La langue française

Sulfatage

Définitions du mot « sulfatage »

Trésor de la Langue Française informatisé

SULFATAGE, subst. masc.

A. − AGRIC. Action de sulfater, de traiter des cultures par le sulfate de cuivre. Les gouttes vertes du dernier sulfatage grêlaient la feuille saine (Hamp, Champagne, 1909, p. 136).Dans les grands vergers, les sulfatages exigent des engins puissants créant un brouillard avec les solutions de traitement; les gouttelettes très fines se fixent sur toutes les parties des arbres (Lar. agric.1981).
B. − ŒNOL. Action d'ajouter du sulfate de chaux au raisin. (Dict. xixeet xxes.). Synon. plâtrage.
C. − TECHNOL. ,,Action de tremper des bois dans un bain de sulfate de cuivre pour les durcir et les rendre plus durables`` (Jossier 1881).
Prononc. et Orth.: [sylfata:ʒ]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1849 « espèce de chaulage des grains qui se fait à l'acide du plâtre ou sulfate de chaux » (P.-D. Dudesert, Traité prat. d'agric., pp. 123-124 ds Quem. DDL t. 12); 2. a) 1893 le « sulfatage » de la vigne (Goncourt, Journal, p. 428); b) 1904 œnol. (Nouv. Lar. ill.). Dér. de sulfater*; suff. -age*. Fréq. abs. littér.: 10.

Wiktionnaire

Nom commun

sulfatage \syl.fa.taʒ\ masculin

  1. (Viticulture) Action de sulfater les vignes.
    • Les sulfatages précoces que beaucoup hésitaient à faire avaient pourtant l'avantage d'atteindre tous les organes de la vigne, notamment les mannes, c'est-à-dire les futurs raisins. — (Philippe Roudier, Vignoble et vignerons du Bordelais (1850-1980), page 265, Presses universitaires de Bordeaux, 1994)
  2. (Agriculture) (Vieilli) Action de traiter les semences, contre la carie, par le vitriol ou par le sulfate de cuivre.
    • Nous lisons , dans les documents, qu'en 1760, on vitriolait la semence avant de la jeter dans les champs. Ce fut M. de Chalvet-Rochemonteix qui apprit aux paysans à se prémunir contre les ravages de la carie dans les grains par le sulfatage de la semence, dont les résultats furent souverains. — (Abbé Henri-Dominique Larrondo, Monographie de la commune de Merville (Haute-Garonne), dans Monographies de communes, concours ouvert en 1897 par la Société des agriculteurs de France, Paris & Lille : J. Lefort - A. Taffin-Lefort, successeur, 1898, page 96)
  3. (Foresterie) (Vieilli) Action de traiter les bois, ou toute matière ligneuse, par du sulfate de cuivre, pour le rendre imputrescible.
    • Le bois n'a pas seul le précieux privilège de bénéficier du sulfatage ; les tissus, la paille y participent. C'est un avantage pour les jardins, puisque nous pouvons imprégner de sulfate de cuivre les paillassons, les claies, les chaumes, les cordages, les toiles, etc., qui se détériorent vite aux injures du temps. — (Pierre Joigneaux, Le livre de la ferme et des maisons de campagne, Paris : Victor Masson & fils et Fd Tandou & Cie, 1865, vol.2, chap.3, p.187)
  4. (Œnologie) (Vieilli) Action d'ajouter du sulfate de calcium, ou plâtre, au vin ; plâtrage.
    • La conclusion du mémoire de M. Lancereaux est « qu'il y a lieu de diminuer, sinon de prohiber le plâtrage ou sulfatage des vins et de toute autre boisson, en tout cas de chercher un moyen nouveau de conservation ». — (Dr E. Vallin, La Cirrhose des buveurs et le plâtrage des vins, dans la Revue d’hygiène et de médecine préventive, Paris : Masson & Cie, 1837, vol.19, p.895)
  5. (Automobile) (Électricité) Réaction chimique, dans les batteries au plomb, entre l'acide sulfurique de l'électrolyte et le plomb de l'électrode qui y forme un voile de sulfate de plomb.
    • Lorsque des accumulateurs sont laissés au repos, ils doivent toujours avoir été préalablement chargés, de façon à éviter le sulfatage des électrodes, surtout des électrodes négatives. — (L'Électricien: Revue internationale de l'électricité et de ses applications, 1925, page 275)
  6. (Par extension) Cette accumulation de sulfate de plomb dans la batterie.
    • S'il s'agit d'une batterie en état de sulfatage, sans doute après immobilisation prolongée d'une voiture, cette batterie, à sa remise en charge, sera très rapidement survoltée et, n'admettant qu'une faible intensité, il se trouvera qu'à l'arrêt de la dynamo , la batterie n'aura emmagasiné qu'une charge insuffisante […]. — (L'Industrie électrique: revue de la science électrique et de ses applications industrielles, 1915, vol.24, page 8)
  7. (Populaire) Tir en rafale d'arme à feu.
    • Sus à l'ennemi ! Aurèle sonne le hallali. Tout à l'heure, il pensait rafale de mitraillette, sulfatage, pruneaux. Mais la balle de métal est trop noble : par elle meurent les héros. — (Gilles Rosset, Masculin singulier, René Julliard, 1962, page 202)
    • Le destinataire du sulfatage ce jour-là est un général à la trogne taillée à coups de serpe habitant une villa cossue du Beau-Fraisier. — (Serge Kastell, Le maquis rouge: l'aspirant Maillot et la guerre d'Algérie, 1956, L'Harmattan, 1997 , page 236)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SULFATAGE. n. m.
T. d'Agriculture. Action de sulfater les vignes.

