La langue française

Semis

Définitions du mot « semis »

Trésor de la Langue Française informatisé

SEMIS, subst. masc.

A. − HORTIC., SYLVIC.
1. Action de semer. Semis à la volée, en ligne, en plein, en rigoles, en tranchées, sur couches; époque des semis. Brénugat, qui aimait la terre, déclara qu'il était temps de préparer les semis. Il retourna soigneusement une planche bien exposée, dans un angle des murailles. Il y sema des graines et disposa des étiquettes (Duhamel, Désert Bièvres, 1937, p. 143).Opération de reproduction des végétaux. Le semis s'effectue en répandant la graine sur le sol ou en la mettant en terre à une profondeur donnée (Bén.-VaeskJard.1981).
2. P. méton.
a) Terre ensemencée. Ne pas marcher sur les semis. Ah! il ne viendra plus gratter le terreau de mes châssis, le salaud... il ne ravagera plus mes semis, le chameau... (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 156).
b) Ce qui a été, ou est semé. Un semis de tabac, de fleurs, d'arbrisseaux. Il empêchait par exemple les poules d'entrer au jardin, où elles grattent, déterrent, dévorent les semis (Pesquidoux, Chez nous, 1923, p. 168).
B. − P. anal.
1. Ensemble de choses dispersées sur une surface. La Grèce est une péninsule (...). Joignez-y (...) un semis d'îles éparses sur une mer bleue (Taine, Philos. art, t. 2, 1865, p. 89).Les roches du littoral, véritable semis d'écueils que les grandes marées devaient battre (Verne, Île myst., 1874, p. 558).On croirait voir quelque semis d'étoiles (Pesquidoux, Chez nous, 1923, p. 120).
Semis urbain. ,,Répartition des villes dans un espace donné`` (Cabanne Géogr. 1984). Semis régulier, dense.
2.
a) BEAUX-ARTS, DÉCOR. ,,Répétition régulière sur plusieurs lignes, d'un motif, selon divers agencements`` (Bég. Dessin 1978). Un semis de fleurs de lis, de violettes sur un habit; un semis de turquoises. Il a décoré son veston d'un chrysanthème rouge rouillé du meilleur goût et sa cravate impressionne, vert-de-gris avec semis d'anneaux blancs entrelacés (Colette, Cl. école, 1900, p. 71).Le papier de tenture offrait aux yeux un semis de bouquets bleus sur fond crème (France, Pt Pierre, 1918, p. 280).
b) RELIURE. ,,Décoration apparue sur les reliures de la fin du xvies., et présentant, sur les plats, la reproduction régulière et symétrique d'un même motif de petites dimensions: symbole, initiales`` (Lar. encyclop.).
Prononc. et Orth.: [səmi]. Barbeau-Rodhe 1930: le semi [ləsmi]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1742 « action de semer » faire des semis (Buffon, Hist. nat. végétaux, II, Mém. Ac. ds Rob.); 1755 faire le semis (Duhamel du Monceau, Traité des arbres, Paris, Guérin-Delatour, t. 1, p. 4); 2. 1753 « ensemble des plants provenant des graines récemment semées; terrain sur lequel poussent ces plants » (Id., Traité de la culture des terres, même éd., t. 2, p. 446); 1755 semis de sapin (Id., ibid., t. 1, p. 6); 3. p. anal. a) « petits motifs ornementaux disposés çà et là sur une surface »; 1841 sur une étoffe (Balzac, Monographie du rentier, in Les Français peints par eux-mêmes, t. 3, p. 9, ds Quem. DDL t. 16, s.v. pois); 1844 sur une pièce d'orfèvrerie semis de turquoises (Id., Modeste Mignon, p. 250); 1863 une reliure semis de roses (Goncourt, Journal, p. 262); b) 1848 « ce qui semble répandu sur une surface » (Flaub., Champs et grèves, p. 255: se projetant sur le sable, elle [la lumière] [...] faisait briller dessus un semis d'acier). Dér. de semer*; suff. -is*. Fréq. abs. littér.: 86. Bbg. Quem. DDL t. 16.

