La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « scolariser »

Scolariser

Définitions de « scolariser »

Trésor de la Langue Française informatisé

SCOLARISER, verbe trans.

A. − ,,Pourvoir d'écoles et d'un système régulier d'enseignement primaire une région ou un pays donné`` (Éduc. 1979).
B. − Assurer un enseignement scolaire aux enfants, soumettre à l'obligation scolaire les enfants d'un certain âge. L'école primaire élémentaire est la pièce maîtresse de l'enseignement du premier degré, parce qu'elle a pour raison d'être et pour mission de recevoir et de scolariser les enfants pour lesquels « l'instruction primaire est obligatoire » (Encyclop. éduc., 1960, p. 99).
Part. passé en empl. adj. Seule est très vivante la JEC, dans les milieux secondaires. On en devine la raison: le milieu des jeunes scolarisés est plus autonome que les autres du même âge (Philos., Relig., 1957, p. 50-2).
En partic. Soumettre (un enfant) à une discipline scolaire, faire adopter un comportement physique ou moral conforme à cette discipline. Ils ont été mis à la crèche le lendemain de leur naissance; âgés de six ans, ils ont six ans de discipline? Leur figure même est scolarisée! (Frapié, Maternelle, 1904, p. 226).
REM.
Pré-scolarisation, subst. fém.Ce qui se situe avant la scolarisation obligatoire. En fait, le gouvernement est si désireux d'assurer l'égalité des chances de tous les enfants que les travaux préparatoires du VIIePlan ont retenu comme objectif prioritaire le développement de la pré-scolarisation (Réalités, janv. 1976, p. 31, col. 2).
Prononc.: [skɔlaʀize], (il) scolarise [-ʀi:z]. Étymol. et Hist. 1. 1904 « soumettre (quelqu'un) à la discipline scolaire » (Frapié, op. cit., p. 40); 2. 1947 « donner une instruction scolaire à » (Esprit, juill., p. 21 ds Fonds Barbier: scolariser en vingt ans un million d'enfants); 3. 1964 « pourvoir (un pays, une région) d'établissements scolaires » (Rob.). Dér. de scolaire*; suff. -iser*.
DÉR. 1.
Scolarisable, adj.Qui peut être scolarisé, apte à être scolarisé. Les lycées ou les collèges techniques tels qu'ils sont conçus s'adressent à une population scolaire dépassant très largement les effectifs scolarisables du GEH [grand ensemble d'habitations] (Gds ensembles habit., 1963, p. 16). [skɔlaʀizabl̥]. 1reattest. 1963 (Le Figaro, 13 juin, p. 17 d ds Blochw.-Runk. 1971, p. 111: des enfants scolarisables); de scolariser, suff. -able*.
2.
Scolarisation, subst. fém.Action de scolariser, fait d'être scolarisé. M. Deneux a (...) pu écrire que « le prolongement de la scolarité obligatoire de 12 à 14 ans, en maintenant les enfants dans les écoles communales, a été une véritable escroquerie morale vis-à-vis des familles paysannes en leur faisant croire qu'à un prolongement de la scolarisation correspondraient un accroissement de l'instruction et un perfectionnement de l'éducation » (Debatisse, Révol. silenc., 1963, p. 69).Celui-ci [le grand ensemble d'habitations] avec un lycée ou deux joue par conséquent un rôle attractif dépassant ses besoins propres, ce qui peut s'expliquer par les conditions générales de scolarisation (Gds ensembles habit., 1963, p. 16).En partic. Taux de scolarisation. ,,Le taux de scolarisation correspond au pourcentage d'enfants qui vont à l'école par rapport à l'ensemble des enfants scolarisables (en âge d'aller à l'école)`` (Éduc. 1979). [L'enseignement audio-visuel] a été mis en œuvre à partir de 1963 pour faire face à l'explosion démographique, à l'augmentation constante du taux de scolarisation et de manière à pallier pour partie l'insuffisance numérique et parfois qualitative des enseignants (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 132). [skɔlaʀizasjɔ ̃]. 1resattest. a) 1947 « action de donner une instruction scolaire » (Esprit, juill., p. 21 ds Fonds Barbier: plan de scolarisation), 1955 taux de scolarisation (Le Monde, 14 mai ds Gilb. 1971), b) 1967 « action de pourvoir d'établissements scolaires (un pays, une région) » (Dub.); de scolariser, suff. -(a)tion*.
BBG.Blochw.-Runk. 1971, p. 156, 259.

