La langue française

Sablon

Définitions du mot « sablon »

Trésor de la Langue Française informatisé

SABLON, subst. masc.

A. −
1. Synon. vx de sable1.Parvenu à la grève, je vis une mer calme que ne ridait pas le plus petit souffle; la lame, mince comme une gaze, se déroulait sur le sablon sans bruit et sans écume (Chateaubr., Mém., t. 2, 1848, p. 679).Une volupté aussi, exquise et défendue, était d'enlever ses chaussures et ses bas, et de s'en aller, pieds nus, sur le sablon frais des allées (Rolland, J.-Chr., Antoinette, 1908, p. 837).
2. Vx, surtout au plur. Lieu couvert de sable. Plaine des sablons. Pour la première fois, de grandes plaines d'alluvions fertilisées par les éléments calcaires se font place. Le sablon de Metz s'étend entre la Moselle et la Seille (Vidal de La Bl., Tabl. géogr. Fr., 1908, p. 209).
B. − TECHNOL. Sable fin utilisé comme abrasif. À la cuisson il reprend son éclat d'or naturel et devient brillant au frottement du sablon et poli par l'emploi du brunissoir (A. Meyer, Art émail Limoges, 1895, p. 30).[Des grès] s'écrasent très facilement et ne peuvent être utilisés comme pierres de construction; on en fait du sablon et on s'en sert pour faire des meules à aiguiser les outils (Bourde, Trav. publ., 1928, p. 78).
Prononc. et Orth.: [sablɔ ̃], [sɑ-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1121-34 « sable » (Philippe de Thaon, Bestiaire, 1917 ds T.-L.: Le sablun de mer); 2. ca 1130 « lieu couvert de sable » (Gormont et Isembart, éd. A. Bayot, 265: Mort t'en girras sur le sablun); 3. 1294 « sable fin » (Arch. nat. KK 393, fol. 2 r ods Gdf. Compl.); cf. 1470 caree de sablon (Comptes de Doullens, éd. B. H. J. Weerenbeck, 1932, p. 27; v. aussi p. 63). Du lat. sabulo, -onis « gros sable », b. lat. sablo, -onis « terre, sable, lieu couvert de sable » (ives. ds Blaise Lat. chrét.). Fréq. abs. littér.: 19.
DÉR. 1.
Sablonner, verbe trans.Passer quelque chose au sablon; récurer, nettoyer une pièce. (Ds Rob., Mots rares 1965). [sablɔne], [sɑ-], (il) sablonne [-blɔn]. Att. ds Ac. 1694-1878. 1resattest. a) 1387 « nettoyer avec du sablon » (Nouv. comptes de l'Argenterie du roi, éd. L. Douët d'Arcq, p. 184: ycelles [bire et aiguière] avoir redreciées, rebrunies et sablonnées), b) 1483 « répandre du sable [sur les lices] » (Hard. de La Jaille, Gag. des bat., fol. 67 ds La Curne), c) 1790 « jeter du sable fin sur le fer chauffé à la forge, lorsqu'on veut souder » (Encyclop. méthod. Mécan. t. 7, s.v. serrurier, p. 524a); de sablon, dés. -er. Cf. le subst. fém. sablonnée « plaine de sable » (2emoit. xiiies. Gaufrey, 90 ds T.-L., suff. -ée, v. ).
2.
Sablonnier, subst. masc.,,Ouvrier qui extrait les parties meubles dans une carrière de sable`` (Mét. 1955). [sablɔnje], [sɑ-]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1resattest. a) Fin xiies. « sol, lieu couvert de sable » (Raoul de Cambrai, 1408 ds T.-L.), b) α) 1422 « vendeur de sable » (anthropon. d'apr. Bl.-W.1-5); 1690 (Fur.), β) fin xves. « tireur de sable » (Troys nouveaulx martirs, 130 ds Rec. de farces fr. inédites du XVes., XL, p. 311); de sablon, suff. -ier*.
3.
Sablonnière, subst. fém.,,Lieu où l'on extrait le sablon`` (Jossier 1881). [sablɔnjε:ʀ], [sɑ-]. Ac. 1694, 1718: sablonniere; dep. 1740: -ière. 1resattest. a) Ca 1195 « lieu sablonneux » (Ambroise, Guerre sainte, 435 ds T.-L.), b) 1237 « carrière de sable » (doc. Arch. Eure-et-Loir ds Gdf. Compl.); de sablon, suff. -ière (-ier*); cf. le lat. médiév. sabulonaria, sens 2 (1200 ds Nierm.). Fréq. abs. littér.: 47.