Littré (1872-1877)

SULFATAGE (sul-fa-ta-j') s. m.
  • Espèce de chaulage des grains qui se fait à l'aide du plâtre ou sulfate de chaux.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SULFATAGE. Ajoutez :
2Action de tremper le bois dans un bain de sulfate de cuivre. En y comprenant, avec la cession d'un bail, un matériel de sciage et de sulfatage de bois, établi dans une usine dite la Chrysténie, Gaz. des Trib. 10 oct. 1874, p. 971, 4e col.
3Action, dite aussi vitriolage (voy. ce mot au Supplément), de traiter les grains par le sulfate de cuivre, le Nouvelliste de l'arrondissement d'Avranches, 15 oct. 1876.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sulfatage »

Mot dérivé de sulfater avec le suffixe -age
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sulfatage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sulfatage sylfataʒ

Citations contenant le mot « sulfatage »

  • VS: le sulfatage des vignes fait polémique rts.ch, Certains députés dénoncent l'abus de pesticides dans les vignes valaisannes - rts.ch - Valais
  • Le traitement par hélicoptère est plus économique que le traitement par atomiseur au sol, encore plus dans les terrains en forte pente. Le sulfatage des vignes commence en mai et se termine en août. Chaque parcelle est traitée 3 à 7 fois dans la saison. Tout ce travail permet la prévention des maladies et assure une bonne récolte. , Sulfatage de vignes par hélicoptère // HELICOPASSION
  • La méthode lancée en Valais est à l'essai depuis plusieurs années. En 2016, le sulfatage avec des produits naturels,... , La saison du sulfatage des vignes par hélicoptère...
  • Viticulture La méthode lancée en Valais est à l'essai depuis plusieurs années. En 2016, le sulfatage avec des produits naturels, dont du lait maigre, prend de l'ampleur. Quelque 500 hectares de vignes sont concernés dans toute la Suisse romande. , Ils sulfatent leurs vignes avec... du lait maigre

Traductions du mot « sulfatage »

Langue Traduction
Anglais sulphating
Espagnol sulfatado
Italien solfatazione
Allemand sulfatieren
Chinois 硫酸化
Arabe كبريتات
Portugais sulfatação
Russe сульфатирование
Japonais 硫酸化
Basque sulphating
Corse sulfazione
Source : Google Translate API

Sulfatage

Retour au sommaire ➦

Partager