Wiktionnaire

Verbe - français

scolariser \skɔ.la.ʁi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire fréquenter l’école à (un enfant).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « scolariser »

 Dérivé de scolaire, avec le suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « scolariser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scolariser skɔlarize

Citations contenant le mot « scolariser »

  • Les nouveaux élus avaient fait du dialogue avec Genève un argument de campagne. Le premier adjoint chargé des relations transfrontalières fait donc un premier pas en direction de ses collègues suisses. « Nous préférons renouer le dialogue plutôt que se parler par avocats interposés » argumente Julien Bouchet. Mis à part l’aspect politique, cette volte-face s’appuie sur des arguments juridiques. « Le droit français nous impose de scolariser tous les enfants domiciliés dans notre commune, nous avions toutes les chances de perdre, on a préféré la sagesse, ajoute le maire-adjoint. Saint-Julien était la seule ville engagée dans la procédure, et son recours n’aurait pas été forcément recevable, le préjudice pour la commune n’étant pas établi ». Il y a un désaccord sur les projections d’effectifs alarmistes faites par l’ancien maire. « La mesure a concerné huit enfants de Saint-Julien l’année dernière, pour les services de l’Etat, elle n’a donc pas d’impact » estime Julien Bouchet. , Politique | Elèves frontaliers : Saint-Julien-en-Genevois met fin à la procédure
  • Il voit également d’un bon œil les pédagogies alternatives ? inspirée notamment de la pédagogie Montessori ? qui font leur apparition dans certaines classes. « Pourvu que ce soit conforme aux objectifs de l’Éducation nationale », prévient-il. En revanche, Jacques Beaudoin rejette l’idée qu’une bonne éducation se fait « obligatoirement dans le privé ». Il développe : « Dans les écoles prioritaires de Louviers et de Val-de-Reuil, les classes ne sont pas plus agitées qu’en zone rurale. Si j’avais des enfants à scolariser, je n’aurais aucun souci à ce qu’ils soient à Jacques Prévert ou aux Acacias. » , Inspecteur de l'Éducation nationale à Louviers : Jacques Beaudoin part en retraite | La Dépêche Louviers
  • "Si c'est le cas - c'est un grand si - alors le nombre de ceux qui vont se trouver dans la situation (de ne pas pouvoir scolariser leurs enfants) va mécaniquement diminuer à partir du 2 juin", a encore espéré le Premier ministre.  LExpress.fr, Le chômage partiel maintenu en juin pour les parents ne pouvant scolariser leurs enfants - L'Express
  • J’alerte ici sur les dangers du principe annoncé par le gouvernement pour cette reprise de l’école : la base du volontariat. Depuis quand la responsabilité de scolariser un enfant est-elle laissée au libre arbitre des parents ? Est-ce à chaque foyer d’évaluer le danger sanitaire ? Le ministre Blanquer avance le fait que ce n’est pas l’école qui est obligatoire mais l’instruction. La fameuse « continuité pédagogique » serait donc assurée par le biais du numérique. Vaste blague… Le gouvernement affiche son mépris vis-à-vis du décrochage massif engendré par la déscolarisation physique. Sans cours collectifs dans un établissement, le creusement des inégalités sociales ne peut que s’aggraver. regards.fr, Depuis quand la responsabilité de scolariser les enfants est-elle laissée au libre arbitre des parents ? - regards.fr

Images d'illustration du mot « scolariser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « scolariser »

Langue Traduction
Anglais to school
Espagnol a la escuela
Italien a scuola
Allemand zur schule
Chinois 去学校
Arabe الى المدرسة
Portugais para a escola
Russe в школу
Japonais 学校へ
Basque eskolara
Corse à a scola
Source : Google Translate API

Synonymes de « scolariser »

Source : synonymes de scolariser sur lebonsynonyme.fr

Scolariser

Retour au sommaire ➦

Partager