La langue française

Serrurier

Définitions du mot « serrurier »

Trésor de la Langue Française informatisé

SERRURIER, subst. masc.

A. − Usuel. Celui qui fabrique et vend les serrures et leurs clés et toutes sortes de fermetures, qui les ajuste aux portes et aux meubles, qui les entretient et les répare. Établi, étau, forge, lime de serrurier; boutique d'un serrurier; aller chercher, appeler, faire venir le, un serrurier. Une grande clef dorée, enseigne d'un serrurier (France, Lys rouge, 1894, p. 288).Elle commanda, chez le serrurier, une clef supplémentaire pour la porte du palier (Duhamel, Notaire Havre, 1933, p. 176).
En appos. Apprenti serrurier, maître serrurier. Renée Levesque vivait à l'hôtel en compagnie d'un ouvrier serrurier (Dabit, Hôtel, 1929, p. 32).
B. − TECHNOL. Celui qui fabrique des ouvrages en fer forgé pour les habitations, le gros œuvre des bâtiments, les ponts, etc. Serrurier en bâtiment. Après l'œuvre du serrurier, vient l'œuvre du charpentier et du couvreur (Viollet-Le-Duc, Archit., 1872, p. 342).Serruriers posant les fers des grandes charpentes (Zola, Bonh. dames, 1883, p. 720).
En partic. Celui qui fabrique des ouvrages d'art. Synon. ferronnier* (d'art).L'effort du dernier artistes sorti vraiment de l'âme populaire, le dernier travail ne devant rien à l'étranger, sera cette admirable grille du serrurier Jean Lamour: une dentelle en fer (Barrès, Homme libre, 1889, p. 111).
En appos. Maître serrurier constructeur (Fillon, Serrurier, 1942, p. 44).
Serrurier mécanicien. Celui qui ,,fabrique les pièces de mécanique et exécute les machines d'après les plans de l'inventeur``, qui ,,confectionne les serrures de sûreté, à secret ou à combinaison, les objets en fer d'un travail délicat ou qui exigent de la précision`` (Bouillet 1859).
C. − Rare, fam. [P. réf. à son cri ou au bruit qu'il fait comparable à celui d'une serrure qui grince] Pie, mésange. (Ds Littré). En appos. Des mésanges-serruriers dont le chant est un grincement de fer appelaient sans arrêt, établissaient un vide dans lequel leur cri retentissait et une étendue par leur réponse qui venait des arbres les plus lointains (Giono, Hussard, 1951, p. 175).
Prononc. et Orth.: [seʀyʀje], [sε-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1237 sareuriers (Cart. de Montiéramey, p. 341, Lalore ds Gdf. Compl.); 1259 serreurier (Cart. des Vaux de Cernay, A. Seine-et-Oise, ibid.); ca 1330 subst. fém. serruriere (G. de Digulleville, Pelerinage Vie humaine, 9515 ds T.-L.). Dér. de serrure*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér.: 176.

Wiktionnaire

Nom commun

serrurier \se.ʁy.ʁje\ ou \sɛ.ʁy.ʁje\ masculin (pour une femme on dit : serrurière)

  1. Celui qui fabrique des serrures et divers autres ouvrages de fer.
    • On voit par le statut ici reproduit que les maréchaux, les férons, les serruriers et les taillandiers formaient, à Abbeville, une seule corporation industrielle et une même confrérie religieuse sous l’invocation de saint Eloy ; […]. — (Augustin Thierry, Recueil des monuments inédits de l’histoire du Tiers État, vol.4, 1870, p.286)
    • Un serrurier fut requis, et on monta au premier étage.
      Après quelques difficultés, le pêne joua dans la serrure ; mais la porte me s'ouvrit pas.
      — Fermée en dedans, dit l'inspecteur, bien !
      — (Adolphe Belot & Jules Dautin, Le Parricide, tome 1, 2e éd., Paris : chez E. Dentu, 1873, p. 3)
    • (Par apposition) Apprenti serrurier.
  2. (Par extension) (Figuré) Surnom de la mésange charbonnière.
    • Le chant ordinaire du mâle, celui qu’il conserve toute l’année, et qu’il fait entendre surtout la veille des jours de pluie, ressemble au grincement d’une lime ou d’un verrou, et lui valu le nom de serrurier. Mais au printemps, il prend une autre modulation et devient si agréable et si varié, qu’on ne croirait pas qu’il vînt du même oiseau. — (Buffon, Histoire naturelle)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SERRURIER. n. m.
Celui qui fait des serrures et divers autres ouvrages de fer. La boutique d'un serrurier. Par apposition, Apprenti serrurier.

Littré (1872-1877)

SERRURIER (sè-ru-rié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des sé-ru-rié-z habiles) s. m.
  • 1Artisan, ouvrier qui fait des serrures et des ouvrages de fer. Un affreux serrurier, laborieux Vulcain, Qu'éveillera bientôt l'ardente soif du gain, Avec un fer maudit qu'à grand bruit il apprête, De cent coups de marteau me va fendre la tête, Boileau, Sat. VI.

    Serrurier en bâtiments, celui qui s'occupe des ouvrages en fonte, des gros fers, des serrures et objets de quincaillerie employés dans les constructions.

    Serrurier mécanicien, celui qui s'occupe des pièces en fer forgé employées dans la construction des machines.

    Serrurier charron, celui qui travaille au ferrage des voitures.

  • 2Nom vulgaire des pics et des mésanges.