Wiktionnaire

Nom commun

sablon \sa.blɔ̃\ masculin

  1. Sable fin, sable très menu, dont la granularité va de 100 à 600 μm.
    • Extraire du sablon des sablonnières.
    • Du sablon de Fontainebleau.
    • Récurer des casseroles avec du sablon.

Nom commun

sablon \Prononciation ?\ masculin

  1. Sablon, sable.
    • Mort le trebucha el sablon — (Le Roman de Thèbes, édition de Constans, p. 218, tome I)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SABLON. n. m.
Sable fin, sable très menu. Tirer du sablon. Du sablon d'Étampes. Récurer des casseroles avec du sablon.

Littré (1872-1877)

SABLON (sa-blon) s. m.
  • 1Sable fin, très menu. Écurer la vaisselle avec du sablon. Et dans Seine et Marne luira Même sablon que dans Pactole, Malherbe, VI, 2. Pendant que nous multiplions nos iniquités par-dessus les sablons de la mer, Bossuet, Sermons, Charité fratern. 3.
  • 2 Au pluriel. Lieu sablonneux, amas de sable (sens qui a vieilli). Je passai la mer Rouge et les sablons brûlés, Desmarets, Visionn. V, 7. D'Édesse à Béroé sont de vastes sablons, La Fontaine, Capt. de St-Malc.

    PROVERBE

    Le sablon va toujours au fond.

HISTORIQUE

XIIe s. Li reis d'Egypte assembla si très granz gens come est le sablon qui est el rivaige de la mer, Machab. I, 11.

XIIIe s. Et les requisent une liue lonc parmi le sablon caut [chaud] et ardant, Chr. de Rains, p. 93. L'en doit conter à droiture d'une teneure, puiser et abruver ses bestes, et droiture de pestre là, si et de fere i la chous [chaux] et de sablon foïr, Liv. de jost. 141. Quant nous les veismes venir, nous fichames les pointes de nos escus au sablon, Joinville, 215.

XVe s. Les Anglois prirent terre assez près de Vennes, et issirent hors des vaisseaux, et mirent leurs chevaux sur le sablon, Froissart, I, I, 197. D'après le sablon couru et demie heure passée [dans les joutes il y avait un sablier pour mesurer le temps], De la Marche, Mém. liv. II, p. 560, dans LACURNE.

XVIe s. Par les sablons de la cuite Libye, Du Bellay, J. VIII, 16, verso. Le crieur de sablon a passé par icy [on y a envie de dormir], Oudin, Curios. franc. À Poulangis il s'en alloit Parmy les sablons et les fanges Portant sa maistresse à vendanges, Sat. Mén. l'Asne ligueur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SABLON, s. m. (Gram.) sable blanchâtre & grossier, dont on se sert pour écurer la vaisselle qui en est promptement détruite. On dit passer au sablon.

Sablon, (Conchyliolog.) en latin natica ; on pourroit dire natice. C’est un limaçon à bouche demi-ronde ou ceintrée, qui differe de la nérite, en ce qu’il n’a ni dents, ni palais chagriné, ni gencive, ni umbilic comme elle. Il se nourrit sur le rocher, porte une opercule, & rampe comme le limaçon nommé guignette à la Rochelle. Le col, la bouche, le mantelet qui l’enveloppent dans l’intérieur de sa coquille, ressemblent aussi beaucoup, excepté pour la grandeur, à ces trois parties de la guignette. Ses cornes sont assez longues, pointues & très-fines ; l’animal dans sa marche les balance sans interruption du haut en bas, & de bas en haut. Il est rare que dans ce mouvement l’une précede l’autre. Elles se suivent toujours avec beaucoup de justesse, comme si elles battoient en quelque sorte une espece de mesure. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sablon »

Wallon, sâvion ; provenç. sablon, sablo ; ital. sabbione ; du latin sabulonem, dérivé de sabulum, sable. Le bas-latin sablonosus (voy. SABLONNEUX) montre que dès le VIIe siècle il y avait une forme sablonem.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin sabulonem, accusatif de sabulo, sabulonis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sablon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sablon sablɔ̃

Citations contenant le mot « sablon »

  • Une montée sablonneuse sous les pas d'un vieillard : telle est une femme bavarde pour un homme tranquille. De La Bible

Images d'illustration du mot « sablon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sablon »

Langue Traduction
Anglais sablon
Espagnol sablon
Italien sablon
Allemand sablon
Chinois 萨布隆
Arabe سابلون
Portugais sablon
Russe саблона
Japonais サブロン
Basque sablon
Corse sablon
Source : Google Translate API

Synonymes de « sablon »

Source : synonymes de sablon sur lebonsynonyme.fr

Sablon

Retour au sommaire ➦

Partager