Wiktionnaire

Nom commun

semis \sə.mi\ masculin

  1. (Agriculture) Mise en terre des semences ; action de semer.
    • Le Bacchus, qui provient d'un semis de Clinton, est un cépage d'avenir pour la culture en treillages dans les sols profonds. — (Lyon horticole, vol. 13-14, Association horticole lyonnaise, 1891, page 54)
    • La qualité des semences (le pouvoir germinatif), l’époque de semis ou de plantation et la densité sont des facteurs essentiels du rendement des cultures. — (Lhoste Philippe, Havard Michel, Vall Eric, La traction animale, 224 p., page 123, 2010, Quae - Cta - Presses agronomiques de Gembloux)
  2. (Agriculture) Plant d’arbrisseaux, de plantes, de fleurs venant de graines.
    • J’ai un beau semis d’œillets, de renoncules.
    • Faire un semis.
    • Semis sur couche.
  3. (Agriculture) Jeunes plants issus de la germination des graines.
    • Le semis est un des meilleurs moyens de créer de beaux bonsaï.
  4. (Arts) Ornement répandu, motif fréquemment répété.
    • Modeste montrait à la main de son père une cravache dont le bout était un semis de turquoises, une invention alors à la mode, et devenue depuis assez vulgaire. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • La porte est historiée des armes de Burgos en relief, avec un semis de petites croix de gueules. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Sur le faîte du monument, le soleil couchant jetait un semis d’or très ténu. — (Marie Colombier, “Les Mémoires de Sarah Barnum’’, 1883)
  5. (Cartographie) Canevas constitué par un ensemble de points répartis de façon irrégulière ou quelconque sur une zone géographique donnée[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SEMIS. n. m.
T. d'Agriculture et de Jardinage. Plant d'arbrisseaux, de plantes, de fleurs venant de graines. J'ai un beau semis d'œillets, de renoncules. Faire un semis. Semis sur couche. Il s'emploie aussi en termes de Décoration pour désigner des Ornements répandus, des motifs fréquemment répétés. Un semis de fleurs de lis.

Littré (1872-1877)

SEMIS (se-mî) s. m.
  • 1En général, plant venant de graines. Un semis d'œillets, de renoncules, de carottes, de poireaux.
  • 2Particulièrement, terrain dans lequel on sème les graines d'arbres ou d'arbustes pour y former un bois, ou pour en enlever les plants lorsqu'ils auront acquis un certain degré d'accroissement, et de là les mettre en pépinière. Eux seuls [les mulots] font plus de tort à un semis de bois que tous les oiseaux et tous les autres animaux ensemble, Buffon, Quadrup. t. II, p. 294.
  • 3Travail que l'on fait pour former ce plant. Faire un semis.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « semis »

(1742) Dérivé de semer avec le suffixe -is.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Semer. O. de Serres dit semée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « semis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
semis sœmi

Citations contenant le mot « semis »

