La langue française

Shed

Sommaire

  • Définitions du mot shed
  • Étymologie de « shed »
  • Phonétique de « shed »
  • Images d'illustration du mot « shed »
  • Traductions du mot « shed »

Définitions du mot « shed »

Trésor de la Langue Française informatisé

SHED, subst. masc.

CONSTR. Comble dissymétrique composé d'un versant court et à forte pente, entièrement vitré et généralement orienté au Nord et d'un versant plus long, à faible pente et couvert de matériaux opaques. La salle de communication des estampes est située immédiatement au-dessus de huit niveaux de magasin. Cette disposition (...) donne un maximum d'éclairage avec le plafond vitré sous une toiture en sheds aux vitrages orientés au nord (Cain, Transform. B.N., 1959, p. 15).La juxtaposition de plusieurs sheds permet de couvrir des bâtiments de grande surface. C'est un mode de couvrement utilisé pour les bâtiments industriels qu'on veut largement éclairer (Nér.Hist. Art1985).
Prononc.: [ʃ εd]. Étymol. et Hist. 1. 1888 « hangar (aux États Unis) » (Ann. des Ponts et Chaussées: Mémoires et Documents..., 6esérie, 2esemestre, t. XVI, p. 42); 2. 1890 « toit de bâtiment industriel en dents de scie » (Revue générale des chemins de fer, mars, 155 ds Höfler Anglic.). Empr. à l'angl.shed « construction légère destinée à abriter quelque chose, toit de hangar, hangar » att. dep. 1481 et qui représente prob. une var. de shade « ombre, ce qui donne de l'ombre, protection » issu du vieil angl. sceadu, scead (NED). Bbg. Bonn. 1920, p. 185.

Wiktionnaire

Nom commun 1

shed \ʃɛd\ masculin

  1. (Anglicisme) (Architecture) Combles dissymétriques avec un versant court vitré et à forte pente, puis un versant long, couvert, et à faible pente. Ce type de toiture est utilisée dans les bâtiments industriels pour apporter un maximum de luminosité dans les ateliers.
    • Les toits à sheds sont des traces de première et deuxième révolutions industrielles. — (Yannick Holtzer, Les Papeteries Mougeot : paysages et impacts d'une industrie située en milieu rural, Journées d'études vosgiennes, 2005)
    • Cette technique des sheds (de l’anglais « to shed light on » : répandre, diffuser la lumière), déjà utilisée au Moyen-âge par les joailliers, mais pour des bâtiments très petits, consiste à découper un toit en « dents de scie » aux pans inclinés de manière différente. — (Simon Edelblutte, Géohistoire des paysages industriels d’une vallée vosgienne - L’exemple de la Haute Vallée de la Moselotte à la Bresse, Revue Géographique de l'Est vol. 43/3, 2003)
    • Comme le coucou, la nouvelle Ecole supérieure des beaux-arts de Nantes a fait son nid sous les sheds - les verrières en zigzag - des anciennes usines Alsthom. — (Luc Le Chatelier, Un hangar très classe, Télérama n° 3557, 14 mars 2018)

Nom commun 2

shed \ʃɛd\ féminin

  1. (Canada) (Anglicisme) Cabanon, petit hangar.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « shed »

(Nom commun 1) De l’anglais shed : "laisser tomber", "verser", "répandre". ( Étymologie contredite par Larousse, Quillet, Jean-Paul Kurtz dans son dictionnaire des anglicismes ainsi que par le C.N.T.R.L., qui donnent comme origine shed («hangar») le mot est absent du Grand Robert.)
(Nom commun 2) De l’anglais shed : "hangar".
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « shed »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
shed

Images d'illustration du mot « shed »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « shed »

Langue Traduction
Anglais shed
Espagnol cobertizo
Italien capannone
Allemand schuppen
Chinois
Arabe تسلط
Portugais galpão
Russe сарай
Japonais 流した
Basque ederki
Corse shed
Source : Google Translate API
Partager