La langue française

Sancir

Sommaire

  • Définitions du mot sancir
  • Étymologie de « sancir »
  • Phonétique de « sancir »
  • Citations contenant le mot « sancir »
  • Images d'illustration du mot « sancir »
  • Traductions du mot « sancir »

Définitions du mot « sancir »

Trésor de la Langue Française informatisé

SANCIR, verbe intrans.

MAR. [Le suj. désigne un bateau] Couler par l'avant. Notre chaloupe faisait eau de toutes parts, elle était usée jusqu'à la corde et chaque fois qu'un orage éclatait, ils sont nombreux et d'une violence inouïe dans cette région, nous craignions de sancir (Cendrars,Moravagine, 1926, p. 274).
Prononc. et Orth.: [sɑ ̃si:ʀ], (il) sancit [-si]. Att. ds Ac. 1762-1878. Étymol. et Hist. 1687 (Desroches, Dict., 475 ds Fr. mod. t. 26, p. 57). Empr. au gasc.sansi, samsi, soumsi « tomber à l'eau et couler à fond » (v. Palay), a. prov. somsir « engloutir, absorber » (v. Levy t. 7 et Rayn.), prob. d'un lat. médiév. *submersire (v. REW, p. 8381a, FEW t. 12, p. 353a et R. Ling. rom. t. 17, pp. 202-203).

Wiktionnaire

Verbe

sancir \sɑ̃.siʁ\ intransitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) En parlant d'un navire, couler bas en plongeant d’abord son avant.
    • Sancir. Chavirer par l'avant cul par-dessus tête. — (Bernard Moitessier, La longue route, 1971)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SANCIR (san-sir) v. n.
  • Terme de marine. En parlant d'un navire, couler bas en plongeant d'abord son avant.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SANCIR, v. n. (Marine.) c’est couler & descendre à fond. On dit qu’un vaisseau a sanci sous ses amarres, lorsqu’il a coulé bas, & qu’il s’est perdu tandis qu’il étoit à l’ancre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sancir »

D'après Diez, sancir vient très probablement du provenç. sumsir, sumpsir, somsir, sompsir, qui signifie submerger, et qui est une forte altération du lat. submergere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin sancio, consacrer, vouer à Dieu ou à une divinité.
Le mot sacrer provient lui aussi de sancio
Ou de l' occitan somsir (« engloutir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sancir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sancir sɑ̃sir

Citations contenant le mot « sancir »

  • Les mots varient : sancir, faire un soleil, planter le bâton, mais le résultat reste le même sur toutes les mers du monde. Dans une survente et un départ en survitesse, l’étrave se plante dans l’eau et les voiles qui poussent encore soulèvent le bateau qui se retrouve cul par-dessus tête. Cette vidéo inédite en France de près de 5 minutes rassemble des moments impressionnants sur toutes sortes de voiliers, de la voile légère à la course au large en passant par les grands catamarans volants. voilesetvoiliers.ouest-france.fr, VIDÉO. Sancir, faire un soleil, planter le bâton : un best of de grandes acrobaties véliques
  • Pour naviguer dans de bonnes conditions de sécurité, il faut pouvoir adapter sa vitesse à celles des vagues. Trop vite et tout droit, on va rattraper et s'écraser dans la vague suivante en fatiguant le matériel et en prenant le risque de sancir. Pas assez rapide, on subit la mer et le barreur se fait malmener par les vagues au risque de partir au lof ou à l'abattée. Notre voilure laissait le bateau équilibré avec 3 ris pour la grand-voile et une trinquette. Cela permettait d'avoir une vitesse de l'ordre de 12nds au minimum sachant que dans les surfs, le bateau atteint souvent 20nds. Bateaux.com, Rafales à 60nds en Pogo12.50, navigation par gros temps
  • La nuit tombe et la fin de mon quart approche. La mer est désordonnée, courte ; le bateau difficile à mener. Je suis fatigué mais serein. Le bateau va bien. Éric se réveille. Le vent forcit. Nous échangeons quelques mots et décidons de réduire la toile pour la nuit. Il est en train d’enfiler sa veste pour sortir. Je suis proche de l’entrée de la coque centrale. C’est alors qu’une risée puissante, certainement combinée à une vague plus profonde, plus raide, que les autres fait brutalement sancir le bateau. Je suis projeté sous la casquette et ne parvient plus à bouger. En moins de deux secondes, le bateau est à la verticale, puis retombe à l’envers brutalement. J’essaie de me jeter dans la descente de la coque mais le pouf à billes sur lequel nous dormons me tombe dessus et m’en empêche. Made in Marseille, Témoignage - A bord de la Transat Jacques Vabre avec le Marseillais Christopher Pratt | Made in Marseille
  • Le First 30 en 1970 n’avait pas d’enrouleur mais des mousquetons ou un étai creux. La cabine avant était une voilerie où on affalait le spi (envoyé sur brins de laine ou élastiques). Le génois de petit temps revenait jusqu’au winch d’écoute et l’envoi du big boy était magique. Il était dur au portant, ne planait pas et l’étroitesse de son étrave (entrées d’eau à 19°) pouvait le faire sancir jusqu’au mat. A l’intérieur , les couchettes du carrés comprenaient des toiles anti-roulis, la gite au près dépassait les 20° dans la brise.Les cirés et vêtements Equinoxe de Damart étaient le nec plus ultra, ils restaient chaud même mouillés. Et pourtant, les semaines de Marseille, de La Rochelle et le Spi OF comprenaient des courses de nuit. On allait virer BXA à l’entrée de la Gironde ou le plateau de Rochebonne, la bouée des Chats après une traversée de nuit de la Teignouse par force 7. Maintenant, on préfère les triangles olympiques ! , La voile, c'était mieux avant ? Jugez par vous-mêmes - Voile & Moteur
  • «La nuit tombe et la fin de mon quart approche. La mer est désordonnée, courte ; le bateau difficile à mener. Je suis fatigué mais serein. Le bateau va bien. Éric se réveille. Le vent forcit. Nous échangeons quelques mots et décidons de réduire la toile pour la nuit. Il est en train d'enfiler sa veste pour sortir. Je suis proche de l'entrée de la coque centrale. C'est alors qu'une risée puissante, certainement combinée à une vague plus profonde, plus raide que les autres fait brutalement sancir (couler par l'avant, ndlr) le bateau. Je suis projeté sous la casquette et ne parvient plus à bouger. En moins de deux secondes, le bateau est à la verticale, puis retombe à l'envers brutalement. J'essaie de me jeter dans la descente de la coque mais le pouf à billes sur lequel nous dormons me tombe dessus et m'en empêche.» L'Équipe, Christopher Pratt raconte l'enfer du chavirage - Voile - Jacques-Vabre - L'Équipe

Images d'illustration du mot « sancir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sancir »

Langue Traduction
Anglais quit
Espagnol dejar
Italien smettere
Allemand verlassen
Chinois 退出
Arabe استقال
Portugais sair
Russe уволиться
Japonais 終了する
Basque irten
Corse smette
Source : Google Translate API
Partager