits) AquitaineOnLine, Gascogne : Armagnac en Fête - La Bastide d'Armagnac | In Vino Veritas | Tourisme Sud-Ouest
  • Je voudrais m’insurger contre les sondages. Je vais jusqu’à dire que les sondages sont anti-démocratiques. Personnellement, j’aimerais bien que l’on interdise complétement les sondages au moins pour les élections présidentielles. Regardez, à cause des sondages, les 4 "petits" candidats de la droite ont fait ensemble moins de 7% du soufrage !!!!... vous croyez qu’ils auraient eu si peu de votes s’il n’y avait pas les sondages, je ne crois pas. Car en regardant les sondages, les électeurs votent "utile" et non pas selon leur vrai choix. Aujourd’hui aussi, les électeurs voient que Fillon a une très grande avance sur Juppé et ils se disent c’est foutu et ils ne vont pas aller voter pour Juppé ou pour Fillon. C’est la dictature des sondages, c’est bien dommage. Je rêve un jour où il n’y a plus de sondages pour une meilleure démocratie dans mon pays. Le Monde diplomatique, Comment les sondages ont fait gagner François Fillon, par Alain Garrigou (Les blogs du Diplo, 24 novembre 2016)
  • Ce que je sais (source Elf, ça date) le traitement du gasoil est très coûteux, Elf disait il faut rien que pour le de-soufrage l’équivalent d’une tonne de fioul lourd pour 1 tonne de gasoil, sachant aussi que dans ce processus on utilise aussi de l’hydrogène (qui est lui même très coûteux à produire en rejet d’équivalent CO2) Économie, écologie, énergies, société et technologies, Rejets ou émission de CO2 par Litre de carburant (Essence, Diesel, GPL)
  • L’Alliance EPM salue et remercie toutes les maliennes et toutes les malines qui ont apporté leur soufrage au candidat Ibrahim Boubacar Keita, et les encourage à rester vigilant. , Élection présidentielle : EPM annonce IBK largement en tête – Malijet

Images d'illustration du mot « soufrage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « soufrage »

Langue Traduction
Anglais sulfur
Espagnol azufre
Italien zolfo
Allemand schwefel
Chinois
Arabe الكبريت
Portugais enxofre
Russe сера
Japonais 硫黄
Basque sufre
Corse zifre
Source : Google Translate API

Synonymes de « soufrage »

Source : synonymes de soufrage sur lebonsynonyme.fr

Soufrage

Retour au sommaire ➦

Partager