La langue française

Carillonneur

Définitions du mot « carillonneur »

Trésor de la Langue Française informatisé

Carillonneur, subst. masc.Personne chargée de carillonner. Quasimodo était donc carillonneur de Notre-Dame. Avec le temps, il s'était formé je ne sais quel lien intime qui unissait le sonneur à l'église (Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 177).Rem. On rencontre ds la docum. carillonneuse, adj. fém. L'ardeur carillonneuse de Quasimodo (Hugo, Notre-Dame de Paris, 1832 p. 300). [kaʀijɔnœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1740 et 1762 avec 2 r. Ds Ac. 1798-1932 avec 1 r. 1reattest. 1601 (Jean Le Petit, Hist. de Hollande, t. 1, liv. 8, p. 329 ds Delboulle Notes); de carillonner, suff. eur2*. Fréq. abs. littér. : 13.

Wiktionnaire

Nom commun

carillonneur \ka.ʁi.jɔ.nœʁ\ masculin (pour une femme on dit : carillonneuse)

  1. Celui qui carillonne.
    • Les cloches de la Pentecôte sonnèrent à grande volée dès neuf heures et demie du matin, et Diane, qui avait oublié de faire prévenir le carillonneur, s’éveilla pour la seconde fois. — (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)
    • Maudit sois-tu carillonneur
      Que Dieu créa pour mon malheur
      Dès le point du jour, à la cloche,
      Il s’accroche,
      Et le soir encore,
      Carillonne plus fort !
      Quand sonnera-t-on la mort du sonneur ?
      — (Comptine anonyme, Maudit sois-tu, carillonneur)
    • Par là passait juste à point le curé de Condé, avec ses deux vicaires, ses chantres […] le carillonneur ; pépère Vilain, l’organiste […] — (Charles Deulin, « Les Trentes-Six Rencontres de Jean du Gogué », in Cambrinus et autres Contes, XIXe siècle)
  2. Celui qui dénonce des situations intolérables.
    • L’un entreprend de ressusciter la vocation européenne d’un État fondateur qui, jamais, n’a affiché autant de scepticisme. Il s’appelle Sammy Van Tuyll Van Serooskerken et dirige la liste « Europe démocratique ». L’autre est ce que la langue néerlandaise baptise un « carillonneur », celui qui tente d’éveiller ses concitoyens à un problème, la corruption en l’occurrence. — (Jean-Pierre Stroobants, Le « carillonneur » Van Buitenen chamboule le jeu aux Pays-Bas, Le Monde, 8 juin 2004)
    • Sans carillonneurs, pas de démocratie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CARILLONNEUR. n. m.
Celui qui carillonne.

Littré (1872-1877)

CARILLONNEUR (ka-ri-llo-neur, ll mouillées, et non ka-ri-yo-neur) s. m.
  • 1Celui qui carillonne.
  • 2Espèce de merle.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « carillonneur »

(Date à préciser) Déverbal de carillonner, avec -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Carillonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « carillonneur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
carillonneur karijɔnœr

Évolution historique de l’usage du mot « carillonneur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « carillonneur »

  • Dimanche 7 juin, à 18h, le carillonneur Koen Van Assche donnera un concert à l’hôtel de ville. Celui-ci sera retransmis sur les réseaux sociaux, notamment sur la page Facebook Ville de Douai. , Douai. Un concert de carillon à l’hôtel de ville et retransmis sur les réseaux sociaux | L'Observateur
  • En cherchant dans la mémoire des anciens, enrichie par celle des plus anciens, on peut se faire une idée de ce que pouvaient être les services au sein de la commune essentiellement rurale à cette époque, entre les XVIIIe et XIXe siècles. Les activités les plus importantes et nécessaires étaient l’épicerie et les deux forges, toutes deux munies d’un travail (appareil en bois servant à maintenir les animaux de trait pour les ferrer ou les soigner) ; un atelier de couture, un tisserand, un presseur d’huiles, un aubergiste, un cordonnier, un bureau de poste avec facteur et cabine téléphonique ; un charron, un coiffeur, un carillonneur-appariteur, des brassiers, un maçon mineur de sable, un meunier, son moulin à vent, un charpentier des moulins, un puisatier, un briquetier, un tonnelier. Des institutrices et instituteurs enseignaient l’un à l’école laïque des garçons, l’autre à l’école laïque des filles. Le presbytère abritait deux prêtres chargés du culte catholique de la paroisse. Ces corps de métier exerçaient à temps complet les principales activités indispensables pour le quotidien de la vie de la commune. Elle comptait 600 habitants en 1821.Il n’était pas rare de se voir proposer des services par des artisans itinérants complémentaires qui s’installaient sous des granges privées, sur l’esplanade ou sous le porche de l’église, parfois déjà occupé par des vagabonds. Très attendus par la population, on trouvait un bouilleur de cru, des artistes de cirque, un vannier, un rémouleur, un étameur, un chasseur de vipères, un chiffonnier, un chaisier, un fripier… et tous ces petits métiers émerveillaient les enfants tout en faisant le bonheur des ménagères. La plupart de ces savoir-faire ont disparu. Ils ont été remplacés par les nouveaux métiers d’aujourd’hui, à l’exception de l’épicerie multiservices et ce au bénéfice des grandes enseignes mais au détriment d’un savoir-vivre de partage et d’entraide essentiels pour une collectivité de ce temps-là. ladepeche.fr, Castillon-Savès. Les métiers d’autrefois - ladepeche.fr
  • Depuis une semaine, Jacques Martel, carillonneur à Bergues (Nord), a décidé de jouer chaque midi pour réjouir le quotidien des 3600 habitants. Auparavant, celui dont l'acteur Dany Boon avait pris la place dans le fameux film « Bienvenue chez les Ch'tis », ne jouait que le lundi, jour de marché. Désormais, c'est tous les jours, week-end compris, qu'il gravit, partitions dans le sac à dos, les 193 marches du beffroi qui rejoignent le carillon à 47 m de haut. « C'est fatigant mais on retrouve un peu de vie et ça, c'est très important, souligne Jacques. D'ailleurs les SMS et mails de remerciements que je reçois en témoignent ! » leparisien.fr, Confinement : le carillonneur de Bergues joue tous les jours pour le moral des habitants - Le Parisien
  • A Bergues, en Flandre, le carillon se fait entendre désormais tous les jours de 11h30 à Midi. Une décision de la mairie et du carillonneur qui veulent ainsi redonner un peu de vie à la commune, en cette période de confinement. France Bleu, VIDÉO - Pour le moral des habitants confinés de Bergues, le carillonneur joue désormais tous les jours

Traductions du mot « carillonneur »

Langue Traduction
Anglais carillonneur
Espagnol campanero
Italien campanaro
Allemand glockenspieler
Source : Google Translate API

Synonymes de « carillonneur »

Source : synonymes de carillonneur sur lebonsynonyme.fr

Carillonneur

Retour au sommaire ➦

Partager