  • Les semis pompent la terre, la femme épuise l’homme. De Proverbe cambodgien
  • Femme. C’est pire que paysan - semis, arrosage, arrachage... Jambes à épiler, aisselles à raser, ongles à limer... Un programme si rigoureusement exigeant qu’il suffit de se laisser aller quelques jours pour se retrouver en jachère. De Helen Fielding / Le Journal de Bridget Jones
  • Les cours du soja et du maïs ont baissé ce mardi après une hausse plus importante que prévu des semis jugés de qualité supérieure par le gouvernement américain. Le blé s'est aussi replié. Le Figaro.fr, Chicago: soja et maïs reculent après des chiffres sur les semis
  • « Il y a cinq ans, nous constations que le drone était utilisé en agriculture pour des activités de télédétection ou d’inspection, mais pas pour de l’épandage ou du semis  », raconte Stéphane Ballas, chef de projet chez Ovalie Innovation dans le Sud-Ouest. Cette filiale R&D des groupes coopératifs Vivadour et Maïsadour s’est alors lancée dans un travail  à grande échelle pour aboutir, aujourd’hui, à une application commerciale. « Dans notre région, la problématique est simple : le meilleur moment pour semer un couvert en maïs est la fin d’été / début d’automne, c’est-à-dire bien avant la moisson, quand la terre est chaude et l’irrigation encore en service. Mais à cette période, les parcelles ne sont plus praticables avec un tracteur et un semoir : les plantes au stade 8-10 feuilles atteignent 2,5 m de haut. » D’où l’idée d’apporter la graine en passant au-dessus de la végétation. Journal Paysan Breton, Le semis par drone prend son envol | Journal Paysan Breton
  • Le semoir à trois trémies porté est arrivé sur le Gaec du Bignon en novembre, remplaçant le combiné de semis qui disposait d’une herse rotative et d’un rouleau packer. « Depuis que nous sommes passés en bio en 2018, nous implantons beaucoup de mélanges céréaliers à la place des céréales en pur. Ce matériel nous fait gagner du temps car nous n’avons pas à mélanger les semences. Nous l’avons fait une année à la bétonneuse pour 14 t de semences ! », commence Yann Pinard, associé avec son frère Yvon (120 truies naisseur – engraisseur en bio). Journal Paysan Breton, Homogénéité de semis avec les trois trémies | Journal Paysan Breton
  • Yves Le Troquer, conseiller à la Chambre d’agriculture, estime qu’il faut conduire les couverts végétaux et les dérobées comme une culture. « Il convient de bien préparer son sol, avec de bonnes conditions de semis ». Même dans un semis simple à la volée, le conseiller préconise « un léger grattage pour enfouir légèrement ces graines, pour qu’elles bénéficient de l’humidité du sol et qu’elles n’entrent pas en compétition avec les adventices et les repousses du précédent ». Journal Paysan Breton, Déléguer les semis pour une implantation précoce | Journal Paysan Breton
  • Le constructeur italien propose désormais deux nouvelles barres de semis en complément de la trémie frontale PA2 SF munie d’une double cuve (1 200 et 800 litres). SF signifie semis et fertilisation dans la nomenclature Maschio-Gaspardo. Les deux barres de semis, Centauro et Primavera, possèdent cette caractéristique. La France Agricole, Maschio-Gaspardo : Deux barres de semis
  • Une bonne gestion de l’azote sur les parcelles passe par l’utilisation optimale des plantes tout en limitant les pertes par lessivage. L’interculture est une phase cruciale. S’il n’existe pas de recette type pour réussir à coup sûr son couvert végétal, il faut prendre en compte les facteurs environnants afin d’être prêt pour semer sa couverture du sol, au moment venu. Selon les conditions climatiques, les types de sol et le stade de la culture en place, les périodes de semis varient. La méthode d’implantation s’adapte généralement aux périodes, aux conditions de semis ou aux espèces que l’on souhaite semer. Journal Paysan Breton, Semis précoce des couverts végétaux : mode d’emploi | Journal Paysan Breton
  • Les cours du maïs et du soja cotés à Chicago ont baissé mardi au lendemain d’un rapport hebdomadaire du gouvernement américain sur la qualité des semis. Le blé a en revanche progressé. La France Agricole, Bourse de Chicago : Maïs et soja lestés par les chiffres des semis
  • Le mois d’août n’est pas surchargé par les travaux aux champs, ce qui permet de planifier l’application de chaux et d’éléments nutritifs selon l’analyse de sol et de maximiser les chances de faire un semis de qualité. Photo : Gracieuseté La Terre de Chez Nous, Semer ses fourragères au mois d’août | La Terre de Chez Nous
  • La Fdcuma de la Vienne était partie prenante des récents essais de semis de couverts végétaux par drone. Entraid' : le média des cuma et du matériel agricole, Sur le terrain : un semis aérien pour le couvert - Entraid'
  • Le semis à la volée de couverts végétaux dans une culture pas encore récoltée a des avantages. Le drone et l’épandeur d’engrais peuvent répondre à cet objectif. Entraid' : le média des cuma et du matériel agricole, Semis de couverts végétaux : avec un drone ou un épandeur ? - Entraid

Images d'illustration du mot « semis »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « semis »

Langue Traduction
Anglais sowing
Espagnol siembra
Italien semina
Allemand aussaat
Chinois 播种
Arabe بذر
Portugais semeadura
Russe сев
Japonais 播種
Basque ereiteko
Corse sementu
Source : Google Translate API

Synonymes de « semis »

Source : synonymes de semis sur lebonsynonyme.fr

Semis

Retour au sommaire ➦

Partager