HISTORIQUE

XIIIe s. Nus [nul] serruriers ne peut faire clef à serrure, se la serreure n'est devant lui en son hostel, De Laborde, Émaux, p. 498. Fevre marischal, grossier et greifier et hiaumier pueent ovrer de nuiz si leur plaist, et tout li mestier devant dit, hormis serreuriers et couteliers, Liv. des mét. 45. Il puet estre serruriers à Paris qui veut, pour tant qu'il ait achaté le mestier du roy, ID. 51.

XVe s. Nul serrurier ne pourra faire serrure de fer où le pesle soit fourché, Ordonn. août 1489.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SERRURIER, s. m. (Corps de jurande.) artisan qui travaille à divers ouvrages de fer, & particulierement en serrures, d’où il a été appellé serrurier. Il y a à Paris une communauté de maîtres serruriers, dont les anciens statuts sont du mois de Novembre 1411, sous le regne dn Charles VI. Les principaux outils qui servent à la serrurerie & à la forge des serruriers, sont le soufflet, l’auge de pierre pour mettre l’eau de la forge, l’archet ou arson avec ses forets, & les boîtes ; l’écouvette, les bigornes, les broches rondes ou carrées, les burins de diverses sortes, les brunissoirs, les clouïeres, les chasses carrées, rondes, & demi-rondes ; les limes de toutes especes depuis les gros carreaux jusqu’aux carrelettes ; les coins à fendre, les chevalets pour forer, & pour blanchir les calibres ; les crochets, les ciselets, les ciseaux à divers usages & de diverses formes, les compas, les enclumes, l’équerre, les étaux, les échopes, l’établi, les étampes, la fourchette, les fraises, les filieres ; plusieurs sortes de gratoires, quantité de marteaux, divers mandrins pour percer à chaud, faire les yeux des marteaux, & autres outils ; ou pour former & resserrer les trous quand ils sont percés ; les poinçons ronds, carrés, plats ; les perçoires aussi de toutes figures & à divers ouvrages ; la palette à foret, les tisonniers, les rifloirs, le rochoir, le rabot, le repoussoir, le tranchet, & la tranche ; plusieurs tenailles de fer, droites, crochues, rondes, & d’autres seulement de bois ; les tassaux, les taraux le tourne-à-gauche, le villebrequin & les valets. Outre ce grand nombre d’outils, & quelques autres de moindre conséquence, les serruriers se servent aussi de quelques outils de menuisier & de tailleur de pierre, pour entailler la pierre & le bois, lorsqu’ils veulent mettre leurs ouvrages en place. Savary. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « serrurier »

Serrure ; wallon, seruî ; Berry, sarrurier, sarrusier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de serrure avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « serrurier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
serrurier seryrje

Citations contenant le mot « serrurier »

  • Quand votre jeune voisine sonne chez vous à minuit parce qu'elle a perdu sa clé, téléphonez-vous au serrurier d'abord ? De Groucho Marx
  • L'insécurité est une invention des serruriers. De Jean-Edern Hallier / Le Mauvais Esprit
  • Tu es enfermée dehors et tu ne peux plus rentrer dans ton appart ? Mymy a fait appel à un serrurier qui vient te donner ses conseils ! madmoiZelle.com, Enfermé dehors : que faire ? Les conseils d'un serrurier
  • Lorsque l’on oublie ses clés chez soi ou que l’on perd celles-ci, l’ultime recours reste de faire appel à un artisan serrurier. Celui-ci est habitué à intervenir chez les particuliers pour effectuer des ouvertures de portes en urgence. Lorsque la porte est uniquement claquée, le serrurier pourra ouvrir celle-ci sans avoir besoin de détériorer la serrure en place. Généralement, les serruriers se servent d’une radio pour ouvrir les portes claquées. Repandre, Une urgence serrurerie à Grenoble ? Optez pour un serrurier professionnel à Grenoble - Communiqué de presse
  • Pour être efficace et rentable, il fallait déposer les publicités dans des lieux considérés comme stratégiques : les salles de transmission, par exemple. Lorsqu'une victime de cambriolage informait la police, un des fonctionnaires recommandait le serrurier une fois les formalités de police établies. Le petit patron tentait également de s'assurer le monopole des interventions en faisant voler et détruire les prospectus publicitaires de ses concurrents. Le Point, INFO LE POINT. Huit policiers mis en examen pour corruption et trafic d'influence - Le Point
  • Jean Luc Leticee, son voisin de palier, témoigne : "L'huissier est venu hier pour mettre la dame dehors à la suite de nombreux loyers impayés. Après l'intervention d'un serrurier, les deux hommes ont découvert le cadavre momifié dans l'appartement. Je n'arrive plus à manger depuis, j'ai des haut-le-cœur à cause des odeurs de putréfaction. Moi et ma voisine, on a vécu avec cette odeur pendant longtemps", explique-t-il avant de poursuivre : "J'ai parlé de la situation à plusieurs reprises à des voisins, mais il n'y a jamais eu de réactions".  midilibre.fr, Nîmes : le voisin de la dame retrouvée morte dans son appartement trois ans après témoigne - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « serrurier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « serrurier »

Langue Traduction
Anglais locksmith
Espagnol cerrajero
Italien fabbro ferraio
Allemand schlosser
Chinois 锁匠
Arabe قفال
Portugais chaveiro
Russe слесарь
Japonais 錠前屋
Basque maisu
Corse serratore
Source : Google Translate API

Synonymes de « serrurier »

Source : synonymes de serrurier sur lebonsynonyme.fr

Serrurier

Retour au sommaire ➦

Partager