La langue française

Rupicole

Sommaire

  • Définitions du mot rupicole
  • Étymologie de « rupicole »
  • Phonétique de « rupicole »
  • Citations contenant le mot « rupicole »
  • Traductions du mot « rupicole »

Définitions du mot « rupicole »

Trésor de la Langue Française informatisé

RUPICOLE, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. − BOT. ,,Qui pousse sur les roches`` (Plais. 1969). Synon. rupestre.
B. − ZOOL. Qui vit dans, sur les rochers. Beaucoup [parmi les Geckos] sont arboricoles ou rupicoles, aucun n'est aquatique (Zool., t. 4, 1974, p. 188 [Encyclop. de la Pléiade]).
II. − Subst. masc., ZOOL. Oiseau passereau. Synon. coq(-)de(-) roche (v. coq1A 2).Le Rupicole orangé (...) ou Coq de roche de la Guyane est de la grosseur d'un pigeon: le mâle est de couleur orangée, avec les plumes frisées sur les ailes et la queue (Bouillet1859).
Prononc.: [ʀypikɔl]. Étymol. et Hist. A. Adj. 1789 « qui vit sur les rochers » hanneton rupicole (Olivier, Entomologie, I, n o5, 68 ds Fonds Barbier). B. Subst. 1. 1808 « coquillage » (Boiste, s.v. rupellaire); 2. 1824 « oiseau » (Raymond). A comp. des élém. formants rupi- « rocher », lat. rupi- de rupes, rupis « paroi rocheuse » et -cole « qui habite », lat. -cola, de colo « j'habite ». B 1 empr. au lat. sc. rupicola (1802, Fleuriau de Belleville, J. Physique, 54, 348 ds Neave); 2 (1760, Brisson, Ornith., 4, 437, ibid.).

Wiktionnaire

Adjectif

rupicole \ʁy.pi.kɔl\ masculin et féminin identiques

  1. (Biologie) Qui vit sur les rochers.
    • Une plante rupicole.
    • Beaucoup de reptiles sont rupicoles.

Nom commun

rupicole \ʁy.pi.kɔl\ masculin

  1. (Ornithologie) Coq-de-roche.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

RUPICOLE (ru-pi-ko-l') adj.
  • Terme d'histoire naturelle. Qui croît ou qui vit sur les rochers.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rupicole »

Lat. rupes, rocher, et colere, habiter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin rupes (« roc ») et colo (« habiter »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rupicole »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rupicole rypikɔl

Citations contenant le mot « rupicole »

  • La nature réserve bien des surprises, comme ces plantes rupicoles qui se dégagent des rochers et survivent dans des conditions particulièrement difficiles, là où d’autres organismes vivants ne le pourraient pas. La très belle Aubrietia libanotica en est un exemple éclatant, elle qui exhibe ses magnifiques fleurs violacées durant plusieurs mois de l’année, se dégageant des roches en milieu rustique, défiant les vents et les intempéries. Toutefois, même si elle se suffit d’un milieu inhospitalier, elle n’en est pas moins sujette à plusieurs menaces, comme l’indique Marc Beyrouthy, ethnobotaniste, professeur associé à l’Université Saint-Esprit de Kaslik. Voici l’histoire peu banale de l’Aubrietia sous nos cieux. Nom scientifiqueCette belle plante à fleurs a pour nom scientifique Aubrietia libanotica Boiss. et, comme son nom l’indique, elle est caractéristique du Liban mais aussi de la chaîne de l’Anti-Liban dans ses deux versants, et se retrouve aussi dans les monts Amanus en Turquie. Description et mode de vie L’Aubrietia libanotica est une belle plante vivace montagnarde du genre des Aubrietia, avec des feuilles simples et des fleurs à pétales roses à violacés. Elle s’étale horizontalement et vit dans les crevasses des rochers, en altitude, ce qui en fait une plante rupicole. Elle est capable de survivre en milieu aride. L’Aubrietia fleurit d’avril en juillet, et plus particulièrement dès le mois de mai. Le reste de l’année, elle est pratiquement invisible pour ceux qui n’arrivent pas à l’identifier. Lieu de prédilectionD’une manière générale, l’Aubrietia libanotica existe au Liban, ainsi que sur les deux versants de l’Anti-Liban, donc en Syrie aussi, et dans les monts Amanus de Turquie. Sur le territoire libanais, cette plante se trouve dans plusieurs régions montagneuses comme Falougha, Laqlouq, Ehden, Hadeth el-Jebbé, Tannourine, Hasroun, Sannine, Qab Élias, le mont Kneissé…     Impact positif en milieu naturelL’Aubrietia libanotica est une plante à grande valeur ornementale, mais pas médicinale. Elle est extrêmement belle à observer dans la nature, offrant un spectacle inattendu tout droit sorti des roches. Elle a cependant d’autres atouts puisque, comme toutes les plantes rupicoles, elle est extrêmement résistante et adaptée à vivre dans un stress particulier, qui est, dans son cas, celui de résister aux intempéries et notamment aux vents très forts. Elle a l’avantage de former un écosystème vertical et de fixer le peu de sol où elle s’accroche, empêchant l’érosion là où elle pousse. Son autre avantage est qu’elle est endémique au Liban et à très peu d’autres régions du Levant. Menaces et dangersOn ne peut pas dire que l’Aubrietia libanotica soit une plante rare, elle se trouve en abondance dans des régions comme Tannourine ou Laqlouq. Mais cela ne veut surtout pas dire qu’elle se soustrait à tout genre de menace : aujourd’hui, cette plante disparaît souvent lorsqu’on détruit les roches pour l’agrandissement de routes de montagne, ou en cas de carrière par exemple. Bref, quand on anéantit son habitat, d’autant plus qu’elle est pratiquement invisible durant plusieurs mois de l’année. Et comme ces activités destructrices ou simplement non étudiées se multiplient inexplicablement dans nos montagnes dernièrement, la belle Aubrietia pourrait bien un jour se retrouver sur la liste des espèces menacées.Moyens de protectionLa qualité ornementale exceptionnelle de l’Aubrietia libanotica fait dire à Marc Beyrouthy que sa domestication et son utilisation par les paysagistes peut être un des moyens de protéger cette plante si caractéristique. Selon lui, cette plante devrait faire l’objet d’études plus poussées, sachant que rien n’empêche sa culture puisque d’autres espèces du même genre des Aubrietia sont cultivées à travers le monde, étant particulièrement appréciées dans le domaine. Un autre moyen de protection serait de préserver les habitats de cette plante si caractéristique de notre territoire et du Levant en général. L'Orient-Le Jour, Aubrietia, une beauté qui sort de la roche - L'Orient-Le Jour

Traductions du mot « rupicole »

Langue Traduction
Anglais rupicolous
Espagnol rupícola
Italien rupicolous
Allemand rupicolous
Chinois 卢比
Arabe رائع
Portugais rupícola
Russe rupicolous
Japonais ルピコラス
Basque rupicolous
Corse rupicoloso
Source : Google Translate API
Partager