La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « sapeur »

Sapeur

Variantes Singulier Pluriel
Masculin sapeur sapeurs

Définitions de « sapeur »

Trésor de la Langue Française informatisé

SAPEUR, subst. masc.

A. − GÉNIE MILIT.
1. [Dans une guerre de siège] Celui qui effectue les travaux de sape, de terrassement. On commanda les sapeurs (Ac.1798-1935).Tels, s'armant de la bêche, et la hache à la main, D'intrépides sapeurs, par bandes détachées, Élèvent des remparts ou creusent des tranchées (Delille, Paradis perdu, 1804, p. 211).Les sapeurs turcs firent écrouler une partie du rempart (Grousset, Croisades, 1939, p. 163).
2. En partic. [Dans l'armée fr.]
a) Sapeur (du génie). Soldat de l'arme du génie. Les sapeurs du génie, qui ont travaillé à la fameuse route dont il n'existe plus de trace aujourd'hui, ont perdu les deux tiers de leur effectif (Clemenceau, Iniquité, 1899, p. 87).On pose le pied sur les degrés préparés par les sapeurs et, coude à coude, on s'élève hors de l'abri de la tranchée et on monte sur le parapet (Barbusse, Feu, 1916, p. 267).
[En compos. ou accompagné d'un déterminatif] Sapeur aéroporté, électromécanicien; sapeur de chemin de fer; (anciennement) sapeur-aérostier, sapeur-télégraphiste.
Sapeur-mineur. Sapeur appartenant à une unité non spécialisée du génie. Jusqu'à la fin du XVIIIes., les travaux de sape et de mine de la guerre de siège étaient exécutés par des travailleurs civils. Ce n'est qu'en 1776 que les officiers du génie commandèrent des compagnies de sapeurs et de mineurs distinctes. Cette spécialisation finit par disparaître pour donner des bataillons de sapeurs-mineurs (Lar. encyclop.).
b) Vx. [Pouvant désigner un soldat appartenant à une autre arme] [En 1792], l'artillerie (...) comprend (...) 14 compagnies de canonniers, 4 (...) de bombardiers [et] 2 (...) de sapeurs (Paloque, Artill., 1909, p. 91).
Sapeurs d'infanterie, sapeurs de cavalerie. Fantassins ou cavaliers marchant en tête d'un régiment dont ils étaient chargés de préparer la voie. Une puissante colonne d'infanterie de ligne (...) déboucha dans la rue au pas de course, tambour battant, clairon sonnant, bayonnettes croisées, sapeurs en tête, et, imperturbable sous les projectiles, arriva droit sur la barricade avec le poids d'une poutre d'airain sur un mur (Hugo,Misér., t. 2, 1862, p. 490).L'infanterie avait ses sapeurs qui marchaient en tête du régiment, armés d'une hache pour défoncer les portes, déblayer des obstacles, etc. Sous l'Empire ils portaient tous la barbe et leur uniforme comportait un bonnet à poil et un tablier de cuir (Quillet1965).
Loc. Barbe de sapeur. Barbe longue et fournie. Prétendant qu'il était délicat de santé, malgré son apparence robuste, sa voix de basse-taille et sa barbe de sapeur (Proust, Guermantes 2, 1921, p. 341).
Tablier* de sapeur.
B. − Sapeur-pompier. [Il laisse tomber son portefeuille dans la fosse commune] Il courut au poste des pompiers, et revint avec un sapeur qui plongea, et, dans l'abîme, alla repêcher la serviette (Vallès, Réfract., 1865, p. 75).
Loc. Fumer comme un sapeur. Fumer beaucoup. Synon. fumer comme un pompier (v. fumer1).M. de Coantré restait là, demandant café au lait sur café au lait, des croissants, un sandwich, des cigarettes, fumant comme un sapeur: Ah! cela, au moins, c'était des réalités! (Montherl., Célibataires, 1934, p. 852).
Prononc. et Orth.: [sapœ:ʀ]. Ac. 1694-1740: -pp-; dep. 1762: -p-. Étymol. et Hist. 1. 1547 sappeur « soldat employé à la sape des fortifications » (J. Martin, Archit. de Vitruve, p. 152 v o); 2. 1792 « soldat du génie » (d'apr. Paloque, loc. cit.); 1831 barbe de sapeur (Sue, Atar-Gull, p. 6). Dér. de saper2*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér.: 81.

Sapeur, subst. masc.,agric. Ouvrier agricole travaillant avec une sape. Le sapeur [sape] de façon que le contenu du crochet [de la sape] forme une javelle, c'est-à-dire la valeur d'une demi-botte (Ballu, Mach. agric., 1933, p. 392). [sapœ:ʀ]. 1reattest. 1845 (Besch.); de saper1, suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Adjectif - français

sapeur \sa.pœʁ\

  1. Qui sape.
    • Ce qu’on peut appeler affirmation constructive chez Hugo relève d’une tactique sapeuse, militante, d’un engagement résolu contre le nihilisme. — (Véronique Dufief-Sanchez, Victor Hugo et le désir de savoir, Éditions L’Harmattan, 2002, page 23)
  2. (Habillement) Qui relève de la sape.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun - français

