La langue française

Serpette

Sommaire

  • Définitions du mot serpette
  • Étymologie de « serpette »
  • Phonétique de « serpette »
  • Citations contenant le mot « serpette »
  • Traductions du mot « serpette »
  • Synonymes de « serpette »

Définitions du mot « serpette »

Trésor de la Langue Française informatisé

SERPETTE, subst. fém.

Petite serpe utilisée pour émonder et tailler. Serpette de fleuriste, de jardinier, de vigneron. Après avoir posé sa terre glaise sur la dalle, Planchette tira de sa poche une serpette, coupa deux branches de sureau, et se mit à les vider en sifflant comme si Raphaël n'eût pas été là (Balzac,Peau chagr., 1831, p. 239).On voyait dans les chemins des bandes de vignerons, guêtrés de coutil et la serpette au genou, allant bêcher leurs vignes (Moselly,Terres lorr., 1907, p. 96).
Arg., pop. ,,Jambe`` (Delvau 1883). Avoir les jambes en serpette. ,,Avoir les jambes torses et mal faites`` (Hautel 1808).
Prononc. et Orth.: [sε ʀpεt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. xves. sarpeste (Gloss. lat.-fr., B.N. L 4120, f o124 v ods Gdf. Compl.); 1538 serpette (Est.). Dimin. de serpe*; suff. -ette (v. -et). Fréq. abs. littér.: 32.

Wiktionnaire

Nom commun

serpette \sɛʁ.pɛt\ féminin

  1. Petite serpe qui sert à tailler la vigne, à couper les raisins pendant la vendange, à émonder les arbres, etc.
    • Les fruits défendus, c’étaient le seau trop lourd tiré du puits, le fagot débité à la serpette sur une bille de chêne, la bêche, la pioche, et surtout l’échelle double, accotée à la lucarne du bûcher. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 122.)
    • De nous tous mon frère semblait le plus calme, simplement un peu gêné par l’aventure. C’est ainsi d’ailleurs que je l’ai toujours vu dans de telles circonstances, cette fois entre autres où, comme, par maladresse, je lui avais enlevé d’un coup de serpette le bout du doigt, il se mit à me consoler. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 95)
    • Avec la serpette, elle fend en quatre l’extrémité d’un brin qu’elle engage ensuite dans le fendoir. — (François Gardi, L’Atelier du vannier, Éditions de Borée, 2004, p.383)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SERPETTE. n. f.
Petite serpe qui sert à tailler la vigne, à couper les raisins pendant la vendange, à émonder les arbres, etc. Emmancher une serpette.

Littré (1872-1877)

SERPETTE (sèr-pè-t') s. f.
  • 1Instrument de jardinage destiné à tailler les arbres fruitiers ; la lame est en acier fin, et courbée en dedans par le haut ; le manche est fait d'une matière qui ne glisse pas dans la main et ayant au bas un point d'arrêt qui le maintienne dans un effort. Déjà d'un fer courbé la serpette tranchante Taille et forme à son gré la vigne obéissante, Delille, Géorg. II.
  • 2Outil de bourrelier.

    Outil d'oiseleur.

    Outil de plombier.

HISTORIQUE

XVIe s. Il n'appartient qu'au savetier à parler de sa serpette, Caquets de l'accouchée, p. 184, dans LACURNE. Chantons la serpette ; Tous vignerons ont à elle recours, C'est leur secours pour tailler la vignette, Marot, II, 351.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SERPETTE, s. f. (Outil d’Agricult.) petite serpe qui sert aux vignerons & aux jardiniers à tailler, à enter les arbres & à faire les vignes.

Pour tailler les arbres, soit branches, soit racines, on a nécessairement besoin de deux bons outils ; savoir, d’une serpette & d’une scie. La serpette sert à couper tout d’un coup le bois qui est jeune & vif, tendre, bien placé, & d’une grosseur médiocre, si bien qu’il ne faut jamais employer la serpette à l’endroit où son tranchant s’émousseroit aussi-tôt, & où la scie feroit mieux qu’elle. Quelques serpettes sont trop courtes, eu égard à leur longueur, & d’autres ne le sont pas assez. Il faut qu’elles tiennent un juste milieu.

La matiere doit être d’un bon acier & bien trempé ; de sorte que le tranchant ne se rebrousse, ne s’égraine ou ne s’ébreche pas aisément. Il faut qu’elles soient bien affilées, souvent nettoyées de la crasse qui s’y attache en travaillant, & qu’elles soient autant de fois repassées qu’on s’apperçoit que le tranchant ne coupe pas bien, c’est-à-dire qu’elles ne passent pas aisément à proportion de l’effort qu’on fait.

Quand on a beaucoup d’arbres à tailler, il est besoin d’avoir beaucoup de serpettes pour en changer souvent. Il faut encore que l’alumelle de ces serpettes soit de médiocre grandeur, c’est-à-dire qu’elle ne soit que d’environ deux pouces, jusqu’à l’endroit où la courbure du dos commence ; & ensuite toute la courbure, jusqu’à l’extrémité de la pointe, doit encore avoir deux pouces ; ensorte que le tour du dehors ne soit que de quatre pouces en tout. Le manche doit tirer plus au quarré qu’au rond, & le bois de cerf y est très-propre. Il faut que ce manche soit d’une grosseur raisonnable pour que la main soit pleine, & qu’elle le puisse tenir bien ferme, sans qu’il tourne ou qu’il lui échappe en faisant effort ; une grosseur de deux pouces & huit lignes, ou tout au plus de trois pouces, est celle qu’il faut pour l’usage d’un homme qui se plaît à tailler toutes sortes d’arbres, & c’est une des plus utiles occupations de la campagne ; c’étoit celle du grec dont parle Aulugelle :

Un sage assez semblable au vieillard de Virgile,
Homme égalant les rois, homme approchant des dieux
Et comme ces derniers, satisfait & tranquille.
Son bonheur consistoit aux beautés d’un jardin.
Un Scythe l’y trouva, qui la
sepe à la main,
De ses arbres à fruit retranchoit l’inutile,
Ebranchoit, émondoit, ôtoit ceci, cela,
Corrigeant par tout la nature,
Excessive à payer ses soins avec usure
. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « serpette »

Dimin. de serpe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de serpe avec le suffixe -ette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « serpette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
serpette sɛrpɛt

Citations contenant le mot « serpette »

  • Alors les mardis 21 et 28 juillet à 10 h, Laure organise des balades nature où elle expliquera qu’elle cueille à la main, à la serpette et au sécateur du mois d’avril au mois de novembre, de l’ail des ours jusqu’au safran et à l’églantine qu’elle transforme en tisanes, thés, aromates, soupes déshydratées. , Culture - Loisirs | Promenons-nous au milieu des plantes comestibles

Traductions du mot « serpette »

Langue Traduction
Anglais billhook
Espagnol podadera
Italien roncola
Allemand hippe
Chinois 比尔胡克
Arabe منجل
Portugais billhook
Russe алебарда
Japonais ビルフック
Basque billhook
Corse billhook
Source : Google Translate API

Synonymes de « serpette »

Source : synonymes de serpette sur lebonsynonyme.fr
Partager