sapeur \sa.pœʁ\ masculin

  1. Celui qui est employé à la sape.
    • D’un autre côté, les assiégeants cherchaient à mettre le feu à ces hourds de bois qui rendaient le travail des sapeurs impossible […]. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  2. (Histoire) (Militaire) Soldat de l’arme du génie chargé, d’une part de l’exécution des tranchées et surtout des sapes, c’est-à-dire des ouvrages souterrains permettant de renverser ou de dynamiter un édifice et d'autre part, de faciliter le passage des armées à travers les terrains difficiles. NB : La Légion étrangère compte aussi ses propres sapeurs (ou pionniers) qui défilent traditionnellement en tête lors des parades militaires.
    • Sapeurs et musique en tête.
    • Il est sapeur dans ce régiment de la Légion étrangère.
  3. (Afrique) (Mode) Adepte de la Sape, une mode congolaise du style élégant avec des couleurs vives.
    • L’aspirant au titre de «sapeur» adopte aussi une «coupe» particulière de cheveux. Ceux-ci sont tondus assez ras et la moustache est également rasée, les favoris coupés juste au niveau de la limite supérieure du pavillon de l'oreille. — (Edouard Etsio, Congo 2000 : état des lieux, 2001)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SAPEUR. n. m.
Celui qui est employé à la sape. On commanda les sapeurs. Il se dit aussi des Soldats du génie, ainsi que de soldats porteurs d'outils, qui marchent en tête des régiments. Sapeurs et musique en tête. Il est sapeur dans tel régiment.

Littré (1872-1877)

SAPEUR (sa-peur) s. m.
  • 1Soldat du génie spécialement chargé de l'exécution des sapes. Compagnie de sapeurs.
  • 2Particulièrement, soldat d'infanterie armé d'une hache, qui marche en tête des régiments.

    Hommes chargés à l'armée de couper les haies, d'aplanir les fossés et de frayer aux troupes un chemin à travers les forêts.

  • 3Sapeur-pompier, voy. POMPIER.
  • 4 Terme rural. Celui qui se sert de la sape.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sapeur »

Saper.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de saper, avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sapeur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sapeur sapœr

Citations contenant le mot « sapeur »

  • Au cours de l’année 2019, les sapeurs-pompiers volontaires ont participé à 750 interventions : 637 secours à personnes, 37 accidents de la circulation, 57 incendies, 16 opérations diverses et 3 risques technologiques et naturels. , Les sapeurs-pompiers volontaires de Vimoutiers recrutent | Le Réveil Normand
  • Pour assurer cette relève, un contingent de onze sapeurs-pompiers et deux Formisc (personnes en formation militaire de la sécurité civile) viennent de huit départements métropolitains, dont deux de Bretagne. , Montreuil-sur-Ille. Covid 19 : le sapeur Jehan en mission en Guyane - Rennes.maville.com
  • Depuis 1976, la profession de sapeurs pompiers s’est ouverte aux femmes. Pourtant, depuis cette date, elles n’y gagnent du terrain que très lentement… En 2016, le taux de féminisation des sapeurs pompiers professionnels est de 4 %. Il plafonne à 16 % chez les volontaires. Un constat qui a décidé les services d’incendie et de secours (Sdis) à consacrer un colloque national au sujet de l’égalité entre les femmes et les hommes, à Toulouse, les 12 et 13 mars, juste avant le confinement. La Gazette était présente et revient sur les bonnes pratiques qu’y avaient été présentées. La Gazette des Communes, Sapeurs-pompiers : des pistes pour poursuivre la féminisation des effectifs
  • Pour chaque sapeur-pompier professionnel, cela représente un gain mensuel d’environ 100 euros net. La Gazette des Communes, Sapeurs-pompiers : le décret revalorisant la prime de feu est paru
  • Elle s'en tire avec des contusions au bras et deux jours d'incapacité totale de travail (ITT). Une femme sapeur-pompier, qui intervenait mercredi soir avec ses collègues dans le quartier des Mézereaux, à Melun, sur un accident de scooter, a été prise à partie lorsque la situation sur place s'est envenimée. leparisien.fr, Seine-et-Marne : une femme sapeur-pompier blessée lors d’une intervention houleuse - Le Parisien
  • Après l’incorporation, quelques discours sont revenus sur « l’engagement citoyen et l’importance des sapeurs-pompiers volontaires pour la protection de la population ». Vu comme le « premier maillon des secours », les sapeurs-pompiers volontaires représentent une force de 836 hommes et femmes sur l’ensemble du Cantal. L’année dernière, ils sont intervenus plus de 10 000 fois. , Cantal. Témoignages : pourquoi devenir sapeur-pompier volontaire ? | Actu Cantal
  • Le projectile a traversé son mollet. Mardi soir, vers 23h30, un sapeur-pompier qui intervenait sur un feu de véhicule dans le quartier Guinette à Etampes, a été touché par un tir d'arme à feu. Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale de l'Essonne. Les jours du soldat du feu ne sont pas en danger. leparisien.fr, Etampes : un sapeur-pompier touché par un tir d’arme à feu - Le Parisien

Traductions du mot « sapeur »

Langue Traduction
Anglais sapper
Espagnol zapador
Italien geniere
Allemand pionier
Chinois 工兵
Arabe نقاب
Portugais sapador
Russe сапер
Japonais サッパー
Basque enara
Corse sapper
Source : Google Translate API

Synonymes de « sapeur »

Source : synonymes de sapeur sur lebonsynonyme.fr

Sapeur

Retour au sommaire ➦

Partager